Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de on-line_reader : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Au-delà des étoiles, Tome 1 Au-delà des étoiles, Tome 1
Beth Revis   
Ouaw ! Moi qui attendais beaucoup de ce roman, je ne suis pas, mais alors pas du tout, déçu de lui. Across The Universe est touchant, angoissant, à mi-chemin entre le thriller, la dystopie et la science-fiction. Un cocktail explosif, qui ne pourra que vous plaire.
En effet, ce roman regroupe trois styles, tous aussi bien exploités les uns que les autres. Laissez moi vous expliquer pourquoi. Au départ, on suit l'histoire à travers les yeux d'Amy. Adolescente de dix-sept ans, elle va devoir embarquer à bord d'un vaisseau spatial. Son but ? L'emmener elle et les 2312 autres passagers sur une nouvelle planète. C'est le début d'un très long voyage, qui devrait durer exactement trois cents une années. Mais comment tenir trois siècles en restant en vie ? La réponse est simple : Amy va devoir se faire cryogénisée. On suit avec elle le procédé de cette manœuvre, et c'est atroce. J'ai eu beaucoup de mal à lire les passages où Amy devait se faire congeler. Elle souffre, énormément, mais pas seulement physiquement, moralement aussi. Elle doit abandonner la Terre, quitter son petit-ami, ses amis, son ancienne vie. Elle doit lâcher prise. J'ai été très touché par ce personnage. Amy une héroïne émouvante et attachante. Je regrette de l'avoir déjà quitté.
Une fois la douleur passée et que le froid s'est emparé d'elle, elle s'endort, et le voyage commence. A partir de là... Ouaw. On découvre cette fois l'histoire du point de vue d'Elder, un jeune homme de seize ans. Il sera le prochain leader du vaisseau, une fois que l'homme au-dessus de lui sera décédé. Cet homme, c'est Eldest. En anglais, Eldest signifie "le plus vieux", et il y a une raison à cela. Comme vous l'aurez compris, c'est la personne la plus vieille du vaisseaux. Il a alors toute l'autorité dans un monde vraiment troublant. En effet, plus on avance dans le roman, plus on se rend compte que l'univers du vaisseau est oppressant !
Pas de ciel, celui-ci est remplacé par une sorte de voûte géante en métal. Pas de soleil, une lampe géante le remplace. Et donc... Pas vraiment d'échappatoire. Mais à quoi bon en chercher une ? Tout semble aller pour le mieux. Mais il ne faut jamais se fier aux apparences. Le vaisseau Godspeed possède une foultitude de secrets qu'il préférerait bien garder enfouis.
C'est donc dans ce monde inédit et angoissant qu'on découvre l'histoire. A la fois sous le regard d'Amy et celui d'Elder. Les chapitres sont alternés, et c'est vraiment une très bonne idée. J'ai adoré pouvoir voyager à travers deux regards. Mais passons, d'autres choses plus importantes sont à venir ! En effet, dans ce monde en apparence parfait, un énorme problème va survenir... La cabine de cryogénisation d'Amy va dégeler, livrant alors celle-ci à elle-même. Son réveil est une nouvelle fois très difficile à lire. Ca fait mal de la voir subir autant de peines. Mais grâce à Elder, elle va réussir à s'en sortir.
Haaaa, ces deux là, qu'est-ce qu'ils m'ont fait rêver ! Elder, au moment où il voit Amy pour la première fois, tombe raide dingue d'elle. Mais attention, on ne nage pas dans le "elle est à moi pour toujours, je sais que c'est elle..." ici. Non. Là, ce coup de foudre est juste magnifique. Dans un vaisseau où tout le monde se ressemble, où la civilisation est mono-ethnique, où les humains ont tous la peau mâte, les yeux marrons et sont tous bruns, Amy est une chose fascinante. Ses cheveux rouges, sa peau blanche comme de la neige et son regard vert émeraude ont ébranler toutes les certitudes d'Elder. Et si l'idée de congeler tout le monde n'était pas la bonne ? Et si Amy avait un rôle des plus importants à jouer dans cet univers étouffant ?
Mais pas le temps de se poser plus de questions, le problème recommence. Des cabines de cryogénisation se mettent à dégeler de plus en plus vite, de plus en plus nombreuses. Certains de leurs "habitants" meurent, d'autres ont la chance de pouvoir s'en sortir. Mais pourquoi faire cela ? Et surtout, qui ? Elder et Amy vont alors se lancer à la recherche du tueur. Mais il ne peut pas être bien loin... Personne ne peut s'échapper du vaisseau. Le tueur est donc tout proche d'eux...
Rien que d'y repenser, j'ai envie de replonger ! Nous sommes vraiment happés dans un monde mystérieux, où les règles du dictateur Eldest ( il n'y a pas d'autres mots pour qualifier cet homme affreux, que je déteste ) sont plus qu'étranges, et tout le monde les exécute sans rechigner. Le monde dystopique d'Amy et Elder est fascinant, et le lieu dans lequel nous sommes emportés et vraiment génial à découvrir. Un vaisseau voguant au beau milieu de l'espace, que personne ne peut localiser sur Terre c'est vraiment inquiétant, non ?
C'est donc dans cette atmosphère menaçante et alarmante qu'on avance. Entre problèmes techniques, meurtrier en cavale et histoire d'amour magnifique, autant se le dire, on ne peut pas respirer une minute ! L'histoire est autant exaltante que sombre, et nous conquit de la première à la dernière page. La partie dystopique/science fiction/thriller est vraiment très bien recherchée, et j'ai adoré partir à la recherche du tueur dans ce monde à couper le souffle. Le côté romance est vraiment très bien abordé, j'ai fondu à chaque baiser entre les deux protagonistes. Que dire de plus ? Ce livre est superbe, achetez-le dès que possible !

par Jordan
Plus encore que la vie Plus encore que la vie
Amy Plum   
MON AVIS :

Quelle belle découverte ! Quel beau petit chef-d'œuvre ! Die For Me est un très bon roman, contenant une histoire d'amour magnifique et une intrigue très bien menée. Avis à vous, lecteurs/lectrices français(es), dès que ce roman sera publié chez nous, n'hésitez pas à l'acheter !
_____Tout commence avec l'histoire de Kate et de sa sœur, Georgia, qui ont perdu leurs parents. Au départ, on suit une Kate pleine de tristesse et de chagrin, qui tente de se reconstruire suite au tragique décès des êtres qui comptaient le plus pour elle. C'est une adolescente de seize ans très cultivée. Elle se passionne pour la littérature et l'art. Contrairement à sa grande sœur, elle aime être seule pour prendre du recul, lire ou penser.
_____Nos deux jeunes femmes viennent juste d'emménager à Paris chez leurs grands-parents. D'ailleurs, quitter New-York pour la capitale française a quelque peu bouleversé leurs habitudes... J'ai beaucoup souri en lisant ce que pensait Kate sur notre coutume de faire la bise aux personnes que l'on salue. Le roman est plein de petites allusions à ce que font les français, ce qui renforce la facilité à imaginer les lieux dans lesquels nous sommes.
_____Par contre, il n'y a pas beaucoup de mots dans notre langue, juste les plus connus. Mais ceci n'est pas grave, je n'ai pas lu en anglais pour retrouver ma langue native dans le roman ! L'auteure, Amy Plum, vit en France ( à Tours ) et bien qu'elle soit originaire d'Amérique, on ne peine pas une seconde à visualiser Paris. Ses descriptions de la ville sont très belles, très vraies et surtout très romantiques. J'ai adoré me perdre dans son monde et dans les lieux à la fois surprenants et sublimes qu'elle m'offrait.
_____Pour en revenir à l'histoire en elle-même, elle est fabuleuse. Un beau jour, la grand-mère de Kate va proposer à celle-ci de prendre l'air, de vivre à nouveau et de visiter la ville. C'est ainsi qu'elle va se retrouver dans un café. Jusque là, tout va bien. Sauf que c'est ici qu'elle va croiser le regard de Vincent. Vincent, beau et mystérieux, drôle et intelligent, va étrangement se mettre à croiser Kate partout où elle ira. Qui est-il ? Que cache-t-il ? Pourquoi semble-t-il constamment sur ses gardes ? Pour les réponses, il va falloir lire le roman !
_____Afin d'éviter les spoilers, je vais vous parler de mes sentiments face à ce livre. J'ai été très touché par l'écriture de l'auteure. Son style est à la fois poétique et passionnant. Comme le roman, d'ailleurs ! A la fois attachant et saisissant, je suis sûr qu'il va séduire beaucoup de gens. Une fois qu'on le démarre, on ne peut plus lâcher. L'idée d'écrire sur ce genre de créatures ( j'évite de vous dire de quel genre de "monstres" je parle mais le titre de la trilogie en dit déjà beaucoup ), est très intéressante.
_____Sincèrement, je conseille Die For Me à tous les fans de romances émouvantes et d'histoires surnaturelles captivantes. Ce livre contient un univers exaltant, qui nous tient sans cesse en haleine ! Les personnages sont attendrissants et ont tous leur propre personnalité. Ils sont profonds et on ne peine pas à s'identifier à ces derniers. Que dire d'autre, si ce n'est que dès que vous le pouvez, il faut que vous vous offriez ce roman ?

par Jordan
In the After, Tome 1 In the After, Tome 1
Demitria Lunetta   
Je tiens à dire que j'adore la couverture que je trouve tout simplement superbe!
L'histoire en elle-même est très immersive. À l'arrêt du livre, j'ai dû me faire violence pour ne pas imaginer des monstres partout!!
L'histoire et les personnages sont très bien travaillés. Beaucoup de suspens et ça, j'adore!
[spoiler]La première partie est véritablement mon coup de cœur, dommage qu'on ne soit pas resté dans l'Après![/spoiler]

par dedei77
Saving Paradise, Tome 2 : Au prix du monde Saving Paradise, Tome 2 : Au prix du monde
Lise Syven   
Dans ce second tome, nous reprenons là où nous nous étions arrêtés précédemment. Nos héros sont dans de sales draps, blessés et Chevalier a disparue. La retrouveront-ils à temps?
Faustine, Nato, Allison, Charles, Michelle et Hans devront plus que jamais être sur leurs gardes. Imago est décidé à mettre son plan machiavélique à exécution et surtout à n'importe quel prix. Mais encore faut-il comprendre où il veut en venir pour tenter de l'en empêcher.
Les questions s'enchaînent, la peur et le doute essayent de prendre le dessus sur chacun de nos compagnons, le danger et la fin du monde sont plus proches que jamais, mais la solution et les réponses s'éloignent de plus en plus.

Faustine m'a énormément manqué pendant cette année d'attente et je me suis fait une joie de la retrouver. Toujours fidèle à elle-même, c'est une battante, elle est déterminée, intelligente, droite, têtue et réactive. Personne ne réussira à la faire changer d'avis une fois sa décision prise. A force de côtoyer le danger, elle se montre de plus en plus courageuse. Si elle a connaissance de ce qui l'attend plus ou moins, elle ne laisse plus son ennemi se délecter de sa peur. C'est une héroïne forte sans pour autant être inconsciente ou suicidaire et ça change. J'avoue que j'en ai marre des héroïnes principales qui baissent les bras et acceptent de se sacrifier pour le bien-être des générations futures. Marre du cliché de victimisation qu'on leur réserve beaucoup trop souvent ces dernières années. Lise Syven nous propose une héroïne battante, pour qui il est hors de question de se sacrifier, elle veut vivre et est prête à tout pour s'en sortir. J'aime également beaucoup le côté plus fragile et délicat de Faustine. En un claquement de doigts sa vie bascule du tout au tout, et elle a très peu de temps pour se faire à la situation. Elle qui n'avait d’inquiétude que pour ces examens à la Fac, va très vite prendre conscience qu'il y a des choses bien plus graves et lourdes de conséquences, à prendre en considération dans l'immédiat. Comme tout être humain, sa "constitution" connaît des limites, elle est effrayée et ne comprend pas vraiment ce qui se trame, ni pourquoi. Elle a des moments de remise en question, de doutes, de faiblesses, mais elle trouve toujours le moyen de rebondir et de se relever.
J'ai passé encore une fois, un excellent moment en sa compagnie.

Allison est une jeune femme brillante qui ne manque jamais de ressources. C'est une hackeuse des plus redoutables qui vaut mieux ne jamais sous-estimée. Sa vie n'a pas toujours été des plus heureuses, mais en rejoignant la Fondation, elle s'est donné pour but d'aider un maximum de personnes. Le commandant Ali Mdia est comme un père, un mentor pour elle. Elle se sent en confiance avec lui et il l'encourage à toujours se surpasser. C'est une jeune femme attachante, qui est franche et qui manque terriblement de diplomatie. Les paroles sortent de sa bouche sans aucun filtre, ce qui donne des répliques étonnantes. Elle peut-être aussi douce que hargneuse et j'aime ce personnage atypique. Néanmoins, elle est aussi très sensible à l'influence de certaines personnes différentes et j'ai eu souvent très peur pour elle. Son domaine est l'informatique mais malheureusement, et comme tous les autres, elle se retrouvera au cœur de l'action et assistera à des choses qu'elle aurait préféré pouvoir éviter.

Dans ce second tome, on rencontre également un autre personnage aux capacités particulières et qui peuvent êtres très vite dérangeantes. Qilin est en effet télépathe. C'est une jeune femme qui en impose par sa prestance. On la rencontre de façon assez brutale sans vraiment savoir qui elle est est réellement ou ce qu'elle mijote. Jusqu'au bout, je me suis demandée de quel côté elle était. Et si ce qu'elle laissait entrevoir était sa véritable nature ou si elle était juste une terrifiante manipulatrice. C'est le genre de personnages qui me rend complètement dingue, car je ne sais jamais sur quel pied danser. On se dit qu'elle est capable du meilleur comme du pire, et on s'attend à ce que quelque chose se produise et remette tout en question. Elle paraît froide, souvent dénuée de sentiments, prête à tout pour obtenir vengeance et le fait qu'elle lise dans les pensées nous rend encore plus méfiants.
Je ne révélerais rien sur ses véritables intentions mais en tout cas, elle donne un plus à cette histoire pour mon plus grand plaisir.

Cette fois, je peux le dire haut et fort, j'adore la plume de Lise Syven. Elle est fluide, addictive, prenante et tellement plaisante. L'auteure mélange ici 3 genres littéraires qui fonctionnent à
merveille : le jeunesse, le thriller et le fantastique. A tout cela ajoutez une dose de recherche en médecine et vous aurez droit à un cocktail explosif. Les chapitres sont très courts et dynamisent le récit. Je ne sais pas vous, mais j'ai toujours l'impression d'avancer plus vite dans une lecture quand les chapitres sont courts. Dès le début de ce second tome, et tout comme pour le premier, j'ai été d'office embarquée dans l'histoire. Entre questionnements, rebondissements, manipulations génétiques, suspens, actions et révélations, il est difficile de retrouver son souffle. Plus on avance dans notre lecture et plus l'histoire se fait sombre et donne froid dans le dos.
Ça été un vrai calvaire de ne pas avoir beaucoup de temps devant moi pour lire ce roman. Je n'avais pas envie de le reposer car l'auteure nous tient en haleine tout au long de ces 311 pages et on veut savoir comment toute cette histoire va finir. Chaque pause provoquait en moi un manque. Par contre, soyons bien clair, si vous avez l'estomac fragile et que vous n'aimez pas les insectes, privilégiez des moments de lectures au moins 2 heures après les repas. Pour ma part, il y a une scène dont je ne me suis toujours pas remise et Lise, vu que je sais que tu vas me lire, je ne te dis pas merci pour les cauchemars qui m'ont poursuivit toute la nuit grâce à toi. Toi aussi tu es capable du meilleur comme du pire sur ce coup-là

par ellesmera
Shadowland Shadowland
Kate Brian   
Whaou! J'ai adoré, moi qui d'habitude ne lis jamais de Thriller et ben là ! C'est...c'est.. y a pas vraiment de mot qui peut d'écrire ce que je ressens là tout de suite,maintenant, je viens juste de le finir !
La fin m'a laissé sans voix ! Moi qui croyais... on était dans le totale ignorance !
Bref un livre qui peu convenir a n'importe qui!
A lire impérativement !!!
Le Feu secret, Tome 1 Le Feu secret, Tome 1
Carina Rozenfeld    C.J. Daugherty   
http://wandering-world.skyrock.com/3255713552-THE-SECRET-FIRE-T-1-THE-SECRET-FIRE.html

OH. MON. DIEU. THE SECRET FIRE est un énorme coup de cœur, une lecture palpitante et addictive qui m'a complètement ensorcelé. Ce n'est pas compliqué : j'ai absolument tout aimé dans cette histoire. Les personnages sont touchants et émouvants au possible, l'intrigue est extrêmement prenante et hyper saisissante et l'ambiance du récit m'a juste passionné. C.J. Daugherty et Carina Rozenfeld nous livrent ici un roman haletant et enivrant grâce à leurs plumes vives et aiguisées. Une chose est sûre : si ce fût un véritable honneur et un vrai plaisir de lire ce livre en avant-première, devoir attendre encore plus longtemps que tout le monde pour sauter sur le tome 2 va être une vraie torture.

Dès les premières pages, je me suis senti comme absorbé par THE SECRET FIRE. J'étais déjà fan de la manière d'écrire des deux auteures séparément mais alors ensemble, le résultat est tout simplement explosif. J'ai trouvé ce cocktail des deux plumes exquis et vraiment entêtant. Immédiatement, l'atmosphère mystérieuse et ultra électrisante du roman nous enveloppe. C'est grisant, exaltant et renversant. J'ai adoré me perdre dans chaque chapitre, me laisser guider par chaque mot et être complètement investi dans l'histoire. Carina Rozenfeld et C.J. Daugherty sont irrévocablement des maitresses dans l'art d'attirer leurs lecteurs dans un récit et de les y enfermer.

Évidemment, rien de tout cela n'aurait été possible si THE SECRET FIRE n'était pas porté par deux héros tout bonnement extraordinaires et adorables. Taylor et Sacha m'ont tellement, tellement plu et bouleversé. Je suis tombé amoureux de leur personnalité, de leur caractère et de leur humanité. Bien que très différents, ils sont tous les deux matures, intelligents, drôles, sincères et hyper craquants. On sent bien que les auteures ont tout mis en place pour leur conférer une vraie profondeur. Tout ce qui les concerne est extrêmement bien décrit, extrêmement bien construit, extrêmement solide. Des éléments comme leurs amis, leur famille, leur scolarité et toutes ces petites choses qui font d'eux des adolescents ne sont JAMAIS mis de côté. Rien n'est oublié. Ainsi, l'impression de réalité est carrément palpable. On se sent alors irrémédiablement proche d'eux, de leurs sentiments, de leur désarroi, de leurs craintes et on veut sans cesse les rassurer. C'est vraiment un plaisir de pouvoir autant s'identifier à des héros et de vivre leur aventure avec eux. D'être eux. Sacha et Taylor me manquent déjà énormément et j'ai vraiment hâte de les retrouver. Cette expérience à leurs côtés a été fabuleuse et fantastique.

La force de THE SECRET FIRE réside également dans sa capacité à nous livrer ses secrets au compte-gouttes. Les choses évoluent à un rythme absolument parfait : ni trop rapidement, ni trop lentement, juste ce qu'il faut pour nous tenir en haleine à chaque fois. Impossible pour moi de ne pas lire une centaine de pages quand je reprenais ma lecture. Les rebondissements s'enchaînent, le mystère s'épaissit sans arrêt et, ainsi, nous sommes comme pris dans une sorte de frénésie incontrôlable. On en veut toujours plus : plus de révélations, plus de noirceur, plus de coups de poing, plus de coups de théâtre inattendus. Carina Rozenfeld et C.J. Daugherty tiennent leurs promesses à chaque fois et nous permettent de vivre un voyage époustouflant et captivant. J'ai adoré voir le fil conducteur de THE SECRE FIRE se dérouler sous mes yeux, en apprendre constamment plus sur les origines de cette histoire et voir l'intrigue prendre vie devant moi. Tout est vraiment bien dosé, parfaitement maîtrisé et extrêmement clair. C'est net, concis, saisissant et passionnant.

Du début à la fin, le roman suit cette idée. Dès lors, les pages se tournent d'elles-mêmes et très/trop rapidement, nous parvenons à la conclusion de l'histoire. Tout s'enchaînent logiquement, tout s'accélère et explose pour une livrer une fin parfaite et qui promet de magnifiques choses pour la suite. Si nous avons déjà quelques réponses à nos questions, les plus grosses interrogations restent en suspens, ce qui me rend encore plus enthousiaste et excité pour le tome 2 ! Après 400 pages d'émotion et de surprise, je dois bien avouer que je suis ressorti de ma lecture à la fois déboussolé et embrumé. J'aurais aimé que cette histoire ne se termine jamais et que l'aventure continue. Vivement l'année prochaine !

En résumé, THE SECRET FIRE est une excellente lecture. C.J. Daugherty et Carina Rozenfeld ont réussi avec brio leur pari d'écrire une série à quatre mains. Les protagonistes qu'elles ont créés sont sublimes, l'intrigue qui naît au fil des pages est à la fois énigmatique et ultra poignante et l'atmosphère qui émane du roman est tout aussi oppressante qu'elle est addictive. C'est un joli coup de cœur que nous offrent ici deux auteures incroyables et dont il me tarde énormément de connaître la suite !

par Jordan
Les Oubliés, tome 1 : Derniers Jours Les Oubliés, tome 1 : Derniers Jours
Lena Jomahé   
Hooo punaise !!! Mais non, mais non ! Mais pourquoi être aussi méchante avec nous ? Mais c'est quoi cette fin ? Je veux la suiiiitteee !!! Bon on se calme :p Je ne peux dire qu'une chose à ceux qui doutent encore : FONCEZ ! Tout, je dis bien TOUT est magnifique. L'écriture, l'intrigue, les personnages, le suspense et ,mon Dieu, je n'ai pas pu le lâcher avant de l'avoir fini. Un grand bravo à vous Léna ... mais magnez-vous de nous pondre la suite lol ;)

par Celtin
Half Bad, Tome 1 : Traque blanche Half Bad, Tome 1 : Traque blanche
Sally Green   
Half Bad est un phénomène littéraire en Angleterre et aux États-Unis et qui va être adapté au cinéma! Cela faisait déjà un an que les éditeurs et journalistes l’annonçaient comme un phénomène et sa sortie a provoqué un raz-de-marée dans la blogosphère américaine et anglaise. Certains le décrivent comme le nouvel Harry Potter et le nouveau Hunger Games et mon intérêt était fort pour ce roman, qui parlait de magie, de Sorcières Blanches et de Sorcières Noires, de hybrides et de Conseil. Ni une ni deux, j’ai commandé le roman en hardback et j’ai attendu une semaine avant de le recevoir. Quel bonheur! L’objet est magnifique. Tout en relief, argenté, avec une tranche rouge – j’adore le rouge – et un dos tout aussi beau, avec des critiques enthousiastes et des petites tâches de sang. L’objet est déjà merveilleux et je l’ai commencé il y a deux jours. Dès la première page, j’ai été happé par l’histoire, avec le prologue à la deuxième personne, qui apporte un vrai cachet à l’histoire et vous met tout de suite dans l’ambiance. J’ai ressenti ce petit frisson, unique et particulier, dès que j’ai commencé Half Bad et j’ai su que ce livre serait incroyable. Sally Green est un génie et Half Bad est une réussite, une merveille, un livre divin et écrit avec brio, qui vous emportera dans son monde ni noir ou blanc, mais en différentes nuances de gris.

Half Bad raconte l’histoire de Nathan, un adolescent qui est enfermé dans une cage et qui est particulier, puisqu’il est un "Half", un hybride, dans un monde où les Sorcières Blanches traquent les Sorcières Noires. Nathan est mi-Blanc, mi-Noir et le Conseil des Sorcières Blanches le surveille depuis sa naissance, épiant ses faits et gestes. Comment est-il arrivé dans cette cage ? Pourquoi ? Dans quel but ? Situé en Écosse et en Angleterre, Half Bad est un concentré d’action, de rebondissements, d’émotions et de magie, qui m’a transporté. L’univers qu’a crée Sally Green est incroyablement riche et expliqué avec justesse, sans nous perdre ; on comprend les Sorcières Blanches et les Sorcières Noires, les "Half" et l’organisation de ce monde si particulier. La première partie du roman se concentre sur le passé de Nathan, ses émotions et les épreuves qu’il a traversé, avant de se concentrer sur son présent, pour déterminer son avenir. J’ai adoré la première partie, qui montre la famille brisée de Nathan et ce qu’il a vécu. Le monde de Half Bad est addictif, avec les Hunters et l’histoire des Sorcières Noires et Blanches, qui m’ont captivés.

L’histoire de Saba m’a fasciné, je trouve cette histoire tellement intéressante que j’espère qu’on aura plus d’histoires sur les Sorcières dans le prochain tome! Dans ce premier tome, l’action est là et Half Bad pose les bases d’une trilogie, tout en donnant un coup de fouet au lecteur, qui tourne les pages frénétiquement. Tout s’enchaîne si bien et les personnages sont si attachants qu’on regrette de finir le roman. J’ai traîné, dans les cent dernières pages, tant j’étais attaché au roman, à l’histoire, aux personnages, à tout ce qui rend ce roman unique et particulier. Il mérite amplement son succès.

J’ai beaucoup aimé Gran, Deborah et Arran, qui sont si protecteurs et soudés que je ne voulais plus les quitter. Dès l’âge de dix-sept ans, les Sorciers et Sorcières ont une cérémonie, où ils reçoivent trois cadeaux et découvrent leur pouvoir, qui peut-être celui de guérir, de se transformer en animal, de devenir invisible, de voir le futur… Les Dons des Sorciers sont très divers et Nathan veut à tout prix savoir qui est son père et pourquoi il ne l’a jamais vu et s’il aura le droit à une Cérémonie, tandis que le Conseil crée des nouvelles lois qui restreignent de plus en plus les "Half".

Imaginez un marathon, une course d’endurance – voilà ce que j’ai ressenti pendant ma lecture. J’ai été emporté par l’histoire de Nathan, qui veut trouver sa place dans son monde, savoir qui il est. J’y ai pensé toute la nuit dernière, imaginant ce qui se passerait ensuite. L’histoire de Half Bad est bien pensé et s’enchaîne avec rapidité et Sally Green possède une écriture légère et touchante et en même temps, très particulière, qui nous emmène dans son monde dès le début. Elle sait dépeindre l’action, les sentiments et nous attacher à ses personnages, qui évoluent dans un monde sombre et difficile.

Nathan évolue au fil des pages, on suit les années de sa vie et sa maturité, son intelligence, son courage et la touche émotionnelle qui le caractérise le rend attachant, dans sa quête tout au long du roman. Annalise est touchante et fragile, le lien qu’elle partage avec Nathan est unique et mystérieux ; Arran est celui qui est toujours là pour sa famille et qui épaule les siens ; Deborah est une fille dévouée, qui contraste avec Jessica, qui rabaisse Nathan à chaque fois et ne manque pas de le culpabiliser pour tout et n’importe quoi. Celia est attachante et très intéressante, Rose est extrêmement attendrissante et Gabriel est étrange mais loyal. Marcus, le Sorcier Noir maléfique qui tue sans distinction, qui est le père de Nathan et qui dévore le cœur de ses ennemis… Les autres personnages sont tous déterminés, puissant et menaçant, amical ou difficile à cerner et, comme Nathan, on ne sait plus à qui se fier.

J’ai adoré les pouvoirs des Sorciers, qui sont bien pensés et intrigants! Ils auront une plus grande place dans la suite!

La quête de Nathan m’a laissé à bout de souffle, on stresse avec lui, on est attendri par ses espérances et les dernières pages de Half Bad m’ont laissé sur le derrière. La fin est rapide et inattendue, on essaye de chercher la suite mais elle n’est pas encore là. La fin est frustrante mais il va falloir attendre, même si la patience n’est pas mon fort. La fin est énergique et dynamique, tout comme le héros, on ne sait plus quoi faire, on est perdu et stressé, une certaine rencontre m’a intrigué et ému, j’ai hâte d’en savoir plus. Bien qu’introductif mais riche et plein d’action, ce premier tome est un coup de cœur ! J’ai encore le cœur battant, ma tête est encore dans le monde de Half Bad et je ne rêve que d’une chose : avoir la suite, là, maintenant, sous la main, ce qui n’est malheureusement pas le cas.

Moi, après avoir fini le livre :

Vous l’aurez compris : Half Bad est un souffle nouveau et addictif, avec un univers riche et attractif, des personnages attachants et réalistes, une histoire très dense et une fin horriblement frustrante. Je ne peux que recommander ce roman. Half Bad est un bijou. Half Bad est une tornade destructrice, qui vous laissera sans voix. Un brillant début qui promet une trilogie haletante et un premier roman mené d’une main de maître, avec une quête épique et un fabuleux voyage, qui ne vous laissera pas indemne.

par Darksun
Wait for You, Tome 1 : Jeu de patience Wait for You, Tome 1 : Jeu de patience
Jennifer L. Armentrout   
Après avoir adoré les deux premiers tomes de sa série sur les Frères Gamble (Suite Nuptiale et Quiproquos et Paparazzis et Quiproquos) parue aux éditions Milady Romance, je n’avais qu’une hâte découvrir ce roman New Adult (oui, définitivement, le NA est le genre de ce début d’année)(avec plus ou moins de réussite pour certains à mon avis).

Et je n’ai absolument pas été déçue, et je l’ai même préféré à Beautiful Disaster. Oui certaines me diront que l’histoire reste quand même basique, que c’est du NA typique, mais moi j’ai complètement adoré. J’ai adoré l’écriture, l’humour, les références et surtout Cam ! [...]

La suite ici : http://lune-et-plume.fr/jeu-de-patience-de-jennifer-l-armentrout/

par Melwasul
Fight Fight
Charlotte Roucel   
Pas une dark romance. Histoire agréable mais quelques points qui m'ont dérangé, manque de cohérence. (La relation Séb/Noah, le lien caleb / Noah...un peu brouillon et rapide au niveau explications). J'ai passé un moment agréable. J'aurais peut-être envisagé une fin moins convenue.

par clin0575