Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ore-1 : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Indécent, tome 3 : Éblouissant Indécent, tome 3 : Éblouissant
Colleen Hoover   
Quel livre ! J'avais adoré Indécent (un titre qui ne correspond pas du tout au contenu du livre mais bon...) mais This Girl est cent fois mieux ! L'histoire du tome 1 mais du point de vue de Will ? Mais quel plaisir !
À plusieurs reprises il m'a brisé le coeur.... Il l'aime tant !
J'ai adoré la fin, où l'auteur a rajouté d'autres scènes.

par Melou78
Cocktail, Tome 1 : Wallbanger Cocktail, Tome 1 : Wallbanger
Alice Clayton   
Une lecture rapide et sans prise de tête. Mais ça s'arrête là. Aucune originalité, beaucoup de clichés et des personnages moyens. Ce n'est pas le livre du siècle. Je dirais même que ça ne casse pas 3 pattes à un canard.

Comme indiqué dans le résumé, Caroline est fortement dérangée par les ébats de son voisin. Celui-ci fréquente 3 maîtresses à tour de rôle. Lorsqu'il couche avec elles, le lit cogne contre le mur de Caroline. De plus, Caroline est exaspérée par les bruits curieux des maîtresses en question. En effet, pendant l'acte il y en a une qui glougloute comme une dinde et une autre qui miaule plus fort et distinctement qu'un chat... Bref, c'est du plus haut ridicule. Caroline va donc aller taper à la porte de son voisin en pleine action et lui demander d'être moins bruyant. Elle va se retrouver face au plus bel homme qu'elle n'a jamais vu (comme dans toutes les histoires de ce genre hein) et il va l'envoyer promener en disant qu'il fait ce qu'il veut chez lui. Déjà là il m'est apparu comme antipathique. Il est chez lui ok, mais il a une voisine dont il doit tenir compte. A croire qu'il ne connait pas l'expression "Ma liberté s'arrête là où commence celle des autres". Bref, Caroline ne le supporte pas mais va subitement fantasmer sur lui et faire des rêves érotiques à son sujet.

Commençons par les personnages. Je vais être franche, je les ai trouvés assez nuls. Peu approfondis. Simon s'améliore beaucoup dans le reste du livre mais il m'a laissé assez froide. De plus, même s'il est célibataire et fait ce qu'il veut de son anatomie, j'ai du mal avec ce concept d'amitié-sexe. Il est amis avec 3 femmes qui lui servent de plan cul. C'est quelque chose qui me laisse dubitative car le sexe dans une relation change beaucoup de choses et il est difficile d'entretenir ce genre de lien sans ambiguïté ou sans que des sentiments plus profonds ne se développent. Je ne suis pas fan de ce type de relation.
Caroline m'a agacé. Elle fantasme à mort illico presto sur son arrogant et bruyant voisin et ne pense plus qu'aux beaux orgasmes qu'il pourrait lui donner. Tout le livre ne parle que de ça. C'est fatigant. Et je ne me suis pas sentie proche d'elle.
Les amis des protagonistes sont complètement immatures et débiles. Sophia et Mimi sortent avec des garçons (qu'elles n'apprécient pas tant que ça) alors qu'elles ont chacune le béguin pour le petit copain de l'autre ! Et c'est pareil du côté des garçons ! Non mais sérieux ?! Ce sont des adultes ou des pré-adolescents ?? C'est pathétique. En plus, ils ne servent à rien dans l'histoire. Ils sont idiots et savent juste faire des allusions sexuelles ou se bourrer la gueule pendant un week-end.

Le scénario n'a rien de palpitant. Deux voisins qui fantasment l'un sur l'autre, se tournent autour et meurent d'envie de coucher ensemble. Une héroïne qui veut à tout prix retrouver ses orgasmes. Bref, j'attendais vraiment plus d'humour et d'originalité. Le livre ne parle que de sexe du début à la fin. Des allusions à tous les chapitres. Ensuite quand les personnages sautent enfin le pas, s'ensuit une accumulation de scènes de sexe. Il n'y a quasiment plus que ça vers la fin. Certes ce n'est jamais trash ou vulgaire, mais c'est vraiment répétitif et gonflant. Simon est perpétuellement en érection. Je vais finir par croire que les auteurs des romances de ce genre s'imaginent que le corps humain est une machine et que les hommes peuvent avoir des rapports sexuels quasiment en permanence sans avoir besoin d'une pause. Est-ce un fantasme des auteurs féminins de nous créer sans cesse des personnages aussi actifs ? Probablement. On ne peut pas lire une romance sans que le héros soit bien monté, canon et qu'il ait toujours son sexe au garde à vous.

L'écriture est correcte mais pas extraordinaire. Beaucoup de dialogues ou de passages ne volent pas très haut. Les sms que s'envoient les protagonistes et leurs amis ne font pas beaucoup avancer l'histoire et ne me paraissaient pas utiles. Et il y a de nombreuses répétitions je trouve.

Au final je ressors très déçue de cette lecture. J'espérais vraiment mieux mais on retrouve tous les clichés des romances contemporaines ou New Adult. Je n'ai pas particulièrement apprécié cette histoire et je ne lirais sans doute pas la suite.
Campus Love Campus Love
Mélodie Chavin   
Je suis partagée sur ma lecture .

J’ai beaucoup aimé l’histoire générale et l’écriture est très fluide.

Ce qui m’a dérangé c’est la rapidité des événements. Surtout au début... Maya, qui sort de 3 ans de thérapie et sort enfin de sa coquille,emménage dès le premier jour chez une inconnue et sort dans un bar bondé. C’est un peu invraisemblable pour moi. De même que la rapidité à socialiser et être intime avec un garçon.

J’aurais aussi aimé en apprendre plus sur ces trois ans. Il m’a manqué des détails sur la vie passée des personnages pour pouvoir m’y attacher un peu plus et comprendre leur caractère. Des lieux précis m’auraient aidé aussi à m’encrer dans l’histoire. (Nous n’avons des noms de villes que lors d’une escapade un week-end).

La fin de l’histoire est top mais encore une fois un peu invraisemblable et rapide. J’ai eu du mal à me projeter.

Je pense que l’histoire de fond est super et c’est bien écrit mais elle mériterait d’être approfondie.
Good Girls Love Bad Boys - Tome 1 Good Girls Love Bad Boys - Tome 1
Alana Scott   
Ce n'est pas le roman de l'année mais on en deviens vite accro.
Dans cette première partie on découvre Elodie qui se voit obliger de déménager avec sa famille puisque son père vient d'être muté à Saint-Louis dans le Missouri. Dans cette nouvelle ville Elodie et sa petite sœur, Sara vont vite comprendre que rien ne va à Saint-Louis, que cet endroit est réputé pour être un endroit dangereux à cause de personne pas du tout fréquentable. Le niveau de dealers, de violeurs est en hausse à Saint-Louis. Et dans leurs nouveaux établissements scolaire, c'est la loi du plus fort. Personne ne s’intéresse au cours, les profs ne font rien pour que leurs élèves s'intéressent un temps soit peu au cours. Les élèves font juste actes de présences rien de plus. Elodie va vite être plongée dans une dure réalité mais elle, elle ne compte pas se laisser faire même face au plus grand danger de l'école: Zach. La rencontre entre eux deux est aussi bien troublante que terrifiante pour Elodie. En effet, Zach qui a fait de la prison pour une raison inconnu par tous ne laisse pas indifférente Elodie. Cette dernière très têtue ne se laisse pas se démonter par les conseils de certains élèves qui lui disent de ne surtout pas l'approcher. Elle va tout faire pour savoir le pourquoi du comment en ce qui concerne Zach.
Un début de tome bien accrocheur. On deviens vite pris par la vie d'Elodie ce qui fait que l'on en devient accro sans s'en rendre compte. Mais il faut bien avoué que même si dans la globalité l'histoire est bien ficelé et qu'on en demande toujours plus, je dois dire qu'il y a deux gros éléments que l'on ne peux pas louper, qui ne sont pas crédible et qui sont beaucoup trop énervant.
La première c'est le harcèlement que fait preuve l’héroïne sur Zach. Elle en devient complètement obsédée que ça en devient un peu malsain. Elle en fait beaucoup trop à mon gout que c'est très vite énervant et terrifiant. Le pauvre Zach.
Et le deuxième est la soirée de Thanksgiving qui est un grand n'importe quoi de A à Z. La petite sœur qui part de chez elle le soir, Elodie qui essaye de la rattraper tant bien que mal alors que la mère lui dis de laisser Sara s'en aller de chez elle. Non mais c'est sérieux les parents ? Surtout dans une ville où le taux de danger est en forte hausse, la mère laisse sa fille partir. Non mais c'est n'importe quoi ! Je trouve que les parents d'Elodie sont beaucoup plus sur son dos (parfois pour pas grand chose) que sur Sara. Le comportement excessive des deux parents est à se tirer les cheveux. Et même Sara parfois je trouve que son comportement est un peu le comportement d'une fille superficiel, ce qui m'agace. Alors que pourtant parfois elle est vraiment une crème et compréhensive avec sa grande soeur.
Malgré ces deux problèmes, j'adore la relation qui se construit entre Zach et Elodie. Zach n'est pas du tout ce qu'il prétend être et j'adore voir petit à petit le vrai visage d'un personnage qui s'est construit une apparence de Bad Boy par obligation ou par choix.
J'adore la famille de Zach. On en apprend beaucoup plus sur lui que sur sa famille pour mon plus grand plaisir.
Un personnage que j'ai détesté et qui m'a donné envie de lui faire retirer son air condescendant est: Alex. Je ne m'attendais pas à ce qu'il soit comme ça au premier abord.
Le père d'Alex je le trouve un peu rend dedans avec Elodie. En tout cas j'ai un mauvais feeling avec lui. Il me met mal à l'aise ce qui fait que je n'arrive pas du tout à l'apprécier.
Quand à Elodie, beaucoup l'on critiqués d'enfant gâtée. Je ne l'ai pas ressenti dans ma lecture. Justement je pense le contraire. Elle s'adapte au gens de Saint-Louis avec facilité. Elle a du caractère ce que j'adore, elle ne se laisse pas faire et est très têtue.
Une première partie intéressante dans sa globalité mais qui peut être amélioré sur beaucoup de points. Je vais continuer ma lecture sur la partie deux malgré tout.

par lilo7788
Good Girls Love Bad Boys - Tome 2 Good Girls Love Bad Boys - Tome 2
Alana Scott   
L'avis de #Lilie :
Pas complètement convaincue par la lecture du tome 1, je me suis lancée avec appréhension dans ce tome 2…. Contrairement à ce que je craignais, ce deuxième épisode m’a beaucoup plus convaincue et nous laisse sur un cliffhanger qui donne envie de prolonger et terminer les aventures d’Elodie et Zach.

A la fin du premier tome, Elodie posait un ultimatum à Zach, en l’informant qu’elle ne poursuivrait plus sa relation avec lui tant qu’elle n’en saurait pas plus sur ses secrets et sur les activités qu’il semble lui cacher. Ce dernier ne semble pas vouloir lâcher le morceau même s’il a du mal à se tenir éloigné d’elle. Quels secrets cache-t-il ? Elodie pourrait-elle être en danger ? Leur couple peut-il survivre à cette épreuve ?

Je dois avouer qu’autant elle m’avait agacée dans le tome 1, autant là j’ai beaucoup plus accroché avec Elodie. Peut-être ai-je enfin réussi à la cerner…… sous ses airs de petite fille modèle, Elodie est une jeune fille têtue, déterminée et surtout très amoureuse. Et avec elle, le proverbe « l’amour rend aveugle » prend tout son sens car le roman est une démonstration de son amour pour Zach. Ce dernier se dévoile peu à peu et j’ai également apprécié les failles qu’il peut avoir. Son amour pour Elodie semble sincère mais il se trouve dans une situation inextricable qui va s’avérer bien difficile à gérer. J’ai beaucoup plus apprécié les deux protagonistes dans ce tome et j’ai trouvé leurs évolutions très intéressantes. En revanche, j’ai détesté les parents d’Elodie qui, pour moi, ne sont pas du tout des parents à l’écoute de leurs filles et je n’ai pas compris certaines de leurs actions. Vic, la meilleure amie d’Elodie, est touchante et adore Elodie, et cela se voit.

J’ai donc pris du plaisir à découvrir la suite des aventures d’Elodie et Zach. L’évolution de l’histoire est intéressante même si certains évènements semblent exagérés…. Mais après tout, n’est-ce pas le rôle de la lecture de nous faire rêver et de nous embarquer dans des situations inimaginables ? Dans tous les cas, cette lecture m’a embarquée à St Louis et j’ai frissonné, pleuré et eu le cœur serré en suivant nos amoureux. Je me suis beaucoup plus immergée dans l’histoire et j’ai été très frustrée en arrivant à la fin de cet épisode. Heureusement que j’ai la suite sous la main !!

Je recommande donc cette lecture à tous les amateurs de new adult un peu sombre car le contexte est loin d’être rose et nos protagonistes traversent de drôles d’épreuves pour des lycéens. Néanmoins, c’est une lecture détente que les amateurs du genre sauront apprécier à coup sûr !
Good Girls Love Bad Boys - Tome 3 Good Girls Love Bad Boys - Tome 3
Alana Scott   
J'ai enchaîné les 3 tomes car la lecture est addictif ! Mais j'avoue qu'au début j'ai eu du mal avec le personnage d'elodie.. Je ne comprenais pas pourquoi elle s'accrochait tant à un garçon méprisant, agressif, qui la repousse sans cesse ! Mais bon je voulais absolument connaître la suite..

par Marion-1
Juste un signe Juste un signe
Liz Plum   
Je n'aime pas trop donner une critique négative, car selon moi toute oeuvre a de mérite.
Le thème abordé m'a fort intrigué, toutefois le contenu bien qu'il soit addictif manque cruellement de consistance et de sérieux.
En arrivant à la moitié du livre, j'ai capitulé en survolant les pages.
Aucun rebondissement à proprement parler. Sans quelconque originalité.
Et j'ai trouvé révoltant l'image qu'a peinte l'écrivaine de l'adolescent " les garçons qui ne pensent qu'à faire la fête, flirter avec des filles et boire" et cela malgré les problèmes familiaux.
Un livre qui se lit, mais sans réelle surprise ni richesse.

par Riverie
My Happily Ever After, Tome 2 : Never Let Go My Happily Ever After, Tome 2 : Never Let Go
Lina Hope   
Ce tome 2 est une vrai pépite ! Désole mais je dois publier un commentaire sur chacun de tes livres Lina tellement je l'ai adore !
Alors que dire sur ce tome 2 qui m'a autant fait voyager que le premier ?! Qu'il est encore plus géniale que le premier voilà ! Surtout avec l'ajout de personnage de Jenny que l'on a un peu connu lors du tome 1, qui rajoute un peu de piment dans la relation Maëlia. Même si j'avoue que je ne compte même plus le nombre de fois où j'ai voulu l'étrangler.
On voit très bien que Jenny est vraiemnt la cause du passé de Maël. Elle a était à la fois son médicament, son pansement, comme à la fois sa torture voir même son arme poser sur sa tampe. C'est vraiment LA fille qui a tout fait basculer ! Et son frère... Non mais je vous jure son frère... Oh là là... Je ne sais quoi dire ! À part qu'il a était à la fois chiant et attachant. Voilà en 1 mot Evan: Attachiant ! Et oui... Attachiant ce Evan... Attachiant...
Dans ce tome on voit vraiment l'épreuve que le couple essaye de surmonter, avec bien sûr l'aide de leurs amis et de leur tornade.
On en apprend un peu plus sur le passé de Maël, ce que je trouve très bien, car on connaissait pas mal celui de Malia dans le Tome 1.
Ce qui m'a par contre énerver, c'est la force d'esprit de Maël qui croit toujours que, ça y est il va réussir, Jenny embêterat plus Malia, qu'il va être heureux, mais bien sûr ça ne se passe pas comme ça... Et oui, sinon ça serait tellement moins drôle !
On découvre aussi de nouveaux personnages comme Sonny ( ma Sonny je l'aime ! ), le patron des SOH ect...
Et on apprend aussi qu'elles que rebondissements qui feront la suite de l'histoire, mais aussi la rencontre de notre batteur avec sa chérie Vicky.
Ce livre, voir même la série est plus qu'une pépite d'or, c'est un diamant !