Livres
477 390
Membres
457 860

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Octavie d'Urville, Tome 1 : Sous l'ombre du vampire



Description ajoutée par Marie9589 2017-02-20T15:34:08+01:00

Résumé

Quand on est une fée fantôme maigrichonne, de surcroît incapable de se dématérialiser avant 22 h 43, la vie n'est pas facile.

Quand, en plus, une naïade, tellement belle que c'en est choquant, a le toupet d'emménager dans un appartement adjacent au vôtre, les choses se gâtent.

Mais lorsque votre patron et ami, un vampire métamorphe au caractère de cochon, trouve le moyen de se volatiliser sans crier gare alors qu'il attend avec impatience un colis très spécial, là, ça devient franchement invivable.

Octavie d'Urville, la fée fantôme la plus complexée de Londres, est bien décidée à enquêter sur sa disparition. Heureusement, Gloria, sa meilleure amie, et Clyde, démon schizophrène, vont la soutenir.

C'est alors que, submergée par les problèmes à ne plus savoir où donner de la tête, la vie décide de mettre sur sa route un charmant rouquin aux yeux verts qui ne laissera pas notre détective débutante indifférente.

Afficher en entier

Classement en biblio - 35 lecteurs

Extrait

Je me jaugeai avec désespoir dans le miroir de la cabine d’essayage. J’étais jolie, même pour une fée fantôme. Personne ne pouvait dire le contraire. Une carnation de lait, quelques taches de rousseur agréablement dispersées sur mes joues, de grands yeux verts ourlés de cils très longs, des lèvres pulpeuses et surtout, une épaisse chevelure auburn aux reflets dorés qui descendait jusqu’à mes reins. Cependant, ce n’était pas mon seul atout. Je possédais également des jambes dignes des mannequins de mode. Interminables. En fait, le souci se situait dans la zone centrale de ma personne. J’étais mince. Trop, beaucoup trop. Certes, j’avais la taille fine, mais des seins ridiculement petits que l’on pouvait au mieux comparer à des œufs sur le plat. Quant à mes fesses, je préférais éviter le sujet.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

J'avais tellement hâte de découvrir ce livre, le résumé et la couverture m'avais donnée très envie, mais.... malheureusement j'ai été déçu...

Je ne me suis pas du tout attachée à Octavie que j'ai trouvé niaise et superficielle, ni aux autres personnages d'ailleurs.

Et puis je trouve que son côté fée-fantôme n'apporte rien, franchement elle pourrais être humaine ça serais pareil ^^'.

Je n'ai pas non plus aimé l'écriture que je n'ai pas du tout trouvé travaillée (sans parler de toutes les coquilles !).

C'est un récit écrit à la première personne, ça pourrais être sympa, sauf que comme l’héroïne est assez niaise et insupportable, ba c'est juste chiant du coup ^^'

Bref, très déçu de ce livre que j'avais hâte de finir, je ne lirais pas le tome deux.

Afficher en entier
Argent

Pas méchant du tout comme découverte! Un peu jeunesse car pas trop de passages crades mais j'ai passé un bon moment sans trop de longueurs. Une fée fantôme qui a des amis qui se sont mis dans le pétrin. Elle leur viendra en aide bien entendu. Bien aimé mais je ne suis pas encore décidée à savoir si je lirai la suite.

Afficher en entier
Bronze

un livre que je recommande plutôt pour les ados :-) Le concept de la fée fantôme qui ne peut se fantomiser qu'à certaines heures données est original, et voir une héroïne désespérée de ne pouvoir grossir un peu et de rester si maigrichonne, ça change. L'intrigue nous offre notre lot de fantaisie, de moments terrifiants aussi, et de personnages hauts en couleur. Une petite lecture sympathique.

Afficher en entier
Lu aussi

Un festival de fautes d'orthographe.

Je ne comprends pas qu'on puisse publier un roman avec autant de coquilles et de fautes. Surtout des fautes de conjugaison aussi flagrantes. Faudrait peut-être revoir les règles de l'imparfait...

En plus les personnages sont des clichés ambulants. La fille mal dans sa peau qui tombe amoureuse dès le premier regard d'un homme en pantalon de cuir, longue veste en cuir également et longue chevelure.. Non mais pitié est-ce que vous avez déjà trouvé un homme séduisant habillé comme ça ?! Tous les mauvais romans de vampire font la même caricature de l'homme parfait et c'est usant. Non vraiment je passe.

Afficher en entier
Argent

Son ami vampire disparait et Octavie mène l'enquête accompagnée d'un démon et d'une autre fée.

Les choses s'enveniment et ils se retrouvent bien vite dans une situation qui les dépasse.

Une histoire pleine d'humour, une intrigue bien ficelée, un agréable moment de lecture.

Afficher en entier
Lu aussi

J'étais très attirée par ce livre. La couverture et la présentation étaient à mes yeux vraiment attractifs. Mais peut-être que j'ai attendu trop de choses de ce livre. J'ai été déçue.

Il y a une héroïne très mince, vraiment très mince, complexée, vraiment très complexée, qui utilise beaucoup (parfois trop?) l'humour dans ses monologues intérieurs. On retrouve des vampires, des démons, des fées fantômes, une naïade.... L'histoire est riche en magie, j'aurai voulu que ma lecture le soit également mais ça n'a pas été le cas. Toutefois la plume de l'auteure est agréable et l'histoire reste bien menée. Une lecture sans plus pour moi, mais qui saura sans aucun doute plaire à d'autres.

Afficher en entier
Bronze

Ce livre me fait penser à de la chick lit fantastique car nous nous retrouvons dans la ville de Londres où des créatures diverses côtoient les humains, vampires, démons, elfes, fées ect..voilà pour le fantastique et pour la chick lit, le choix des personnages un brin stéréotypés avec une héroïne qui monologue mentalement à propos de tout et de rien avec de l'humour quasiment dans chaque phrase.

La magie n'a pas opérée avec moi mais je suis sur qu'elle plaira à ceux qui veulent une lecture légère pour se détendre.

Afficher en entier

Octavie d'Urville a été publié aux éditions du Chat Noir en avril de cette année. Je l'avais dans ma ligne de mire car j'ai toujours été friande d'urban fantasy, de récits humoristiques et d'héroines décalées et rigolotes. Je me suis acheté ce livre lors des Imaginales à Epinal au mois de mai et je l'ai finalement lu il y a quelques jours en lecture commune avec ma zombinette préférée Bénédicte. Ce livre était présent dans ma Pile à lire automnale dans laquelle il ne me reste à présent plus qu'un seul livre avant de pouvoir clamer haut et fort: "Je suis à jour! On passe à la PAL hivernale ?!"

Octavie est une fée fantôme qui a la capacité de se dématérialiser à partir d'une certaine heure. Elle est vendeuse dans une boutique d'accessoires de magie et son patron n'est autre qu'un vampire un peu bourru. Il est vrai qu'il lui mène souvent la vie un peu dure mais Octavie l'apprécie beaucoup et à réussi à s'en faire un ami. C'est pourquoi lorsqu'il va disparaitre du jour au lendemain, Octavie va être sur le pied de guerre et mener l'enquête.

Je vous assure que c'était pourtant bien parti. Du moins c'est la phrase que je me suis répété tout au long du premier chapitre avant de commencer à déchanter. Mais n'allons pas trop vite en besogne. J'étais enthousiaste à l'idée de découvrir un nouvel univers, une héroine qui a la particularité d'être à la fois une fée et à la fois un fantôme et j'étais demandeuse de passer un bon moment. Les premières pages m'ont semblé légères et humoristiques et je suis rapidement tombée sous le charme de la boutique farfelue et encombrée d'accessoires de magie du vampire.

Toutefois cette bonne impression n'aura pas duré longtemps. Je me suis rapidement aperçue que l'humour n'est pas particulièrement fin, il est au contraire lourd et potache et ce qui m'avait fait à demi sourire au début de l'histoire a fini par me faire grimacer avant de me laisser à la longue complètement froide et sans expression, résignée et pressée d'en finir.

Il faut dire que l'intrigue ne brille pas par son originalité ni par son intérêt non plus. Elle est longue à se mettre en place, il se passe du temps avant qu'on comprenne vraiment de quoi il retourne et lorsque tel est le cas, on se dit "tout ça pour si peu ?". Et laissez moi vous dire que lorsque s'y ajoute une écriture pourvue de coquilles et de tournures de phrases relativement pauvres, vous trouvez vraiment le temps long.

Pour finir, il faut tout de même que je vous parle des personnages. S'ils s'étaient révélés intéressants, charismatiques, brillants, ils auraient pu relever le niveau et m'empêcher de sombrer dans un abyme d'ennui mais ... non. Octavie est une héroine du genre niaise et geignarde. Elle manque de confiance en elle, se plaint constamment de son manque de poitrine et roucoule d'amour à longueur de journée pour un parfait inconnu. Je pense que le summum est atteint avec le couple gay de l'histoire. Bonjour les clichés, ces deux-là une fois réuni passent leur temps à se rouler des patins, l'un des deux rempli clairement le rôle de l'homme tandis que l'autre est une vraie folle. Au secours.

En résumé, vous l'aurez compris, je suis vraiment déçue de cette lecture mais réconfortée que Bénédicte partage pleinement mon avis. D'ailleurs sa chronique est disponible par ici. Pour en finir, lorsque je n'apprécie pas un récit, je trouve toujours un petit quelque chose pour adoucir ma déception mais là j'ai beau me creuser la tête, tout ce que je vois c'est que malheureusement rien n'a su me convaincre et je préfère arrêter ici les frais. Chaque livre possède heureusement son public mais je ne fait pas parti de celui-ci et je ne serai pas au rendez-vous pour la suite.

Afficher en entier
Argent

Je suis tombée dessus par hasard, je l'ai commenté dans la foulé et je ne suis pas du tout déçue. Les personnages sont très attachant, l'histoire est bien ficelée. J'attends impatiemment la suite

Afficher en entier
Or

J'avais déjà lu et grandement apprécié ses deux premiers livres. Un univers très personnel, plein de petites trouvailles, de personnages originaux, un monde sensible, toujours un brin décalé, avec sa touche d'humour en filigrane.

Je craignais un peu en me laissant entrainer dans ce récit qui fleurait bon la féminitude et la romance à tout crin. Et de ce point de vue je n'ai pas du tout été déçu : Octavie pense beaucoup, Octavie a des complexes, Octavie a des petits soucis, à commencer par son prince qu'elle attend. Bien plus par la tornade Octavie est pleine de vie, ébouriffante, drôle, parfois hilarante, elle fonce tête baissée dans cette aventure trépidante, menée tambour battant aussi vite et fort que son petit coeur de fée fantôme. bien vite ses émois amoureux laissent place -ou plutôt s'ajoutent- à tout le reste, pour mon plus grand plaisir, parfois un peu moquer de me retrouver dans la peau de ce si charmant bout de femme.

Contrairement à ses deux autres livres, un peu plus complexes, et destinés aux grands et adolescents, l'intrigue est assez simple pour convenir à tous les âges... disons de 10 à 710 ans. Les chapitres sont courts, clairs. Les péripéties et rebondissements nombreux. Le tout se lit très vite, tant on est pris par les évènements.

En arrière-plan, j'y ai retrouvé la patte de l'auteure avec cette plume que j'apprécie vraiment : le langage qui, au gré de ses personnages, sera tantôt emprunt de formes surannées, littéraires ; tantôt de modernité. L'écriture est vive, incisive, mais peut aussi prendre le temps de se poser -ici rarement^^- et même de nous faire peur ! Car, comme toujours, Esther Brassac sait nous mener par le bout du nez et nous surprendre au moment où nous nous y attendons le moins. Je m'étais déjà fait avoir deux fois, la troisième fut la meilleure (Brrr...).

Je reprends mon souffle, attendant la suite avec impatience !

Afficher en entier

Date de sortie

Octavie d'Urville, Tome 1 : Sous l'ombre du vampire

  • France : 2017-04-05 - Poche (Français)

Activité récente

Worine l'ajoute dans sa biblio or
2019-01-02T13:37:02+01:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 35
Commentaires 13
Extraits 5
Evaluations 20
Note globale 6.79 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode