Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...

Descriptions de l'éditeur

Orgueil et préjugés - Jane Austen

Par hina21 le 30-08-2014 Editer
hina21
Élisabeth Bennet a quatre sœurs et une mère qui ne songe qu'à les marier. Quand parvient la nouvelle de l'installation à Netherfield, le domaine voisin, de Mr Bingley, célibataire et beau parti, toutes les dames des alentours sont en émoi, d'autant plus qu'il est accompagné de son ami Mr Darcy, un jeune et riche aristocrate. Les préparatifs du prochain bal occupent tous les esprits...
Jane Austen peint avec ce qu'il faut d'ironie les turbulences du cœur des jeunes filles et, aujourd'hui comme hier, on s'indigne avec l'orgueilleuse Élisabeth, puis on ouvre les yeux sur les voies détournées qu'emprunte l'amour...
Par raph29 le 16-02-2014 Editer
raph29
Mme Bennet a cinq filles et compte bien les marier toutes, ce qui n’est pas une tâche facile dans l’Angleterre du début du XIXe siècle. Non que les demoiselles Bennett soient laides, mais elles n’ont pas de fortune. Et cinq maris riches, ce n’est pas si facile à trouver. Surtout quand les filles en question émettent des préjugés, éprouvent des sentiments, et n’agissent pas forcément dans le sens qui leur permettrait de trouver un bon parti.
Par Selenna le 13-11-2010 Editer
Selenna
La famille Bennet vit dans la campagne anglaise. De fortune moyenne, elle compte Mr. Et Mrs. Bennet, avec leurs cinq filles, Jane, l’aîné douce et romantique, laissant peu voir ses sentiments, Elizabeth, dite Lizzy, réfléchie avec un caractère prononcé, Mary, étudiant sans arrêt la philosophie et Kitty et Lydia, les deux dernières, qui préfèrent les bals aux études. Quand un nouveau voisin, Mr. Bingley, s’installe dans une des propriétés voisines, Mrs. Bennet pense tout de suite à marier l’une de ses filles.

Effectivement, Mr. Bingley est un homme charmant, qui s’entend fort bien avec Jane. Lors d’un bal, il amène avec lui sa sœur et une amie de celle-ci, avec Mr. Darcy, un ami. Bien que Jane trouve la sœur et l’amie fort sympathique et que Lizzy les juge hautaines, tous sont d’accord sur un point : Mr. Darcy est un riche orgueilleux, hautain et peu bavard. Celui-ci voit d’un très mauvais œil son ami s’éprendre de Jane, pensant à un mariage malheureux.

Arrive alors l’officier Wickham, un militaire séduisant qui semble bien connaître Mr. Darcy, et raconte des choses plutôt compromettantes à son sujet... Plus tard, voici l’apparition de leur cousin Mr. Collins, qui héritera de leur propriété à la mort de Mr. Bennet, venu chercher une épouse. Pleurs et indignation suivent le départ précipité de Mr. Bingley pour Londres. Lors d’une visite chez Mr. Collins, elle apprend que Mr. Darcy n’y est pas pour rien dans le départ de son ami.

Darcy ayant détruit le bonheur de Jane aux yeux d’Elizabeth, et celle ci ne se montre jamais agréable lorsqu’il lui adresse la parole. Mais Darcy finira par tomber secrètement amoureux de la jeune femme… Lizzy tombera-t-elle amoureuse de Darcy ?

Par panda le 28-11-2009 Editer
panda
Orgueil et préjugés est le plus connu des six romans achevés de Jane Austen. Son histoire, sa question, est en apparence celle d'un mariage: l'héroïne, la vive et ironique Elizabeth Bennett qui n'est pas riche, aimera-t-elle le héros, le riche et orgueilleux Darcy ? Si oui, en sera-t-elle aimée ? Si oui encore, l'épousera-t-elle ? Mais il apparaît clairement qu'il n'y a en fait qu'un héros qui est l'héroïne, et que c'est par elle, en elle et pour elle que tout se passe.
Par clary-bouquineuse le 27-12-2014 Editer
clary-bouquineuse
Le chef-d’œuvre de Jane Austen.

Issue d’une famille de la petite gentry, Elizabeth Bennet ne manque ni d’humour ni de malice. Lors d’un bal, elle rencontre le hautain Mr Darcy, l’un des hommes les plus riches d’Angleterre, mais aussi l’un des plus orgueilleux, qu’elle méprise aussitôt. Après avoir mal jugé le charme de la jeune femme, il tombera amoureux d’elle et mènera une longue lutte intérieure entre ce que lui dicte son cœur et ce qui convient à son rang. Comment réussiront-ils à vaincre leurs préjugés et à faire taire leur orgueil pour connaître l’amour ?
Par feeclochettte le 25-08-2013 Editer
feeclochettte
Un très grand roman d'amour. Un chef d’œuvre. Orgueil et Préjugé est un classique universel. Ce roman comique, d'une féroce cruauté, raconte l'histoire d'un "beau" mariage en l'Angleterre de la fin du dix-huitième siècle. Celui d'Elisabeth Bennet, l'une des plus spirituelles et délicieuses héroïnes de l'histoire de la littérature, qui malgré son caractère indépendant, ses aspirations très en avance sur son époque, sa forte personnalité et son désir d'émancipation, a bien du mal à forcer le destin pour voir clair en elle-même et trouver enfin la voie de l'amour et du mariage auxquels elle aspire.
Dans ce roman au féminisme prémonitoire, Jane Austen recrée avec une précision diabolique et un humour ravageur la vie de ces provinciaux anglais aisés au milieu desquels elle évoluait et qu'elle connaissait si bien.
Un roman dont l'héroïne vous laisse un souvenir enchanteur après sa lecture. Benjamin Disraeli ne se vantait-il pas de l'avoir lu dix-sept fois ?
Par anonyme le 27-06-2014 Editer
anonyme
Pour les Anglaises du XIXe siècle, hors du mariage, point de salut ! Romanesques en diable, les démêlés de la caustique Elizabeth Bennett et du vaniteux Mr Darcy n'ont pas pris une ride ! Mais, il faut parfois savoir renoncer à son orgueil. Et accepter la tombée des masques pour voir clair dans la nuit. Un classique universel, drôle et émouvant.

« La plus grande femme écrivain que nous ayons.»
Virginia Woolf
Par anonyme le 30-04-2013 Editer
anonyme
In Jane Austen's Pride and Prejudice, when Elizabeth Bennet first meets eligible bachelor Fitzwilliam Darcy, she thinks him arrogant and conceited; he is indifferent to her good looks and lively mind. When she later discovers that Darcy has involved himself in the troubled relationship between his friend Bingley and her beloved sister Jane, she is determined to dislike him more than ever. In the sparkling comedy of manners that follows, Jane Austen shows us in Pride and Prejudice the folly of judging by first impressions and superbly evokes the friendships, gossip and snobberies of provincial middle-class life.
Par LolaR le 19-02-2013 Editer
LolaR
Pour les anglaises du XIX ème siècl, hors du mariage, point de salut ! Romanesques en diable, les démêlés de la caustique Elizabeth Bennett et du vaniteux Mr Darcy n'ont pas pris une ride ! Mais il faut parfois savoir renoncer à son orgueil. Et accepter la tombée des masques pour voir clair dans la nuit.
Un classique universel, drôle et émouvant.
Par LaVorace le 30-05-2012 Editer
LaVorace
Orgueils et préjugés (1813) est le roman le plus populaire de Jane Austen. L'histoire en est simple : Elizabeth Bennet, qui se croit dédaignée par Darcy, jeune homme riche et hautain, s'amourache d'un bel officier, Wickham.
Au roman sentimental et de coup de foudre, Jane Austen substitue celui qui décrit l'évolution d'une psychologie plus complexe, où se mêlent la raison, le sentiment de gratitude, la méfiance à l'égard des "premières impressions".
L'abondance des menus évènements, qui passionnent autant que de grandes aventures, fait l'un des charmes du roman britannique. Elle se combine avec la finesse d'une analyse entièrement intégrée à la description du comportement, et avec un humour discret, mais toujours présent..
Par Judice le 04-03-2011 Editer
Judice
Elizabeth est l'une des cinq filles de Mr. et Mrs. Benneth qui espèrent bien voir l'une d'entre elles gagner le coeur de leur riche voisin. C'est pourtant l'arrivée du riche et orgueilleux Darcy qui retiendra l'attention de la jeune fille. De là, commence une intrigue reposant sur deux personnages que l'orgueil et la condition sociale séparent. Quelle sera l'évolution de leur relation?...
Par Virgile le 01-01-2009 Editer
Virgile
« C'est une vérité universellement reconnue qu'un célibataire pourvu d'une belle fortune doit avoir envie de se marier, et, si peu que l'on sache de son sentiment à cet égard, lorsqu'il arrive dans une nouvelle résidence, cette idée est si bien fixée dans l'esprit de ses voisins qu'ils le considèrent sur-le-champ comme la propriété légitime de l'une ou de l'autre de leurs filles.»
Par Lylii le 03-02-2011 Editer
Lylii
Lettre de Mr. Bennet à Mr. Collins :

Cher Monsieur,
Je vais vous obliger encore une fois à m'envoyer des félicitations. Elizabeth sera bientôt la femme de Mr. Darcy. Consolez de votre mieux lady Catherine ; mais, à votre place, je prendrais le parti du neveu : des deux, c'est le plus riche.
Tout à vous.
Bennet.
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.