Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ophelouu : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Midnight Sun Midnight Sun
Trish Cook   
Ce livre est trop peu connu et je trouve cela bien dommage, car ce livre est un petit bijou de lecture un beau coup de cœur. Je voulais faire une pause d'un mois de lecture, mais quand ce livre est apparu dans mes suggestions je n’ai pas eu d'autre choix que de laisser ma pause de coter le résumer était tellement intéressant. Je ne regrette pas mon choix, car ce livre est très touchant, mais tellement trop court j'en voulais toujours plus. Très bien écrit rempli de beau sentiment. Un livre à lire sans hésitation. [spoiler]Attention il faut prévoir des mouchoirs.[/spoiler]
Starlight Starlight
Cristina Chiperi   
J’avoue avoir été attirée par la couverture que je trouve très belle et le résumé m’a donné envie. Cependant, je n’ai pas vraiment accroché avec le personnage de Daisy. Je la trouve un peu immature et (trop) bornée. J’ai bien aimé le personnage d’Ethan. Je trouve que l’histoire de la « trahison » est trop poussée en longueur, il me semble qu’à 18 ans on est assez grand pour discuter du passé, surtout qu’ils ont eu plusieurs occasions de le faire mais Daisy n’écoute rien. J’ai bien aimé le personnage d’Ale également. Il y avait quelques bons passages je l’avoue, et je voulais quand même savoir comment cela allait se dérouler. La partie astronomie est intéressante, la partie philosophie l’est aussi mais Daisy a un petit air de « madame je sais tout » qui m’a parfois agacé. J’ai lu énormément d’histoire d’amour, je suis donc habituée à ce genre d’histoire un peu cliché mais là je crois que la personnalité de Daisy a fait que je n’ai pas totalement accroché à l’histoire même si j’ai bien aimé quelques passages. Je pense également qu’on ressent trop le format « Wattpad » et cela m’a un peu dérangé. Quand je lis un livre c’est pour lire une « véritable histoire ». Là j’avais plus l’impression de lire une histoire d’amour écrite par une jeune fille de 16/17 ans. C’est bien, mais pour le format WattPad pas le format livre papier (désolée si je suis un peu dure). [spoiler]Je ne m’attendais pas du tout à une suite, j’avoue que le fait que Tommy revienne m’intrigue malgré tout et peut-être redonnerais-je une chance à cette histoire en lisant la suite quand le tome 2 sortira.[/spoiler] Je ne trouve pas que c’est un mauvais roman juste que je suis un peu déçue car je m’attendais à mieux. Peut-être aussi ne suis-je pas le publique visé (j’ai 20 ans), même si je consomme toujours avec plaisir ce genre de livre (Did I Mention I Love You est ma trilogie préférée).
The Boy Next Door The Boy Next Door
Penelope Ward   
Je me sens en totale dépression livresque, trois des grosses sorties attendu depuis des mois m'ont totalement laissé insensible. J'étais tellement excité après Room Hate que ça ne m’est pas venu à l'idée que je serais déçue du récit. Il y a quelques points qui ont fait que ce récit, n'était pas très convaincant, des scènes pas toujours connectées et des dialogues dérangeants. Pour tout vous dire, c'est l'impression dominante qui avait animé ma lecture de Step Brother, le fond de l'histoire est plaisant, mais sans jamais vraiment décoller.

Pour ceux qui n'auraient pas lu Step Brother, il faut savoir que Chelsea est connectée à l'histoire puisqu'il s'agissait de la petite amie de Elec et bien évidemment si ce tome compagnon existe, c'est qu'ils ne vivent pas d'amour et d'eau fraîche. A vrai dire, leur rupture a été assez brutale et la jeune femme se remet difficilement de la perte de cette relation. Le changement semble être la clé d'un nouveau départ, alors un déménagement c'est la solution rêvée, si seulement son mystérieux voisin ne la rendait pas dingue avec ses deux chiens bruyants. On dit souvent que le premier contact est déterminant et on peut dire que ces deux-là vont partir sur une relation explosive.

On est tous passé par une rupture difficile et ce tome aborde un angle intéressant de l'amour. On se questionne notamment sur les degrés d'amour que peuvent éprouver les personnes et bien que cette histoire ait parfois raisonné comme un boomrang sur ma vie personnelle, j'ai apprécié cette manière d'évoquer les sentiments amoureux et on réalise qu'il n'y a pas de recette miracle pour se remettre d'une rupture. Seul le temps guérit les blessures et la tristesse de Chelsea va progressivement se transformer en autre chose au contact de Damien. La jeune femme va passer par une palette d'émotions, oubliant ses tracas à force d'être poussé à bout par son voisin, mais c'est bel et bien le trouble qui va définitivement l'aider à passer à autre chose, il faut dire qu'une relation amicale va rapidement naître entre eux et elle va réapprendre à aimer d'une manière totalement différente. La limite entre l'amitié et l'amour est fragile et Chelsea et Damien vont en faire l'expérience.

Mon gros problème à la lecture de cette histoire, c'est que le sujet est fort et j'ai l'impression d'être resté de marbre, le récit manque parfois de naturel et ça enlève une part de crédibilité. Damien est un personnage haut en couleur et son caractère est le parfait reflet du bad-boy, mais en creusant un peu son histoire va s'avérer surprenante. Beaucoup de mystère demeure et on comprend difficilement ses réactions, il est parfois très contradictoire dans ses actions et il est évident qu'on n'a pas toutes les cartes en mains, mais ce côté passif ça ne m'a pas séduite. Il y a un contraste entre son caractère désinvolte et sa manière de se comporter avec Chelsea.

On retrouve l'humour de Penelope Ward et c'est l'une des choses que je préfère dans ses romans, ce sentiment de liberté et cette part de légèreté, alors qu'on aborde plusieurs thèmes difficiles. La romance se construit d'une belle manière et l'amour/amitié qui naît montre une connexion d'abord physique, puis sentimentale. Je ne nie pas que le couple ait de beaux moments ensemble, mais ça n'aura pas suffi à faire éclater un millier de papillons dans mon cœur. Peut-être est-ce les prémices d'une panne, ou est-ce lié à la traduction, toujours est-il que je suis passé complètement à côté de cette histoire. J'ai tendance à monter mes exigences quand j'apprécie une auteure et c'est peut-être ce qui n'a contribué à rendre cette lecture agréable, mais pas inoubliable.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-3Wu

par Luxnbooks
Clean Clean
Juno Dawson   
J'ai vécu un début difficile avec ce roman, mais ce fut finalement une bonne lecture.
J'ai eu beaucoup de mal avec Lexi, l'héroïne de ce livre. Au début du roman, elle m'a totalement horripilée, avec ses manies de sale gosse pourrie gâtée. Et puis au fur et à mesure, lorsqu'on découvre son histoire, son passé et ses blessures, j'ai eu plus d'empathie pour elle.
J'ai trouvé que le combat contre les addictions était très très bien traité dans ce roman. A tout moment, on ressent la difficulté de lutter contre ses démons intérieurs. Les personnages sont tombés dans un abîme et il leur faut s'en sortir, et c'est une lutte de chaque instant. La clinique dans laquelle ils sont aidés est vraiment très bien, mais l'éternelle question est bien illustrée, comment ne pas retomber dans l'addiction en retournant dans la vie active ...
Les autres protagonistes de ce roman ont directement été sympathiques pour moi. J'ai eu un coup de coeur pour Kendall, jeune fille transgenre en souffrance mais qui fait tout pour aider les autres pensionnaires de la clinique. Elle m'a beaucoup touchée.
J'ai ressenti une forte ambiance britannique avec ce livre, comme dans les séries. Une atmosphère un peu sombre, et des bas-fonds, malgré que nous suivons une jeune aristocrate.
Malgré un début effectivement très dur pour moi, je pense que ce livre est nécessaire. Il est facile de se laisser tenter par un produit, une drogue, ou n'importe quel dérivatif, mais par contre, pour s'en sortir, le combat est sans fin. J'ai beaucoup aimé que l'auteur donne, à la fin, des liens pour s'informer sur l'addiction aux drogues.
Je remercie NetGalley et les éditions Hachette Romans pour la découverte de ce livre.

https://lecturesetchats.blogspot.com/2018/07/clean.html

par merediana
Red Queen, tome 2 : Glass Sword Red Queen, tome 2 : Glass Sword
Victoria Aveyard   
Voila un second tome que j'ai attendu de pied ferme. Une attente qui m'a semblé interminable bien que pour le coup, les éditions MSK nous ont fait une énorme surprise avec une date de sortie très proche de celle en VO.

C'est donc tout naturellement que je me suis jetée dessus. Un an après avoir lu le premier tome, j'avais globalement l'histoire en tête. Du moins le principal. Après, j'avoue avoir eu besoin d'une bonne cinquantaine de pages pour me remettre vraiment dans l'histoire.

Concrètement, Glass Sword se découpe en deux parties. La première reprend quasiment là où on s'était arrêtée. Cal, Mare, et les rouges fuient Maven et sa mère qui sont prêts à tout pour en finir. Cette première partie était assez lente. Et j'ai vraiment eu peur que les choses ne décollent pas, et donc, que je ne retrouve pas ce que j'aimais dans le premier tome. En tout cas c'est avec plaisir que j'ai retrouvé Cal. Ce personnage si mystérieux qui m'avait tant plu dans Red Queen.

Passée cette première partie qui globalement relatait leur fuite et de multiples pièges, j'ai enfin commencé à vraiment apprécier ma lecture. Les choses commençaient à bouger, à évoluer et les rebondissements étaient nombreux.

L'apparition de nouveaux personnages a relevé l'intrigue à ajouter un petit plus à l'histoire. Finalement, on découvre tout autre chose en dehors du palais.

On a également le droit à la présence que je redoutais vraiment : le retour du meilleur ami... comment vous dire que c'est le genre de détail qui m'énerve profondément. J'ai senti venir un triangle amoureux qui forte heureusement, n'ira pas plus loin.

Dans l'ensemble cette lecture m'aura donc tenu en haleine. Seulement, j'avoue m'être attendue à plus. Et pas seulement. En fait, le personnage de Mare m'a vraiment énervée. Son comportement, ces décisions m'ont déçues. Alors oui, je sais, elle évolue, elle a changé à cause de tout ce qui lui arrive mais pour le coup, ça m'a vraiment embêtée. Au final, j'étais assez perdue, comme Cal.

Et alors qu'on tourne tranquillement les pages... on arrive au dernier chapitre, et là, on se dit que ce n'est pas possible. Victoria Aveyard nous achève avec cette fin. Littéralement. Cette fin bouleverse tellement de choses. Elle remet tout en question.

Par pitié, dites-moi que la suite est prévue pour bientôt...

par Carole94P
Le Journal d'une âme rêveuse Le Journal d'une âme rêveuse
Camille Pujol   
http://www.my-bo0ks.com/2018/01/le-journal-d-une-ame-reveuse-camille-pujol.html

Le journal d'une âme rêveuse m'a énormément intriguée avant même de savoir de quoi il parlait. Il faut dire que son titre et sa couverture laisse libre court à toutes sortes de possibilités. Je me suis donc plongée dans celui-ci, sans en savoir trop et je dois dire que la surprise a été totale.

Le journal d'une âme rêveuse c'est l'histoire de deux meilleurs amis qui ont toujours tout fait ensemble. Jusqu'à cette fameuse soirée, la veille de leur entrée à Science Po Adélaïde où remet à Noah une lettre en lui demandant de l'ouvrir uniquement lorsqu'elle lui enverrait un message. Ce fameux message arrivera en pleine nuit et laissera Noah dans le doute le plus total. Adélaïde est partie sans aucune explication ou du moins de façon totalement imprévue. Noah n'a qu'une idée en tête, découvrir pourquoi elle est partie et la retrouver. Cette fameuse lettre et ses indications vont le mener sur la piste de la vérité...

Dès le début du journal d'une âme rêveuse on se pose tout un tas de question. Tout comme notre personnage principal, Noah. Pourquoi Adé est-elle partie ? Pourquoi sans en discuter. Bref, les interrogations seront nombreuses et les hypothèses aussi.

Noah est un personnage attachant et vraiment adorable. Un brin naïf, il n'avait pas compris les signaux et se mentait à lui-même concernant ses sentiments pour sa meilleure amie. Jusque là, vous me direz que l'histoire n'a rien d'originale. Eh bien figurez-vous que l'auteure, Camille Pujol a choisi d'écrire son histoire de façon totalement différente.

Le journal d'une âme rêveuse m'a un peu rappelé Treize raisons, avec le système de cassettes, puisque ici, Noah découvrira la vérité par le biais du journal d'Adé. Un journal qui retrace les décisions qui l'ont poussé à s'en aller et ne pas aller à Science Po avec lui et les rêves qu'elle a réalisé. Car c'est bien de cela qu'il s'agit. A travers ce journal, Adé fait le récit des moments clés de sa vie, avec ses amis et qui l'ont rendu heureuse.

Noah découvrira bien des choses le concernant et concernant sa meilleure amie de toujours. Des choses dont il n'avait pas forcément conscience. Alors lorsqu'il arrivera à la fin de celui-ci, qui sait ce qu'il découvrira. Aura-t-il envie de retrouver sa meilleure amie ?

Le journal d'une âme rêveuse m'a assez surprise vers la fin. Je dois dire que j'avais fait pas mal d'hypothèses, et certaines s'avéraient justes. En revanche, l'auteure a conclu son roman d'une façon que je ne m'attendais vraiment pas à ça. Je n'aurais pas dit non à un petit épilogue quelques mois plus tard pour en savoir plus... mais l'auteure a préféré une fin assez ouverte sans pour autant nous laisser dans le doute le plus total.

En conclusion, Le journal d'une âme rêveuse est une bonne lecture. J'ai passé un bon moment à découvrir les rêves de notre personnage féminin et le côté fleur bleu, rêveur de l'histoire.

par Carole94P
Moi, Simon, 16 ans, Homo sapiens Moi, Simon, 16 ans, Homo sapiens
Becky Albertalli   
Je suis admiratif face à ce livre : le pire c'est que je m'appelle Simon, j'ais quasi 16 ans et je vous laisse devinez la fin ... enfin bref je vais pas vous raconter ma vie mais sachez que ce livre, il me parle de manière bien concrète et que le message qu'il transmet et aussi fort que génialissime ! C'est quans même formidable que quelqu'un relève enfin la normalité de l'homosexualité !!! Je pense que ce livre mérite d'être lu autant qu'il mérite ma liste de diamant !!

par Simon34
Otaku Otaku, Tome 1 Otaku Otaku, Tome 1
Fujita   
Un excellent premier tome pour une série prometteuse !
Otaku Otaku, c'est une série rafraîchissante, bourrée d'humour, avec des personnages attachants et hauts en couleur ! Les premiers épisodes de l'anime m'ont convaincu d'acheter le manga et je ne suis pas déçue à l'arrivée : je suis carrément sous le charme !
J'ai hâte de pouvoir lire le deuxième tome !

par Calypso-x
Light Years, Tome 1 Light Years, Tome 1
Kass Morgan   
Bon...je m'excuse d'avance auprès de ceux qui ont aimé ce livre mais en ce qui me concerne, ce roman est une petite catastrophe...
Je l'attendais avec beaucoup d'impatience pourtant. Le sujet me tentait vraiment ! J'adore les space opéra et le premier tome de "The 100", première trilogie de l'auteure, m'avait plutôt plu. Au final il m'a fallu une bonne semaine pour achever "Light Years" tant je n'arrivais pas à me motiver à poursuivre la lecture...pourquoi ?

Avant tout pour l'intrigue. Je m'attendais à des combats dans l'espace, des cours de vaisseaux spatiaux, bref de l'action à gogo et au final je me suis retrouvée avec un panel d'histoires d'amour toutes plus inintéressantes et déjà vues les unes que les autres. "Dawson" dans l'espace...il n'y a pas de gros rebondissement, la seule scène d'action tient en 20 pages et même la fin est molle...franchement je suis très déçue...
Ensuite, il y a un gros problème au niveau de l'écriture. Je l'ai lu en version française donc je n'attaquerais pas l'auteure car il se peut que cela vienne du traducteur mais que ce soit l'un ou l'autre, le récit n'en est pas moins écrit avec les pieds...c'est rédigé comme on parle, sans beauté, sans recherche, sans travail. On dirait un premier jet...par exemple, ça ne me dérange absolument pas de trouver de l'argo dans un dialogue puisque ce sont les personnages qui s'expriment mais avoir dans le texte une phrase comme "il aurait du se douter qu'une meuf comme elle [...]" ça ne passe pas. Il faut que le vocabulaire soit un minimum recherché quand même. Je sais que c'est un roman pour ados mais les ados aussi ont le droit d'avoir de jolies proses.
Et enfin les personnages. Clichés au possible, sans saveur, tellement prévisibles. Il n'y en a pas un seul qui a trouvé grâce à mes yeux. Orélia est peut être celle qui a l'histoire la plus intéressante mais elle est mal exploitée donc bon...

Bref, ce roman partait pour moi d'une bonne intention mais tout est loupé. C'est bien simple, on dirait une première épreuve... Encore une fois il ne s'agit que de mon avis et je m'excuse auprès de ceux qui l'ont apprécié mais voilà, puisque la partie commentaires permet à chacun d'exprimer son opinion, je vous fait part de la mienne, complètement défavorable.

par Saturna
November 9 November 9
Colleen Hoover   
Lu en VO! (petite parenthèses : pour tous ceux qui souhaitent le lire...mais qui ont peur de s'engager...juste une chose n'hésitez plus..le livre en anglais est très abordable!)
Encore une fois, Colleen Hoover se surpasse! Rien à dire à part EPOUSTOUFLANT!! Ne vous faites pas spoilez! Juste lisez jusqu'au bout! La fin est juste incroyable! On en redemande!
Bravo pour toutes ces idées de livres! Un autre qui entre dans la liste de mes coups de coeur de Colleen Hoover!!

par xuxu