Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de ophelie_6942 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Beautiful, Tome 2 : Walking Disaster Beautiful, Tome 2 : Walking Disaster
Jamie McGuire   
Il est genial :) même si la plupart du temps on sait ce qui va se passer, ça reste un vrai régal. On sait enfin ce qui se passe dans la tête de Travis, mais surtout, le prologue a lieu dans son enfance, et la fin du livre ne s'arrête pas au mariage comme dans le un. Il va quelques années plus loin.

par Satine62
Hex Hall, Tome 1 : Hex Hall Hex Hall, Tome 1 : Hex Hall
Rachel Hawkins   
Roman très agréable à lire ! J'ai beaucoup ri d'ailleurs pendant ma lecture, Sophie est assez drôle je dois dire. Petit bémol cependant : la fin un peu précipitée je trouve, et puis Archer quoi. Qu'est-ce qu'il devient ? Heureusement qu'une suite est prévue. ^^

par Jandh
Hex Hall, Tome 2 : Le Maléfice Hex Hall, Tome 2 : Le Maléfice
Rachel Hawkins   
Ce tome est tout simplement sublime ! Je craignais que ce deuxième tome ne soit pas à la hauteur du premier... Mais ce n'est pas le cas ! Magie, amitié et amour se mêlent avec brio ! En plus, cette fois-ci nous ne restons pas à Hex Hall puisque nous suivons Sophie, Jenna et Cal en Grande-Bretagne direction l'abbaye Thorne là où réside le conseil et le père de Sophie qui au passage est un personnage très attachant.
Notre héroïne est toujours aussi drôle et nous fais vraiment sentir ses sentiments que cela soit tristesse, amour et colère.
On en apprend plus sur l'origine ainsi que l'histoire des démons. L'écriture et toujours fluide et les événements ne possèdent aucun temps mort.
J'espère pourvoir vite me procurer le tome 3 !

Sublime Sublime
Christina Lauren   
C'est une jolie histoire, touchante, un peu trop larmoyante à mon goût, pas du tout dans le style des "beautiful" qu'elles ont écrits avant.
Je suis quand même perturbée par la fin du livre : [spoiler]le héros se suicide pour retrouver Lucy et c'est présenté comme une bonne idée, ils se retrouvent effectivement, se sourient - quand on voit le nombre d'adolescents qui font des tentatives de suicide, il me semble que c'est un peu malsain de présenter cela sous cet aspect positif, qui pourrait sembler attractif, romantique, à jeunes gens fragiles[/spoiler]
Donc, moralement, je ne peux pas cautionner cela.

par IsaR
Hex Hall, Tome 3 : Le Sacrifice Hex Hall, Tome 3 : Le Sacrifice
Rachel Hawkins   
Franchement, je suis restée scotchée jusqu'à la dernière page, la dernière ligne, le dernier mot, le dernier point. Et en lâchant le livre, je me suis dit : "Ca y est, c'est fini, Sophie était vraiment incroyable".

Gentille, attentionnée, généreuse, mais aussi pleine d'humour (avec une pointe de sarcasme), Soph est vraiment une supère héroïne de roman que l'on a envie de retrouver encore et toujours !
Des phrases bien construites, des péripéties pleines d'action, du suspens, des vannes à gogos, des traîtres, des ennemis devenus alliés pour la même cause, un triangle amoureux infaillible même si nous avons toute notre préférence, voilà la recette magique de Hex Hall. Plus une fin pas prise de tête où rien est compliqué. L'auteur a préféré se concentrer sur ce qu'il se passe entre les pages. Et d'ailleurs, ces pages, on les tourne, encore et toujours, sans s'arrêter, sauf peut-être pour se dire "Il ne me reste plus que trois chapitres".

Alors,
NON, ce n'est pas de la grande littérature,
NON, ce n'est pas la meilleure héroïne de tous les temps,
NON, ce n'est pas le meilleur de la saga,
NON, ce n'est pas LE livre de l'année ;

Mais,
OUI, c'est un bon divertissement
OUI, il nous permet d'oublier les misères du quotidien
Et surtout :

OUI, il nous donne envie de rêver.

par lilas16
Eleanor & Park Eleanor & Park
Rainbow Rowell   
http://wandering-world.skyrock.com/3219430089-ELEANOR-&-PARK.html

ELEANOR & PARK est une lecture passionnante et hyper touchante. C’est un roman qui nous met à fleur de peau et nous fait traverser tout un tas d’émotions. On passe de la nostalgie à la joie, de la mélancolie à la tristesse, du plaisir à la colère en quelques pages seulement. Eleanor et Park m’ont, eux, complètement ébloui. Ils font partie de ces héros que vous ne voulez pas quitter. Genre, du tout. En refermant le livre, j’ai soudainement réalisé qu’ils allaient me manquer, et ça m’a fait mal. Malgré tout, ELEANOR & PARK n’est pas la claque que j’attendais. Si l’intrigue est ultra émouvante et que l’écriture de l’auteure est juste saisissante, j’ai mis pas mal de temps à rentrer pleinement dans le récit. De plus, si, une fois vraiment conquis par l’histoire, j’ai adoré l’évolution des protagonistes et voir jusqu’où Rainbow Rowell allait les emmener, je dois bien reconnaître que la toute fin du roman m’a carrément pris au dépourvu… Dans le mauvais sens du terme. La conclusion est tellement frustrante qu’elle me dégoûte presque de ma lecture. J’ai eu envie de balancer mon livre et de hurler à l’auteure que sa décision était illogique au possible. Je garde donc un goût un peu amer concernant la fin de ce récit. Néanmoins, rien que pour la romance entre Park et Eleanor, qui est tellement époustouflante et remarquable, il faut absolument que vous alliez vous procurer ce roman.
Comme dit précédemment, j’ai eu beaucoup de mal à me plonger dans l’intrigue. La narration à la troisième personne pour les deux personnages ne m’a pas vraiment aidé, d’ailleurs. Je n’ai pas vraiment saisi pourquoi Rainbow Rowell avait opté pour ce genre de point de vue. Je pense que si le roman avait été écrit à la première personne, j’aurais pu encore plus m’attacher au héros ou bien, du moins, m’identifier à eux plus rapidement. Au fil des premiers chapitres, on découvre Eleanor et Park, leurs personnalités, leurs modes de vie, leurs entourages familiaux, leurs façons d’appréhender l’existence. Si, au départ, je ne me suis pas trop senti concerné par ce qu’ils éprouvaient ou expérimentaient, j’ai tout de même eu le déclic assez rapidement. Et là… BOUM. Eleanor et Park sont loin, très loin, d’être des héros normaux. Ils sont décalés, étranges, spéciaux, dans leur bulle… Et irrésistibles. Sincèrement. C’est le genre de protagonistes que j’aimerais rencontrer à chacune de mes lectures. Ils sont tellement, tellement, tellement adorables et touchants, c’est juste prodigieux. Il y a quelque chose chez eux d’irrémédiablement humain et captivant, d’irrémédiablement fragile et imparfait, d’irrémédiablement émouvant et renversant. Une fois qu’on s’attache à eux, on n’a plus aucune envie de les quitter.
Si Park et Eleanor nous paraissent aussi profonds et réels, c’est grâce à la plume de l’auteure. Sincèrement, je crois que je peux compter sur les doigts d’une seule main les écrivains qui prennent le temps d’aussi bien retranscrire leurs héros. Le cadre familial est juste décrit à la perfection. Je n’ai pas peiné une seule seconde à me représenter les personnages et leurs habitudes, leurs attentes, leurs relations avec leurs parents, leurs frères ou leurs sœurs, leurs désirs, leurs souvenirs. J’aime TELLEMENT quand tout est fluide à ce point et que ça paraît aussi naturel. Rien que pour cela, ELEANOR & PARK est fabuleux. On sent bien que l’auteure a voulu leur conférer un côté hyper réaliste, hyper clair, hyper précis. C’est juste top. Sincèrement.
Cependant, je me dois de reconnaître une chose : si j’ai adoré ELEANOR & PARK, j’ai eu un énorme souci avec leur romance (seulement au départ, merci seigneur de la lecture). Alors oui, Eleanor et Park sont des exclus. Oui, ils sont bizarres et spéciaux et étranges et mis de côté et victimes de moqueries. D’accord, c’est affreux. Mais est-ce une bonne raison pour s’attacher aussi rapidement à la seule personne qui semble leur correspondre ? Je veux dire, évidemment que c’est une bonne raison. C’est même une excellente raison mais, là, c’est trop. Trop vite. Trop d’un coup. Trop, trop, beaucoup trop. Je n’ai pas cru une seule seconde à leur amour instantané. Genre, aucun sentiment n’était présent à un moment et hop, celui d’après l’autre personne représente le monde entier. Non. Sérieusement, non. J’ai trouvé que les choses étaient bien trop précipitées, bien trop simples, bien trop irréalisables. C’est dommage car sans ce bémol, tout aurait été parfait.
Je m’explique : une fois ce défaut oublié et leur relation complètement mise en place, Eleanor et Park, qui étaient déjà magnifiques, deviennent inoubliables. Leur histoire d’amour m’a pulvérisé, m’a enchanté, m’a fait frissonner, m’a coupé le souffle, m’a donné envie de pleuré, m’a déchiré et m’a anéanti. J’ai été désintégré par la passion qui unit ces deux héros, c’est aussi simple que ça. L’histoire d’Eleanor, que nous découvrons au fil des pages et qui m’a ému aux larmes, ne fait que rendre son attachement pour Park encore plus légitime et poignant. Park, lui, est tellement amoureux et dingue d’Eleanor que même les plus belles histoires d’amour feraient mieux de se cacher tant elles manquent d’intensité à côté de celle qui voit le jour entre nos deux héros. Rainbow Rowell écrit des passages qui ont carrément fait naître des papillons aux creux de mon estomac. C’est puissant. C’est épatant. C’est incroyable. Ouaw. Juste ouaw ♥
Je m’étais pensé sauvé jusqu’à la fin et, malheureusement, je me suis trompé. Si, à partir du moment où je suis enfin rentré dans l’histoire et où j’ai oublié mon problème concernant la rapidité avec laquelle se met en place les sentiments entre Eleanor et Park, tout était juste parfait et sensationnel, j’ai vite déchanté en découvrant les ultimes pages du roman. Et quand je dis les ultimes, c’est quelque chose comme les vingt dernières pages. En effet, plus je me rapprochais de la fin du roman, plus tout devenait épatant et formidable. J’ai été anéanti, consumé, pris aux tripes et complètement dévasté. Tout était sincèrement maîtrisé à la perfection. Les émotions devenaient encore plus brutes, plus intenses, plus fortes. Sauf que l’auteure a alors décidé d’emprunter la pire des voies possibles. Alors que nous avons droit à des révélations fracassantes, Rainbow Rowell en profite pour nous délivrer une conclusion HYPER ouverte et totalement incompréhensible. Cette fin est ultra frustrante et ultra rageante. Je ne comprends pas. Je ne comprends absolument pas. Qu’est-ce qui a pu passer par la tête de l’auteure pour nous écrire ça, en vrai ? Je suis tellement en colère et tellement déçu par cette fin que j’en hurlerais, là, tout de suite. Je suis tellement désolé pour Park, tellement désolé pour Eleanor. C’est juste horrible. Après, je me dis que si je ressens cela, c’est parce que je me suis réellement attaché aux héros. Mais ça ne me console qu’en partie. Ils ne méritaient pas une telle conclusion. Nos nerfs, nos émotions, et nous, non plus.
En résumé, ELEANOR & PARK est une lecture bouleversante, éprouvante et extrêmement touchante. Nous faisons la rencontre de deux protagonistes hors du commun et tellement, tellement adorables. Si j’ai eu du mal avec eux au départ, tout s’est rapidement arrangé. Même chose concernant leur relation qui m’a semblé beaucoup trop précipitée et trop peu approfondie au début. Une fois ce problème réglé, nous vibrons avec les personnages. Leur histoire nous bouleverse, nous coupe le souffle et nous pulvérise le cœur. Néanmoins, la conclusion – beaucoup trop ouverte à mon goût – me paraît complètement à côté de la plaque et ne correspond absolument pas au récit. Je reste sur ma faim et je déteste ça. ELEANOR & PARK est un roman irrésistible et inoubliable, que je vous recommande même malgré l’horrible fin qu’il possède. Ne pas rencontrer Eleanor et Park serait extrêmement regrettable, je vous le promets. Ils sont tellement parfaits et adorables, c’est fou… Tout comme leur histoire, en fait. Laissez-vous tenter, vous ne serez pas déçus.

par Jordan
Les Étoiles de Noss Head, Tome 1 : Vertige Les Étoiles de Noss Head, Tome 1 : Vertige
Sophie Jomain   
Lu en une après midi,ce roman m'a transporté! Je me suis tout de suite plongé dans l'univers dAnnah! L'histoire est additive, l'écriture de Sophie Jomain est faite pour moi! Parfaitement dosée, l'auteur nous emmene où elle veut, avec une facilité déconcertante! On tourne les pages sans s' en rendre compte et on arrive à la fin beaucoup trop vite! Vivement la suite ! Et merci à Sophie Jomain pour une après midi lecture comme je les aime.
Lune mauve, Tome 1 : La Disparue Lune mauve, Tome 1 : La Disparue
Marilou Aznar   

Ce livre aurait pu être un coup de cœur si les personnages n'avaient pas été si... chiants !
J'ai adoré l'histoire qui nous transporte, on a des indices sur ce qu'est réellement Séléné, le personnage principale, mais étant donné qu'elle l'ignore elle-même, on ne connaît la vérité que sur la fin et ça, j'adore !

Les personnages m'ont par contre fanchement énervé. J'aurais pu je les aurais baffé pour les réveiller !

Le lycée est un lycée français mais la hiérarchie des élèves est un cliché à l'américaine. Une élève star parce qu'elle est riche et super belle, bla bla bla...) et tout le monde qui n'a d'yeux que pour elle alors que c'est une peste en puissance !!
Et Séléné (la peste est sa cousine) qui ne peut pas la supporter à tous le monde contre elle. L'autre lui fait les pire coups, mais c''est toujours la faute de Séléné.
Enfin, moi je détestes ça, c'est comme son ''copain'' qui dit aimer Séléné mais qui traîne tout le temps avec Alexia qui en plus fait croire à tous le monde qu'ils sont ensemble. Et Laszlo qui ne parle à Séléné que quand il n'y a personne ?
Nan mais les filles n'ont aucune fierté ou quoi ?
Si mon copain me fait ça, je le quitte, point ! Je suis pas du genre à dire à un mec de ne plus voir ses amies filles, mais si une de ses amies en question est ma pire ennemi (et qu'elle le drague ouvertement), il choisi, point ! Et si en plus il m'ignore devant les autres ? Même pas la peine !
Enfin, tous ça pour dire que les perso sont insupportables

J'ai cru à un mieux sur la fin, mais non ! Alexia a toujours tout ce qu'elle veut des autres ! c'est si dur de dire''non'' ?

Enfin, je penses que je liais le 2 un jour. J'ai quand même envie de lire la suite des aventures de Séléné et de voir l'évolution de sa relation avec.. hum, non, vous verrez avec qui en le lisant

par Ar-Yoshii
Lune mauve, Tome 2 : L'Héritière Lune mauve, Tome 2 : L'Héritière
Marilou Aznar   
Je suis totalement convaincue!
Et oui, comme le laissait présager l'excellent premier tome, je ne pouvais que succomber à ce second opus. Quel bonheur de voir que nos auteurs sont si doués! Marilou Aznar, dont c'est la première trilogie, est juste bluffante...
Séléné est de retour à Darcourt et doit faire face aux conséquences de ses choix. Retrouver le garçon qu'elle aime la trouble au plus haut point mais elle ne doit pas s'égarer et accomplir au mieux la mission qui lui a été confiée. L'avenir de tout un peuple en dépend. Mais le cœur à ses raisons...
De plus, de nouveaux ennemis inattendus vont se dresser sur sa route, Séléné devra apprendre à canaliser ses humeurs et à être solide, d'autant que sa "charmante" cousine Alexia ne lui facilitera pas les choses, loin de là... Séléné va une fois de plus être très éprouvée dans ce nouveau volet, parviendra-elle à s'en sortir et à retrouver sa vie d'avant comme elle l'espère tant?
La psychologie des personnages est toujours aussi affûtée, c'est excellent. Aucun personnage n'est lisse! Chacun a un rôle à jouer, ses failles, ses points forts. C'est déjà ce que j'avais énormément apprécié dans le premier tome, et je suis vraiment heureuse que ce second opus ne faiblisse pas bien au contraire.
La qualité de l'écriture c'est une chose mais l'histoire me direz-vous? Et bien elle tient toutes ses promesses. Une fois de plus chaque élément de l'intrigue est posé avec soin, en prenant le temps. Le lecteur n'est jamais perdu. Tout est limpide et rien ne traîne en longueur pour autant. Pas de temps mort, pas de phrase inutile...
Je ne peux être que conquise. Séléné est un personnage en relief, terriblement crédible, presque "vivant", elle est comme nous en quelque sorte et c'est formidable. On vit les choses en même temps qu'elle, les découvertes s'enchaînent à travers ses yeux, rien ne laisse présager de ce qui arrive: ainsi les trahisons se font en "temps réel". Pas d'anticipation, tout arrive à point nommé. C'est très fort, c'est très rare: c'est très bon!
J'ai apprécié de lire ce tome peu de temps après le premier ainsi tout était encore clair dans ma mémoire, bravo aux éditions Casterman pour cela aussi!
Dernier tome: en automne 2013! VIVEMENT!!!
Rien qu'une chanson, Tome 2 : Rien Qu'une Semaine Rien qu'une chanson, Tome 2 : Rien Qu'une Semaine
Stacey Lynn   
Je ne pensais pas réussir à me mettre dedans, car généralement, quand le tome 1 est sur un personnage et que le tome 2 n'est pas vraiment une suite mais surtout la vie d'un des personnages du tome 1 ça ne m'emballe pas.. sauf que là, Stacey Lynn à fait un super boulot!! On est dans la suite du tome 1, et on s'y retrouve très vite! (cela faisait quelque temps que j'avais lu le tome 1 et je ne voulais pas le relire, j'espèrais qu'il y ait des rappels) l'auteur nous envoi quelques piqûres de rappel aux moments opportuns!
Pour ce qui est de la romance entre Mia et Chase elle est très belle!
Personnellement j'ai vraiment été touché par ces 2 personnages!
Je n'ai pas trouvé que c'était trop " je t'aime moi non plus" ... Pourtant ça l'est, en effet, comme le dise certains commentaires! Mais il le faut! On a une reconstruction de soi dans ce tome, un apprentissage de soi, un apprentissage de faire confiance en l'autre et en soi, de vouloir quelque chose, mais de ne pas accepter de le vouloir! et la confrontation qu'à Mia entre elle et elle est plutôt réaliste je trouve! ..Donc en effet, pour une fois ce 'jeu du chat et de la souris" me convient :)