Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Oceane-210 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La Saga des âmes, Tome 1 : L'Âme bleue La Saga des âmes, Tome 1 : L'Âme bleue
Océane Ghanem   
Mon dieu, j'ai adoré l'âme bleue. Le style est originale, mélange de figures de styles très recherchées, de citations bien trouvées (j'ai bien cru que Molière avait ressuscité) , de descriptions et d'émotions sensationnelles, on ne s'en lasse pas. Pour ceux qui croisent ce bouquin, qu'attendez-vous pour sauter le pas ? Seul un aveugle pourrait passer devant. Impossible de détacher les yeux des lignes, et lorsqu'on achève notre lecture pour attendre la suite, la volonté d'en connaître davantage devient rapidement insoutenable.
Oksana reste un personnage très charismatique du début à la fin, Max est très attachant et les mystères qui planaient autour de lui m'ont donné envie de le secouer comme un prunier (le pauvre), et en ce qui concerne ses amis, ils possèdent chacun leurs propres caractéristiques et sont ABSOLUMENT irrésistibles, au point de vouloir qu'ils existent. Vraiment, on ne regrette pas de s'être plongé dans ce genre d'histoire. Jamais. Le seul avertissement qu'il est important de mentionner, c'est le fait qu'il soit quasiment impossible de sortir indemne après avoir vécu des émotions aussi fortes. ;)

par neri_lt
La Saga des âmes, Tome 2 : L'Âme errante La Saga des âmes, Tome 2 : L'Âme errante
Océane Ghanem   
Bon, je suis une fidèle lectrice d'Océane depuis le début de cette saga encore inachevée et qui sera prochainement éditée et je ne peut dire qu'une chose : on a toutes une part de Charlotte, d'Oksana et d'Ines en nous.
Ce livre, qu'il puisse plaire ou pas, doit forcément avoir un impact sur ceux qui se risquent à s'y aventurer. Et j'ignore comment il reste possible de ne pas aimer cette histoire. Sachant à quel point je suis difficile en ce qui concerne les histoires d'amour, l'Ame Bleue et l'Ame Errante m'ont comblée, et je n'attends que l'Ame Chanceuse pour faire déborder mon cœur d'amour.
Charlotte Cooper est définitivement un bout de femme que l'on se doit de connaître, et MKT disons que c'est... un gros morceau de sucre. Une énorme noisette de miel. Littéralement.
J'ai beaucoup trop de choses à dire. J'ai ris et pleurer devant ce livre et ce n'est pas qu'à cause des hormones ! Je sais déjà que je vais devoir recouvrir la version papier de film plastique si je ne veux pas la tâcher de mes larmes salées (j'abuse, mais quand j'aime, c'est inconditionnellement, car il s'agit d'un sentiment que j'éprouve rarement à l'égard d'une simple fiction). Dois-je vraiment parler de la plume d'Océane ou le monde en a déjà la connaissance ? Ca glisse tout seul, comme sur une piste de ski. J'ai arrêté de compter le nombre de citations et d'extraits que je comptais me tatouer sur le derrière (J'abuse. Pas sur le derrière. Je dirais plutôt sur la totalité du dos, des bras et des mains. Rien que ça.)
E t pour finir, je suis tomber complètement dingue du charme Hondurien d'MKT et Inès, et il me tarde de lire la suite !

XOXO,
Gossip Girl.

par neri2080
La Saga des âmes, Tome 3 : L'Âme chanceuse La Saga des âmes, Tome 3 : L'Âme chanceuse
Océane Ghanem   
Juste incroyable, la reprise de la série des Ames au travers d’Ines est incroyable ! On a le plaisir de découvrir Chance et l’orgine de son incroyable extravagance ! Une écriture parfaite, une histoire incroyable

par JeanneP
La Proie, Tome 2 : L'Heure de la revanche La Proie, Tome 2 : L'Heure de la revanche
Josie Litton   
J'ai bien aimé la suite, Adam et Gràce sont tout lus deux merveilleux, j'ai adoré la suite et la fin de cette histoire comme on les aimes et un scénario bien écrit.
Je recommande ce livre
La Proie, Tome 1 : L'Inconnu de Malte La Proie, Tome 1 : L'Inconnu de Malte
Josie Litton   
Très bon livre j'ai aimé l' histoire les descriptions et la plume de cette auteure que je ne connaissais pas, je vais lire de suite le tome 2
La Société, Tome 4 : La Gardienne de l'Oméga La Société, Tome 4 : La Gardienne de l'Oméga
Angela Behelle   
Ce tome est une vraie réussite, c'est celui que je préfère des quatre, j'attend le 5ème avec impatience !!!

J'espère vraiment retrouvé liam et lou dans le prochain
La Société, Tome 9 : Secrets Diplomatiques La Société, Tome 9 : Secrets Diplomatiques
Angela Behelle   
Un avis plus détaillé sur
http://lestentatrices.net/2015/09/09/la-societe-tome-9-secret-diplomatique-angela-behelle/

J’ai lu, relu et encore re-relu les huit présents tomes de « La Société »… Chaque volume me transporte et je suis trop contente d’avoir ENFIN celui-ci à lire !

Comment est-il possible de faire un « carton plein » à chaque fois ? Au bout de neuf tomes, on peut s’attendre à du « moins bien », à une sorte de « déjà vu » qui lasse… Et bien non ! « Secrets diplomatiques », nous emmène dans de nouvelles activités secrètes et plus « politiques » que les précédents volumes…

La sensualité, le désir et les sentiments sont des ingrédients toujours présents…. Le héros est toujours aussi sexy, arrogant et « mâle »… Il est toujours aussi facile de s’identifier à cette héroïne… C’est « tout pareil » et pourtant complètement différent à chaque fois !

Et la fin de l’épilogue ne donne qu’une envie : d’avoir très vite la suite des aventures de cette organisation secrète ! Vivement le tome 10 !
La Société, Tome 8 : Le Premier Pas La Société, Tome 8 : Le Premier Pas
Angela Behelle   
Un livre à ne surtout pas lire... En public !

Essayant de ne pas me spoiler ou de lire des scènes que je prendrais plus de plaisir à découvrir lors de ma lecture, je reste loin du site officiel de l'auteure où elle nous donne quelques petits cadeaux pour patienter entre la sortie de ses tomes, par conséquent, je n'avais pas compris que le roman était illustré ! Gourde que je suis, je ne l'avais pas non plus remarqué, écrit sur la couverture... Quelle ne fût donc pas ma surprise en voyant les premières esquisses de Stéphane ! Heureusement que pour les suivantes, j'étais à l'abri de tous regards... J'ai beau assumé mes lectures, certains dessins ne sont pas bon à être vu en public !

Concernant l'histoire, j'ai eu le même doute que Fredérique, tout au long de ma lecture. Même si je me suis dit que ça irait vraiment loin si c'était le cas [spoiler]le fait que Stéphane n'était plus cloué dans sa chaise au moment où elle est arrivé[/spoiler] J'ai retrouvé un peu la situation du tome 2, où la charmante Mina se fait manipuler par le grand-père et le petit fils Peyriac. Mélangé à la romance que j'ai apprécié dans le troisième tome entre Pascaline et Daniel, qu'on nomme dans les dernières pages... Ce beau duo m'a donc beaucoup plu ! Malgré le fait qu'elle l'excuse un tantinet trop rapidement. Je sais que l'amour pardonne tout mais là... Un peu trop !

Angela Behelle a une plume qui me fait m'évader. Certes, je ne pourrais pas avoir la même vie que Mickaëlla, Pascaline, Lou et toutes les autres jeunes femmes de la Société, mais d'un côté sombre, elles font rêvés. Certains aspects mis à part, me concernant, je les jalouse. Les hommes, Alexis, Daniel et Stéphane (entre autres) sont à leur petits soins, désirant de les rendre folles d'amour et de plaisir. Ça peut aller loin, c'est souvent violent et intense, mais la façon dont l'auteure décrit ce genre de scènes fait qu'on (je) ne trouve pas ça vulgaire. C'est sensuel, bouillant, tentant, tabous des fois mais jamais abject ou dégradant.

En conclusion, j'ai beaucoup aimé. Le scénario est bien mené, l'apparition de ce Diable d'Alexis m'ont beaucoup plu et les scènes sensuelles donnent des coups de chaud (parfait pour ce mois de Décembre froid !). J'ai hâte de voir ce que nous réserve Angela Behelle pour la suite des aventures de la Société, qui me comptent assurément parmi ses clientes les plus fidèles !

7.5/10

par SmallBab
La Société, Tome 6 : La Fille du Boudoir La Société, Tome 6 : La Fille du Boudoir
Angela Behelle   
L'amour ou la passion,
Isabelle se rendra t-elle compte qu'elle mérite également le bonheur ?

Isabelle Marle porte de lourdes responsabilités sur ses épaules. En effet gérante du boudoir et fille de fondateur de l'organisation la société. Elle doit être irréprochable. Le boudoir doit refléter la mémoire de ses parents et offrir aux clients qui rentrent dans cet hôtel prestigieux, un anonymat et un service impeccable. Quand Alexis Duivel vient bousculer ses habitudes celle-ci est perturbée, Isa va devoir sortir de sa zone de confort pour satisfaire les ambitions machiavélique du sous-directeur de la société.

Quels sont les barrières et les doutes qui oppressent Isabelle ?
Pourquoi se rabaisse-t-elle autant ?
Pourquoi se cache-t-elle derrière les murs du boudoir ?

Déjà 5 jours que j 'ai finis ma lecture et impossible de me poser devant ma feuille, pour remettre en place toutes mes idées et mes impressions. L'auteure m'a totalement chamboulée, perturbée. En même temps il me reste tellement de questions en tête sur Isabelle, sans réponse.
Isabelle est une jeune femme qui a du assumé trop vite et top tôt des responsabilités, à l'âge ou les jeunes femmes découvrent la vie. Elle s'est enfermée dans une bulle qu'elle maîtrise à la perfection, tout est mené à la baguette, sa vie professionnelle et personnelle. Aucun grain de sable dans la machine parfaitement huilé que représente le boudoir. Un soir Alexis lui demande ou plutôt lui impose une mission, jamais elle n'aurait pu penser que sa vie allait en ressortir perturbé.

L'auteure nous confronte malheureusement à une sensation que toutes femmes auraient pu vivre dans sa vie ( au moins un certain nombre). Connaissez-vous cette phrase :

"Il y a les femmes que l'on baise et les femmes que l'on épouse"

Pas très glorieux en effet. Sacha Guitry disait également : Il y a devant l'amour trois sortes de femmes: celles qu'on épouse, celles qu'on aime et celles qu'on paie. Ça peut très bien être la même. On commence par la payer, on se met à l'aimer, puis on finit par l'épouser. (Les Femmes et l'Amour).


Vous vous demandez surement où je veux en venir, tout simplement notre jeune héroïne pense être de celles que l'on paie ou que l'on baise. Elle s'est forgé une carapace qui la rend imperméable aux sentiments, elle ne mérite pas d'être aimé, c'est impossible. Aucun homme ne pourrait éprouver des sentiments à son égard.

Cependant devant la perplexité du personnage que nous offre Angela Behelle, cette histoire est captivante . En effet nous sommes totalement émue et attendrie par une femme qui recherche de la tendresse et en même temps qui la rejette.
Elle va devoir faire face à deux hommes, l'un est jeune et fougueux il ne demande qu' à maîtrisé ses pulsions. Le second est dans une mécanique de vie qui l’oppresse, une vie trop parfaite.
Un tome qui nous apporte une certaine fragilité. En effet la société a parfois donné des responsabilités à une génération qui n'était pas totalement prédestiné aux affaires parentales. Qui du moins ont eu des responsabilités trop vite. Une succession lourde de conséquence.

Ce tome me laisse un vide, une sensation qu'Isabelle à un mal encore plus profond que ce que l'on peut découvrir, dans notre lecture.

L'amour nécessite parfois un brin de folies, il faut sortir des sentiers battus et prendre des risques pour ce que l'on veut vraiment obtenir.
http://jewelrybyaly.blogspot.fr/2015/08/chronique-la-societe-t6-la-fille-du.html

par Jbyaly
La Société, Tome 5,5 : Un conte d'auteurs La Société, Tome 5,5 : Un conte d'auteurs
Angela Behelle   
Une nouvelle que j'ai lue tout de suite après le tome 5, mais sans avoir lu "La Fille du Boudoir" ; du coup, le couple formé par Emi et Yann était très frais dans ma tête, et c'était marrant de voir leur évolution au bout de deux ans.
Comme d'habitude ça se lit très facilement ; les pages se tournent à vitesse grand V, et on regrette d'arriver si vite à la fin.
Angela Behelle nous démontre que même en amour rien n'est jamais gagné; même quand l'alchimie dans le couple est très présente, il faut rester vigilant ... Vibrant ...

par Pegh