Livres
472 828
Membres
445 879

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Oeuvres romanesques complètes : Volume 4



Description ajoutée par Nicolas 2011-12-04T08:03:50+01:00

Résumé

Giono : Oeuvres romanesques complètes, tome 4 (Relié) ce volume contient l'intégralité du cycle du hussard qui est fait de quatre romans (Giono avait demandé qu'ils soient réunis dans un seul volume) d'abord "Angelo" où nous voyons apparaître notre héros Angelo Pardi fils d'une duchesse piémontaise et d'un général napoléonien -ayant disparu bien avant la naissance de Angelo- qui est un parangon de noblesse : fier et orgeuilleux, égoïste et généreux, viride et viril, inconséquent et franc, naïf et implacable, élégant et beau, toujours enthousiaste, hors de toutes médiocrités bourgeoises, il fuit Turin et l'Italie pour la France en grande tenue de colonel de hussard -il a 22 ans ! son brevet de colonel a été acheté par sa mère la duchesse- après avoir tué en duel un infâme mouchard un baron travaillant pour les occupants autrichiens, on est aux alentours de 1835, il rencontrera la vieille marquise de Théus sur sa route, puis à la toute fin la jeune Pauline de Théus qui a épousé le marquis de plus de 45ans plus âgé ; ensuite "Mort d'un personnage" qui lui se situe à la toute fin du XIXe et au début du XXe mettant-en-scène le petit-fils d'Angelo d'abord un enfant de 10ans vivant à Marseille et ayant comme grand-mère la marquise Pauline de Théus qui deviendra aveugle et sourde dont il s'occupera jusqu'à son dernier souffle dans des pages d'une grande émotion, bouleversantes de vérité vécue ; puis "Le hussard sur le toit" où Angelo traversant le sud afin de rejoindre Manosque et son frère de lait Guiseppe (messager entre le fils et la mère) se trouvera confronter au choléra mortifère qui ravage et fauche les êtres humains avec une facilité déconcertante, Angelo donc se retrouvera en pleine guerre, une guerre imprévisible mais une guerre tout de même où il devra faire preuve de toutes ses qualités pour s'en sortir, il croisera Pauline de Théus (car il n'y a pas d'idée de suite avec "Angelo" se sera une seconde première) qui deviendra sa partenaire de combat et comparse de survie jusqu'à ce qu'il la dépose chez la vielle marquise à La Valette et lui s'en ira en Italie ; et enfin "Le bonheur fou" où Angelo jouera enfin un rôle dans la lutte des Italiens pour la liberté et pour bouter les Autrichiens hors de la péninsule, on est en 1848 au début, les combats de rue de Milan sont époustouflants de vérité, Angelo perdra petit-à-petit son enthousiasme car il est trop pur pour se mêler aux bassesses politicardes qui requièrent hypocrisie et mensonges vrais... Giono s'est avant tout un style époustouflant de virtuosité et de fluidité, précis, imagé, florilège de couleurs, d'odeurs, de sons, qu'il nous décrive des paysages automnaux, des foules en délire, des agonisants, la légèreté si attachante de Angelo se réfugiant sur les toits de Manosque ou dansant avec son cheval, les grands yeux verts de Pauline, des combats de rue... il a un mot juste pour chaque émotion, pour décrire tout et n'importe quoi, il se sert du français comme d'un stradivarius avec un brio extra-ordinaire, il a de plus un sens de la formule. du bon mot ; un plaisir à savourer, à déguster avec volupté ; je vous conseille de tenter l'aventure et Angelo Pardi est un des plus merveilleux héros de la littérature française.

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents


Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 2
Commentaires 0
Extraits 0
Evaluations 0
Note globale 0 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode