Livres
473 035
Membres
446 420

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

On ne naît pas grosse



Description ajoutée par Root 2017-06-03T20:46:54+02:00

Résumé

"Presque toutes les femmes se sentent physiquement oppressées. Je parle du surpoids parce que je suis grosse, mais le poids n'est que le prolongement des pressions permanentes que nous subissons. Je ne connais aucune femme qui ne se soit jamais demandé si son cul ou ses seins étaient de la bonne forme, de la bonne taille. J'ai même des copines qui complexent à cause de la couleur de leurs mamelons? Je suis capable d'entendre qu'il y ait une norme médicale, mais je trouve insensé qu'on fasse converger les courbes de l'IMC avec les critères de beauté. D'où vient cette idée débile ?" Dans On ne naît pas grosse, Gabrielle Deydier se réapproprie son corps en menant une double investigation. D'un côté, elle retrace son histoire personnelle et révèle ses propres tabous. D'un autre, elle enquête sur le traitement que le chirurgien, l'employeur et l'internaute lambda réservent aujourd'hui aux personnes obèses. Fondatrice du webzine culturel Ginette Le Mag, elle signe ici son premier livre.

Afficher en entier

Classement en biblio - 15 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Lecteuraddict 2018-03-27T11:39:21+02:00

Nous vivons dans une société schizophrène. Grossir devient de plus en plus "facile", mais les obères sont des pestiférés. Ils rasent les murs - quand ils sortent encore de chez eux.

Dans l'esprit collectif, l'obésité n'est que le résultat d'une suralimentation et d'une absence prolongée d'activité physique. Socialement, l'obésité serait une sorte de carence de volonté. Par conséquent, l'obèse n'est pas embauchable, jugé trop fainéant. Comme il est souvent timide et renfermé, on le soupçonne aussi d'être légèrement abruti. pour s'intégrer, il n'a qu'une option : maigrir.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Lu aussi

« L’obésité, ce n’est pas seulement le petit gros assis au fond la classe, au collège, c’est aussi celui que vous ne verrez pas dans l’amphi à l’université, celle que vous ne croiserez pas dans les cabines d’essayage d’H&M. Depuis l’enfance, l’adolescence surtout, l’obèse apprend à se taire. Il est, à l’image de ses kilos, toujours en trop. Pointé du doigt comme un individu dépourvu de volonté, alors qu’il est souvent en proie à une lutte pour sa survie. »

Au mieux, les gros indifférent. Parfois ils dégoutent. Discrimination, humiliations, plus de 15% des français sont concernés. La chirurgie bariatrique leur vend du rêve sans avoir suffisamment de recul sur ce type d’interventions. La solution à leurs problèmes ? Un organe atrophié. Tu veux changer de vie, paie-toi un estomac. Maintenus dans un climat de confiance et de vulnérabilité par certains professionnels de la santé, leur éligibilité à l’opération est un sésame pour la vie « normale ».

Bannie d’un système qui refuse d’assumer ses responsabilités, Gabrielle Deydier exige un droit de réponse. Ni porte-parole, ni moralisatrice, elle balaie la psy de comptoir et la vulgarisation décrédibilisante à coups de chiffres difficilement discutables, de témoignages et de vécu.

Et prend une belle revanche.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par gowithlurk 2018-04-09T18:18:50+02:00
Diamant

Ça fait tellement de bien de se retrouver dans un livre. Entre autobiographie et documentaire l'autrice nous fait découvrir (ou redécouvrir pour les concernés) la grossophobie qui nous entoure ainsi que la tout l'univers autour de la chirurgie bariatrique, le manque de suivi, le manque de contrôle etc.

Une lecture très intéressante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lecteuraddict 2018-03-27T11:29:07+02:00
Or

Pour tous. Petits, grands, moyens, maigres et gros. Livre descriptif, informatif et formateur.

Apprenez ce que c'est de vivre dans la peau d'un gros, et surtout d'une grosse. Si vous ne l'êtes pas, peut-être que la lecture de ce livre vous fera réfléchir sur le regard que vous portez sur les personnes obèses. J'espère qu'il vous rendra plus tolérant et attentif à la grossophobie. Si vous l'êtes, ou si vous pensez l'être, rien de nouveau pour vous dans ce livre, juste quelques avis et informations utiles, et, peut-être une envie plus de sortir de votre coquille, de vous affirmer, et de crier comme certains américains "Fat's beautiful".

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Root 2017-08-30T15:06:23+02:00
Lu aussi

« L’obésité, ce n’est pas seulement le petit gros assis au fond la classe, au collège, c’est aussi celui que vous ne verrez pas dans l’amphi à l’université, celle que vous ne croiserez pas dans les cabines d’essayage d’H&M. Depuis l’enfance, l’adolescence surtout, l’obèse apprend à se taire. Il est, à l’image de ses kilos, toujours en trop. Pointé du doigt comme un individu dépourvu de volonté, alors qu’il est souvent en proie à une lutte pour sa survie. »

Au mieux, les gros indifférent. Parfois ils dégoutent. Discrimination, humiliations, plus de 15% des français sont concernés. La chirurgie bariatrique leur vend du rêve sans avoir suffisamment de recul sur ce type d’interventions. La solution à leurs problèmes ? Un organe atrophié. Tu veux changer de vie, paie-toi un estomac. Maintenus dans un climat de confiance et de vulnérabilité par certains professionnels de la santé, leur éligibilité à l’opération est un sésame pour la vie « normale ».

Bannie d’un système qui refuse d’assumer ses responsabilités, Gabrielle Deydier exige un droit de réponse. Ni porte-parole, ni moralisatrice, elle balaie la psy de comptoir et la vulgarisation décrédibilisante à coups de chiffres difficilement discutables, de témoignages et de vécu.

Et prend une belle revanche.

Afficher en entier

Activité récente

lilitu le place en liste or
2018-04-23T09:41:49+02:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 15
Commentaires 3
Extraits 5
Evaluations 6
Note globale 9 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode