Livres
558 567
Membres
606 976

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par sapho 2019-03-12T17:30:42+01:00

" Il n'en a pas assez dans le pantalon pour te donner ce dont tu as besoin ?

- Si, tout à fait, répond-elle, mais je préfère abuser de lui sexuellement plutôt que de tuer le désir dans une relation de couple."

La femme du grand frère s'étrangle avec une gorgée de vin en éclatant de rire et postillonne sur la chemise Hugo Boss de son mari, qui se met à frotter énergiquement la tache avec sa serviette en tissu.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Auchama 2020-10-12T11:40:03+02:00

Entre, monsieur Marron, entre. M'as-tu apporté des marrons aujourd'hui ? Merci bien, c'est gentil...

Afficher en entier
Extrait ajouté par LillyOrenda 2020-01-27T15:48:37+01:00

Les bonshommes en marrons laissés près des cadavres, des victimes découpées et mutilées pour faire penser à des personnages en marrons, un criminel qui fabrique son propre bonhomme avec des morceaux d’êtres humains .

Afficher en entier
Extrait ajouté par LillyOrenda 2020-01-27T15:46:25+01:00

L'humour permet de prendre de la distance avec l'inadmissible .

Afficher en entier
Extrait ajouté par LillyOrenda 2020-01-27T15:45:58+01:00

Avec le temps, il avait accepté que l'appareil policier européen soit un colosse aux pieds d'argile, encombré d'une infinité de barrières politiques et juridiques, qui, au lieu de s'effacer, lui semblaient plus insurmontables d'année en année .

Afficher en entier
Extrait ajouté par LillyOrenda 2020-01-27T15:45:34+01:00

Les morts ne doivent pas faire de l'ombre aux vivants .

Afficher en entier
Extrait ajouté par LillyOrenda 2020-01-27T15:44:53+01:00

Le chagrin est un amour qui n'a plus de maison. Il faut vivre avec et tâcher de continuer d'avancer .

Afficher en entier
Extrait ajouté par sapho 2019-03-12T17:30:57+01:00

Depuis quelque temps déjà, Hess pensait à la mort avec indifférence. Pas parce qu'il n'aimait plus vivre, mais parce que être encore en vie était devenu trop douloureux. Il n'avait pas consulté, il n'avait pas demandé d'aide à ses quelques rares amis et il n'avait écouté les conseils de personne. Il s'était contenté de fuir. Il avait couru aussi vite que des jambes pouvaient le porter, l'obscurité sur ses talons, et parfois il avait réussi à la distancer.

Afficher en entier
Extrait ajouté par leslivresdechris 2021-04-11T19:08:04+02:00

Thulin s'approche et doit pousser les rongeurs du bout du pied pour les faire fuir. Effrontés, ils lui passent entre les jambes, s'arrêtent à quelques mètres, puis commencent à faire des allers-retours en couinant, hystériques. Elle ouvre avec précaution la porte et doit mettre une main sur sa bouche pour ne pas vomir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par leslivresdechris 2021-04-11T19:06:21+02:00

Linus Bekker les regarde d'un air innocent, puis un sourire malsain plisse ses lèvres. Thulin n'a pas le temps de réagir qund Hess se jette sur lui. Mais Bekker s'y attendait et il tire le cordon au même instant. L'alarme se met en route dans un vacarme infernal. A la seconde où la lourde porte en métal s'ouvre à la volée, et où deux infirmiers baraqués se précipitent dans la pièce, Linus Bekker redevient le petit collégien timide au regard inquiet qu'il était à leur arrivée.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode