Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Once-Upon-aTime : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Psi-Changeling, Tome 9 : Passions exaltées Psi-Changeling, Tome 9 : Passions exaltées
Nalini Singh   
Je suis décidément accro à cette série!!! Impossible de s'en détacher dès que l'on est dedans! Retour aux changelings avec ce tome et plus particulièrement au clan SnowDancer : on suit Andrew, le dernier membre de la famile Kincaid (Brenna et Riley ayant déjà eu un tome consacré à chacun d'eux) et un des lieutenants SnowDancer, Indigo Rivière. Cette dernière est la femelle la plus dominante de la meute et de part son statut, il est impossible pour elle de prendre un homme moins dominant, connaissant par expérience le désastre [spoiler]sa tante, aussi femelle dominante a pour amant un mâle moins dominant et leur relation est de plus en plus envenimée par cette dominance : elle essayant de se diminuer en reniant son loup et lui ne pouvant s'empêcher de lui reprocher sa dominance! [/spoiler] De ce fait, Indigo a une idée préconçue de ce que devrait être son âme soeur et Andrew est loin de cette image [spoiler]plus jeune qu'elle et niveau dominance, sa situation est compliquée étant donné qu'il est hors de la hiérarchie : il est le trackeur de renégats mais aussi les yeux et les oreilles de Hawke d'où le fait qu'il doit être accessible à tous en ne n'affichant pas clairement sa dominance! [/spoiler] Andrew de son côté, cet homme sexy, aimé de tous (et spécialement des femmes) dont la force ne fait qu'augmenter, ne se laisse pas abattre par cela et va tout faire pour la conquérir et lui ouvrir les yeux [spoiler]des scènes très drôles d'ailleurs surtout quand il essaye de se faire pardonner en la couvrant de fleurs, de chocolats et de petites blagues comme enregistrer dans le téléphone d'Indigo sa voix criant son nom et la mettant comme sonnerie![/spoiler] Indigo quant à elle reste bornée et essaye de rejeter cette connexion entre eux [spoiler]notamment parce qu'une partie d'elle-même a souffert quand elle a failli perdre sa jeune soeur Evie et ne veut plus ressentir cela : la perte d'une personne qu'elle aime![/spoiler] Finalement, Andrew arrive à "casser" une par une les barrières glaciales autour d'Indigo et leur relation se construit petit à petit au fur et à mesure qu'Andrew "rentre" plus profondément dans son coeur jusqu'à initier le mating dance [spoiler]la scène où Andrew a été blessé en voulant protéger Hawke et où Indigo se précipite sur lui pour lui donner l'énergie nécessaire pour survivre via le lien qu'elle a finalement accepté est juste émouvante et ce qui s'ensuit après aussi![/spoiler] Un couple magnifique encore une fois qui me rappelle un peu Riley et Mercy!! L'histoire principale avance et la "guerre" non officielle entre Psy et Changelings se concrétisent notamment avec les infiltrations répétées de Psy [spoiler]surtout le Clan Pure Psy dirigé par les Scott et plus particulièrement le Conseiller Henry qui a décidé de reprendre San Francisco, la demeure des SnowDancer, DarkerRiver, Nikita et Anthony[/spoiler] en territoire SnowDancer et leurs attaques à la fin du tome qui visaient à supprimer l'alpha de la meute! Au niveau du Conseil, les différentes parties commencent à se dessiner [spoiler]Anthony et Nikita ne soutiennent plus Silence, Kaleb étant non ouvertement de leur côté, Ming a ses propres problèmes alors que les Scotts sont bien évidemment pour Silence quitte à éradiquer plein de talentueux Psy dont le conditionnement commence à se fracturer! Tatianna est avec eux semble t-il![/spoiler] et on apprend que le Fantôme (dont on ne connaît toujours pas l'identité) tient suffisamment à quelque chose [spoiler]une personne en l'occurrence[/spoiler] pour ne pas tuer tous les membres du Conseil d'un coup et entraînant la mort de milliers d'innocents Psy dans le processus! Par ailleurs, on voit l'importance de Judd autant pour les SnowDancer et les DarkRiver que pour les Psy de part son "alliance" avec le Fantôme! Un très bon tome encore une fois avec un univers fascinant qui se complexifie et des histoires d'amour magnifiques à chaque tome, d'autant plus magnifiques que l'on a droit aux pensées de chacun des personnages : les relations entre les personnages d'autant plus forte, belle et émouvante que l'on voit comment chacun considère l'autre! En avant pour le prochain tome que j'attend depuis un bon moment, les scènes entre Hawke et Sienna dans ce tome ont d'autant plus accentuées mon impatience!

par Elfe
La Trilogie des Sept Royaumes, Tome 2 : Rouge La Trilogie des Sept Royaumes, Tome 2 : Rouge
Kristin Cashore   
Une vraie merveille. La plume de l'auteur glisse au fils des pages et nous laisse découvrir son contenu avec bonheur. Originale, créative, cette histoire nous emmène dans un univers de monstre très attachant. Autant les vampires sont dans des 10aines de livres, autant le thème des montres et très peu visité... mais ici c'est vraiment super. Rouge est un personnage complexe psychologiquement parlant mais tres attachant. Bravo a l'auteur
Écoute-la Écoute-la
Sarah Dessen   
Pas mon livre préféré de Sarah Dessen, mais je l'ai tout de même apprécié. Les personnages sont authentiques et attachants.
La relation entre Annabelle et ses sœurs est très belle, malgré le fait que leur ombre ait un peu effacé l'attention de ses parents. C'est une adolescente qui souffre, qui est perdu, qui n’extériorise rien mais qui continue d'avancer, pas après pas. La rencontre avec Phil lui apporte beaucoup, lui permet d'évoluer, et de s'épanouir. J'ai beaucoup apprécié leurs échanges.
Une écriture fluide et agréable à lire.
Une histoire touchante.
Psi-Changeling, Tome 5 : Otage du plaisir Psi-Changeling, Tome 5 : Otage du plaisir
Nalini Singh   
Une saga que j'adore.
Les tomes s’enchaînent et l'addiction continue.
Dorian était un personnage qui m’intéressait beaucoup. Je n'ai vraiment pas été déçue.
Sniper...dominant...nous découvrons Dorian dans toute sa splendeur.
Depuis la perte de sa soeur, il est au bord du gouffre. C'est un être écorché vif.
Vous vibrez au son de sa colère et de sa haine des Psi.

par Adèle
Hex Hall, Tome 1 : Hex Hall Hex Hall, Tome 1 : Hex Hall
Rachel Hawkins   
Roman très agréable à lire ! J'ai beaucoup ri d'ailleurs pendant ma lecture, Sophie est assez drôle je dois dire. Petit bémol cependant : la fin un peu précipitée je trouve, et puis Archer quoi. Qu'est-ce qu'il devient ? Heureusement qu'une suite est prévue. ^^

par Jandh
Les gens heureux lisent et boivent du café Les gens heureux lisent et boivent du café
Agnès Martin-Lugand   
Sur un fond de désespoir, ce livre nous transport au pays des émotions humaines. Un petit bijoux, plein d'espoir, d'amour, et surtout un merveilleux moment de lecture, pour une fin toute en retenu, et d'avenir....
À LIRE

par ambre2
Les Voleurs d'âmes, Tome 1 : De toute mon âme Les Voleurs d'âmes, Tome 1 : De toute mon âme
Rachel Vincent   
Originale et basée sur la mythologie, cette histoire n'en reste pas moins moderne et dans l'air du temps. On adore Nash, pas si idéalisé mais quand même génial, super beau-goss, qui drague mais n'est pas le sérial dragueur, qui s'il aime bien la fille n'est pas à ses pieds (juste aux genoux), qui n'est pas innocent mais vraiment gentil... En fait, ce livre ne dépeint pas tout en tout noir ou tout blanc. Les choix décisifs... J'ai réellement beaucoup aimé (je veux bien Nash en bonus ;) )
Psi-Changeling, Tome 2 : Visions torrides Psi-Changeling, Tome 2 : Visions torrides
Nalini Singh   
Un bon deuxième tome dans la lignée du premier.
Cette fois nous nous penchons sur Vaughn, une Sentinelle de la Meute des léopards, même si de son côté il est un jaguar.
Il est sans nul doute plus animal qu'humain, tant dans sa façon d'agir que dans sa manière de réfléchir.
C'est donc guidé par ses instincts primaires qu'il est attiré par un complexe au coeur de la forêt où réside - ou plutôt : vit en recluse - Faith, une Psi possédant un don de clairvoyance, une C-Psi.
Il est immédiatement fasciné par cette jeune femme, n'écoutant que ses sens et son jaguar intérieur, il pousse dès le départ Faith dans ses retranchements et ses limites, l'amenant inexorablement au bord de l'abîme - le vortex - qui pourrait lui couter la vie ou sa santé mentale.
Ce jaguar à la sensualité dévorante, initie Faith et se laisse consumer par ses désirs empreints d'un érotisme et d'une sauvagerie toute féline.
Une nouvelle enquête entre le monde des Changeling et des Psi, on en apprend davantage sur le Gardien du Net et nous retrouvons avec plaisir les personnages du premier volume.
Un univers toujours aussi intéressant et pour ma part, j'attends déjà le tome 3.

par ccmars
Vampire City, Tome 6 : Fin de partie Vampire City, Tome 6 : Fin de partie
Rachel Caine   
http://wandering-world.skyrock.com/3064199225-Vampire-City-Tome-6-Carpe-Corpus.html

Haaaaalala, que dire ? Carpe Corpus, le sixième tome de la saga Morganville Vampires ( ou Vampire City en France ), n'a fait que me rendre encore plus accro à la série que je ne l'étais déjà ! Je sais que je me répète, mais lire les romans de Rachel Caine est un vrai bonheur. On retrouve Claire, Michael, Shane et Eve, et c'est comme retrouver des amis qu'on adore après des mois de séparation. La joie la plus totale. Enfin presque... N'oublions pas que le chaos règne à Morganville, et qu'il faut vite faire quelque chose avant que l'horrible Mr Bishop ne prenne le dessus pour toujours.
Dès les premières pages, l'action reprend là où nous l'avions quitté. Le père d'Amélie, le maître de la destruction, Mr Bishop, possède toujours les pleins pouvoirs sur les vampires et les humains de la ville. Bien sûr, Claire est toujours son jouet. Il se sert d'elle pour accomplir des tâches ingrates. Shane est toujours emprisonné, Michael est devenu le bras droit de Bishop, et Eve ne veut plus entendre parler de ses trois anciens amis. Bref, tout va de travers.
Mais très vite, la situation va basculer. Et là, ouaw ! Dès le début, les rebondissements nous assaillent de toute part. C'est vraiment ça que j'adore dans la saga Morganville ! Le suspense et l'adrénaline nous étreignent du départ et ne nous lâchent qu'à la dernière ligne ! Que du bonheur ! Et quel plaisir de se dire que la saga compte 15 tomes ! J'en veux encore et toujours plus !
Mais savez-vous ce que j'aime aussi ? Les protagonistes... Haaaa là, si vous êtes aussi proches de notre équipe décapante constituée de Claire, Shane, Eve et Michael, vous allez être aux anges ! Ils nous en font voir de toutes les couleurs ! Et eux aussi vont avoir droit à leur lot de surprises ! Mon coeur a loupé un battement à des dizaines de reprises à cause/grâce à eux ! En plus, LA scène que tout le monde attend entre Claire et Shane a enfin lieu ! Ouaw ! Je l'attendais depuis un moment, et maintenant que je sais comment elle se déroule, je suis conquis ! Rachel Caine sait comment rendre les choses réelles et presque palpables. Quel plaisir !
Une ambiance oppressante, des héros parfaits, une romance vibrante... Que demander de plus ? Personnellement, j'étais conquis rien qu'avec ça ! Sauf que Rachel Caine ne s'arrête pas là ! Oh ça non ! En plus de maitriser à la perfection son intrigue, elle nous fait passer par toute une palette d'émotions ! Elle nous livre certains moments pleins de légèreté, durant lesquels nous pouvons respirer et rire avec les personnages principaux, ainsi que des instants tendus à l'extrême. Car, oui, cette fois, c'est maintenant ou jamais. Le moment d'anéantir Bishop et ses forces ténébreuses est arrivé. Et si Claire et ses amis échouent, il en est fini de Morganville et de ses règles.
On sent bien qu'au départ, l'auteure avait prévu d'arrêter la série à 6 tomes. Ce sixième ouvrage marque un tournant dans l'histoire, et pourrait très bien servir de conclusion à la saga. La révolution est en marche, la guerre est sur le point d'éclater, et nos sentiments font les montagnes russes tout au long de notre lecture. J'ai tout adoré dans ce roman, tout ! On se sent constamment attiré par celui-ci. On sait qu'en plongeant dans son histoire, on ne pourra qu'être subjugué ! Et quelle joie de se jeter sur un livre sans aucune crainte d'être déçu ! Bien sûr, cela est valable pour chaque partie du livre. Chaque chapitre est un cocktail d'action, de moments intenses et magnifiques, de suspense, et de bonheur. Jusqu'à la fin, nous sommes envoûtés par l'intrigue fascinante du livre, c'est aussi simple que ça. La conclusion de cet opus est juste comme il faut. Si elle avait marquée la "vraie" fin de la saga, j'aurai été parfaitement content ! Une fin qui ne m'étonne pas, car on lit tout de même du Rachel Caine !
En bref, vous devez retenir de Carpe Corpus que c'est un roman juste... Magique ! On rit, on a peur, on a les larmes aux yeux car, je dois vous l'avouer, il y a des morts et des trahisons vraiment touchantes qui prennent place dans l'intrigue, on panique, on se ronge les ongles, et le rouge nous monte aux joues par certaines scènes passionnées et pleines de magnificence. J'ai tellement hâte de retrouver Claire, Michael, Shane, Eve et tous les vampires de Morganville que je suis toujours en train de sauter joie à l'idée de me dire que j'ai le tome 7 dans ma PAL ! Bon allez, je vous le dis une dernière fois : lire ce sixième tome et cette saga, c'est juste... Du bonheur à l'état pur !

par Jordan
Les Royaumes Invisibles, Tome 4 : Le Prince Exilé Les Royaumes Invisibles, Tome 4 : Le Prince Exilé
Julie Kagawa   
http://wandering-world.skyrock.com/3089830217-The-Iron-Fey-Book-Four-The-Iron-Knight.html

Houlalalalalala !!! The Iron Knight, c'est une bombe ! En le terminant hier soir ( à 1h15 du matin, un dimanche soir quand même ), j'ai dû le poser sur ma table de chevet et respirer pendant cinq bonnes minutes. Quel roman ! Quelle histoire ! Quelle auteure !!! Je suis encore complètement retourné par cet ouvrage magnifique ! Julie Kagawa fait définitivement parti du groupe de mes auteurs préférés, et sa saga, The Iron Fey, est également la bienvenue au club de mes lectures coup de coeur. The Iron Knight est une lecture juste énorme et terriblement prenante, que je regrette de ne pas avoir dévorer plus tôt mais, paradoxalement, d'avoir déjà terminé ! Quel bijou !
Ce quatrième et dernier opus des Royaumes Invisibles ( pour reprendre le titre de la version française ), marque véritablement un tournant dans l'histoire. Tout d'abord, nous ne suivons plus Meghan, mais Ash. Hé là... Ouaw. Chapeau bas, très bas, à Julie Kagawa qui a réussi à écrire derrière les yeux du Prince au regard d'acier. Difficile à croire ( pour moi également ), mais je crois être tombé amoureux de lui ( ça change des héroïnes, pour une fois ) ! Ash... Quel protagoniste ! L'auteure parvient à le rendre vraiment, vraiment, profond en nous livrant son histoire, son passé, ses souvenirs et ses différentes expériences. Je pense m'être aussi fortement attaché à lui grâce à ça, justement. Julie Kagawa sait comment lier nos sentiments aux siens, et à son roman. Nos émotions dépendent des héros, tant elles sont connectées aux leurs. C'est vraiment fascinant !
De plus, The Iron Knight reprend exactement là où la conclusion The Iron Queen ( Le Serment D'une Reine ) nous avait laissé. Nous plongeons donc, dès les premières pages, au coeur même de l'intrigue, aux côtés de Puck... Et de Grimalkin ! Haaaaa ces deux-là, qu'est-ce que je les aime également ! Le trio qu'ils forment avec Ash est juste décapant et inoubliable. Puck m'a fait rire à de très nombreuses reprises, et Grim... Reste Grim. Sarcastique, malicieux et adorable, je pense que vivre cette formidable aventure sans lui n'aurait pas été la même chose. L'ensemble de ces personnages attachants et merveilleux est vraiment génial. A chaque fois que je me mettais à lire, je n'avais qu'une hâte : les voir se chamailler, dialoguer avec piquant, et, au final, s'aimer tout de même. Un vrai plaisir, ce roman.
Mais ( évidemment, j'ai envie de dire ), l'ambiance du livre ne va pas rester aussi joyeuse et agréable très longtemps. Car Ash possède un but. Un souhait plus que difficile à exhausser : trouver une âme pour pénétrer dans le Royaume de Fer et pouvoir être, finalement, aux côtés de Meghan. La quête dans laquelle ils vont se lancer, lui, Puck et Grimalkin, va s'avérer pleine de dangers et de surprises. Et là... Ouawwww à nouveau. Je suis véritablement incapable de vous retranscrire toutes les émotions que j'ai ressenti durant ce périlleux et long périple. Peur, stress, angoisse, larmes, rires et adrénaline se mêlent sans cesse, nous brûlent, nous dévorent, nous assaillent encore et encore à chaque page. Mon coeur s'est serré à maintes reprises et j'ai souvent eu les larmes aux yeux. The Iron Knight nous offre réellement une palette de sentiments intenses et puissants. Ressentir autant de sensations est une chose rare. Non par parce qu'elles sont nombreuses, mais parce qu'elles sont véritablement profondes et palpables. On plonge au coeur même de la tornade. Les maisons qu'elle détruit ? Ce sont nos pensées et nos idées. En lisant ce roman, nous oublions tout, et nous sommes ancrés corps et âme dans ce fabuleux récit.
Le voyage qu'entreprend Ash est décrit de manière à ce que nous le visualisions pleinement, comme si nous y étions. Julie Kagawa maîtrise toujours autant son univers et ses mots. L'ambiance du roman est bien plus angoissante et terrifiante qu'auparavant. Là, nous baignons dans un climat noir dans lequel tout et n'importe quoi peut se terrer. C'est inquiétant. C'est prenant. C'est passionnant. Surtout que cette quête, Ash la fait pour devenir humain. Ainsi, l'auteure nous livre de belles leçons de moral sur le fait d'être en vie, les sacrifices et les joies de posséder une existence avec une date limite. J'ai énormément aimé cet aspect quelque peu caché de l'histoire. Quand je vous dis que ce livre est parfait, ce n'est pas pour rien !
Comme nous voyageons derrière les yeux de Ash, Meghan est beaucoup moins présente que dans les autres romans. Mais elle hante toujours les pensées du Prince de l'Hiver et certaines scènes entre eux, aussi bien des souvenirs que des rêves, sont vraiment captivantes, exaltantes, et envoûtantes. J'ai succombé, une nouvelle fois, à leur idylle et leur amour à la fois délicat et dévastateur. Il y a tellement de sentiments bruts qui transpirent de chaque ligne que j'ai eu du mal à ne pas lire ce roman en une journée. Une fois qu'on le commence, difficile de s'arrêter. Les mots nous entraînent avec eux dans ce monde féérique et magique, qui regorge toujours de secrets.
J'ai atteint la fin du livre bien trop rapidement à mon goût. Quitter Ash, Puck, Grim, et Meghan ( d'une certaine façon ), a été une vraie déchirure, une fois de plus. Je me suis vraiment attaché à eux. La conclusion de la saga est, à mes yeux, parfaite. Les personnages sont fidèles à eux mêmes. Julie Kagawa a su nous écrire une fin qui donne véritablement une impression de réalité ( oui oui, même dans un monde purement fantastique ). En refermant le roman j'ai, comme dit plus haut, vraiment eu un pincement au coeur. Mais je me suis également senti apaisé et heureux pour chacun des protagonistes. Puis comme ce livre est un coup de coeur, je suis persuadé que leurs histoires resteront longtemps gravées dans ma mémoire. Merci Ash, Puck, Grim, Meghan, Julie Kagawa et tous les personnages que j'oublie pour cet extraordinaire voyage que vous m'avez fait vivre. Ce ne fût que du bonheur et une joie incomparable. Merci, merci, merci.

par Jordan