Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Orbianna : Je n'ai pas apprécié

retour à l'index de la bibliothèque
Séduis-moi si tu peux Séduis-moi si tu peux
Jennifer Crusie   
Min est ronde et vient de larguer son petit copain. Cal est un séducteur dont la réputation le précède. Alors que l'ex de la jeune femme lance le défi à Cal de coucher avec elle avant un mois, Min surprend la conversation et est donc bien décidée à ne pas céder aux avances du beau gosse. Alors qu'ils pensent ne rien avoir en commun, une puissance quelconque va les mettre sur le chemin l'un de l'autre et les faire se découvrir.

Une nouvelle Lecture Commune avec mon Papillon Althea qui c'est finalisée par une déception. Nous sommes très certainement maudites des Lectures Communes, cependant, nous sommes persévérantes.

Pour l'heure, j'ai trouvé Séduis-moi si tu peux nul. Il n'y a pas d'autres mots, ni à chercher midi à quatorze heures. C'est nul, point. Je n'ai trouvé aucun point positif à ce roman et je me le suis trainée pendant des jours. J'ai même laissé cette chronique trainer pendant des jours... (un mois entier pour être précise).

Min et Cal sont vraiment gonflants, voir pathétiques. Cela a été un supplice de suivre leur aventure. Tout est lourd, l'histoire, l'humour, les personnages, rien ne fait envie. Je suis peut-être dur aux vu des avis plutôt engageant que l'on peut trouver sur la blogo, mais c'est exactement ce que j'ai ressentis pendant ma lecture.

D'un côté on a Min qui refuse de se donner à un homme comme Cal alors que celui-ci n'est finalement pas l'homme qu'elle pense, mais tout le contraire. Bref, on a vu ça partout au moins un million de fois et j'attends encore un élément qui pourrait apporter un peu d'originalité dans ce genre de configuration !


Pour ce qui est du reste des personnages, on déteste la mère de Min, les parents de Cal ainsi que son frère. Cela dit, j'ai bien aimé les amis de nos deux protagonistes et en particulier Tony, qui est le débile de service. Il y a aussi Liza, qui est une vraie furie et fait tout pour protéger Min du grand séducteur Cal pendant que Bonnie et Roger font « cui-cui les petits oiseaux ». Bref, trois garçons, trois filles, vous avez compris le schéma (oui, je cherche encore et toujours l'originalité de ce livre...)

Je crois qu'il est temps d'arrêter ce massacre. Séduis-moi si tu peux, n'a clairement pas réussi sa tâche avec moi et ce n'est pas demain la veille que je recommanderai ce roman.

http://monjardinpresquesecret.blogspot.fr/2015/03/seduis-moi-si-tu-peux-de-jennifer-crusie.html

par Orbianna
L'Amour Interdit, Tome 1 : Halo L'Amour Interdit, Tome 1 : Halo
Alexandra Adornetto   
Un livre vraiment GE-NI-AL! Franchement je vous le conseil vraiment. Bethany est un personnage des plus attachants et elle ne pouvait tomber amoureuse que de Xavier, c'était écrit, forcément xD C'était un plaisir à lire, l'histoire captive du début jusqu'à la fin, on retient son souffle, on se demande ce qu'il va se passer. Les personnages sont tous très attachants, j'ai simplement hâte de connaitre la suite!! :)

par takiko
Le théorème des Katherine Le théorème des Katherine
John Green   
http://monjardinpresquesecret.blogspot.fr/2015/12/le-theoreme-des-katherine-de-john-green.html

Colin est tombé dix-neuf fois amoureux et à chaque fois d’une nouvelle Katherine qui au final à finit par le larguer. A la dix-neuvième Katherine, son meilleur ami Hassan le convainc de partir sur les routes du pays durant l’été. C’est donc dans la vieille voiture de Colin que les deux amis partent à l’aventure. Durant ce voyage, Colin va découvrir et apprendre beaucoup de nouvelles choses.

Après mûrs réflexions et plusieurs tentatives je pense pouvoir assurer que John Green n’a pas de réel effet sur ma personne. Après « Nos étoiles contraires » que j’ai appréciée, mais sans plus. « Qui es-tu Alaska ? » que je n’ai jamais fini (même si je compte retenter le coup) et aujourd’hui « Le théorème des Katherine » que je suis loin d’avoir aimé, il est clair que lui et moi ne sommes pas fait pour nous entendre.

Pour revenir à nos moutons et au livre présenté, j’avais lu à peine trente pages que je savais que je n’apprécierais pas particulièrement ma lecture.

De fait, le protagoniste principal qu’est Colin m’a tapé sur le système tout le long du livre. Je suppose que s’était l’effet recherche car Colin n’a de cesse de se faire plaquer et reconnait lui-même être égocentrique et égoïste. Loin de m’être sympathique Colin est l’antihéros que j’avais envie de voir se faire écraser par n’importe quoi : voiture, piano, boule de démolition, peu importe tant qu’il finissait écrasé.

De plus, l’histoire ne m’a pas du tout emballé ou convaincue. Un gamin ce fait larguer, se lamente et décide de créer un théorème de mathématique sans grand intérêt. Personnellement, je m’attendais à autre chose et à mieux. Mais soit, tout ne peut pas plaire à tout le monde.

Pour finir, il y a des maths, des MATHS ! Ce livre n’était clairement pas fait pout moi.
Autre petite chose agaçante dans ce livre, les nombreuses notes « explicatives/humoristiques » à presque chaque bas de pages sont vraiment très, très, très agaçantes.

Bref, vous l’aurez bien compris cela est loin d’être une lecture que j’ai apprécié, mais je peux au moins me vanter de l’avoir terminé !


par Orbianna
La fille de la ville La fille de la ville
BORIS LANNEAU   
Atilla, Dudu, Dolby, Jmenba et Rouge-Gorge… Cinq potes, cinq frères. Un pour tous, tous pour un. Tous unis comme les cinq doigts de la main. Il y a un an, ils sont tous tombés sous le charme de la fille de la bille et d’après les rumeurs, elle revient cet été.

Depuis qu’ils ont appris le retour de la fille de la ville, les garçons n’ont qu’une idée en tête : l’impressionner avec le papier rose (le permis pour les plus jeunes d’entre nous qui ne savent pas que le permis était rose il n’y a encore pas très longtemps) et la voiture qui va avec, malheureusement, rien ne va se dérouler comme prévu, même si Dudu a réussi à décrocher le fameux sésame.

Au-delà de l’histoire qui ne m’a pas plus et que je n’ai pas trouvé très folichonne, c’est vraiment avec les personnages et leur environnement que j’ai eu un réel problème.

En effet, je n’ai pas réussi à créer de lien avec eux, ils me mettaient soit mal à l’aise, soit ils m’irritaient profondément. Même en ce qui concerne les personnages secondaires, je n’ai pas accroché. Tout le contexte autour de ses garçons et leur village m’a laissé de marbre. C’est donc avec un coup de pied au derrière que j’ai pu arriver au bout de ma lecture.

http://monjardinpresquesecret.blogspot.fr/2015/09/la-fille-de-la-ville-de-borris-lanneau.html

par Orbianna
Beautiful, Tome 1 : Beautiful Disaster Beautiful, Tome 1 : Beautiful Disaster
Jamie McGuire   
Abby a décidé de venir étudier à Eastern afin de fuir son passé. Alors qu'elle fait tout pour rentrer dans les rangs, elle fait la connaissance de Travis, un jeune boxeur clandestin, tatoué et coureur de jupons professionnel soit le genre de type qu'elle est sensée fuir. Pourtant, elle se lance dans un pari avec lui : si elle gagne, il arrête le sexe pendant un mois, si c'est lui, elle s'installe avec lui pour la même durée. S'en suivra alors une histoire tumultueuse pleine de haut et de bas.

Je sais que beaucoup ont apprécié Beautiful Disaster, mais ce n'est clairement pas mon cas. Que ce soit les personnages, leur caractère ou leur histoire, rien ne m'a inspiré un bon sentiment envers ce roman. Nada !

En fait, au début, je trouvais l'idée du boxeur et de la BCBG intéressante, mais j'ai vite déchanté. Leur histoire ne m'a absolument pas fait rêver, au contraire, je l'ai trouvé hyper malsaine.

Pour commencer, Abby cache une partie de son passé qui explique son présent, ce qui n'est pas une super base de départ. De plus, ça fait d'elle une girouette insupportable qui change d'avis comme de chemise. Cela dit, je dois bien admettre que Travis et son caractère pourri ne l'aide pas beaucoup. Hyper possessif et protecteur, le personnage de Travis me ferait clairement flipper dans la vraie vie. Je trouve que ce gars est à la limite de la folie.

Bref, ces gros points cumulés à des petits comme les réactions gamine d'Abby et sa meilleure amie, America, le côté boxe qui est plus là pour rendre Travis « intimidant » qu'autre chose, le côté « Je t'aime, moi non plus » et j'en passe et des meilleures ont fait que je n'ai absolument pas adhéré.


http://monjardinpresquesecret.blogspot.fr/2015/09/beautiful-disaster-de-jamie-mcguire.html

par Orbianna
Pushing the Limits, Tome 1 : Hors Limites Pushing the Limits, Tome 1 : Hors Limites
Katie McGarry   
Noah et Echo n'ont rien en commun. Du moins, c'est ce qu'ils pensent jusqu'au jour où ils commencent à apprendre à se connaître grâce aux cours de soutien que Echo dispense au jeune homme. C'est alors qu'ils se livrent l'un à l'autre, dévoilant leurs secrets les plus intimes.

Plus j'essaye d'en lire et plus je me rends compte que les romances Young Adult me déçoivent à chaque fois que j'en tente une. Pourtant, je persiste puisqu'elles réussissent à m'attirer, malheureusement c'est en général un gros flop.

En fait, je crois que j'en ai assez de ce schéma ou au moins l'un des deux protagonistes est perdu dans sa vie (drogué, membre d'un gang, problème psychologique, paumé notoire...) et que grâce à une merveilleuse rencontre au lycée change cette personne. C'est toujours pareil, j'ai l'impression de tourner en rond avec ce genre d'histoire. Même si les auteurs tentent d'être originaux, le fond reste le même et c'est usant.

Pour être totalement honnête, la seule chose qui ne m'a pas fait abandonner ce livre, c'est grâce au mystère qui entoure Echo et sa mère. Et même avec ça, j'ai eu beaucoup de mal à me motiver. Du coup, j'ai perdu beaucoup de temps avant d'en arriver à bout.

Que ce soit les personnages, leur caractère, leur histoire, je suis restée de marbre. C'était décevant. D'autant plus lorsque l'on voit sa note Livraddict qui est tout de même de 17.4. J'ai beaucoup de mal à comprendre ce qui a pu séduire dans ce livre. Mais comme on dit souvent : chacun ses goûts !

http://monjardinpresquesecret.blogspot.fr/2015/07/hors-limites-de-katie-mcgarry.html

par Orbianna
Insaisissable, Tome 1 : Ne me touche pas Insaisissable, Tome 1 : Ne me touche pas
Tahereh Mafi   
Juliette a dix-sept ans et depuis 264 jours, elle est seule et enfermée dans une sorte d'asile. Pourtant, la jeune fille n'a pas de problème psychologique, ni démences. Non, Juliette a un don, ou plutôt une malédiction puisque le touché de sa peau tue toute personne qui l'effleure. Un jour, un garçon est intégré à sa cellule minuscule, Juliette prononce ses premiers mots depuis sa captivité et lutte pour ne pas être en contact avec le mystérieux inconnu. Ce jeune homme a un regard qu'elle quelqu'un, une personne qui a beaucoup comptée dans son passé.

S'il y a une chose que je retiens de ce livre, c'est son style d'écriture hyper désagréable, en tout cas, personnellement, je n'ai pas adhéré : les ratures, les répétitions incessantes... Ça se veut surement poétique à certain moment, mais ça ne fonctionne pas du tout, pas avec moi en tout cas. J'ai trouvé ça super lourd et répétitif. C'est plutôt dommage d'avoir un problème avec le style d'écriture puisque je trouve que l'histoire en elle-même à un bon potentiel.

J'aime beaucoup l'idée de cette fille que l'on ne peut pas toucher sous risque d'en mourir. Tout le mystère autour de cette particularité est très intéressante et on a vraiment envie de savoir d'où cela vient, ce que cela signifie, y a-t-il une chance pour qu'elle puisse s'en débarrasser ou apprendre à vivre avec .. ? On espère pour elle.

Même si je ne me suis pas particulièrement sentis proche de l'un des personnages que l'on nous dépeint dans cette histoire, ils m'ont fait passer un bon moment de divertissement (nb : bien gâché par l'écriture). Cependant, je regrette que l'on n'en sache pas plus sur l'environnement qui les entourent et qui apparemment a bien changé puisqu'il est bien loin de celui que l'on connait.

Insaisissable aurait-été une saga que j’aurai adoré poursuivre si le style d’écriture avait été différent, car je suis très intriguée par la suite, mais c’est un véritable calvaire pour moi de subir une fois de plus ceci. Du coup, je ne pense pas lire la suite, sauf si j’ai un éclaire de courage un jour !

http://monjardinpresquesecret.blogspot.fr/2015/06/insaisissable-tome-1-ne-me-touche-pas.html

par Orbianna
Je suis le footballeur masqué Je suis le footballeur masqué
Anonyme   
Le footballeur masqué est un témoignage d'un ancien joueur de Ligue 1 qui a décidé de lever le mystère sur les dessous de ce monde décrié par beaucoup!

Etant une grande fane de ce sport qu'est le football, j'avais très envie de découvrir ce que ce livre pouvait dévoiler. Grands scoops et révélations choques sont annoncées, malheureusement cela n'arrive jamais. Loin d'être choquant, j'ai trouvé ce récit décousu et sans intérêt. Le témoignage tourne en rond et est sans queue ni tête. On passe d'un sujet à un autre pour y revenir deux paragraphes ou dix pages plus tard, c'est franchement désagréable.

C'est mauvais, long, inintéressant. Le narrateur ne cesse de critiquer certaine personne, certaines façons de faire etc, mais deux lignes plus bas dit quelque chose de gentil, histoire de ne froisser personne. Je trouve cela un peu pathétique de promettre des révélations choques quant au final, on nous sert des anecdotes que tout le monde sait déjà et que les choses sont amoindries afin de ne pas trop porter le chapeau. Si tu as si peur de t'en prendre plein la tête (même sous couvert d'anonymat), ne fait rien et tais toi. N'essaye pas de faire ce que tu ne sais pas faire. C'est vraiment un livre pour faire de l'argent facilement.

Du coup, ce livre m'a mis un peu en rogne. Tu fais le mec « j'ai de l'argent, j'ai eu des filles, je ne suis pas un footballeur reconnu, mais j'étais bon », mais tu n'es même pas foutu de porter tes cojones garçon ! Que tu ne veuilles pas donner ton nom est une chose, mais ne parle pas pour ne rien dire. Certains dirons qu'il ne fallait pas s'attendre à quelque chose de mieux de la part d'un footballeur et pour le coup, je leur donnerai presque raison.

Si vous cherchez un vrai livre qui vous donne quelques bonnes révélations croustillantes, je ne saurais que trop vous recommander « Sexe Football Club, les dessous du foot » écrit par Bruno Godard et Jérôme Jessel. Au moins, dans celui-ci vous trouverez de quoi vous mettre sous la dent !

http://monjardinpresquesecret.blogspot.fr/2015/05/je-suis-le-footballeur-masque.html

par Orbianna
Rebelles, Tome 1 : Rebelles Rebelles, Tome 1 : Rebelles
Anna Godbersen   
Alors que le IXXe siècle tire sa révérence afin de laisser place au XXe siècle, la haute société est en émoi. En effet, la jeune et sélecte Elisabeth Holland est déclarée morte. Pourquoi ? Où ? Comment ? Pour le découvrir, Anna Godbersen remonte le temps et nous plonge dans l'univers doré et plein de trahison de la haute New-Yorkaise. Aux côtés d'Elisabeth, Diana, Penelope, Henry, Lina et Will, nous découvrons les amours cachés et les complots.

Comment vous dire ? Présenter comme ça, ce livre a l'air génial, pas vrai ? Et bien en fait, non. Je suis même super contente de ne pas l'avoir acheté finalement ! Moi, méchante ? Mais non... Bon, si, peut-être un peu, c'est vrai. Bref. Passons.

Pourquoi suis-je si dur ? Tout simplement parce que j'ai passé ma lecture à m'ennuyer ! Tout simplement. J'ai passé les 453 pages à me dire "Il reste combien de pages ?", "Aller, tu vas y arriver !", "C'est nul..", pas le top quoi !

Les personnages sont d'un ennuie mortel et absolument pas attachant, selon moi. Je les ai trouvés soit trop stéréotypés, soit pas intéressants ou encore trop ou pas assez soumis. En somme, il y avait toujours quelque chose qui allait de travers.
En plus de personnages inintéressants et soporifiques à souhait, l'histoire n'avait pas non plus grand intérêt. Encore des stéréotypes, encore des clichés, rien de bien palpitant.

En gros, comme cous l'avez bien compris, je me suis ennuyée de A à Z. J'ai même lu les derniers chapitres en diagonale, pour en arriver à bout, tellement j'en avais assez.

Pour être totalement honnête, si ça n'avait pas été une lecture commune et que nous ne nous étions pas encouragées comme nous l'avons fait avec Althea, j'aurai laissé tomber ma lecture. Donc, merci mon Papillon pour ton soutien au milieu de ce calvaire !

http://monjardinpresquesecret.blogspot.fr/2015/04/rebelles-de-anna-godbersen.html

par Orbianna
Risque zéro Risque zéro
Pete Hautman   
http://monjardinpresquesecret.blogspot.fr/2016/01/risque-zero-de-pete-hautman.html

Une chose est sur : je ne m'attendais pas à cela en commençant Risque zéro et pour le coup, ce n'est pas un compliment de ma part.

La seule choses que je savais au début de ma lecture c'est que j'allais plonger dans un monde aseptisé où toutes prises de risques vis-à-vis de soi et des autres est prohibé. Je trouvais ça chouette comme idée et pourtant, c'est le premier point avec lequel j'ai eu un gros soucis puisque j'ai eu énormément de mal à l'appréhender et à l'imaginer. Par conséquent, même si j'ai lu ce livre très rapidement, c'est parce que je me suis mis un coup de pied aux fesses dès la trente-quatrième page.

Ensuite, l'histoire a pris un tournant très inattendu, mais ça n'est pas pour autant que j'ai plus apprécié ma lecture. Au contraire, le récit a pris un tel virage à cent quatre-vingts degrés que j'ai trouvé ça très dérangeant et bien loin de ce que le résumé pouvait nous promettre. Malheureusement, ça n'a pas été une bonne surprise pour moi. Si vous voulez une dystopie, une vraie, ne vous tournez pas vers ce roman, il en a peut-être l'allure, mais pas complètement le contenu, à mon sens.

Enfin, j'ai trouvé que les personnages n'étaient absolument pas attachants et même carrément sans saveur. Bo et son histoire, ne m'ont vraiment pas intéressés. Heureusement pour moi, j'ai réussi à expédier cette lecture, car si j'avais dû le trainer un certain temps cela m'aurais beaucoup embêtée de le perdre pour ce roman.

par Orbianna