Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de onarluca : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Femmes de l'Autremonde, Tome 3 : Magie de pacotille Femmes de l'Autremonde, Tome 3 : Magie de pacotille
Kelley Armstrong   
Agréablement surprise
Passée la déception que le livre ne parle pas d'éléna et Clay,j'ai été agréablement surprise par Paige. Je n'avais pas forcément beaucoup apprécié Paige dans le tome 2mais dans ce livre on apprend à la connaître. On y découvre une femme forte malgrè les doutes qui l'envahissent quant à l'éducation et l'avenir de Savannah.

par Adèle
Femmes de l'Autremonde, Tome 4 : Magie d'entreprise Femmes de l'Autremonde, Tome 4 : Magie d'entreprise
Kelley Armstrong   
Très bon! excellent!Digne suite aux trois premiers, et ayant lu le prochain, un tome qui fait très bien office de prélude à ce qui va suivre. Je ne vais pas m'attarder sur ce qui m'a plu, tout le monde l'a déjà dit, alors je change de tactique: Moi je vous dis que vous allez aimer.
Alors...
Lisez! c'est un ordre. Et appréciez !
^^
Femmes de l'Autremonde, Tome 7 : Sacrifice Femmes de l'Autremonde, Tome 7 : Sacrifice
Kelley Armstrong   
les edition milady confirme bien qu il sort en fin dannee mais il ne donne pas encore de date ensuite il mon dit que les deux spin off de cette serie men of the otherworld et tall of the otheworld sortiron qaund la serie sera bien avancer en france donc oui il le tome 7 sort fin d annee et oui les 2 spin off sortiron mais on sait pas qaund

par rubymoon
Femmes de l'Autremonde, Tome 8 : Démoniaque Femmes de l'Autremonde, Tome 8 : Démoniaque
Kelley Armstrong   
On sent que ce tome est une transition puisqu'il marque un grand tournant pour la Cabale Cortez et donc par ricochet pour Lucas et Paige. D'ailleurs, si la première partie est centrée sur Hope, la deuxième est clairement celle de Lucas. J'ai d'ailleurs trouvé cette seconde moitié plus passionnante, il se passe plein de choses, rebondissements et retournements de situations, grosses frayeurs [spoiler]Paige qui prend une balle dans la tête[/spoiler] ... je regrette que le personnage de Karl ne soit pas plus "présent" dans le sens où il se montre très protecteur envers Hope, on découvre aussi quelques petits pas de son passé, mais j'aurais aimé découvrir les choses selon son point de vue aussi.

par selene82
Kicking It Kicking It
Rob Thurman    Christina Henry    Shannon K. Butcher    Kalayna Price    Chloe Neill    Faith Hunter    Lucienne Diver    Rachel Caine    Crystal Green   
Quand pourrons nous l avoir en français ?
Les Vampires de Chicago, Tome 8.6 : Tout est bien qui mord bien Les Vampires de Chicago, Tome 8.6 : Tout est bien qui mord bien
Chloe Neill   
Une nouvelle très intéressante, faite d’une bonne petite intrigue et d’un duo/couple fusionnel.
J’ai d’abord été étonnée que l’histoire se déroule du point de vue de Fallon et non de Jeff mais finalement, on en apprend ainsi bien plus sur le fonctionnement des métamorphes et le poids des responsabilités qui reposent sur les Keene. Cette histoire nous permet également de voir à quel point Fallon et Jeff s’aiment et ce que cela implique au sein de la meute.


par Aralorn
Une Aventure de Sabina Kane, Tome 2 : Rouge Sang, Noir Magie Une Aventure de Sabina Kane, Tome 2 : Rouge Sang, Noir Magie
Jaye Wells   
Le premier tome n'avait aucunement brillé par son histoire et son originalité. On ne pouvait toutefois lui reprocher son manque de rythme ou son écriture fluide. Mais pour le tome 2, il fallait que l'auteur complexifie son œuvre et c'est bien le cas.
Sabina arrive en compagnie d'Adam à New York qui est détenue par les mages. L'heure pour elle de rencontrer cet énigmatique sœur jumelle et d'apprendre à utiliser les pouvoirs qui sont les siens. Et si l'accueil lui semble chaleureux, il ne faudra pas attendre longtemps pour qu'elle soit l'objet de tentatives d'assassinats.

Si l'auteur donnait quelques indications quand à la suite de sa série dans le tome 1, ce n'était clairement pas la dominance du récit. L'auteur s'attaque donc aux choses "sérieuses" à partir de ce tome qui révélera les véritables ennemis et les enjeux à long termes. Prophétie, élue, guerre à l'horizon... on ne peut pas dire que cela transpire l'originalité mais c'est sans compter sur le tallent de Jaye Wells qui, une fois de plus nous transmet un récit bien huilé et sans temps mort.
L'autre surprise venant de l'évolution de Sabina Kane. En pleine crise existentielle, elle nous apparaitra bien plus sympathique et fragile qu'elle ne l'était dans le tome 1. Quand à sa sœur Maisie, c'est simple, on l'aime dés les premières lignes ou elle apparait et l'on éprouve, tout autant que Sabina le besoin de la protéger. Mais n'oublions pas l'une des véritables stars du roman : le démon Giguhl. L'auteur l'a bien compris et nous offre sa présence à de très nombreux passages. La relation qu'il entretien avec Sabina est toujours aussi savoureuse et l'évolution de l'intrigue le concernant nous promet de beaux passages pour la suite des aventures de Sabina.

Un récit qui se trouve donc toujours aussi savoureux et addictive. Je regrette toutefois que l'auteur se sente investie de suivre la "tendance" en nous pondant une scène chaude la ou une ellipse aurait très bien pu faire l'affaire (d'autant plus que le premier tome en était dépourvu). Autre regret, la fin du tome (il ne s'agit pas tant d'un clifhanger que d'une situation houleuse) qui va maintenant nous pousser à attendre avec beaucoup d'impatience le tome 3. Cela n'enlève en rien le plaisir de la lecture mais je me dit que l'auteur aurait pu épargner le lecteur en faisant parvenir cette "situation" au début du troisième tome. Car maintenant, il ne reste plus qu'à prendre mon mal en patience dans l'attente du tome 3.

par Caly
La Confrérie de la dague noire, Tome 12 : L'Amant souverain La Confrérie de la dague noire, Tome 12 : L'Amant souverain
J.R. Ward   
Franchement super sympa, ça fait du bien de revenir au premier couple de l'histoire (qu'on avait presque oublié avec la multiplication des personnages). En même temps on poursuit les histoires avec les autres personnages. Seul problème je trouve, c'est que le livre développe l'histoire de trop de personnages en même temps (si je me souviens bien, en plus du couple royal, on suit l'histoire de 4 autres couples), je trouve que c'est un peu trop et que l'histoire se disperse un peu (et donc, en tout cas pour moi, c'est difficile de se souvenir de ce qui c'est passé pour chaque personnage quand on arrive au tome d'après qui sort presque un an plus tard).
Mais sinon ce livre reste très bien et on veut toujours la suite. Et j'espère vraiment un développement de l'histoire Sola / Assail (mon petit coup de cœur!) ^o^
Les Royaumes Invisibles, Tome 4 : Le Prince Exilé Les Royaumes Invisibles, Tome 4 : Le Prince Exilé
Julie Kagawa   
http://wandering-world.skyrock.com/3089830217-The-Iron-Fey-Book-Four-The-Iron-Knight.html

Houlalalalalala !!! The Iron Knight, c'est une bombe ! En le terminant hier soir ( à 1h15 du matin, un dimanche soir quand même ), j'ai dû le poser sur ma table de chevet et respirer pendant cinq bonnes minutes. Quel roman ! Quelle histoire ! Quelle auteure !!! Je suis encore complètement retourné par cet ouvrage magnifique ! Julie Kagawa fait définitivement parti du groupe de mes auteurs préférés, et sa saga, The Iron Fey, est également la bienvenue au club de mes lectures coup de coeur. The Iron Knight est une lecture juste énorme et terriblement prenante, que je regrette de ne pas avoir dévorer plus tôt mais, paradoxalement, d'avoir déjà terminé ! Quel bijou !
Ce quatrième et dernier opus des Royaumes Invisibles ( pour reprendre le titre de la version française ), marque véritablement un tournant dans l'histoire. Tout d'abord, nous ne suivons plus Meghan, mais Ash. Hé là... Ouaw. Chapeau bas, très bas, à Julie Kagawa qui a réussi à écrire derrière les yeux du Prince au regard d'acier. Difficile à croire ( pour moi également ), mais je crois être tombé amoureux de lui ( ça change des héroïnes, pour une fois ) ! Ash... Quel protagoniste ! L'auteure parvient à le rendre vraiment, vraiment, profond en nous livrant son histoire, son passé, ses souvenirs et ses différentes expériences. Je pense m'être aussi fortement attaché à lui grâce à ça, justement. Julie Kagawa sait comment lier nos sentiments aux siens, et à son roman. Nos émotions dépendent des héros, tant elles sont connectées aux leurs. C'est vraiment fascinant !
De plus, The Iron Knight reprend exactement là où la conclusion The Iron Queen ( Le Serment D'une Reine ) nous avait laissé. Nous plongeons donc, dès les premières pages, au coeur même de l'intrigue, aux côtés de Puck... Et de Grimalkin ! Haaaaa ces deux-là, qu'est-ce que je les aime également ! Le trio qu'ils forment avec Ash est juste décapant et inoubliable. Puck m'a fait rire à de très nombreuses reprises, et Grim... Reste Grim. Sarcastique, malicieux et adorable, je pense que vivre cette formidable aventure sans lui n'aurait pas été la même chose. L'ensemble de ces personnages attachants et merveilleux est vraiment génial. A chaque fois que je me mettais à lire, je n'avais qu'une hâte : les voir se chamailler, dialoguer avec piquant, et, au final, s'aimer tout de même. Un vrai plaisir, ce roman.
Mais ( évidemment, j'ai envie de dire ), l'ambiance du livre ne va pas rester aussi joyeuse et agréable très longtemps. Car Ash possède un but. Un souhait plus que difficile à exhausser : trouver une âme pour pénétrer dans le Royaume de Fer et pouvoir être, finalement, aux côtés de Meghan. La quête dans laquelle ils vont se lancer, lui, Puck et Grimalkin, va s'avérer pleine de dangers et de surprises. Et là... Ouawwww à nouveau. Je suis véritablement incapable de vous retranscrire toutes les émotions que j'ai ressenti durant ce périlleux et long périple. Peur, stress, angoisse, larmes, rires et adrénaline se mêlent sans cesse, nous brûlent, nous dévorent, nous assaillent encore et encore à chaque page. Mon coeur s'est serré à maintes reprises et j'ai souvent eu les larmes aux yeux. The Iron Knight nous offre réellement une palette de sentiments intenses et puissants. Ressentir autant de sensations est une chose rare. Non par parce qu'elles sont nombreuses, mais parce qu'elles sont véritablement profondes et palpables. On plonge au coeur même de la tornade. Les maisons qu'elle détruit ? Ce sont nos pensées et nos idées. En lisant ce roman, nous oublions tout, et nous sommes ancrés corps et âme dans ce fabuleux récit.
Le voyage qu'entreprend Ash est décrit de manière à ce que nous le visualisions pleinement, comme si nous y étions. Julie Kagawa maîtrise toujours autant son univers et ses mots. L'ambiance du roman est bien plus angoissante et terrifiante qu'auparavant. Là, nous baignons dans un climat noir dans lequel tout et n'importe quoi peut se terrer. C'est inquiétant. C'est prenant. C'est passionnant. Surtout que cette quête, Ash la fait pour devenir humain. Ainsi, l'auteure nous livre de belles leçons de moral sur le fait d'être en vie, les sacrifices et les joies de posséder une existence avec une date limite. J'ai énormément aimé cet aspect quelque peu caché de l'histoire. Quand je vous dis que ce livre est parfait, ce n'est pas pour rien !
Comme nous voyageons derrière les yeux de Ash, Meghan est beaucoup moins présente que dans les autres romans. Mais elle hante toujours les pensées du Prince de l'Hiver et certaines scènes entre eux, aussi bien des souvenirs que des rêves, sont vraiment captivantes, exaltantes, et envoûtantes. J'ai succombé, une nouvelle fois, à leur idylle et leur amour à la fois délicat et dévastateur. Il y a tellement de sentiments bruts qui transpirent de chaque ligne que j'ai eu du mal à ne pas lire ce roman en une journée. Une fois qu'on le commence, difficile de s'arrêter. Les mots nous entraînent avec eux dans ce monde féérique et magique, qui regorge toujours de secrets.
J'ai atteint la fin du livre bien trop rapidement à mon goût. Quitter Ash, Puck, Grim, et Meghan ( d'une certaine façon ), a été une vraie déchirure, une fois de plus. Je me suis vraiment attaché à eux. La conclusion de la saga est, à mes yeux, parfaite. Les personnages sont fidèles à eux mêmes. Julie Kagawa a su nous écrire une fin qui donne véritablement une impression de réalité ( oui oui, même dans un monde purement fantastique ). En refermant le roman j'ai, comme dit plus haut, vraiment eu un pincement au coeur. Mais je me suis également senti apaisé et heureux pour chacun des protagonistes. Puis comme ce livre est un coup de coeur, je suis persuadé que leurs histoires resteront longtemps gravées dans ma mémoire. Merci Ash, Puck, Grim, Meghan, Julie Kagawa et tous les personnages que j'oublie pour cet extraordinaire voyage que vous m'avez fait vivre. Ce ne fût que du bonheur et une joie incomparable. Merci, merci, merci.

par Jordan
Les chroniques d'Ishmaar, Tome 1 : Coeur de démon Les chroniques d'Ishmaar, Tome 1 : Coeur de démon
Claude Neix   
Je connaissais déjà l'auteur, Claude Neix, pour avoir lu son dernier livre, L'elfe rouge et j'aime énormément ses histoires et son style d'écriture. C'est fluide, agréable et cela fait passer un excellent moment.

C'est l'histoire d'Eiki Leifsen, commandant dans l'armée qui, sur recommandation de son général et ami, Thraco, se voit confier une mission, élucider le mystère qui plan sur un meutre.
Le récit est bien tournée et l'enquête complexe, à laquelle s'ajoute les sentiments, lorsqu'Eiki se rend compte qu'il est attiré par Bylon Akila, le prince mi-humain, mi-berserk.

J'ai beaucoup apprécié les petites manigances d'Eiki pour attirer Bylon dans son lit. C'est attendrissant on va dire, et ça fait sourire !

J'aime beaucoup le personnage de Bylon, mystérieux ténébreux, descendant des berserk et qui souffre de cette différence. Son côté naïf est hésitant fait que l'on s'attache très vite à ce personnage. Tout comme Eiki qui, à l'inverse de Bylon, a plutôt un tempérament de feu.

Tous deux cachent au fond d'eux une profonde souffrance et c'est avec une certaine satisfaction que l'on est témoin de leur rapprochement ! Tout est décrit avec une certaine délicatesse, ce qui rend le récit plus poignant.

Pour conclure, je dirais que c'est un bon livre qui se lit très facilement et fait passer un bon moment de détente.

par Fantasyae