Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ondine820 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Salammbô Salammbô
Gustave Flaubert   
Un peplum avant l'heure du grand cinéma! Guerre, sang, mysticisme, et beauté exotique dans un seul ouvrage ! Ah on la vit cette histoire! Personnellement, je n'ai pas réussi à le lâcher avant la fin, j'ai été vraiment immergée dans cet univers grâce à l' écriture efficace de Flaubert. Pour moi, ce livre est son meilleur résultat en tant que -romancier/narrateur- et metteur en scène de l'action. Ps : si vous ne supportez pas qu'on torture les animaux ne lisez pas ce livre, vous risqueriez de pleurer !
L'Œuvre au noir L'Œuvre au noir
Marguerite Yourcenar   
La lecture de ce roman de Marguerite Yourcenar m'a littéralement terrassé. Nous sommes nombreuses, nombreux, je crois, dans le monde de la lecture à éprouver cette étrange impression qu'après avoir refermé la dernière page de certains livres, tous ceux qui viendront après sembleront fades et sans éclat. Comment se l'expliquer ? D'abord par l'intelligence du récit et l'épaisseur psychologique des personnages. Zénon n'est pas un personnage de roman comme les autres : c'est comme s'il était un être à part entière. Un être littéraire. On se promène sur ses talons dans une Europe en pleine mutation, dans ses errements et ses trouvailles. L'efficacité de la narration repose sur une prose certes complexe et dont on ne peut dire qu'elle divertit. Mais la profondeur de cette écriture permet par ailleurs de glisser aussi bien sur les événements et péripéties que dans les errances de l'âme de quelques uns des personnages principaux. Le chef d’œuvre littéraire par excellence, selon ma modeste appréciation.

par KrisMos
Les Mots Les Mots
Jean-Paul Sartre   
Je ne suis pas spécialement attirée par ce genre de lecture d'habitude et pourtant ! Je crois que tout tient au style de Sartre. Sa plume est complexe, profonde, subtile, intelligente... Surprenante.
J'ai lu ce livre à l'âge de seize ans, par défi, décidée à engranger un peu de culture littéraire en sortant de mes mondes préférés. Je le dis haut et fort : Sartre, c'est comme les jeux vidéos. Il faut faire une pause au moins une fois par heure de lecture sinon gare à la migraine ! Alors oui, il m'est arrivée de carburer au paracétamol pour poursuivre ma lecture mais je ne le regrette pas.

Pour lire j'avais pris un rythme un peu spécial, consistant à relire une ou deux fois chaque partie et oh surprise ! Chaque fois je comprenais autre chose, ma réflexion s’approfondissait et j'étais stupéfaite de constater qu'une seule phrase recelait mille idées. C'est à ce moment là que le titre "Les Mots" a prit un sens tout particulier pour moi. Sartre ne joue pas seulement avec les mots, il ne se contente pas de les maîtriser. Il les habite, les nourrit, les manipule et les transcende. D'où peut-être cette impression de lourdeur que je comprends qu'on puisse ressentir, qui la rend si dense... mais cela m'a particulièrement touchée.

Je n'ai jamais osé lire quoi que ce soit d'autre de Sartre, craignant de ne pas y retrouver "Les mots" magiques.
Finalement je conseillerai ce livre aux lecteurs aimant relever des défis en prenant le risque de s'autoriser à l'aimer d'avance et n'ayant pas peur de s'investir intellectuellement et émotionnellement.

par Lewan
Le Ventre de Paris Le Ventre de Paris
Émile Zola   
Avec Germinal, La Bête Humaine,Nana, l'Assommoir et Au bonheur des dames, je pensais avoir lu les meilleurs oeuvres des Rougon-Macquart.Mais je me suis complétement trompée!J'ai été encore une fois transportée par une écriture bluffante, des descriptions magnifiques et des personnages plus authentiques les uns des autres. Je me suis balladée dans les rues de Paris, j'ai humé les mets divers et variés des Halles, j'ai été ébranlée par l'intrigue et la juxtaposition sociale entre les "Maigres" et les "Gras". C'est sublime, réaliste et exquis!

par Birginie
Un barrage contre le Pacifique Un barrage contre le Pacifique
Marguerite Duras   
J'avoue ne pas avoir, du tout, accrocher avec ce livre. C'est le seul livre à ce jour qui ait réussi à, presque, me dégoûter de la lecture. J'ai eu une grosse période sans plus aucune lecture après ce livre. Imposé en cours, je me souviens encore de la difficulté avec laquelle j'avais lu ce roman qui ne m'a pas du tout plu. Une grosse déception pour ma part.
Crime et châtiment Crime et châtiment
Fiodor Dostoïevski   
Ça, c'est du solide, du vrai. À connaître absolument. Qui a lu sait pourquoi.
Et qui n'a pas lu...qu'il ne tarde pas !
Car autant de vérité sur l'Humain, autant de psychologie, autant de profondeur, de clairvoyance et de force, ne se trouve pas à chaque coin de rue...ni d'étagère, d'ailleurs.
Des souris et des hommes Des souris et des hommes
John Steinbeck   
Une fois encore Steinbeck bouleverse et chavire les sens . L'histoire de deux hommes si proches qui devront malgré tout se séparer . En ancrant ses personnages dans cette Amérique qu'il affectionne tant , Steinbeck nous livre une leçon poignante sur les différences et sur la férocité des sociétés ( de la société des hommes). A lire !

par Sadess
Les Raisins de la colère Les Raisins de la colère
John Steinbeck   
Ce roman conte l'aventure d'une famille de fermiers (Les Joad) pendant la Grande Dépression (la crise de 1929), leur exode vers l'Ouest Américain.
Le style et la maitrise de l'auteur nous mènent trés rapidement aux émotions, à l'attachement, à l'accompagnement des personnages, dans ce long voyage où la misère humaine et l'humiliation sont omniprésentes.

Il a été considéré comme une critique communiste lors de sa parution. Pas étonnant ! La misère décrite et "génante" (politiquement à cette époque épique) a amené l'inévitable interdiction de vente en Californie. Il faut dire que la bestialité des injustices sociales qui existent dans ce système capitaliste US est mise en exergue, et contraste avec l'honnêteté des paysans. On découvre ainsi la portée de la lutte quotidienne, le courage émouvant et l'espoir de ces milliers de paysans qui ont subi la perte de leur terre et le deuil de leurs proches.

C'est réellement un ouvrage superbe avec des instants révoltants, un roman sociologique, historique et humaniste, d'une trés grande profondeur.
La Curée La Curée
Émile Zola   
Amours déçues, amours incestueuses, Zola nous entraîne encore dans un monde sans complaisance où le maître mot semble être le paraître.
Pour tous ceux qui veulent savoir ce que veut dire « monter à la capitale ».


par Nadia974
Nana Nana
Émile Zola   
ce commentaire est difficile à réaliser.
On ne peut écrire pour un livre comme Nana "c'est nul" ou "c'est bien" car toute une analyse est nécessaire pour comprendre ce livre aux multiples facettes. Nana est quelqu'un qui détruit tout sur ce passage mais cela n'est pas délibéré : Elle est la cause et la conséquence d'une société corrompue. Elle va sortir de la misère et de l'alcoolisme pour essayer de se faire une place dans le beau monde.
Cependant, comme tous les Rougon-Macquart elle a une tare héréditaire, un vice qui va lui poser de nombreux obstacles sur son chemin.

par myra44
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3