Livres
388 700
Comms
1 362 603
Membres
277 307

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Obsédantes Frustrations ajouté par PlumKreole 2017-09-30T14:06:07+02:00

Sa tête appuyée contre celle d’un cheval, Misha semble plongé dans un endroit qui n’appartient qu’à lui. Ma gorge se serre. Le voir si près de moi m’est si douloureux que je ne serais pas étonné de m’effondrer sur place au moindre coup de vent. J’ai dû faire un bruit, car les yeux de Misha s’ouvrent sur moi. Aussi figés l’un que l’autre, aucun de nous ne bouge, comme si un seul geste nous pousserait à nous enfuir chacun de son côté. Finalement, c’est moi qui me déplace le premier lorsqu’il se redresse en m’ouvrant les bras. J’oublie toute cette douleur qui m’étouffe et laisse ce besoin de le serrer contre moi prendre le pas sur tout le reste.

Féroce et brutale, cette étreinte est le reflet parfait de ce qui nous lie.

Afficher en entier
Extrait de Obsédantes Frustrations ajouté par PlumKreole 2017-09-30T14:04:19+02:00

Je me souviens de son corps lové contre le mien, de nos doigts entrecroisés, posés délicatement sur l’une de ses hanches. Comme si tout était normal. Comme si notre monde n’allait pas s’effondrer d’une minute à l’autre

Afficher en entier
Extrait de Obsédantes Frustrations ajouté par PlumKreole 2017-09-30T14:03:38+02:00

Comment lui dire que tout a changé ? Que désormais, plus rien ne sera comme avant ? Que je ne suis plus le même homme que celui qui est parti à la conquête de la Californie ? Comment lui avouer que son petit frère est mort à l’intérieur ? Je n’en ai pas la moindre idée.

Afficher en entier
Extrait de Obsédantes Frustrations ajouté par PlumKreole 2017-09-30T14:02:18+02:00

Je pourrais lui répondre, lui demander de bouger afin que nous puissions nous mettre à l’abri. Honnêtement, c’est ce que je ferais si j’avais une once de bon sens en moi. Ce qui n’est pas le cas, pas aujourd’hui. Pas alors que je l’ai enfin près de moi. Je ne réfléchis pas aux conséquences. Pour une fois, j’agis tout simplement. Comblant la faible distance entre nous, j’effleure doucement sa bouche de la mienne.

Pendant un instant, rien ne se passe, nous sommes figés. Puis brutalement, il me serre plus fort dans ses bras et répond à mon baiser.

Exigeant. Brûlant.

Je soupire de bonheur et entrouvre les lèvres à son intention, ignorant la pluie battante qui continue de tomber. Je veux juste profiter de cet instant, de ce court moment d’intimité retrouvée.

Afficher en entier