Livres
482 341
Membres
469 147

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

— Nous sommes réunis aujourd’hui pour assister à la cérémonie de revendication de Gray Calais Tomlinson par Rohan Williamson Parker, déclara Tensen, un large sourire sur les lèvres, visiblement heureux d’avoir été appelé pour officier. Il baissa les yeux sur la feuille de papier que Rohan avait dénichée sur Internet et où étaient inscrits d’anciens vœux.

— Rohan, promets-tu de protéger, d’aimer et d’honorer Gray, dans la santé comme dans la maladie, jusqu’à ce que la mort vous sépare ? Rohan ancra son regard dans celui de Gray en souriant.

— Je le veux.

— Gray, promets-tu de protéger, d’aimer et d’honorer Rohan dans la santé comme dans la maladie, jusqu’à ce que la mort vous sépare ?

— Je le veux, répondit Gray en souriant. — Rohan, tu peux passer l’alliance au doigt de Gray…

Tensen s’interrompit, levant la tête de sa feuille imprimée.

— Désolé. As-tu une alliance ? Je ne suis pas familier de cette ancienne cérémonie.

Rohan fouilla dans sa poche. Manifestement, il était venu préparé.

— Oui.

Gray le dévisagea, bouche ouverte et yeux écarquillés.

— Passe l’alliance au doigt de Gray, anneau symbolique de votre amour éternel.

Rohan prit la main de Gray et glissa l’alliance en or à son annulaire avant de tendre un autre anneau à son omega. — À ton tour.

— Gray, passe l’alliance au doigt de Rohan, anneau symbolique de votre amour éternel. Gray glissa l’anneau à l’annulaire de Rohan, les yeux embués par les larmes. Il aimait Rohan, mais n’aurait jamais imaginé qu’ils en seraient là aujourd’hui. On aurait dit un rêve. Un duquel il craignait de se réveiller trop tôt.

— Si une personne ici s’oppose à l’union de ces deux… Jaymes poussa un cri aigu, qui fit rire tout le monde. — Je vais supposer que c’est la faim, un gaz ou une couche pleine, plaisanta Tensen. Si personne n’a d’objection, c’est pour moi un honneur et un privilège de vous déclarer mari et femme. Tensen fronça les sourcils vers son bout de papier.

— Femme ? C’est quoi, une femme ? Il secoua la tête et reprit :

— Mari et mari. Embrasse la mariée. Quoi que soit une mariée.

Rohan gloussa et attira Gray contre lui.

— Je crois que je vais embrasser mon mari.

Afficher en entier

— Toi, mon ami, tu es trop intelligent pour être aussi stupide, déclara Wilder.

— Qu’est-ce que j’ai fait ?

— Au lieu de dire à Gray que tu l’aimes et que tu veux de lui et des enfants dans ta vie, tu lui jettes un os. Et un sans viande, devrais je ajouter. Pas étonnant qu’il t’ait dit d’aller te faire voir. — Tu peux partir quand tu veux, aboya Rohan en récupérant les fichiers que Wilder lui avait apportés. Y a-t-il beaucoup d’intérêt à ce que je les examine ? Je me croyais sans emploi.

— J’ai fait comprendre à mon père que ce serait mauvais pour son dossier s’il te renvoyait et qu’il était la cause de ta perte de revenus, expliqua Wilder en riant. Quand il a répondu qu’il s’en fichait, je lui ai dit que s’il te renvoyait, je démissionnerais.

Afficher en entier

— Je t’aime tant.

Jamie déposa un baiser sur le front de chacun des bébés, avant de se pencher pour l’embrasser sur les lèvres.

— Je t’aime, mon frère.

Afficher en entier

— Vraiment ? hoqueta Gray, les yeux brillants de larmes. Comment peux-tu être si froid ? Je pensais que je signifiais quelque chose pour toi.

— Tu ne signifies rien pour moi.

Afficher en entier

Chaque pas fut une agonie. Pas seulement parce qu’il guérissait toujours, car la douleur dans son cœur était presque pire que celle dans son corps. Le cœur brisé, les larmes dévalaient le long de ses joues. Il luttait pour faire entrer un peu d’air dans ses poumons. Les bébés se nourrissaient de sa douleur, il le savait. Leurs hurlements emplissaient la pièce. Il s’arrêta près de la table de la salle à manger pour reprendre son souffle, quand une main se posa sur son épaule.

Afficher en entier

Tu connais à peine cet omega. Fais attention.

— Si tu l’avais rencontré, tu comprendrais. Il est… eh bien, je suis carrément tombé sous son charme.

Rohan se figea, hérissé.

— Sous son charme ?

Jamie sourit.

— Pas comme je t’aime. Personne ne te remplacera jamais dans mon cœur. Tu le sais.

— Alors, tu l’aimes comme un frère ?

— Je suppose qu’on peut dire ça.

Afficher en entier

— Et qu’en est-il du lien avec l’enfant ?

Gray garda le silence. Le lien entre un père et son fils était fort. Couper ce lien et offrir son bébé le détruirait. Il avait vu ce qu’il était advenu des omegas condamnés à devenir des substituts. Ils n’étaient plus que les coquilles vides des hommes qu’ils avaient été.

— Quel choix ai-je ? demanda Gray.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode