Livres
568 736
Membres
623 932

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Off-Campus, Tome 4 : The Goal



Description ajoutée par cdv25 2016-11-07T23:47:17+01:00

Résumé

Il suffit d'une nuit pour que tout change.

Sabrina James est en dernière année de lycée. Elle a depuis longtemps planifié son avenir : obtenir son diplôme, entrer à la fac de droit et décrocher un super-job dans un des plus grands cabinets d'avocats du pays.

Elle veut aller de l'avant et oublier son passé.

Quand elle croise le beau Tucker, elle n'a à lui offrir qu'une nuit, il ne peut pas faire partie de ses projets.

Mais tout va se compliquer...

John Tucker, la star du hockey qui ne vit que pour sa passion, va se transformer quand Sabrina lui annonce qu'elle est enceinte. Il compte bien assumer son rôle de futur papa.

Mais la jeune fille est têtue et ne veut accepter aucune aide de sa part.

Il va falloir toute la ténacité de Tucker pour que, petit à petit, elle lui ouvre son coeur.

Saura-t-il convaincre la belle et froide Sabrina que, parfois, mener un projet à deux est plus facile ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 3 794 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par M_Anouchka 2017-01-12T22:39:43+01:00

- Juste par curiosité, quels étaient les noms de garçon ? ose Grace, luttant clairement pour cacher le sourire qui pointe sur son visage.

Il sourit instantanément.

- Eh bien, mon favori, c'était évidemment Garrett.

Je tressaute si fortement que le verre de Sabrina manque tomber.

- Hum hum, je dis, en jouant le jeu. Et le second ?

- Graham.

Hannah soupire.

- Mais ce n'est pas grave. J'ai des super-noms de filles aussi.

Il tapote de son stylo sur le bloc-notes, nous regarde et prononce deux syllabes.

- Gigi.

Les bras m'en tombent.

- Tu déconnes ? Je ne vais pas appeler notre fille Gigi.

Sabrina est abasourdie.

- Pourquoi Gigi ? demande-t-elle, prudemment.

Hannah soupire de nouveau.

Le nom prend soudain sens dans mon cerveau. Oh putain.

Je murmure à Sabrina :

- G.G. Comme dans Garrett Graham.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Pas apprécié

J'ai commencé ce livre avec plusieurs à priori, 3 pour être précises :

- Je n'ai jamais réussi à m'attacher au personnage de Tucker dans les autres romans, il était totalement absent et insipide lors des rares fois où on le croisait

- Je n'appréciais pas non plus le personnage de Sabrina

- L'idée qu'elle tombe enceinte me paraissait totalement idiote, mais soit, à voir

Et mes à priori étaient fondés au final. Je n'ai pas aimé ce livre. Je ne peux pas dire que je l'ai détesté mais tout de même. Il y a trop de choses qui ne cadrent pas.

Enfin bon parlons des personnages. Le personnage de Tucker est le pire de celui des garçons. Il est mielleux à souhait et honnêtement, c'est un boulet qui se laisse absolument faire. Alors oui la patience, la douceur, le romantisme c'est bien beau tout ça mais à un moment donné il faut arrêter d'abuser. Elle l'empêche de la soutenir, de voir sa fille quand il veut et lui il dit "amen très bien mon amour on fera ce que tu voudras". C'est ni romantique, ni attentionné c'est tout simplement lâche.

Maintenant parlons de Sabrina, ou le personnage le plus incohérent auquel on puisse penser. Sabrina change d'avis comme de chemise. Elle se prétend être une fille hyper intelligente pourtant elle ne sait réagir à rien. Elle dit oui puis non, blanc puis noir. C'est très agaçant. Pour moi ce personnage est raté.

Dernier à priori, la grossesse. Je trouvais ça idiot et ça n'a pas loupé. Il n'y a aucune raison que Sabrina tombe enceinte. Lynchez moi si vous le voulez mais non ce n'est pas crédible pour un sous. Alors, on compte 99.7% d'efficacité pour la pilule contraceptive si elle est bien prise, ce qui veut dire que sur 1000 relations sexuelles il y aurait 3 risques de tomber enceinte. Alors oui si elle est bien prise, mais Sabrina a des relations sexuelles plus ou moins régulières et elle rêve plus que tout à son avenir, donc elle doit faire attention, autrement ça ne cadre absolument pas avec ce personnage déjà très bancal. Deuxième point, je suis désolée mais une phrase du livre est totalement absurde à savoir "il y a autant de risque de tomber enceinte avec juste le bout qu'avec une éjaculation". C'est une ineptie. Il y a un risque de tomber enceinte avec juste le bout oui, mais jamais aussi fort qu'avec une éjaculation complète. En d'autre terme : juste le bout + pilule = une chance tellement infime d'une grossesse que s'en est ridicule.

Pour ce qui est du reste de l'histoire, déjà il faut croire que l'auteur aime les personnages brisés, on a eu le droit à tout, violence, alcool, viol, famille monoparental, pauvreté et maltraitance.

Je saluais sur le dernier livre la chute plus plausible avec la mort de Beau qui prend au final son importance vraiment dans ce tome mais alors là je ne salue pas du tout la fin. Non mais honnêtement, elle devient limite major de promo avec un bébé de quelques mois, publie dans une super revue, Tucker achète une affaire super florissante et songe à s'étendre. Cui-cui les petits oiseaux quoi.

Fin bref, ce roman n'avait pour moi aucune construction et une logique bancale. De plus je ne sais pas si c'est ma version ou la traduction mais mon roman était bourré de fautes. J'avais déjà noté ce détail dans un chapitre du livre précédent et c'est franchement agaçant.

Autrement dit je suis très déçu de la manière dont se clos cette série. Très emballée par le début mais très déçue par cette fin trop peu travaillée et qui manque de cohérence.

Afficher en entier
Diamant

J’ai ouvert ce tome avec un petit pincement au coeur car c’est le dernier ! Et qu’à chaque tome, j’ai eu un coup de coeur, alors quelque part j’étais un peu sure de ne pas être déçue de nouveau et je confirme une fois encore : j’adore cette série et je vous conseille vivement de la lire.

Sabrina est un personnage qui m’a beaucoup touché, mon coeur s’est serré à chacune de ses pensées la concernant. Elle évolue dans un milieu familiale qui n’a rien d’heureux et de stable, dans une banlieue minable et elle se sent vraiment nulle. Elle sait qu’elle est brillante et elle se bat pour obtenir sa place à Havard mais elle n’a aucune autre ambition pour elle en dehors de sa réussite professionnelle. Celle-ci lui permettrait de s’assurer un avenir serein et indépendant des autres. Mais dès qu’il s’agit d’elle et de ce que les autres peuvent voir en elle, Sabrina se sent minable et c’est très dur de la découvrir ainsi.

Lorsqu’elle passe une nuit avec Tucker et qu’il souhaite la revoir, elle refuse, prétextant n’avoir voulu qu’une nuit mais c’est parce qu’elle sait ne pas être du même monde et elle ne souhaite pas que l’on découvre qui elle est vraiment. Elle n’est pas à la hauteur pour ce type d’homme et il n’est pas question de se laisser détourner de ses objectifs; les études et deux jobs à tenir, c’est déjà bien assez. Tucker, il est juste craquant : beau, sexy avec sa petite barbe et il est romantique. Parmi tous, c’est le seul qui a pu s’imaginer rencontrer le grand amour à l’université et jusqu’à Sabrina, il n’avait rien ressenti de tel. Je pourrai vous citer une longue liste de ses qualités, tellement il en a et elles se révèlent au fur et à mesure de l’importance qu’il porte à Sabrina. Il a vécu cette relation de façon un peu irréelle, sans pouvoir se confier à ses meilleurs amis ou encore en devant supporter des remarques sur Sabrina. C’est tout à son honneur que de l’avoir soutenu, il l’a toujours protégé, des autres, de lui ou même d’elle même.

Leur relation est restée cachée, une partie du roman a lieu en même temps que les tomes passés sur les autres personnages sans que nous ayons l’impression de revivre encore une fois la même chose. Nous comprenons alors pourquoi Tucker disparaissait et ce qui se passait de son côté dans cette histoire avec elle. Il avait tout le temps l’air préoccupé et ailleurs et en découvrant comment sa relation avec elle a débuté et a évolué, nous abordons tous ces aspects de l’histoire. Sabrina est une jeune femme profondément meurtrie, l’abandon c’est quelque chose qu’elle vit au quotidien, elle a perdu confiance aux autres. Alors les enjeux de cette relation prennent alors une dimension plus importante pour elle, elle a peur de voir venir l’attachement.

Nous vivons ainsi le début de leur relation, voyant naitre les sentiments entre eux, puis vint la grossesse et ensuite les débuts en tant que parents. Tucker a très vite compris qu’il ne fallait pas brusquer Sabrina et il est d’une patience extrême avec elle car il l’aime plus que tout et il espère qu’elle finira elle aussi par l’aimer. Serviable, présent, sans s’imposer il a toujours su être là au moments importants. C’est très touchant de voir un homme grand, fort, un sportif s’émouvoir et s’ouvrir ainsi par amour, c’est craquant et c’est ainsi que nous découvrons Tucker. La fidélité en amitié, le soutien que ses amis vont leur apporter marque aussi un aspect important de cette série.

Elle Kennedy fait dorénavant parti de ces auteurs que je vais suivre assidument et dont j’attendrais les livres avec impatience. Elle a une plume complètement addictive, en lisant cette série, je me suis rendue compte à quel point elle avait sa façon à elle d’aborder les récits et les personnages. Nous ne pouvons que nous y attacher, ce tome est plein d’émotions, c’est une belle histoire, d’amour, d’acceptation de soit. Découvrir deux jeunes personnages devenir parents est aussi très émouvant, Elle Kennedy a su justement bien doser les réactions de ses personnages face à quelque chose qu’ils n’étaient pas prêt à vivre si tôt et qui met en péril leur avenir.

Si je devais effectuer un rapide aperçu de la série dans sa globalité, je dirai que Elle Kennedy répond aux exigences même de la série New Adult. C’est une bande d’amis, ici qui gravitent autour du hockey et qui vont chacun leur tour découvrir l’amour. Chaque tome apporte une situation différente avec des personnages auxquels nous nous attachons car la série fidélise le lecteur qui est heureux de les retrouver, de les voir évoluer. Certains sont plein d’humour, d’autres sont plus sombres ou plus romantiques mais j’ai apprécié chaque tome.

http://www.livresavie.com/off-campus-le-tome-4-the-goal-delle-kennedy/

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par marie-rz 2017-08-28T01:39:51+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par julietbse 2021-10-07T10:02:39+02:00
Commentaire ajouté par Mariine-11 2021-10-02T16:17:50+02:00
Commentaire ajouté par Aura_Acaelle 2021-09-29T19:58:27+02:00
Diamant

INCROYABLE

Afficher en entier
Commentaire ajouté par devilperfume 2021-09-21T11:42:52+02:00
Or

L'histoire de John et Sabrina sort des sentiers battus de la romance new-adult. Avec ce tome de Off-Campus, Elle Kennedy sort de ce qu'elle avait l'habitude de faire avec les trois précédents tome. On s'attache rapidement aux personnages et surtout à leur personnalité particulières. A lire !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MPYJM 2021-08-25T00:40:18+02:00
Diamant

Bonne lecture même si ce n'est pas mon tome préfèré

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dan75 2021-07-24T17:18:56+02:00
Or

La suite de cette série est toujours aussi captivante. La petite bande d'amis qui poursuit sa vie est un plaisir à lire.De beaux sentiments, l'histoire de Tucker et Sabrina ne nous laisse pas indifférent. Tous les deux méritent notre attention avec une petite préférence pour la ténacité, la patience et le dévouement de Tucker envers Sabrina qui a du mal à se laisser apprivoiser, ce que l'on comprend au fil de l'histoire, elle a une vie compliquée et elle travaille d'arrache pied pour s'en sortir...

De beaux sentiments, toujours quelques notes d'humour lorsque les amis se retrouvent... Je vous laisse découvrir l'histoire de Tucker et Sabrina qui ne vous laissera pas indifférent!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cassandre14 2021-07-21T18:56:46+02:00
Diamant

Je ne vais pas vous mentir. J’avais très peur de lire ce livre. Dans les tomes précédents, je m’étais fortement attaché à Garrett, Logan et Dean (même quand ce n’est pas les protagonistes des romans). Mais Tucker m’a toujours paru comme le quatrième, celui qui avait moins d’importance que les autres…

Pourtant, j’ai ADORÉ son histoire ! C’est un personnage touchant et adorable !

De même pour Sabrina que je n’imaginais pas du tout comme ça dans les autres livres. Son passé, sa détermination et son dévouement m’ont touché et franchement, je regrette d’avoir eu peur de moins aimer ce tome !

J’ai aimé l’histoire, les compromis de la grossesse, tout était génial ! Leurs disputes m’ont fait assez rire !

Elle Kennedy m’a conquise avec sa saga « Off Campus » et j’espère aimer autant le spin-off !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par leaperrin 2021-07-21T08:05:17+02:00
Argent

Une fin qui correspond finalement parfaitement aux trois tomes précédents. Je ne m’attendais pas du tout à m’attacher à ces personnages, ni même à la saga de manière générale, mais j’avoue que j’ai tout de même bien aimé cette série.

Malgré certaines incohérences, il faut dire que ce n’est pas non plus un chef d’œuvre, on retrouve encore une fois une romance rafraîchissante et j’ai trouvé ce tome vraiment super. Une belle fin !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LaikaSarah 2021-07-12T15:11:14+02:00
Diamant

Un très bon dernier tome qui clos cette superbe série. Ce tome est plus lourd que les précédents, les sujets abordés sont bien plus complexe, et c'est vrai qu'il n'y a eu que peu de moment d'amitié et de franche camaraderie. Tucker est adorable, pédagogue, une vraie force tranquille alors que Garrett, Logan et Dean ont un ego énorme et un humour franc. D'ailleurs j'étais assez déçue de ne pas trop les suivre sur ce tome. Sabrina est très énervante, on a envie de la secouer pendant tout le livre, mais sa force d'esprit et sa détermination la rende quand même très attachante. D'ordinaire, les femmes enceintes me dégoutes, elles se font du mal pour des hommes qui ne les méritent, en général, pas le moins du monde, et dans le monde actuel, faire un enfant me semble vrmt idiot, mais elles font ce qu'elles veulent. Souvent, elles abandonnent leurs projets et leur avenir est compromis par leur grossesse. Mais pas Sabrina. Elle continue sur sa lancée et la voir réussir et enfin accepter d'être heureuse m'a arraché quelques larmes. Le temps qu'ils mettent à se dire "je t'aime" est assez absurde, ça ralenti pas mal le récit, mais malgré tout, ce livre a une très belle fin, et je me ferai un plaisir de le relire encore et encore comme les tomes précédents.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fanfan-5 2021-07-10T09:37:50+02:00
Argent

Je termine cette série avec le quatrième tome des Off Campus.

Nous retrouvons ici deux personnages que nous avions croisés lors des précédents opus. Nous sommes toujours dans les clichés de la New Romance, néanmoins il y a quelques nuances.

Tout d’abord Sabrina, la belle brune avec laquelle Dean (personnage principal du tome 3) a un contentieux est loin d’être la petite fille à papa riche. En effet, elle vit avec sa grand-mère qui ne la materne pas et un beau-père affreux, sa mère l’ayant abandonnée entre leurs mains. Elle se destine à une carrière d’avocate et fait tout pour réussir malgré les obstacles. Son admission à Harvard tant espérée en poche, elle rêve d’un parcours idéal pour prendre une revanche sur la vie.

Ensuite, nous avons John Tucker, étudiant et joueur de hockey, le beau gosse bien élevé par une mère veuve trop tôt. Également boursier, il fait tout pour réussir, mais pas pour lui, non, pour sa mère à qui il pense avant de penser à lui.

Leur rencontre sera chaude, sexy et engendre une conséquence qui va bouleverser leurs plans de vie.

Ce tome démarre avant le tome 3 et est très long à se mettre en place. J’ai trouvé la première moitié assez poussive. Par contre, la deuxième moitié est très prenante. Le thème de l’étudiante enceinte n’est pas nouveau, cependant il est très bien amené. Le cas de conscience sur l’avortement ou pas. La réflexion sur la continuité des études ou pas. Et l’amour dans tout ça ? Eh bien, il prend son temps. Si on devine qu’ils s’aiment, ce n’est pas évident tout de suite et la progression des sentiments est lente. Par ailleurs, la fin est mouvementée et belle. Clairement, c’est dans ce tome qu’on parle le moins de hockey.

J’ai beaucoup aimé Tucker, j’ai aimé le cheminement de ses pensées, son soutien pour Sabrina en la laissant libre de faire ses choix. Le seul truc qui m’a gênée c’est son manque d’opposition à sa mère qui est parfois détestable.

En conclusion, ce n’est pas mon tome préféré (Mon préféré étant le tome 1), mais j’ai beaucoup aimé le fait que les deux personnages viennent tous les deux de milieux modestes et cherchent, par leur travail, à se fabriquer une vie meilleure malgré le grain de sable.

Afficher en entier

Dates de sortie

Off-Campus, Tome 4 : The Goal

  • France : 2017-01-12 (Français)
  • France : 2018-01-11 - Poche (Français)
  • Canada : 2017-01-11 (Français)
  • Canada : 2017-04-26 - Poche (Français)
  • USA : 2016-09-26 (English)

Activité récente

Elo-53 l'ajoute dans sa biblio or
2021-10-24T01:04:12+02:00
Leoblo l'ajoute dans sa biblio or
2021-10-22T23:44:32+02:00
Jukee l'ajoute dans sa biblio or
2021-10-19T17:46:49+02:00
LucieJu l'ajoute dans sa biblio or
2021-10-19T15:56:20+02:00
Enos l'ajoute dans sa biblio or
2021-10-17T21:28:05+02:00
fitn l'ajoute dans sa biblio or
2021-10-16T22:47:51+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 3794
Commentaires 330
extraits 68
Evaluations 908
Note globale 8.13 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode