Livres
476 111
Membres
454 878

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Oeuvres complètes



Description ajoutée par MlleAnastasia 2011-05-04T15:40:53+02:00

Résumé

De François Villon dont on sait si peu de choses, on connaît l'essentiel : son œuvre. Elle a traversé plus de cinq siècles, et le temps n'a rien pu contre elle. Elle nous habite, elle résonne en nous aujourd'hui comme hier. Ce " mauvais garçon ", ce voleur doublé sans doute d'un assassin, trouve des accents d'une grâce inouïe pour aider sa mère à prier Notre Dame. Ce " maître ès arts " qui ne possède rien imagine en son Testament des legs fabuleux pour ses compagnons et ses complices, des legs odieux ou dérisoires pour ses ennemis. Il embrasse d'une même compassion les miséreux, les proscrits, les filles, les enfants en guenilles, et l'humour, qui chemine tout au long de son œuvre un peu rebelle, l'aide à se jouer de la peur, de la pauvreté, et de la mort même. Comment ce compagnon de route des coquillards parvint-il à séduire tant de puissants - procureurs, prélats, hobereaux, et jusqu'au prince-poète Charles d'Orléans ? L'évidence de son talent y fut bien sûr pour quelque chose, mais gageons que ce véritable " gibier de potence " était aussi un luron fidèle dans ses amitiés, qui inspirait à tous indulgence et bienveillance. Cette édition à l'orthographe rajeunie, comme pour Les Essais de Montaigne, permet de goûter au texte original tout en en facilitant l'intelligence.

Afficher en entier

Classement en biblio - 35 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Biquet 2011-10-26T20:58:20+02:00

Ballade pour prier Notre Dame

Dame du ciel, régente terrienne,

Emperière des infernaux palus,

Recevez-moi, votre humble chrétienne,

Que comprise soie entre vos élus,

Ce nonobstant qu'oncques rien ne valus.

Les biens de vous, ma Dame et ma Maîtresse

Sont bien plus grands que ne suis pécheresse,

Sans lesquels biens âme ne peut mérir

N'avoir les cieux. Je n'en suis jangleresse :

En cette foi je veuil vivre et mourir.

A votre Fils dites que je suis sienne ;

De lui soient mes péchés abolus ;

Pardonne moi comme à l'Egyptienne,

Ou comme il fit au clerc Theophilus,

Lequel par vous fut quitte et absolus,

Combien qu'il eût au diable fait promesse

Préservez-moi de faire jamais ce,

Vierge portant, sans rompure encourir,

Le sacrement qu'on célèbre à la messe :

En cette foi je veuil vivre et mourir.

Femme je suis pauvrette et ancienne,

Qui riens ne sais ; oncques lettres ne lus.

Au moutier vois, dont suis paroissienne,

Paradis peint, où sont harpes et luths,

Et un enfer où damnés sont boullus :

L'un me fait peur, l'autre joie et liesse.

La joie avoir me fais, haute Déesse,

A qui pécheurs doivent tous recourir,

Comblés de foi, sans feinte ne paresse :

En cette foi je veuil vivre et mourir.

Vous portâtes, digne Vierge, princesse,

Iésus régnant qui n'a ni fin ni cesse.

Le Tout-Puissant, prenant notre faiblesse,

Laissa les cieux et nous vint secourir,

Offrit à mort sa très chère jeunesse ;

Notre Seigneur tel est, tel le confesse :

En cette foi je veuil vivre et mourir.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par AstridJavert 2019-01-21T15:03:11+01:00
Pas apprécié

C'est compliqué et dol à lire. Mais j'ai pas eu le choix de le lire. Cours corpus français d'université.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Idril57 2018-03-18T14:20:15+01:00
Lu aussi

Lu dans le cadre d'un cours pour la fac. Dans le contexte d'un cours et d'une explication précise, c'est très intéressant à exploiter !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bookbeach95 2013-04-16T12:42:12+02:00
Diamant

Jamais poëte ne m’eut ainsi surpris de s'art,

Fors sieur Villon pour qui Ciel façonna plume !

Il donna, Dieux sait, aux beaux Esprits Blafards

(Dits << Poètes Maudits >>) de rimer la coutume...

BRAVO, BRAVO à lui

Savant si bien écrit ;

Qui fit de beaux poëmes,

Que, par-dessus tout, j'aime !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par rogermue 2013-03-05T09:00:42+01:00
Or

J'ai une grande estime pour François Villon. Ses poèmes, vieux de plus de 500 ans, ont pour moi le même rang que les sonnets de Shakespeare. Aujourd'hui Villon serait l'un des plus célébres chanteurs du 'pop music'.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Biquet 2011-08-08T10:44:32+02:00
Diamant

Mon poète de chevet!

Avec Rimbaud et Baudelaire, un de ceux dont la poésie apprise par coeur reste à l'esprit 40 ans plus tard.

Merci à Georges Brassens et à Jean Teulé pour leur excellent marketing autour de ce poète maudit.

Afficher en entier

Date de sortie

Oeuvres complètes

  • France : 2010-10-07 - Poche (Français)

Activité récente

iarld l'ajoute dans sa biblio or
2019-06-11T15:46:00+02:00
lcdca l'ajoute dans sa biblio or
2018-02-17T12:05:48+01:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 35
Commentaires 5
Extraits 13
Evaluations 13
Note globale 8.15 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode