Livres
564 377
Membres
616 590

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de orianeee : Mes envies

La Passe-miroir, Livre 4 : La Tempête des échos La Passe-miroir, Livre 4 : La Tempête des échos
Christelle Dabos   
Je viens de finir ce quatrième tome. Je viens de terminer la saga de La Passe-Miroir.
Très clairement, un sentiment domine, mais j’y viendrai plus tard.

Je voudrais commencer par saluer l’incroyable imagination de Christelle Dabos. Depuis le tome 1, on connaît son talent pour créer un univers riche et foisonnant, surprenant à de nombreux égards. Depuis le tome 3, on comprend que l’intrigue se déploie comme rarement dans un roman de fantasy. Cette saga m’a déstabilisée, car elle repose sur des ressorts totalement différents de ceux des autres romans fantasy, d’aventure. Tout était imprévisible. Ce tome 4 nous donne enfin les réponses à nos questions et, comme je m’en doutais, je n’ai pas encore tout compris à 100% à ces histoires d’échos, d’Autre et d’inversements.
Ce que je sais, c’est que ce tome, comme les précédents, m’a totalement immergée dans son univers et je suis ravie de ma lecture.

Mais tout de même, le sentiment prédominant, c’est la frustration. Certains passages m’ont bouleversée mais j’aurais voulu une autre fin (et je suis certaine que je ne suis absolument pas la seule…). [spoiler]J’aurais voulu une belle fin pour Thorn et Ophélie, enfin ! Avec un Thorn réparé et en paix, ils auraient pu être enfin heureux et libres…[/spoiler] Une fin pas forcément en apothéose, mais une fin plus glorieuse en tout cas ! Aussi, comme pour le tome 3, je suis frustrée de ne pas avoir plus vu des personnages importants [spoiler](Bérénice, Archibald, Victoire, la tante Roseline… Je les aimais tellement dans les deux premiers tomes que je suis déçue de leur peu de présence dans les deux derniers !)[/spoiler]

Je suis consciente que ce sentiment de frustration, c’est la preuve que le talent de Christelle fonctionne. Je sais aussi que l’intrigue est résolue et que c’est le principal. Mais je ne peux pas m’empêcher d’être un peu triste pour tous ces personnages, un peu délaissés au profit de l’Histoire.

Je vais sans doute cogiter encore un peu à propos de toute cette intrigue que Christelle Dabos a mis en place, Dilleux, l’Autre, les échos, l’Envers. Je vais aussi m’imaginer la suite de l’histoire avec cette nouvelle donne. Cela ne me dérange pas que la fin soit ouverte : la saga de La Passe-Miroir pourra ainsi continuer dans l’imagination de chacun.e d’entre nous…
La Passe-miroir, Livre 3 : La Mémoire de Babel La Passe-miroir, Livre 3 : La Mémoire de Babel
Christelle Dabos   
Que d’émotions en refermant ce troisième tome.

Quand je claironne que La Passe-Miroir est mon nouveau Harry Potter, je n’exagère pas. C’est une histoire doudou, dans laquelle je me plongerai au même titre que dans HP en cas de coup de blues.

Le principal défaut de ce tome ? Le même que les autres : PAS ASSEZ ! Comment fait Christelle Dabos pour pondre des pavés de 500 pages trépidantes d’action dont on sort avec une impression de trop peu ?!
Ici, c’est particulièrement accentué par le fait qu’Ophélie est loin d’autres personnages importants : [spoiler]Bérénilde, Victoire, Archibald, Renard, Gaëlle et bien entendu la superbe Victoire qui m’a totalement charmée. Personnages qu’on ne voit que le temps de quelques chapitres beaucoup trop courts à mon goût…[/spoiler] De ce côté-là, c’est une petite déception.
Le personnage de Victoire est très prometteur ! C’était intéressant de voir le monde par ses yeux, j’ai hâte de la revoir !
Ca aurait pu être sympa également que le grand-oncle joue un rôle plus large, un peu comme Roseline.

Concernant l’intrigue, j’ai été ravie de constater quelques précisions bienvenues, accompagnées d’éclaircissements qui épaississent encore un peu plus le mystère comme Madame Dabos sait si bien les distiller. [spoiler]Un monde bien réel imaginé par une romancière, Eulalie Dilleux… une jolie mise en abîme ![/spoiler]
J’ai été un peu déçue de la méthode employée par Ophélie pour en savoir plus : adopter une nouvelle identité (procédé déjà utilisé avec Mime) et attendre de gravir les échelons. Pour un troisième tome, je trouve ça dommage de devoir recourir à de tels artifices.
Les nouveaux personnages rencontrés sur Babel ne m’ont pas plus charmée que cela, excepté Ambroise, Blasius et le Sans-Peur. Au passage, bravo à Christelle d’avoir intégré à l’histoire une personne handicapée et une personne homosexuelle, c’est assez rare (notamment en littérature jeunesse !) pour le souligner.

On pourrait croire que je trouve plus de défauts que de qualités à ce tome. Ce n’est pas le cas ! C’est simplement plus facile de mettre le doigt sur quelques défauts objectifs que sur les raisons qui font de ce roman un véritable page-turner avec une intrigue qui gagne en profondeur de tome en tome.

Le couple Ophélie/Thorn fonctionne sur les mêmes rouages qui en font un duo hors clichés ; ils évoluent peu à peu au plus grand plaisir de la fleur bleue qui sommeille au fond du lecteur. Une question demeure : quel est le problème de Thorn dans ce tome avec le désinfectant ?? Je suis tout ouïe si quelqu’un a compris ^^’

C’est une saga intelligente qui n’a de cesse de surprendre son lecteur et de lui faire se poser des questions à chaque nouvel indice, chaque révélation.

Dans ce tome précisément, Christelle Dabos dépeint sans équivoque une société dystopique où la censure et le contrôle de soi pour la cité est la règle. Pour une fois, on voit clairement comment une telle société se met en place et on sait que nos héros vont tout faire pour empêcher que ce modèle s’étende à d’autres arches. C’est un aspect que j’apprécie énormément dans cette série.

Maintenant il n’y a plus qu’à attendre le dernier tome. Je l’attendrai patiemment, mais avec de grandes expectatives !!
La Vie invisible d'Addie Larue La Vie invisible d'Addie Larue
Victoria Schwab   
La maison d’édition LUMEN vient d’annoncer sur son compte Instagram la parution en France prochainement de ce livre. Ils donneront des détails supplémentaires dans les prochains mois.
Plonge avec moi, Tome 1 : Souffle contre souffle Plonge avec moi, Tome 1 : Souffle contre souffle
Oly TL   
✒ *MON AVIS*
???

Je dois vous avouer que lorsque j'ai débuté ma lecture, je n'avais aucun souvenir de son résumé. Honte à moi ? Non, parce que je pense que ça n'a que plus joué dans mon plaisir de découvrir les personnages, le récit et tous les défis qui les ont accompagnés. D'ailleurs, qu'en dire de cette lecture ? Honnêtement, j'ai du mal à mettre des mots sur ce roman tant il m'a bouleversé.

Je peux vous le dire pour moi, c'était un réel coup de foudre, et même bien au-delà de ça. Je pense bien qu'il a détrôné mes plus beaux coups de cœur. En tout cas, tenez-vous prêts. Moi, je ne l'étais pas. Je ne m'attendais pas à ressentir autant d'émotions, de sentiments au cours de cette lecture. Je ne pensais pas plonger avec les personnages et pourtant c'est bien ce que j'ai fait.
Alors prenez une grande inspiration et plongez avec moi.

"J'inspire péniblement. Que m'a dit Morgan, déjà ?
Prends la plus longue inspiration de ta vie.
Et plonge avec moi."

Vous me suivez ? Moi, je l'ai fait et que vous dire de plus que : vous allez succomber. Bon, si je vous parlais un peu des personnages. Marjorie et Morgan ? Que dire d'eux, l'une est curieuse, féminine et elle a une forte tendance à essayer de briser les règles. Alors que le second est dans la retenue, enfermé dans des tourments qu'on ne comprend pas tout de suite. Pourtant, il attise notre curiosité, nous amenant à nous poser des tonnes de questions sur lui.

"Capuche sur la tête, piercing métallique à la lèvre et yeux pers, froid et impoli : voilà l'aperçu que j'ai eu du fameux Morgan avant qu'il ne détale.
"Tu verras, il est cool", m'affirmait Jimmy.
Tu parles ! Il y a tromperie sur la marchandise."

Qui est Morgan ? Pourquoi a-t-il besoin de s'exposer autant au danger ? Pourquoi squatte-t-il l'appartement de Marjorie ? Pourquoi se cache-t-il derrière un masque noir ? Trop de questions avec lesquelles l'autrice a su jouer. Elle nous amène d'un bout à l'autre, ne nous tenant pas par la main. Au contraire, elle nous bouscule dans notre quotidien, notre vision des choses et surtout dans les limites de ce qu'on trouve raisonnable. Je me suis même demandée si j'aurais été prête à me lancer dans le même défi que Marjorie. Est-ce que je serais capable d'entre dans ce genre de secret ? Et si oui, à quelle hauteur ? Jusqu'où je serais prête à aller pour trouver une logique à tout ça.

Et bizarrement, je peux répondre à toutes ces interrogations. C'est surement pour cette raison que je me suis autant attachée aux personnages. Peut-être parce que je me retrouve dans Marjorie. Dans sa force, mais également dans les épreuves qu'elle doit affronter durant le récit. Et d'ailleurs, il y a une petite citation que je me suis permise de relever au début de ma lecture. Une citation qui maintenant, à la fin de ce tome 1 a encore plus de force.

"En même temps, elles reboostent les autres femmes en leur affirmant : "Ce sexe dit faible est ton atout ! Toi seule en as le contrôle et toi seule peut en faire une force." Madonna l'avait compris dans les années 1980."
???

D'ailleurs, j'avoue avoir été agréablement surprise de voir que pour une fois c'est une femme qui étudie la criminologie et la sexologie. Cela n'a attisé que plus mon envie d'en savoir davantage. Et si comme moi, vous vous doutez que les choses vont être bien plus complexes que ce que Marjorie pensait alors je vous invite à plonger à ses côtés dans l'une des confréries les plus controversées.
Quitte à se brûler autant sauter dans le feu à pieds joints.
Et si je vous disais qu'on ne saute jamais seule dans un piège ? On entraîne toujours quelqu'un avec nous sans forcément le vouloir. La question est de savoir qui entraîne le plus l'autre au fond d'un gouffre dont il ne pourra pas se sortir. Parce qu'on le sait tous. Si le trou est trop profond, on ne pourra pas s'en sortir SEUL. Et nos émotions feront les montagnes russes, tout comme les miennes l'ont fait pour Morgan et Marjorie. Parce qu'honnêtement, je ne sais toujours pas lequel des deux pousse le plus l'autre vers le précipice.

"Je respire longuement et abdique :
— Je vois. Ton jeu, tes règles. Mon corps, mon consentement. Ça me va.
L'espace d'un instant, j'ai l'impression que mon aval le cloue sur place. Je le scrute, fascinée, paumée en lui."

Bien sûr, le récit ne se cantonne pas à Marjorie et Morgan, mais si je vous parle des autres, j'ai peur de vous donner trop d'indices qui gâcherait le plaisir de les découvrir au fil de la lecture. Parce que vous allez voir, certains d'entre-eux savent bien cacher leur jeu. Ou nous tromper. Parce que dans une confrérie secrète, qu'est-ce qui importe le plus ? Le secret, la manipulation, le plaisir ? Non ? Avec "Plonge avec moi", c'est un doux mélange de vis et de travers qui vous attendent.

Le tout fixait sur des rails ascensionnels qui nous font passer d'un sentiment à un autre en quelles lignes. Et si vous avez l'habitude des univers ficelés, réfléchis alors vous êtes au bon endroit. Ce récit est pour moi une vraie révélation. Et je ne sais pas quoi vous dire de plus pour vous donner envie de plonger au cœur de l'histoire.
Plongez au cœur de cet univers troublant.

"On se regarde. Longuement. Sans un mot, sans un geste, juste l'univers de l'un suspendu dans les prunelles de l'autre.
Je suis paumée, Morgan. Je ne sais pas dans quoi tu m'as fait plonger, mais j'en perds le souffle."

???

✒ *CONCLUSION*
Pour moi ce livre est une pure merveille, une découverte coup de foudre doublé d'un coup de cœur. Pourquoi ? Pour qui ? Pour l'autrice d'abord, pour les mots qu'elle a su choisir, le thème qu'elle abordé mais aussi et surtout les messages forts qui sont cachés derrière les lignes de son récit. Mais aussi pour ses deux personnages principaux, et également pour les secondaires qui ont tous une histoire plus une forte. Et surtout ils ont tous leur rôle à jouer. Poussant Morgan et Marjorie à aller plus loin dans leur découverte, leur penchant et surtout à plonger dans l'univers l'un de l'autre.
Croyez-moi si je vous dis que je pourrais en parler des heures.

Et que dire également de ce tourbillon d'émotions dans lequel on est propulsé ? Force, Fierté, Curiosité, Désir, Impuissance, Déchirure, Cicatrice, Reconstruction, Secret et Surprise sont au rendez-vous. Le tout nous amenant au plus près de nos retranchements, nous faisant souvent douter du vrai et du faux, des personnages mais aussi et surtout de leurs intentions. Pour conclure, l'autrice nous a donné là une magnifique Dark romance. Une histoire qui nous pousse à nous poser des tonnes de questions sur la réalité. Sur qui nous sommes. Et je terminerai sur ces questions : Quand le feu vous a brûlé tout entier réussiriez-vous à vous relever ? A faire confiance de nouveau ? A vous reconstruire ? A croire à nouveau en lui ? Pensez-vous qu'il soit possible de sauver une personne si elle n'a pas conscience de le vouloir ?
En tout cas, moi, je refuse de croire à l'impossible quitte à me brûler un peu plus.

"En tout cas, pour ma part, je le refuse.
— Si je... cède, promets-moi d'arrêter dès que l'un de nous aura atteint ses limites, souffle-t-il.
Dieu, que tes yeux clair-obscur m'envoûtent.
Je ne tourne pas rond.
— Promets-le, putain ! grogne Morgan face à mon silence.
— Promis.
— Mot d'alerte ?
— Quoi ?
— Notre mot pour dire stop.
— Euh... "feu"."

????

Ps : Un aveu de dernière minute. C'est la première fois que j'ai envie de RELIRE un livre. Autant vous dire que c'est une preuve de plus pour mon coup de foudre pour cette histoire. Parce que d'habitude la relecture et moi, ça fait deux.
De sang, d'écume et de glace, Tome 1 : Métamorphose De sang, d'écume et de glace, Tome 1 : Métamorphose
Alexiane De Lys   
J'ai dévoré ce nouveau roman d'Alexiane De Lys en une journée je l'avoue !
J'ai adoré que l'univers des sirènes qu'elle tisse au fur et à mesure soit tout à fait singulier et non pas ce à quoi on peut s'attendre de prime abord avec tout ce qu'on a pu voir ou lire aux sujets de celles-ci.
Notre protagoniste, Perséphone, est très différente à sa manière, on s'attache facilement à elle, et j'ai vraiment apprécié tous ses côtés. L'intrigue est comme toujours, avec Alexiane, trépidante. Il me tarde tellement de lire la suite.

C'est déjà son 8ème livre et peu importe l'univers dans lequel elle se lance c'est toujours dans le mile qu'elle me touche avec ses romans ! Je suis super heureuse que ma mère m'ait offert son premier roman Les Ailes d'Emeraude pour Noël il y a de ça... Déjà 7 ans ! Que le temps passe vite.

par Lame
Nos cœurs en désaccord Nos cœurs en désaccord
Krystal Sutherland   
Pour moi ce roman est vraiment le roman qui nous dit : Malgré tout ce qu'on peut penser de son "premier amour" ou même d'un amour tout court, il faut penser à soi avant tout, et ne jamais faire passer l'autre en premier. Penser à soi, s'entourer de bons amis qui seront toujours là, avoir de bons amis et une famille aimante, et ne jamais prendre ces choses pour acquises. Car on se remet de tout, avec du temps. J'ai beaucoup aimé ma (rapide) lecture, et elle m'a vraiment touchée. Je conseille ce livre à tous ceux qui souffrent, d'une manière ou d'une autre.

par Framb0ise
Painting Stars, Tome 1 Painting Stars, Tome 1
Mandi Eelis   
Adam Koskinen, 18 ans, arrive avec ses parents à Grimaud pour l’été ou ils viennent d’hériter d’une maison. Franco-finlandais, l’adolescent est renfermé et plutôt solitaire, trouvant du réconfort dans sa peinture et est bien décidé à passer ces vacances d’été enfermé dans sa chambre à peindre. Le soleil, la chaleur, les gens, les vacances, les shorts, la plage, c’est pas pour lui. Il se demande si quelque chose est fait pour lui en fait…
Une course que lui confie sa mère et le voilà, contraint et forcé, dans une petite boutique d’antiquités de Gassin pour proposer quelques meubles de la maison. Et le jeune homme qui l’accueille au magasin va mettre son monde sens dessus dessous.
Loup Sivan est un esprit libre. Il bosse dans la boutique d’antiquités de son oncle pour l’été, il va commencer une formation de guide touristique à la rentrée, il aime sa région, le soleil, la mer, l’escalade, les espadrilles, la spéléologie, la musique et il s’infiltre dans la vie d’Adam, ne prenant pas le non pour une réponse. Il l’emmène en balades dans la région, en randonnée, en boîte, à la plage, lui présente ses amis…
Adam ne comprend pas ce que Loup voit en lui : ils sont diamétralement opposés, Loup est la lumière lui est l’ombre, Loup attire les gens autour de lui alors que lui ne veut personne, Loup est normal alors que lui pense qu’il ne l’est pas… et surtout, Loup est diablement attirant alors qu’ils ne sont gays ni l’un ni l’autre, tout juste arrive-t’il à admettre qu’ils puissent être amis, lui et ses crises, ses blocages, ses phobies qui lui pourrissent la vie… Mais Loup semble savoir instinctivement comment gérer ses moments, comment le pousser doucement hors de ses limites et lui faire entrevoir un futur qu’il n’osait pas espérer.
Et quand enfin les deux garçons se rapprochent, la nouvelle qu’apprend Adam pourrait bien faire s’écrouler tous ses rêves…
L’histoire est racontée du point de vue d’Adam, ce qui nous fait ressentir son mal-être, sa douleur, ses peurs, ses doutes mais aussi, peu à peu, les espoirs qui naissent avec l’entrée de Loup dans sa vie. Ils se dévoilent peu à peu l’un à l’autre, notamment à travers la musique, et Adam finit par comprendre que Loup pourrait être attiré par lui, pourrait vouloir de lui, tel qu’il est. Et même si on voit Loup à travers Adam, on ne peut qu’être touchés par le jeune homme : gay assumé bien dans ses espadrilles, il ne sait pas comment faire comprendre à Adam ce qu’il ressent, ayant peur d’en faire trop, ou trop peu, de l’effrayer, de lui faire du mal.
Autant le dire tout de suite, c’est un gros coup de cœur. C’est un roman qui fait du bien, même si je déteste l’auteur et la maison d’édition d’avoir coupé ce premier tome à ce moment-là… L’auteur a une plume très douce, très fluide, impossible de lâcher le roman une fois les premières pages tournées. Un grand bravo d’ailleurs pour la qualité de l’écriture mais aussi pour le travail de la maison d’édition : pas de fautes, pas de coquilles, que certaines maisons d’édition en prennent de la graine.
J’ai hâte de savoir ce qui va se passer après ce coup de tonnerre dans le monde d’Adam. Je veux connaître le deuxième prénom de Loup (j’ai bien une petite idée mais ce serait trop gros non ?). J’attends avec impatience le second tome (pour mars, je crois) et je sais déjà que je vais me ruer dessus dès sa sortie.

par Kochka94
L'Été de tous les possibles L'Été de tous les possibles
Jennifer Niven   
Ayant adoré Tous nos jours parfaits de Jennifer Niven lorsque j étais lycéenne, je ne pouvais que me jeter sur la lecture de son nouveau roman. Malheureusement, ce dernier ne m a pas autant convaincue que Tous nous jours parfaits.
Je n ai pas détesté L été de tous les possibles, loin de là. J ai tout de même pris plaisir à le lire même si j ai été loin du coup de cœur. En fait, ce qui a véritablement gâché ma lecture a été l héroïne je ne me suis pas du tout attachée à elle car je l ai trouvé vraiment immature et quelque peu insupportable. Je rejoins complètement les propos de @booksbookmarks qui qualifie le comportement de Claude de « frivole et égoïste ». En ce qui concerne le personnage de Miah, il ne m a pas agacé comme Claude mais je ne me suis pas non plus attachée à lui. Il me manquait quelque chose chez ce personnage, un je ne sais quoi qui aurait fait la différence Il est également vrai que la romance va un peu vite, alors que les cent premières pages sont pout moi trop longues et peut-être un peu inutiles. Le rythme était un peu bizarre, les relations pas forcément très convaincantes.
Toutefois, il y a tout de même des aspects du roman qui m ont beaucoup plu. J ai trouvé qu il était vraiment très bien écrit par exemple. En outre, j ai adoré le cadre dans lequel l action se déroulait, les mystères autour des ancêtres de Claudine. J aurais bien aimé que cette partie du roman soit un peu plus exploitée d ailleurs, car pour moi c est celle qui avait le plus de potentiel. J adore lorsque les histoires qui mettent en scène des personnages qui partent à la recherche de leurs secrets de famille, les plongées dans le passé.
En résumé, je ne dirais pas que ce livre était un mauvais livre, mais disons que l auteure en a déjà écrit des plus poignants et percutants.

par Moii_xD
La nuit où les étoiles se sont éteintes La nuit où les étoiles se sont éteintes
Nine Gorman    Marie Alhinho   
J’avais suivi les aventures de Nine Gorman et Marie Alhinho pendant leur roadtrip aux USA pour l’écriture de ce roman mais j’avoue que je n’avais pas lu les pages de celui-ci sur Wattpad. J’attendais avec impatience qu’ils sortent en roman papier. Il aura fallu être patiente mais je l’ai fait ! J’ai couru dès sa sortie pour l’acheter et après plusieurs librairies impossible de le trouver il a fallu que j’attende 24heures supplémentaires… Je n’étais plus à ça près me direz-vous !

Après avoir tenu le graal dans mes mains je me suis lancée dans ma lecture et quelle lecture ! J’ai été transportée dans la vie de Finn, sa mère est en prison, il a navigué dans des familles d’accueil mais ça ne collait pas et pour finir il a fini chez son oncle. C’est alors qu’il commence à se reconstruire même s’il est très renfermé sur lui-même. Il rencontre la meilleure bande de potes possible qui lui changera sa vie. Qu’est ce que j’ai adoré les passages de leur road trip. On s’attache énormément à Finn dès le début, il est à fleur de peau, il cache ses émotions avec son attitude de bad boy et ses mauvaises actions. On vit clairement ses émotions au fil du roman passant de sa vie présente à son passé avec un très bon rythme sans jamais nous lasser.

Le roman aborde plusieurs thèmes très durs, les autrices ont eu la bonnes idées d’indiquer les chapitres par une petite étoile noire pour les lecteurs qui n’aimeraient pas les lire. Je les ai tous lu, parce que je les trouvais importants à l’histoire, important à la lecture, ils sont tous bouleversants. Le roman nous fait passer par tous les stades au niveau de nos sensations. Il faut dire que tout est là l’amour, l’amitié, le deuil, les déceptions, l’humour, le second degré, la famille. Finn a une vie très compliquée, il s’en veut terriblement et il souffre de son passé. Il arrivera pourtant à s’ouvrir, à renaitre grâce à sa bande d’amis, à son oncle. Les personnages secondaires sont tous extra mais pas si secondaires que cela ils ont une place très importante dans le roman. Kenna est géniale, je l’adore même si tout le monde la trouve relou elle comprend les gens et les aide. Nate cache beaucoup sa vie et ses sentiments en se faisant passer pour quelqu’un d’autre dans un sens. J’ai eu peur que la fin soit différente, OMG traumatisme ultime de Ashes je pense ! Quand à Kurt et Jaeger se sont les amis fidèles que tout le monde aimerait avoir.

En résumé, La nuit où les étoiles se sont éteintes est une pépite comme on en croise rarement. Prenant, bouleversant, renversant, tellement bien écrit, tellement parfait ! On est happé littéralement dans la vie de Finn et ce qu’il traverse du début à la fin. Il est très difficile pour le lecteur de se détacher du roman voulant continuer jusqu’à la fin ce dernier. Je souhaite à Nine et à Marie d’avoir le succès qu’elles méritent pour ce roman parce qu’il est génial. Bravo et merci surtout de nous faire vibrer avec votre histoire et vos mots. Je ne peux que vous conseillez de vous le procurer au plus vite si ce n’est déjà fait !

par LuCioLe79
L'Empire de Jade L'Empire de Jade
Ellie Ariny   
*Jess* : https://wp.me/p6618l-gNM

Je suis tombée un peu par hasard sur ce roman en me promenant sur Amazon. Les avis positifs et le résumé m’ont convaincu d’emblée. Et puis, je dois avouer que j’ai beaucoup aimé la couverture qui, je trouve, représente assez bien le personnage principal.

Un récit qui se passe dans une Chine Impériale ? Au 17e siècle ? Avec une étrangère qui ne connait pas du tout cette culture ? Je signe direct !

Alors moi qui suis fan des Drama Coréens/Chinois.. Et encore plus de drama historiques, je vous cache pas que j’ai parfois eu l’impression d’être devant ma TV, plongée dans une nouvelle série. D’ailleurs, je pense que mes nombreux visionnages m’ont bien aidé à visualiser l’univers décrit par l’auteure.

Un univers très bien maîtrisé et qui nous plonge avec délice dans cette culture que j’aime tant. L’auteure a fait un joli travaille de fond pour respecter les codes et les coutumes chinoises. Les paysages autant que les décors sont décrits avec justesse et permettent une immersion total aux côtés des protagonistes. Elle a également pris le temps de poser les bases de l’histoire, de nous présenter les personnages, les liens de chacun, le contexte.. Le début est assez long mais nécessaire, d’après moi, pour qu’on puisse comprendre et évoluer en même temps qu’eux. J’ai aimé que le récit soit narré comme un journal, m’embarquant plus profondément dans ma lecture.

J’ai vraiment apprécié suivre Jade, l’héroïne, de son enfance à son éveil en tant que femme & épouse. On la suit pendant son apprentissage, sa découverte d’une culture qu’elle ne connait pas, et qui vient souvent se heurter à sa propre culture. Une culture qui la fascine, parfois bien malgré elle, mais aussi qui la révolte par certains aspects. J’ai ressenti toutes ses émotions, ses incompréhensions, ses peurs et ses joies.. J’ai adoré la suivre dans cette aventure pas toujours rose mais hautement enrichissante.

Les personnages sont vraiment bien travaillés, chacun attachants et apportant un petit quelque chose à l’histoire. Un beau mélange entre intrigue et romance, rebondissements et révélations qui nous happent du début à la fin.

J’ai aussi été bluffée par la qualité d’écriture de l’auteure. Il est vrai que j’ai toujours une certaine appréhension quand je me lance dans un livre qui a été auto-édité.. J’ai toujours peur de me retrouver avec un roman bourré de coquilles, de fautes, avec des tournures parfois bizarres.. Rien de tout cela n’est présent dans « L’Empire de Jade » ! C’est tellement agréable, fluide et bien écrit. Vraiment bravo à Ellie Ariny pour son formidable travail, tant dans son histoire mais aussi dans le soin qu’elle a pris pour offrir un roman de qualité.

Ce fût sincèrement une lecture dès plus passionnante, une belle découverte dont je ne regrette pas l’achat.. J’ai été agréablement surprise et totalement dépaysé. Et ça fait un bien fou !

Si vous aimez les romances historiques, je ne peux que vous conseiller ce roman. D’ailleurs, j’ai lu ce premier tome en numérique mais je songe fortement à me le prendre en papier et commander directement le même format quand le tome 2 sortira !

Une sortie que j’attends bien évidemment impatiemment.. !

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode