Livres
478 207
Membres
459 699

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par RMarMat 2016-10-24T17:40:38+02:00

Le soir venu, les enfants prirent leurs places; le chef de l'établissement, affublé de son costume de cuisinier, était en personne devant la chaudière; on servit le gruau ; on dit un long benedictus sur ce chétif ordinaire. Le gruau disparut ; les enfants se parlaient à l'oreille, faisaient des signes à Olivier, et ses voisins le poussaient du coude. Tout enfant qu'il était, la faim l'avait exaspéré, et l'excès de la misère l'avait rendu insouciant; il quitta sa place, et, s'avançant l'écuelle et la cuiller à la main, il dit, tout effrayé de sa témérité :

- J'en voudrais encore, monsieur, s'il vous plaît.

Le chef, homme gras et rebondi, devint pâle ; stupéfait de surprise, il regarda plusieurs fois le petit rebelle; puis il s'appuya sur la chaudière pour se soutenir ; les vieilles femmes qui l'aidaient étaient saisies d'étonnement, et les enfants de terreur.

- Comment ! dit enfin le chef d'une voix altérée.

- J'en voudrais encore, monsieur, s'il vous plaît, répondit Olivier.

Le chef dirigea vers la tête d'Olivier un coup de sa cuiller à pot, l'étreignit dans ses bras, et appela à grands cris le bedeau.

Le conseil siégeait en séance solennelle quand M. Bumble tout hors de lui, se précipita dans la salle, et s'adressant au président, lui dit :

- Monsieur Limbkins, je vous demande pardon, monsieur, Olivier Twist en a redemandé.

Ce fut une stupéfaction générale ; l'horreur était peinte sur tous les visages.

- Il en a redemandé, dit M. Limbkins ? calmez-vous, Bumble, et répondez-moi clairement. Dois-je comprendre qu'il a redemandé de la nourriture, après avoir mangé le souper alloué par le règlement ?

- Oui, monsieur, répondit Bumble.

- Cet enfant-là se fera pendre, dit le monsieur au gilet blanc; oui, cet enfant-là se fera pendre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Pamie 2011-10-23T23:28:00+02:00

"Nous serons là quelques heures d'avance, mais il faudra se reposer, et surtout Mlle Rose, qui aura peut-être besoin de plus de courage que vous ni moi ne pouvons en ce moment le prévoir. Mais mon sang bout dans mes veines à la pensée de venger cette pauvre fille assassinée ; quelle route ont-ils prise ? - Allez droit au bureau de police et vous arriverez encore assez à temps, répondit M. Losberne. Moi, je reste ici." Les deux amis se séparèrent aussitôt, en proie l'un et l'autre à une agitation violente.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Pamie 2011-10-23T23:28:00+02:00

Elle prit une lampe sale et fumeuse et le conduisit au haut de l'escalier. "Ton lit est sous le comptoir. Tu n'as pas peur de coucher au milieu des cercueils, je suppose ? D'ailleurs qu'importe que cela te convienne ou non ? Tu ne coucheras pas ailleurs.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Pamie 2011-10-23T23:28:00+02:00

Quel exemple frappant de l'influence du vêtement offrit alors le petit Olivier Twist! Enveloppé dans la couverture qui jusqu'alors était son seul vêtement, il pouvait être fils d'un grand seigneur ou d'un mendiant: Il eût été difficile pour l'étranger le plus présomptueux de lui assigner un rang dans la société; mais quand il fut enveloppé dans la vieille robe de calicot, jaunie à cet usage, il fut marqué et étiqueté, et se trouva, tout d'un coup à sa place: l'enfant de la paroisse, l'orphelin de l'hospice, le souffre-douleur affamé, destiné aux coups et aux mauvais traitements, au mépris de tout le monde, à la pitié de personne.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Pamie 2011-10-23T23:28:00+02:00

Les souvenirs que les paisibles scènes champêtres éveillent dans l’esprit ne sont pas de ce monde, et n’ont rien de commun avec les pensées ou les espérances terrestres. Leur douce influence peut nous porter à tresser de fraîches guirlandes pour orner la tombe de ceux que nous avons aimés ; elle peut purifier nos sentiments et éteindre en nous toute inimitié et toute haine ; mais surtout elle ravive, dans l’âme même la moins méditative, la vague souvenance qu’on a déjà éprouvé de telles sensations bien loin dans le passé, et en même temps elle nous donne l’idée solennelle d’un lointain avenir, d’où l’orgueil et les passions de monde sont à jamais exilés.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Pamie 2011-10-23T23:28:00+02:00

Nous voyons sous quel beau coté se montre parfois la nature humaine, et avec quelle similitude les mêmes qualités aimables se développent chez le plus noble gentilhomme et chez le plus sale enfant de charité.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MeguyC 2019-09-12T16:30:54+02:00

«Oh ! dit le jeune homme en regardant du côté du lit, comme si ce cri lui eût rappelé qu'il y avait là une malade. C'est la fin, madame Corney. - Croyez-vous ? demanda celle-ci. - Je serais surpris que cela durât encore quelques heures, dit l'apprenti en taillant la pointe de son cure-dents. Elle a tout le système détraqué. Dites-moi, la vieille, est-ce qu'elle dort ?» La garde se pencha sur le lit pour s'en assurer et fit signe que oui

Afficher en entier
Extrait ajouté par Poupette_14 2014-09-26T20:01:27+02:00

Il se contenta de pleurer amèrement tout le jour ; et quand vint la nuit longue et lugubre, il se cacha les yeux de ses petites mains ouvertes pour exclure les ténèbres. Puis, se pelotonnant dans un coin, il essaya de dormir ; il s'éveillait de temps à autre en sursaut, tout tremblant, et se serrait de plus en plus contre le mur, comme si le simple contact de sa surface dure et froide était une protection dans l'ombre et la solitude qui l'environnaient. (page 86 - 87)

Afficher en entier
Extrait ajouté par rollitup 2013-07-27T19:30:09+02:00

"Je suis content de mourir jeune car peut-être, si je vivais longtemps, ma petite sœur, qui est au ciel, m'oublierait ou ne me reconnaîtrait plus: il vaut bien mieux que nous nous retrouvions bientôt là-haut."

Afficher en entier
Extrait ajouté par rollitup 2013-07-27T19:23:07+02:00

"Chacun est son propre ami, mon cher, répondit le Juif, en arborant son sourire le plus insinuant. Et on n'en saurait trouver de meilleur."

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode