Livres
462 169
Membres
419 185

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

On m'a dit



Description ajoutée par Lily01 2016-04-26T18:53:16+02:00

Résumé

"On m'a dit"

... que je suis trop grosse

... trop maigre

... que mes lunettes sont moches

... que ma peau est trop foncée

Encore aujourd'hui, beaucoup trop d'enfants entendent ce genre de réflexions en milieu scolaire et en dehors.

À l'heure des réseaux sociaux, le harcèlement scolaire est un fait à ne pas ignorer, mais il n'est heureusement pas une fatalité.

Afficher en entier

Classement en biblio - 8 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Lily01 2016-04-26T19:02:37+02:00

-Ma chérie, aimes-tu ce que tu vois dans le miroir ?

– Oui, maman.

– Te trouves-tu trop petite ? Trop maigre ? Trop moche ?

– Non, je m’aime comme je suis.

– Alors, c’est tout ce qui compte, mon ange. Toi et seulement toi. Tant que tu aimes ton reflet, tu n’as rien

à changer.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par LuteinEinstein 2019-02-26T21:38:34+01:00
Bronze

D'une note poétique, ce roman graphique évoque le harcèlement scolaire au travers de différentes situation avec plusieurs enfants. Enel Tismaé et Malice Zambaux font preuve de finesse avec un texte léger mais dénonciateur et des illustrations simples, mais parlantes. " On m'a dit " révèle tout les maux dont une victime de harcèlement peut faire preuve et les tracas que cela peut infliger à l'entourage. Un belle morale qui se dessine au cours de cette histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par merryfantasy 2018-04-14T12:07:39+02:00

Ce titre fait partie des incontournables. On m'a dit traite du harcèlement scolaire et de la cruauté dont peuvent faire preuve les enfants entre eux. Par des petites phrases toutes simples, l'auteur met en évidence les horreurs qui peuvent être énoncées et les conséquences que cela implique pour les enfants… et ces conséquences peuvent être parfois très lourdes.

Pour un thème fort, il fallait une super illustratrice. La talentueuse Malice Zambaux a su mettre en valeur le texte avec des dessins parlants et très mignons. J'aime énormément le style de cette illustratrice, qui sait donner vie à ses dessins et qui a un coup de crayon particulièrement précis. En bref, voici un jeunesse à côté duquel vous ne devez pas passer !

https://mes-reves-eveilles.blogspot.fr/2018/04/on-ma-dit.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Amita 2017-02-20T22:08:15+01:00
Argent

Une belle lecture, douce et pleine d'espoir !

Conseil n°1 : Parlez-en ! Je n'en ai jamais parlé les 2 fois où ça m'est arrivé, la première, violences physiques, ma mère s'en est rendu compte et a arrangé les choses, la seconde fois, il y a un ans et demi, durant tout mon lycée, je n'en ai jamais parlé et mes parents n'ont su qu'il y a peu que c'était vraiment grave. Parlez-en, c'est le premier pas.

Pour revenir dessus, il est très intéressant, il y a des informations importantes qui donnent une idée plus concrète de ce fléau, des chiffres alarmants !

Bonne lecture mais j'ai payer 10 euros pour un tout petit livre, j'avoue que la dessus j'ai été un peu étonnée de le voir arrivé si petit et si fin pour un tel prix !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Manou60 2016-05-09T08:39:20+02:00
Or

Un magnifique livre qui traite de façon très douce un sujet difficile comme le harcélement. Les illustrations sont très belles.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cookies72 2016-05-05T08:28:56+02:00
Or

Pour la "petite histoire", ce sujet nous touche mon fils et moi de très près. De trop près malheureusement. Mon fils a été victime de harcèlement et de violences physiques pendant des semaines à l'école. Il n'a rien dit pendant toutes ces semaines, je n'ai rien vu, rien su et encore aujourd'hui, je m'en veux terriblement d'avoir manqué à mon rôle de maman, de n'avoir pas su le protéger.

Je n'ai pas su garder mes larmes à la lecture de cette histoire, écrite toute en douceur et en poésie comme pour adoucir la violence des mots, la violence des actes des autres enfants. C'est simple, j'ai pleuré tout au long de ma lecture, encore très à fleur de peau, encore avec ce trop plein de culpabilité de ne pas avoir sur protéger mon "petit" grand qui avait douze ans au moment des faits.

On retrouve parfaitement la douceur de la plume de Enel, elle sait poser les mots douloureux d'une façon particulière qui vous touche. Les illustrations de Malice sont sublimes, c'est beau, c'est chaud, comme un flocon apaisant sur une plaie qui fait mal.

Un sujet grave, très grave et bien trop souvent minimisé par le corps enseignant. Trop souvent balayé par les parents pris par l'engrenage du quotidien. A tous les parents, écoutez vos enfants, ne prenez pas à la légère les plaintes et les pleurs, ne pensez pas toujours que c'est l'adolescence, un caprice et surtout, pour ma part, j'ai appris à me méfier aussi du silence de mon enfant!

Merci à Enel et à Malice pour ce moment difficile mais si bien conter et illustrer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RevesetImagines 2016-04-30T14:52:02+02:00
Or

Je tiens à remercier les éditions Nats pour ce nouveau SP. On sent que les livres Jeunesse de cette Maison d'éditions ont une grande importance. Dans On m'a dit, c'est le thème du harcèlement scolaire qui est mis en avant. Qui n'a pas entendu dans son entourage ou été témoin direct de ce genre de situations qui traumatisent les enfants ?

L'auteur et l'illustrateur ont mis en avant diverses situations que les jeunes enfants peuvent à avoir à affronter : trop petit, trop maigre, une partie du physique qui ne plaît pas, les lunettes, etc... Comme ce livre est conçu pour les plus jeunes, les situations sont conçues pour eux. Mais en fait, c'est juste le début de ce genre de harcèlement ! ça commence par des petites réflexions : tes habits sont moches, tes parents ne t'achètent même pas de la marque (perso c'est le genre de réflexions que j'ai eu). J'ai pu me retrouver enfant dans certaines de ces situations : j'étais la plus petite de ma classe et mes parents ne pouvaient guère se permettre de m'acheter de la marque. Le gros avantage que j'avais, ce fut mon caractère et des amies indéfectibles ! Mais les enfants qui sont plus sensibles, plus isolés, peuvent réellement en souffrir et cette souffrance peut les amener très loin...

Dans ce livre, on peut également ressentir le désespoir des parents lorsqu'ils s'aperçoivent de la souffrance de leur enfant. Dans ce cas, comment réagir ? Certes, on console, on rassure mais nous ne sommes pas à l'école !! Je connais personnellement des parents qui n'ont pas hésité une seule seconde à changer leur enfant d'établissement scolaire pour le "sauver" de cet harcèlement ! Mais malheureusement, tous les enfants ne se confient pas à leurs parents. Quelques fois ce n'est que lorsque la situation dérape, que les adultes se rendent compte du désespoir de leurs progénitures. De nos jours, nous sommes informés de ce fléau et ce genre de petit livre "On m'a dit" est une belle approche de ce problème pour nos enfants. Car non seulement, les petits "harcelés" y trouveront du réconfort, mais certains "harceleurs" s'apercevront peut-être du mal qu'ils font... De plus, les dessins et les couleurs douces complète ce réconfort.

Enfin, merci pour ces témoignages d'enfants à la fin du livre et cette définition du harcèlement scolaire qui complètent les jolis croquis en bonus. Je pense que cet aide mémoire ne peut que faire du bien...

Bravo à Enel Tismae et Malice Zambaux pour cette belle collaboration qui donne un superbe résultat et merci de faire des livres éducatifs de la vie de tous les jours en se mettant à la portée de nos petits lecteurs...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lily01 2016-04-29T18:50:20+02:00
Or

Je voudrais déjà remercier Nats éditions pour cette lecture. J’avoue que je suis assez ravie de retrouver Enel, même si c’est sur un genre complètement différent, mais un thème de plus en plus présent dans la littérature de nos jours. C’est un thème assez délicat à aborder avec des enfants, parce que souvent les enfants le subissent sans vraiment oser en parler. Mais je trouve que l’auteur en parle avec beaucoup de facilité, même si j’ai trouvé la fin bien trop facile. Mais, l’histoire reste assez facile à comprendre pour un enfant et assez accessible, mais elle comporte aussi des paroles toutes simples, que chaque adultes ou parents devraient avoir envers leurs enfants. Ce qui n’est pas toujours le cas, l’enfant subit le harcèlement à l’école, mais inconsciemment les parents peuvent aussi appuyer sur le harcèlement subit à l’école avec l’image que véhicule la société. Enfin bref, c’est très bien abordé. De plus les dessins sont vraiment doux et tout en émotion qui permet de sublimer le texte. La fin est, certes, pour ma part un peu simplette, mais elle m’a fait sourire. Par contre, j’ai beaucoup aimé les bonus, nous avons une partie croquis et une partie avec des témoignages et des chiffres, ce qui est un peu plus parlant pour nous les adultes, mais je pense que cela peut aussi éveiller l’intérêt de l’enfant.

En conclusion, une jolie histoire avec de belles illustrations, juste une petite déception pour la fin un peu trop simplette pour ma part. Une histoire à lire à ses enfants, cela peut sûrement amener à se confier, mais aussi à comprendre qu’ils ne sont pas seuls. J’aime beaucoup les bonus, qui apportent un vrai plus au livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lily01 2016-04-29T18:49:56+02:00
Or

Je voudrais déjà remercier Nats éditions pour cette lecture. J’avoue que je suis assez ravie de retrouver Enel, même si c’est sur un genre complètement différent, mais un thème de plus en plus présent dans la littérature de nos jours. C’est un thème assez délicat à aborder avec des enfants, parce que souvent les enfants le subissent sans vraiment oser en parler. Mais je trouve que l’auteur en parle avec beaucoup de facilité, même si j’ai trouvé la fin bien trop facile. Mais, l’histoire reste assez facile à comprendre pour un enfant et assez accessible, mais elle comporte aussi des paroles toutes simples, que chaque adultes ou parents devraient avoir envers leurs enfants. Ce qui n’est pas toujours le cas, l’enfant subit le harcèlement à l’école, mais inconsciemment les parents peuvent aussi appuyer sur le harcèlement subit à l’école avec l’image que véhicule la société. Enfin bref, c’est très bien abordé. De plus les dessins sont vraiment doux et tout en émotion qui permet de sublimer le texte. La fin est, certes, pour ma part un peu simplette, mais elle m’a fait sourire. Par contre, j’ai beaucoup aimé les bonus, nous avons une partie croquis et une partie avec des témoignages et des chiffres, ce qui est un peu plus parlant pour nous les adultes, mais je pense que cela peut aussi éveiller l’intérêt de l’enfant.

En conclusion, une jolie histoire avec de belles illustrations, juste une petite déception pour la fin un peu trop simplette pour ma part. Une histoire à lire à ses enfants, cela peut sûrement amener à se confier, mais aussi à comprendre qu’ils ne sont pas seuls. J’aime beaucoup les bonus, qui apportent un vrai plus au livre.

Afficher en entier

Date de sortie

On m'a dit

  • France : 2016-04-27 - Poche (Français)

Activité récente

Lily01 le place en liste or
2016-04-29T18:49:01+02:00

Les chiffres

Lecteurs 8
Commentaires 8
Extraits 1
Evaluations 4
Note globale 7.25 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode