Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Orbianna : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Attachement Attachement
Rainbow Rowell   
1999, veille du nouveau millénaire, Lincoln bientôt trentenaire et tanguy travail au Courrier, un journal local. Sa mission : vérifier le contenu des mails envoyés par chacun des employés. C'est ainsi qu'il se met à lire et à s'attacher à Beth et Jennifer, deux amies qui se racontent leur vie par mail. Comment faire pour assumer un tel poste, mais surtout quand on tombe amoureux d'une femme que l'on n'a jamais vue ?

Globalement et simplement, j'ai été déçue de ce livre. Certes j'ai lu Eleanor & Park il y a peu, et il est clair que la plume de Rainbow Rowell c'est affutée, cependant mon resentit n'est pas la cause d'une comparaison.

Attachement nous emmène dans l'univers et le quotidien de trois personnages : Lincoln, Beth et Jennifer, mais c'est Lincoln que l'on suit tout du long. Nous apprenons à le connaître ainsi que les détails de sa vie. C'est un personnage par lequel j'ai eu beaucoup de pitié. C'est un homme proche de la trentaine qui a passé plus de la moitié de sa vie sur un campus, qui habite encore chez maman, ne quitte pas le passé, n'arrive pas à tourner la page de sa rupture avec sa copine de lycée et qui exerce un travail qui ne lui plait pas. Pourtant, je l'ai trouvé tout mignon parce qu'il essaye de changer les choses même si ce n'est pas toujours un grand succès.

C'est donc grâce au travail du jeune homme que l'on découvre les deux amies qui s'échangent des e-mails sur leur vie privée au travail. C'est une façon d'apprendre à connaître ces personnages originaux et que j'ai apprécié. Ces deux copines sont fraiches et on est toujours pressée de lire le nouveau mails des deux copines, tout comme Lincoln qui va s'éprendre de l'une d'elles.

Et c'est là que je trouve que ça va un peu loin et que cela devient même bizarre. Je trouve ça super malsain que Lincoln tombe amoureux sans avoir parlé ni vu la personne. Je ne dit pas que cela n'est pas possible, mais c'est super bizarre et effrayant. Et encore, cela aurait pu devenir moins bizarre si la fin avait été différente. Hors là, ce n'est pas crédible du tout, de mon point de vue.

Du coup, Attachement nous offre une présentation et une idée originale, mais qui se transforme en bizarrerie douteuse dû principalement à sa fin invraisemblable. Je pense que Attachement avait une bonne idée de départ. Si cela avait été traité autrement, le ressentit aurait été sûrement très différent. C'est donc une petite déception, même si l'intrigue de départ avait un certain potentiel.

http://monjardinpresquesecret.blogspot.fr/2015/02/attachement-de-rainbow-rowell.html

par Orbianna
Losing It, Tome 1 : Ce Si Joli Trouble Losing It, Tome 1 : Ce Si Joli Trouble
Cora Carmack   
Bliss a vingt-deux ans et est sur le point de finir ses études. Tout va bien sauf qu'elle est encore vierge, que sa meilleure amie l'a appris et qu'elle a décidé qu'il était enfin temps pour Bliss de passer à l'acte. Du coup, les deux jeunes femmes partent en soirée pendant laquelle Bliss rencontre un homme très séduisant. Alors qu'elle est sur le point de perdre sa virginité, l'étudiante panique et plante là, le bel âtre. Complètement humiliée, elle pense ne plus jamais revoir cet homme et pourtant, le destin a décidé de lui jouer un sale tour.

Ce si joli trouble est un roman que j'ai lu d'une manière bien différente de mes autres romans puisque c'était un livre mystère. La couverture enveloppée dans un paquet, je me suis lancée dans cette lecture à l'aveuglette et c'était, il faut bien le dire hyper bizarre.

Ma première réaction lorsque j'ai eu terminé le premier chapitre cela a été « Oh punaise, j'ai peur de la suite ». Pourquoi ? Parce que, tout simplement, c'était super rapide et très cliché à la fois. Du coup, je me suis dit, « si ça commence comme ça, la suite risque d'être inquiétante ». Pour tout dire, elle s'est révélée bien moins inquiétante que prévu, même si une fois l'histoire lancée, elle est restée plutôt banale.

On retrouve dans cette histoire pas mal d'humour et de clichés. Certains que l'on adore, d'autres dont-on se serait bien passé. Du mois, moi, je m'en serais bien passée. Cela dit, c'est une histoire qui se lit bien et rapidement. Si vous cherchez une petite romance, sans prise de tête, foncée tête baissée. Pour ma part, il a manqué un petit plus pour que l'histoire me transporte, mais je deviens difficile avec le temps.

Pour ce qui est des personnages en eux-mêmes, ils n'ont pas de gros défauts qui vous les feront détester ou des qualités sans précédents, mais ils sont agréables et on a envie de les voir heureux. En bref, on s'attache assez facilement.

http://monjardinpresquesecret.blogspot.fr/2015/03/ce-si-joli-trouble-de-cora-carmak.html

par Orbianna
Contes des Royaumes, Tome 3 : Beauté Contes des Royaumes, Tome 3 : Beauté
Sarah Pinborough   
Poison n'avait pas été un grand succès, Charme avait été une très belle surprise, pour ce qui est de Beauté, je suis bien plus mitigée. Si j'ai bien apprécié l'idée de l'histoire, j'ai eu quelques soucis pour entrer dans l'histoire. J'ai eu un véritable problème de distance, je n'arrivais pas à me plonger dedans.

Comme dans les tomes précédents, l'histoire est très originale et sexy, cela fait toujours un drôle d'effet quand on imagine nos héros d'enfances dans ce genre de situation. L'originalité suprême de ce tome, c'est le mélange de deux contes bien connus, je ne dévoilerai pas lesquels, mais il est assez déstabilisant de voir Belle avec une double personnalité à l'opposé l'une de l'autre. Belle la douce, la gentille, la bonté incarnée et Belle, la débauchée. Franchement, ça vous met un coup de lire ça !

Pourtant, bien que j'ai totalement adoré à cette idée, j'ai eu beaucoup de mal à m'attacher aux personnages que j'ai trouvés bien plus fades que ceux de Poison et Charmes. Le seul qui en est vraiment ressorti est, une fois n'est pas coutume, le Chasseur bien qu'il ne soit pas au coeur de tout.

Du coup, j'ai essayé de trouver mon plaisir ailleurs et c'est notamment dans la présence du petit Chaperon Rouge que je l'ai trouvé et dans Rumpelstiltskin puisque l'on retrouve là, des personnages d'autres contes complètement différents dans l'univers de la Belle et la Bête.

Bref, Beauté a été une lecture mitigée. J'ai eu du mal à savoir si j'avais apprécié ou non, mais après réflexion, je pense que l'originalité fait tout et que rien que pour ça, je suis heureuse de l'avoir découvert.

http://monjardinpresquesecret.blogspot.fr/2015/04/contes-des-royaumes-tome-3-beaute-de.html

par Orbianna
Les Espionnes de la Reine, Tome 1 : Lady Megan Les Espionnes de la Reine, Tome 1 : Lady Megan
Jennifer McGowan   
Megan Fellowes est une voleuse. Membre de la troupe de la Rose d'Or, elle chaparde les riches pendant que les acteurs font leur représentation jusqu'au jour où elle se retrouve contrainte à rejoindre la Cour de Sa Majesté la reine Elisabeth Ier afin de devenir l'un des membres de son cercle de confidentes. Autrement dit, Meg va devenir l'une des espionnes de la reine. Bien sûr, à la Cour, rien n'est jamais simple et Meg va se retrouver ballottée et entraînée dans de sombre histoire avec pour objectif de sauver sa vie, celle de ses amis de la troupe, mais surtout celle de sa Souveraine.

Ce premier tome me laisse un sentiment mitigé. Il est vrai que j'ai plutôt bien aimé les intrigues et les personnages, cependant, je pense très sincèrement que les romans historiques ne sont pas fait pour moi, il y a toujours un petit truc qui coince. Bien entendu, Le cercle des confidentes ne fait pas exception. Pourtant, j'ai quand même quelques points qui m'ont plus dans ce roman.

Pour commencer, j'ai apprécié les cinq jeunes filles qui constituent le cercle et qui sont toutes différentes avec des talents uniques. Que ce soit Meg, la voleuse à l'ouïe fine, Jane, la doué des armes, Béatrice, la séductrice, Sophia qui voit l'avenir ou encore Anna la logique, chacune se complètent tant dans leur « dons » que dans leur caractère.

Ensuite, les intrigues sont très bien ficelées et il en arrive de partout. Tout le monde complote et c'est parfois assez compliqué à suivre, je trouve. Cependant, c'est un aspect du livre appréciable puisque c'est ce qui fait l'action ou qui la déclenche.

Cependant, je trouve que le livre tire un peu en longueur et que parfois, les descriptions auraient pu être moins denses.
En tout cas, si vous cherchez une romance historique ou que la romance est une place importante dans le récit, passez votre chemin, car ce n'est clairement pas le cas dans ce livre. Ici vous trouverez, des complots, des intrigues, des retournements de situation et une toute petite romance, mais vraiment petite ! Aaaah ce Rafe......


http://monjardinpresquesecret.blogspot.fr/2015/05/le-cercle-des-confidentes-tome-1-lady.html

par Orbianna
Cœur de Brindille Cœur de Brindille
Yves-Marie Robin   
Lorsque les éditions Sarbacanes m'ont proposé de découvrir Cœur de Brindille, je n'étais pas hyper convaincue, mais je me suis dit : comme j'ai du mal à me tourner vers des livres qui sortent de ma zone de confiance de moi-même, là, je n'aurais pas d'autre choix que de le lire puisque je dois le chroniquer. Du coup, j'ai accepté et vraisemblablement, j'avais vu juste. Je suis très loin du coup de cœur pour Cœur de Brindille, mais j'ai tout de même eu quelques surprises.

Par conséquences, quand j'ai commencé ma lecture, j'étais un peu réticente. Pas au point d'y aller à reculons tout de même, car j'avais hâte de découvrir de quoi il en retournait, mais j'avais cette petite appréhension vis-à-vis, notamment, de l'époque. Autant j'arrive très bien à imaginer des scènes de Moyen-Age, autant il met très difficile, voire impossible d'imaginer les années entre 1960 et 1990, je sais, c'est bizarre, mais c'est comme ça hors, ce roman se déroule en 1975 du coup, cela coincé.

Cœur de Brindille, c'est l'histoire de Lolita aka Brindille pour les intimes. Jeune fille issue de la banlieue de Lille, sa mère est une alcoolique notoire, son père n'est plus là et son frère est en taule : joli tableau de famille n'est-ce pas ? Du coup, à la première occasion, Lolita prend la fuite en compagnie d'un cirque Tzigane. Seulement voilà, la seule personne qui se préoccupe un peu d'elle est son vieux professeur qui décide de partir à sa recherche.

Si malheureusement, je n'ai pas été embarqué par cette histoire, j'ai trouvé que la diversité des personnages était époustouflante ! En effet, Brindille est un personnage très intéressant par son esprit libre et sa farouche détermination à rejoindre Marseille pour rendre visite à son aîné.

Ensuite, nous avons Diego, le beau tzigane qui fait tourner la tête de Lolita et l'embarque dans cette folle vie d'artiste itinérant. Son univers est bien loin de celui de la jeune fille et c'est dommage qu'il n'ait pas été plus exploité.

Bien sûr, on découvre certain membre de la troupe qui forme une belle et grande famille et c'est touchant de faire le parallèle entre la vie de Lolita et celle de Diego. Ces gens qui ne sont pas forcément de la même famille au départ feraient n'importe quoi les uns pour les autres quand Lolita ne peut même pas compter sur sa mère.

On fait aussi la connaissance d'Angelo, le frère de Brindille à travers les lettres qu'ils s'envoient, mais aussi par quelques touches du récit de sa vie carcérale. Il n'a pas l'air d'être un mauvais bougre. Au contraire, sa sœur est toute sa vie et l'on sent bien que leurs liens sont forts et que si leur vie avait été différente, il ne se serait jamais retrouvé dans cette situation-là.

Bref, Cœur de Brindille est un mélange d'amour familial et adolescent, de milieu social, de liberté, de découverte de soi. Cœur de Brindille est un livre léger et facile, avec beaucoup de valeurs et de messages, qui ne m'a malheureusement pas plus touché de ça. Peut-être vous touchera-t-il plus que moi, je l'espère.

http://monjardinpresquesecret.blogspot.fr/2015/05/coeur-de-brindille-de-yves-marie-robin.html

par Orbianna
Delirium, Tome 2 : Pandemonium Delirium, Tome 2 : Pandemonium
Lauren Oliver   
A la lecture de ce deuxième tome, je dois me rendre à l'évidence : si je n'avais pas le tome 3 dans ma PAL, ça ne serait pas une grande perte. J'ai aimé quelques aspects de ce livre, mais j'ai eu beaucoup de mal à me mettre dedans et à y rester. Cela a été une lecture en dents de scie, pas très agréable. Il m'a fallu une bonne centaine de pages pour réussir à me mettre dedans et les cent dernières ont été laborieuses, pour finir par lire en diagonale les dernières pages.

Malgré cela, j'ai apprécié l'alternance entre l' « avant » et le « maintenant » mit en parallèle qui offre une perspective de l'histoire très intéressante. J'ai trouvé que c'était une bonne façon d'expliquer le « maintenant » sans avoir une lecture linéaire. De plus, la Lena du présent et du passé sont radicalement différentes, il est donc impossible de confondre les deux périodes.

Enfin, Lena que je trouvais agaçante, mais attachante dans le tome précédant est devenue une héroïne intéressante, à mon sens. Plus forte et plus déterminé, elle sait ce qu'elle veut et se défendre. C'est le genre d'évolution d'un personnage que l'on apprécie particulièrement.

Malheureusement, même avec de nouveaux points de vues et de nouveaux personnages, pour une raison quelque peu abstraire, j'ai eu du mal à me plonger dans le roman comme il l'aurait fallu. Pourtant, l'histoire était entrainante et haletante. A voir si le tome trois me réconciliera avec cette trilogie.


http://monjardinpresquesecret.blogspot.fr/2015/07/delirium-tome-2-pandemonium-de-lauren.html

par Orbianna
Les gens heureux lisent et boivent du café Les gens heureux lisent et boivent du café
Agnès Martin-Lugand   
http://monjardinpresquesecret.blogspot.fr/2016/01/les-gens-heureux-lisent-et-boivent-du.html

Je me suis laissé tenté pas Les gens heureux lisent et boivent du café, car j'aime bien, de temps en temps, essayer d'autres choses que le Young Adult que j'affectionne tant, parce que le résumé me donnait envie, mais surtout parce qu'à un moment je le voyais partout ce qui a éveillé ma curiosité.

On découvre donc Diane qui a perdu son mari et sa fille dans un accident de voiture, un an plus tôt. Cette femme vit une véritable tragédie et pourtant, je n'ai pas réussi à m'attacher à elle, ni même me sentir concernée.

C'est donc au moment ou Diane décide plus ou moins de reprendre sa vie en main qu'on commence à la suivre vraiment. On la voit essayer de se reconstruire comme elle le peut et ses méthodes peuvent être plutôt discutables à certain moment. Pourtant, c'est un aspect du livre très intéressant.

Ce qui reste cependant, le plus croustillant c'est la relation de chien et chat qu'entretient Diane avec son nouveau voisin un peu bizarre, Edward. Pourtant, elle arrive souvent à tout gâcher par des réactions adolescentes qu'une femme de plus de trente ans ne devrait pas avoir, selon moi.

Enfin, faut-il vraiment parler de cette horrible fin ? Même si elle semble logique ? Je ne pense pas

Bref, c'est avec regret que je peux dire que Les gens heureux lisent et boivent du café ne restera surement pas longtemps dans ma mémoire.

par Orbianna