Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Opale28 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Étoiles de Noss Head, Tome 5 : Origines - Deuxième partie Les Étoiles de Noss Head, Tome 5 : Origines - Deuxième partie
Sophie Jomain   
OH MON DIEU !!! Cette explication me fait encore plus aimé ce livre ! Et ne parlons pas du bonus de Noël 2015 !

Voici l'explication de Sophie sur le choix de cette fin ... ( Source : twilight-teamsuisse.blogspot.fr )

[spoiler]"Je refusais que Leith se souvienne d'elle au dernier moment et se dise "purée, on a failli raté des choses". Je voulais qu'il retombe amoureux, vraiment, que le mor-aotrom lui prouve à lui et à elle une nouvelle fois qu'ils étaient faits l'un pour l'autre, je voulais qu'il redécouvre tout de Hannah, qu'il en soit fou au point de se dire que peu importe si sa mémoire lui fait défaut, seul ce qu'il a devant lui, sa certitude compte. L'éternité avec elle. Et elle, l'éternité pour lui rappeler combien ils s'étaient aimés, combien ils s'aimeraient encore.
Je voulais qu'ils aient une vraie nouvelle chance. Celle que le commun des mortels n'auraient jamais, parce qu'ils ne sont pas le commun des mortels.
C'aurait été si facile de lui faire retrouver la mémoire et tomber dans le ressort bateau du "tout est bien qui finit bien". Non. Ils vont devoir reconstruire. Ensemble. Pour de vrai.
Et ainsi, Leith est encore plus sûr de son amour pour elle. Quant à Hannah... après ça, elle se sent sûrement aimée comme nulle autre femme.
Quant à la Meute, ce n'était pas son histoire, ni celle du Cercle. C'était celle de Grigore, Leith, Hannah et celle des Sutherland. C'est d'ailleurs pourquoi l'histoire se termine là où elle a commencé pour les loups."

***

BONUS : suite des "Étoiles de Noss Head" offerte par Sophie Jomain pour le 25 Décembre 2015.
© Sophie Jomain / Pygmalion
Source : facebook.com/ed.Pygmalion

— Et voilà ! s’exclama M. Broadman en déposant deux mugs fumants devant nous. Chocolat, cannelle et sucre d’orge ! Joyeux Noël, les enfants !
Je le remerciai d’un sourire qui voulait tout dire et, impatiente d’y goûter, je me saisis de ma tasse avant de la porter à mes lèvres.
— Prenez garde à ne pas vous brûler, ajouta-t-il avant de s’éclipser.
J’avalai une gorgée, deux puis trois, et fermai les yeux de délectation. Il n’y avait que chez Broadman qu’on trouvait des boissons de Noël aussi délicieuses.
— Ah ! J’adore Noël !
Leith s’empara de son mug et pinça les lèvres.
— Fête commerciale…
Oh, je savais bien ce qu’il en pensait. Mais je m’en moquais. Moi, j’adorais ça !
— Tu n’es qu’un grognon ! D’ailleurs, tu ne m’as toujours pas dit ce qui te ferait plaisir.
Il s’en amusa.
— Et toi ?
Excitée comme je l’étais à l’idée de fêter Noël, j’embrayai sur la longue liste de cadeaux auxquels j’avais pensé. Il siffla.
— Rien que ça ! s’esclaffa-t-il.
J’éclatai de rire, puis redevins sérieuse.
— Mais toi, Leith, qu’aimerais-tu ? Dis-moi…, insistai-je en terminant mon chocolat chaud.
Son petit sourire en coin faillit me faire fondre.
— La réponse est sous ton nez.
Décontenancée, je fronçai les sourcils. Alors, mon attention fut attirée par l’inscription au fond de ma tasse.
« All I want for Christmas is you
Will you marry me? »
J’en perdis tous mes moyens.
— Par l’Esprit…
Le cœur battant, je levai la tête vers Leith. Il me mangeait des yeux. Puis, sans cesser de me regarder, il plongea la main dans sa poche et en sortit un anneau argenté serti d’un diamant.
— Veux-tu être ma femme, Hannah ?
En cinq ans, notre relation avait atteint des sommets, tout ce par quoi nous étions passés nous avait davantage renforcés, rapprochés, nous nous aimions plus que jamais, alors les larmes affleurèrent.
— Par l’Esprit ! Oui ! Oui !
La bague qu'il glissa le long de mon doigt fit de moi la femme la plus heureuse du monde.
Leith était l'homme que j'aimais.
Ma moitié. Mon double. Mon âme.
Mon éternité.[/spoiler]

par MissNaais
Scorpi, tome 1 : Ceux qui marchent dans les ombres Scorpi, tome 1 : Ceux qui marchent dans les ombres
Roxane Dambre   
Une histoire originale et sympathique à lire.

La plume de l'auteure est agréable, c'est frais, léger et rempli d'humour. Le scénario ne manque pas de piment, ni de situations cocasses. Je souligne le fait que
Roxane Dambre est française, et oui malheureusement c'est de plus en plus rare face aux nombre de romanciers anglophones de pouvoir s'imposer sur le marché du livre. Elle nous amène dans un univers littéraire vraiment agréable avec un style personnel qui se démarque vraiment.

Je trouve intéressant d'avoir des tueurs à gages comme protagonistes car nous avons un côté vraiment décalé, contrastant avec le personnage de Charlotte, une humaine assez fragile en apparence et qui voit son quotidien bouleversé du jour au lendemain.

Les personnages sont attachants et hauts en couleurs. Le roman se lit rapidement reste sans prise de tête, et divertissant. J'ai passé un agréable moment de lecture avec de l'humour, de l'action, et certains passages qui pour moi vont devenir culte. J' aimerais vraiment tomber plus souvent sur ce type de récit.

Le côté créatures surnaturelles apporte un plus et une diversité de personnages et au vu du résumé du tome 2, ces êtres promettent de nous offrir des surprises... et des scènes hilarantes.

En plus d'être divertissant le livre dénonce aussi des problèmes de société comme le harcèlement au travail, le fonctionnement de la justice, etc. L'auteure fait réfléchir son lectorat sur des sujets sensibles et peu abordé dans la littérature. Derrière la légèreté apparente il y a vraiment un fond.

En conclusion : je ne m'attendais pas à trouver un titre de cette qualité, il rejoint ma liste de diamant sans problème. Une excellente découverte pour ma part, ce livre est une petite pépites et se détache des sagas commerciales. Je compte lire la suite.
Fight for Love, Tome 1 : Real Fight for Love, Tome 1 : Real
Katy Evans   
Déçue pour ma part, j' en attendais sûrement trop. Mais faut dire qu' entre la nenette qui mouille toutes les deux pages, le manque cruel d' histoire, car oui il n' y a pas d' histoire, on suit la mise en place d' une relation qui devrait être très complexe et belle mais au final tout est effleuré pour ne laisser que le cul. (Trop de cul tue le cul :p)

Il aurait été plus intéressant pour ma part de développer les phases de cette maladie terrible.
Je lirais sûrement le deuxième tome même si au vue des avis sur goodread j' ai un peu peur :p
Enfants de la Lune, tome 1 : Crépuscule Enfants de la Lune, tome 1 : Crépuscule
S.G. Horizons   
Etant l'auteure, je suis heureuse que vous appréciez mon livre, vraiment. Cela me fait chaud au cœur. Prochainement le deuxième et dernier tome d'Enfants de Lune. L'action, les émotions y seront plus intenses.
N'hésitez pas à consulter mon blog pour la date de sortie :

http://sg-horizons.blogspot.fr/

Encore merci.

Sg Horizons

PS: pas mal la modif de la couv avec l'ajout de la fille représentant Elynn.
La Légende des Loups, Tome 1 : L'Empreinte du Loup La Légende des Loups, Tome 1 : L'Empreinte du Loup
Rhyannon Byrd   
le premier tome est très sympas à lire, difficile de décrocher avant la fin. l'histoire d'amour, bien que n'étant pas surprenante, est bien ficelée. et l'intrigue autour des meurtres semblent etre le fil rouge des 3 tomes. bref, un début de trilogie prometteur, je conseille.

par anne7777
Hybrides, Tome 9 : Ombre Hybrides, Tome 9 : Ombre
Laurann Dohner   
Slt
Je n'arrive pas à trouver le livre en version française, si vous savez où le trouver, je suis preneuse ?

par Opale28
La Prophétie des Ténèbres, Tome 3 : Fatale Attirance La Prophétie des Ténèbres, Tome 3 : Fatale Attirance
Patrice Michelle   
Ce dernier tome est vraiment excellent c'est pour moi le meilleur des 3. Beaucoup de suspense ce qui est nous empêche de refermer le livre avant la fin parcequ'on ne sais vraiment pas comment tout va se terminer. La fin reste un peu baclé à mon goût mais j'ai vraiment adoré ce livre. Et l'histoire d'amour est vraiment délicieuse et les scènes érotiques sont vraiment délectables...

par pacoelo
La Légende des Loups, Tome 6 La Légende des Loups, Tome 6
Rhyannon Byrd   
A la fin du cinquième tome j'étais très intrigué de découvrir comment Carla connaissait Eli et qui était le fameux grand frère d'Eric et Elise ... On tombe sur de nouveaux personnages très amusant et mystérieux[spoiler]D'ailleurs a la fin du livre on n'a toujours pas la réponse a la question "Mais bordel qu'est ce qu'ils sont"[/spoiler] On en apprend plus sur Carla qui m'avait beaucoup plu et ému lors du dernier tome ...
Au final on assiste a une réunion explosive et qui ait très réelle par l'aspect d'une confiance et d'un cœur brisé qu'il faut reconstruire.
J'étais très heureuse de la tournure des évènement et l'évolution de la meute qui donne naissance a une nouvelle ère.
La bataille finale est grandiose et on ne s'ennuie pas le moins du monde ! On a encore une nouvelle fois le droit a une fin intrigante et qui promet un prochain tome que j'ai personnellement attendu depuis la fin du premier : UN LIVRE CONCERNANT HENNESSEY !!!!!!


Hybrides, Tome 12 : Darkness Hybrides, Tome 12 : Darkness
Laurann Dohner   
Prologue Katrina Perkins barely contained the anger that simmered inside. Robert Mason, her boss, always made her wish she could just draw her sidearm and shoot the bastard. It wasn’t a matter of if she wanted to put a bullet in him, it all boiled down to what body part she’d aim for first. It was a tough decision at times between his nuts or his big mouth. She fisted her hands behind her back to resist the urge to target both. “I’m going to prove these New Species bastards are criminal. They use their sovereign status to get away with shit. No more!” Katrina watched her boss pace. She wanted to stick her foot out and trip him every time he passed. He often ranted about his paranoid and idiotic theories that New Species were really public enemy number one. She was tired of hearing it. He’d been on a real tear for days after she’d overheard him ordering other agents to track the movements of a man named Jeremiah Boris, otherwise known as Jerry Boris. The person seemed to have disappeared and her boss believed the NSO was involved. It felt personal to Kat, though, as if her boss knew the guy or had a special interest. “I’ll keep digging until I can prove they played a part in the disappearance of Jerry if it’s the last thing I do.” He shot her an angry look. “He works for them.” She took a deep breath. “At Homeland or Reservation?” “Fuller Prison.” That surprised her. “I’ve never heard of the place. How is the NSO connected to a prison?” “It’s classified.” He lowered his voice. “Unofficially, it’s where they incarcerate anyone who used to work for Mercile Industries.” Her respect for her boss lowered even more. She’d be fired and he’d bring her up on charges if she shared restricted information the way he just had. She didn’t pry, not willing to be a party to his breach of conduct. Curiosity tugged at her though, making her wonder where it was located and if the NSO actually ran it. “Jerry is a good man but he is afraid of them.” She kept her lips sealed, refusing to be baited. Anyone who was a friend of Mason’s couldn’t be upstanding. She’d wondered how he’d gained the position ever since he’d been transferred to lead her department. He was rash, too emotional, bordering on nuts in her opinion. The only explanation she could think of was that he’d either kissed some major ass, blackmailed his way to the top or was related to someone important enough to call in some favors. “They also do vile things to women. I think they drug them and get them addicted to something similar to heroin. It’s the only reason women would allow those bastards to stick their peckers in them.” She decided to try reason again. “Sir, I don’t believe that’s true. I’ve watched a few of those women interviewed on television and didn’t spot any indication that they were drugged.” He glared. “Their pupils appear normal, their speech clear and their movements are fluid,” she explained, resenting that she had to. Signs of drug use were taught to every agent. “Maybe it’s a hormone thing,” her superior muttered, pacing again. “You know, like making them nuts. Someone would have to be insane to allow one of those animals to screw them. It’s sick. Women might as well start going on all fours in front of their dogs and just avoid the NSO completely.” She flexed her fingers, which were almost itching for her gun again, and hated her boss with a passion. She took that insult personally. “It’s not their fault what they are, sir. They were created by Mercile Industries and didn’t have a say when someone messed with their genes. It was against their will. They are victims.” He glared at her. “Right. You have a dog. You’re an animal lover. You probably want to protest the standard procedure of putting down dogs that kill people when they attack.” It depends on who they kill. I’d reward a dog with a juicy steak if he tore into your ass. I’m not forgetting your remark about women who own dogs either.
  • aller en page :
  • 1
  • 2