Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de oihana0 : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Rebecca Rebecca
Daphné Du Maurier   
Une intrigue mystérieuse et passionnante, mettant en scène des personnages complexes. Les révélations s'enchaînent, tandis qu'une sorte de toile d'araignée se tisse autour des protagonistes : leurs actes ont des conséquences. Un roman sympathique à lire et qui vous plonge dans une atmosphère sombre.

par oihana0
La femme parfaite est une connasse ! La femme parfaite est une connasse !
Anne-Sophie Girard    Marie-Aldine Girard   
Un petit livre trés agréable à lire. Les pages se suivent et l'on se reconnaît (ou pas) au fil de la lecture. C'est bourré d'humour et ça a le privilège de nous faire relativiser sur notre vie !

par oihana0
Evernight, Tome 1 : Evernight Evernight, Tome 1 : Evernight
Claudia Gray   
Un roman où la romance est très présente (peut-être un peu trop, car ça empiète légèrement sur l'action...). Cependant, le récit nous réserve quelques rebondissements [spoiler]comme le fait que Biance soit un vampire depuis le début, ou encore que Lucas est un membre d'une organisation secrète.[/spoiler] Bon après, je trouve que c'est assez mal écrit (je sens que je ne vais pas me faire des amis en disant ça...). Bianca a des réactions très enfantines, parfois allant jusqu'à être ridicule... Il y autre chose qu'il faut que l'on m'explique : la couverture est certes très jolie, mais pourquoi la fille a des cheveux noirs, alors que Bianca est sensée être rousse... Ce n'est qu'une remarque, mais ça m'a un peu toublé...
Bref c'est un roman sympathique, mais ce n'est sans doute pas l'histoire du siècle...

par oihana0
La Reine des lectrices La Reine des lectrices
Alan Bennett   
Sincèrement, ce ne livre ne m'a pas emballée... Je trouve que certains passages sont longs, très longs et l'écriture n'est pas fluide... Ce roman est drôle à ce qu'il paraît, mais je n'ai pas ri une seule fois (sans doute la subtilité de l'humour anglais qui me dépasse). Par ailleurs, je n'ai pas forcément trouvé judicieux de la part de l'auteur de présenter la reine comme une grand-mère incapable de se gérer... Mis à part ça, ce livre réserve plusieurs jolies citations comme celle-ci : [spoiler]«Je perçois la littérature comme une immense contrée : je me suis mise en route vers ses confins les plus extrêmes, en sachant que je ne les atteindrai jamais.»[/spoiler]

par oihana0
Le Chien des Baskerville Le Chien des Baskerville
Arthur Conan Doyle   
Un bon policier où l'univers sombre (voire même parfois effrayant) de Conan Doyle est vraiment prenant.
Bref, un très bon roman avec un petit côté fantastique.

par oihana0
Arthur, l'autre légende Arthur, l'autre légende
Philip Reeve   
Une histoire pleine d' originalité et qui nous fait découvrir une nouvelle façon de voir le Roi Arthur

par chatguep
Lucky Luke, Tome 54 : La fiancée de Lucky Luke Lucky Luke, Tome 54 : La fiancée de Lucky Luke
Guy Vidal   
C'est bien de voir Lucky Luke dans une histoire d'amour! Bande dessinée fort intéressante!
Lucky Luke, Tome 27 : Le 20ème de cavalerie Lucky Luke, Tome 27 : Le 20ème de cavalerie
Morris    René Goscinny   
Une première remarque, à brûle-pourpoint : le scénario est assez décevant. En effet, ce déçu de l'armée qui tue les bisons des indiens pour que ces derniers attaquent les colons, forçant les militaires à intervenir : c'est, d'une part déjà vu, comme dans "les collines noires" et traité avec le même manque de motivation que dans ce dernier. En bref, c'est peu crédible.
Et pourtant, et pourtant... cet album reste un bon cru ! Pourquoi ? Tout simplement parceque les auteurs se régalent et nous régalent d'une galerie de personnages plus intéressants les uns que les autres. McStraggle Père est un exemple de rigidité militaire, qui brille par son incapacité : doué pour étudier la taille réglementaire des épluchures de pommes de terre, incollable sur l'étiquette militaire, expert en formulaires à remplir, il se révèle totalement inadapté à la tâche qui lui est dévolue, à savoir maintenir la paix avec les Indiens. Ce personnage est un régal et fait partie de ces personnages de la série que je préfère. L'humour dégagé par ce seul homme fait oublier l'inconsistance du scénario. De même, le blanchisseur asiatique est très drôle, aussi bien dans son comportement que dans ses propos. Et si le chapelier assure plus un fil conducteur, McStraggle fils incarne la rupture en fin d'album. Ainsi, tout est à sa place, tout est maîtrisé pour faire sourire. Lucky luke n'est ici qu'un prétexte pour nous présenter ce fort dirigé de façon bien incongrue.
Dénonciation des élites ? Volonté de nous faire découvrir la vie d'un fort tel qu'il en existait à l'époque ? Je ne saurais le dire et je m'en moque un peu : j'ai passé un bon moment et je m'en contente.
Lucky Luke, Tome 25 : La ville fantôme Lucky Luke, Tome 25 : La ville fantôme
Morris    René Goscinny   
Cet album est assez distrayant, notamment grâce aux personnages qui fonctionnent bien. Le duo Colorado/Denver est particulièrement bien étudié, et j'ai largement apprécié les réflexions de Colorado tournant toujours autour du jeu. Le Powell présenté donne également beaucoup de ressort à l'histoire. Tous ces personnages secondaires, comme le old timer qui intervient à un moment de l'histoire, assurent le pouvoir comique de l'ensemble.
Malgré ces bons éléments, les enchaînements de l'histoire sont peu travaillés, et c'est une succession de gags qui est présentée, mais tout cela manque de crédibilité. Dans une grande tradition d'humour de cette série, ici, l'intérêt de l'album réside plus dans des situations comiques ici ou là que dans une histoire continue. C'est peut-être ce manque de continuité que je regrette le plus dans cet album. De même, je trouve que la couverture ne reflète pas l'histoire dans l'ouvrage.
Ca reste distrayant, mais ca manque de construction.
Lucky Luke, Tome 40 : Le grand duc Lucky Luke, Tome 40 : Le grand duc
Morris    René Goscinny   
J'adore la psychologie du Grand duc, il est complètement décalé de la réalité !

par loana585