Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de OrianeH : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La Sélection, Tome 1 La Sélection, Tome 1
Kiera Cass   
http://wandering-world.skyrock.com/3084867159-La-Selection-Tome-1-La-Selection.html

Mon dieu !!! Mon dieu, mon dieu, mon dieu ! La Sélection, c'est tout simplement une bombe ! Si ce roman n'est pas un coup de coeur ( mais presque ), c'est un énorme coup de foudre ! Je suis complètement fan de ce livre ! En le terminant hier ( à deux heures du matin quand même, c'est vous dire si j'étais pris par l'histoire ), un seul et unique mot résonnait dans mon esprit : "Génial, génial, génial !". J'ai adoré !!!
Nous faisons la rencontre d'America Singer, jeune femme de seize ans, qui est une Cinq. Au début du roman, nous apprenons qu'elle a reçu une lettre indiquant qu'elle doit remplir un formulaire pour participer à la Sélection. Qu'est-ce que la Sélection ? Une émission télévisée où trente-cinq candidates vont devoir s'affronter à coup de robes somptueuses, de coiffures parfaites et de têtes-à-tête avec le prince Maxon pour être couronnée princesse et devenir l'épouse de ce dernier.
Sauf qu'America n'est franchement pas décidée à participer au show. De toute manière, son coeur est déjà pris par Aspen, un Six, qu'elle fréquente secrètement depuis deux ans. Sauf que lorsqu'il va l'obliger à s'inscrire à la Sélection et qu'il va déclarer la fin de leur relation, America va vite changer d'avis. En plus, en faisant partie de l'émission, elle permet à sa famille de récolter des chèques dont elle a énormément besoin pour vivre. Entre obligation pour les gens qu'elle aime et sa propre opinion, America sait qu'elle décision elle doit prendre. C'est donc l'esprit plein d'appréhension et d'angoisse qu'elle va postuler à la Sélection... Et être choisie parmi des centaines de milliers d'adolescentes.
Commence alors une aventure aussi inattendue qu'extraordinaire pour America... Et pour nous ! Dès lors que la Sélection débute, on ne peut plus lâcher le roman ! J'ai été absorbé par l'intrigue comme cela m'est rarement arrivé ! Je ne voyais même plus les pages défiler ! L'univers de Kiera Cass est juste exceptionnel ! Nous sommes réellement plongés au coeur d'un monde dystopique, où les habitants sont classés par castes, où une Quatrième Guerre Mondiale a eu lieu, et où les États-Unis ne sont plus que des ruines. Ouaw, ouaw, ouaw !!! Comment ne pas être conquis, sérieusement ?
Surtout quand l'héroïne que nous suivons nous subjugue complètement ! Si America était en face de moi, je ne lui dirais qu'une chose : "Je t'aime !" ! Non, vraiment. A mes yeux, elle est parfaite ! Drôle, décapante, émouvante, déterminée, elle défend ses valeurs et est adorable. Elle ose parler au prince Maxon comme s'il ne régnait pas sur l'île Illeá ! Parce qu'elle "ne fait aucune différence entre les castes". Sage parole, n'est-ce pas ? Celle-ci nous permet de passer de merveilleux moments lorsque Maxon et America sont ensemble. Entre réflexions piquantes et discours touchants, j'ai adoré voir leur relation évoluer au jour le jour. L'auteure parvient vraiment à rendre leur rapprochement hyper réaliste. Mon dieu, j'en veux encore !!!
Évidemment, un petit triangle amoureux va voir le jour. Même si America tente d'oublier Aspen, il reste irrémédiablement gravé dans sa mémoire. Mais, inévitablement, elle s'attache au prince Maxon. Résultat, les sentiments d'America sont vite confus. Mais, et c'est là que ce personnage fait toute la différence, elle va réussir à faire un choix. Rien qu'avec ça, je proclame ma team : Team America ! Puis même, moi qui ne choisis habituellement pas de protagoniste masculin préféré, je peux, sans hésiter, dire que j'adore Maxon ! Entre Aspen et lui, ma décision est vite prise !
Côté écriture, je dois bien avouer que la plume de Kiera Cass est époustouflante ! On se perd corps et âme dans son récit. De plus, elle parvient à décrire chaque chapitre de façon prenante et haletante. On reste en haleine de la première à la dernière page. Les rebondissements se suivent mais ne se ressemblent pas. On passe du rire à l'inquiétude en quelques secondes ! Puis si on touche à America, je craque ! C'est dingue de voir à quel point je me suis attaché à elle !
Bien sûr, je ne suis pas le seul. Le prince Maxon va également tomber sous son charme. D'ailleurs, leur idylle est un des plus beaux que j'ai pu lire pour un premier opus. A chaque nouveau rendez-vous, j'étais aux anges ! Je poussais des petits cris et mon coeur battait la chamade ! J'étais en train de vivre leurs rencontres avec eux. C'était vraiment fabuleux ! Fabuleux et très, très, rafraîchissant. Dans le fond, je me demande si ce n'est pas ça qui a principalement joué sur mon ressenti : le fait que La Sélection soit un ouvrage décalé, léger, drôle et poignant, tout en étant vraiment passionnant, captivant, et doté d'une histoire d'amour palpitante. Je suis complètement en extase devant ce livre !
En définitif, et je pense que vous l'aurez compris, La Sélection est LE livre à lire ! L'univers dystopique qui y est développé est fascinant, et on rencontre des personnages réellement insolites. America s'est définitivement faite une place au sein de mes héroïnes préférées. Je l'aime ! Le récit que nous offre Kiera Cass est un vrai cocktail de surprises qui possède une romance vraiment mignonne et épatante. Ce roman est divertissant, vivifiant, et nous fait passer de vrais moments de bonheur. Attendre la suite est déjà une vraie torture ! Bref, si vous hésitez à vous procurer La Sélection, foncez vous l'acheter ! J'en ressors plein d'étoiles dans les yeux et l'esprit encore embué par la beauté et la perfection de ce roman !

par Jordan
Birth Marked, Tome 1 : Rebelle Birth Marked, Tome 1 : Rebelle
Caragh M. O'Brien   
Très bon livre . Sujet très intéressant avec une héroïne super touchante . Beaucoup de rebondissements ce qui fait que ce livre se lit très rapidement . Le plus de ce livre est bien sûr le ruban ! Hâte de lire la suite !
Arena 13, Tome 1 Arena 13, Tome 1
Joseph Delaney   
Avis complet : https://vibrationlitteraire.wordpress.com/2015/10/26/arena-13-joseph-delaney/

Un superbe premier tome qui détonne ! Il est très addictif et a réussi à me prendre en otage pendant quelques jours. Une fois commencé, vous ne pouvez plus le lâcher.

L'écriture est très agréable et vous transporte rapidement dans un autre monde pas toujours très tendre. Ce roman arrive à révolutionner le genre pourtant déjà bien exploité en alliant dystopie, combat, technologie et couple apprenti-maître.
Plutôt destiné à un public jeune adulte, il n'en est pas moins violent de par ses combats et même parfois effrayant de par son terrible personnage Hob, terrorisant la population.

L'intrigue est très bien menée avec plusieurs rebondissements. Je vous conseille cependant de ne pas lire le résumé avant de vous plonger dedans car il vous apporte des éléments que l'on n'a pas forcément dès les premières pages. J'ai commencé le livre sans parcourir le résumé et je ne le regrette pas : ainsi je n'ai pas vu venir quelques rebondissements et ai pu être surprise par le dénouement.

La fin est habilement amenée, laissant une belle ouverture vers un tome 2 qui s'annonce être radicalement différent et que l'on attend dorénavant avec une grande impatience !

Comme vous l'aurez certainement compris, je vous le recommande vivement : laissez-vous emporter par le courage et la fougue du jeune Leif !

par Mayumi
La fabrique de doute La fabrique de doute
Paolo Bacigalupi   
Un livre intrigant, que je qualifierais de "fantôme" (il est rarement en librairie et personne n'en a entendu parler).

Et pourtant!! C'est un thriller génial, un peu parano, sur ce que nous vendraient vraiment certaines marques de produits pharmaceutiques (pure fiction, ne l'oublions pas)…

Je vous fait un rapide résumé: Alix Banks est une gentille petite fille, qui a des bonnes notes et tout pour réussir, issue d'une famille aisée. Mais tout bascule le jour où un mystérieux garçon, Moses, met en place un canular géant dans son lycée, alertant FBI et forces spéciales armées. Profitant de l'agitation, il conseille à Alix, affolée, de "demander à son père" la raison de ses agissements. Le doute s'insinue alors dans l'esprit d'Alix. Qui est Moses? Qu'a-t-il à reprocher à son père? Que fait réellement son père comme métier? Car oui, cela n'a jamais été clair, mais tout ce que sait Alix, c'est que ça rapporte beaucoup d'argent, et que ça n'a pas l'air de plaire à Moses et à son groupe d'opposants, tous des ados perdus et orphelins…

Voilà. Alix mène donc sa petite enquête, passe de mensonges en mensonges et elle est torturée entre faire confiance à son père ou à Moses. Là où c'est intéressant, c'est que le lecteur, lui aussi ne sait pas vraiment où donner de la tête. Ce sont vraiment dans les dernières pages que l'on a la certitude de qui a raison. Un autre point fort de ce roman: les personnages. Effectivement, à part Alix, qui est l'ado débile de base, tous les autres sont originaux et attachants! Une autre chose que j'ai aimée: la longueur du récit. L'auteur aurait pu être flemmard et arrêter l'histoire à la fin de la 1ère partie, en plaçant un happy end maladroit, mais il continue, corsant encore et développant l'intrigue à son paroxysme!!
(une romance un peu niaise fait parfois lever les yeux au ciel et la stupidité d'Alix aussi, vous serez prévenus)

Bref, de la manipulation et de la théorie du complot!!
Ne vous laissez pas décourager par un résumé qui ne veut rien dire et un début trop long, jetez-vous sur ce livre tant qu'il est encore publié!!

par GumBook
L'Épreuve, Tome 4 : L'Ordre de tuer L'Épreuve, Tome 4 : L'Ordre de tuer
James Dashner   
Une vraie tuerie, si vous me permettez le jeu de mot ! J'étais déjà une grande fan de la saga TMR et de la plume de James Dashner, mais là, c'est encore pire !

On replonge avec grand plaisir treize ans avant le WICKED, avant l'arrivé de Thomas parmi les blocards avec de nouveaux personnages, qui pour ma part, sont tous aussi attachants les uns que les autres. On en apprend plus sur les irruptions solaires et sur la Braise.

Beaucoup d'entre vous dise être déçu, mais ce n'est pas mon cas. Je me posais tellement de questions, que je suis ravie d'en avoir obtenue les réponses. Et le fait de n'avoir pas de lien direct (à part dans le prologue et dans l'épilogue) avec Thomas et compagnie ne m'a absolument pas dérangé. Après tout, ce n'était pas le but de ce tome prequel.

Et cette fin... Mon dieu ! Qu'est-ce qu'elle a le don de m'agacer. Argh. J'ai failli verser une larme.

[spoiler]Et sincèrement, je continue de penser que Deedee est Teresa. L'âge peut coïncider vu que l'auteur ne donne pas son âge et reste vague là dessus. Les personnages sous entende qu'elle n'a pas plus de six ans, mais elle peut très bien en avoir beaucoup moins. Ensuite, il y a la cicatrice de la fléchette, Teresa n'en a pas une dans la saga TMR ? Il me semble que si...[/spoiler]

Pour conclure, le seul petit bémol que je pourrais trouver, c'est qu'il est trop court et qu'on en redemanderait presque afin d'attiser notre gourmandise de savoir. Je conseil réellement L'ordre de tuer pour tous les fans de la trilogie !

par Philla
Beyonders, Tome 3 : La Voie de la Prophétie Beyonders, Tome 3 : La Voie de la Prophétie
Brandon Mull   
Ce troisième tome clôt vraiment d'une très belle manière cette magnifique trilogie qu'est Beyonders.
Tout y était pour en faire un magnifique cocktail d'aventure, d'amitié , de combats, de suspense et d'émotion.
La plume de l'auteur est toujours aussi fluide et unique.

[spoiler]Le groupe est divisé en deux groupes, l'un avec Jason qui a pour but de trouver Darian le Pyromancien, à la Bibliothèque Céleste, qui possède des informations capitales pour déterminer l'issue de cette guerre, et l'autre avec Rachel qui doit marcher sur Felrook avec Galloran !
Les deux quêtes furent passionnantes à suivre.La petite nouveauté est que nous avons pu suivre le point de vue de Nedwin.(tant mieux car c'est un personnage que j'adore !)

Malheureusement il y a eu de nombreux sacrifices afin d'arriver au renversement de Maldor, je pense notamment à Tark,Drake,Ferrin,Io et d'autres que j'oublie.
Les derniers chapitres avec le combat de Jason et ses compagnons contre le Vagabond et Rachel qui décide délibérément de se rendre à Maldor pour le renverser furent palpitants du début à la fin ! J'ai même eu droit à une séquence émotion lorsque Jason lit la lettre écrite par Darian (après avoir traversé un bon nombre d'épreuves difficiles).
Je l'ai trouvé magnifiquement bien écrit et en plus elle nous as permis d'enfin connaitre les informations capitales pour que les Rebelles gagnent cette guerre.

Le combat Rachel vs Maldor dans la chambre des Torivors fut passionnant à lire, il y avait énormément de suspense. J'ai trouvé la stratégie de Rachel vraiment très bien élaborée, sans aucune faille, donc un grand bravo à l'auteur.
Pendant ce temps Tark et Ferrin (qui m'a donné quelques sueurs froides de par son retournement de situation inattendu...) se sont sacrifiés afin de détruire Felrook grâce à l'Orantium et donc Maldor qui en était prisonnier d'une certaine manière grâce à Rachel !

Et pour finir ce tome en apothéose, Brandon Mull nous offre un épilogue de toute beauté !
Le fait que tous les Héros est droit à leurs statues à Trensicourt m'a vraiment fait plaisir, tout comme quand Rachel retourne chez elle pour revoir ses parents, et pour donner la lettre écrite par Jason à ses parents car il ne peut pas rentrer à cause de la prophétie !
J'ai une nouvelle fois pris énormément de plaisir à lire les derniers mots laissés par Jason à ses parents !
[/spoiler]

Donc un grand BRAVO à Brandon Mull pour cette fantastique épopée !

On peut toujours espérer une suite à cette trilogie !

par Glaedr
Starters Starters
Lissa Price   
http://wandering-world.skyrock.com/3077664313-Starters-Tome-1-Starters.html

Je viens de terminer Starters et j'ai le coeur qui bat encore à cent à l'heure. Cette "étoile noire de la dystopie" mérite bien son adjectif. C'est un récit prenant et poignant, qui nous dépeint une société et un avenir aussi fascinants qu'horriblement inhumains. La première moitié du livre pose les bases et la structure de l'univers captivant de l'intrigue, alors que la seconde partie est un concentré d'action et de rebondissements à couper le souffle. Malgré quelques lenteurs, je suis complètement charmé par la fabuleuse histoire de Starters.
Au départ, nous rencontrons Callie ( l'héroïne principale ), son petit-frère Tyler, et Michael, un ami à elle. Ils vivent tous les trois dans un immeuble abandonné, où l'eau et l'électricité ne sont plus des éléments mis à dispositions en quelques gestes simples. En effet, suite à la Guerre Des Spores, toutes ces sources ont été coupées et sont seulement offertes aux Enders, des personnes âgées de soixante à deux cents ans ( voire plus ). La guerre a tué toutes les personnes ayant entre dix-huit et soixante ans. Résultats : les scientifiques ont réussi à trouver un moyen pour permettre aux Enders de louer les corps des Starters pour vivre une nouvelle jeunesse. Nous pénétrons donc dans un monde où les apparences priment, et où nos corps ne nous appartiennent même plus.
Callie, Tyler et Michael se cachent depuis des années, et, désormais, ils ont besoin d'argent pour continuer à survivre. De plus, Tyler est malade, et Callie est prête à tout pour éviter que cette petite infection n'entraîne sa mort. Faute de pouvoir faire autrement, elle va décider de se rendre à Prime Destinations. Lieu surnommé La Banque Des Corps par les Starters. C'est là-bas que les Enders choisissent quel corps ils vont s'approprier durant autant de jours qu'ils le désirent.
Elle va donc courageusement louer son corps à Helena, une Ender. Sauf que tout ne va pas se passer comme prévu... Voyez-vous, normalement, pendant la location, la personne qui offre son corps reste endormie pendant des jours. Sauf que Callie va se réveiller dans son corps. Et va entendre la voix d'Helena dans sa tête. Mais, le pire, c'est ce que cette dernière lui demande : elle doit exécuter le Sénateur à tout prix avant que des milliers de Starters ne perdent la vie.
Plutôt prenant, n'est-ce pas ?! Hé bien c'est le cas ! Malheureusement, seuls ces quelques évènement prennent place dans la première moitié du roman. Mises à part quelques rencontres, dont celle d'un mystérieux Blake qui va rapidement s'amouracher de Callie, rien d'autre ne se passe. Je n'irai pas jusqu'à dire que ceci m'a déçu, loin de moi cette idée. Mais c'est assez embêtant, car on en attend tellement du roman que les quelques longueurs sont vraiment regrettables.
Autre petit bémol : le manque de descriptions et d'informations sur certains points de l'intrigue. En effet, nous en savons au final très peu sur la Guerre Des Spores, ou bien même sur l'époque dans laquelle nous nous trouvons. A dix and de la nôtre ? Trente ans ? Un siècle ? Aucune réponse ne nous est malheureusement fournie.
Bon rassurez-vous, ces points noirs nous paraissent vraiment minuscules une fois que nous sommes plongés dans la seconde partie du livre. Là, ouaw... J'en suis encore sous le choc ! Les retournements de situations s'enchaînent à une vitesse folle, et, personnellement, je n'ai rien vu arriver ! L'auteure à un vrai don pour nous surprendre et nous ébranler ! Le suspense va crescendo au fil des pages, on se demande si les personnes autour de Callie ne lui mentent pas au sujet de Prime Destinations et des horreurs qui s'y passent.
Mensonges et coups montés se succèdent sans cesse et nous privent de moments de répit ! Quel bonheur de rester scotché à chaque chapitre du roman ! Notre lecture est hyper fluide, et on veut toujours en savoir plus ! Qui est qui ? Qui à fait quoi ? Peut-on croire cette personne ? Autant d'interrogations qui nous poussent à lire avec frénésie !
Surtout que niveau héroïne, nous ne sommes pas en reste ! Callie est un protagoniste éblouissant et merveilleux dans cet univers atroce. Elle est prête à tout pour sauver son petit-frère et pour renverser le pouvoir de La Banque Des Corps. Elle veut venger la mort de ses parents et de ceux des milliers de Starters sans toit ni famille. Un fabuleux récit pour l'amour, la justice et l'envie de se battre pour ses rêves. Surtout que Callie va se faire un allié de taille : Blake, le petit-fils du Sénateur. Je ne parlerai pas de lui, mais plutôt de l'histoire que Callie et lui vont vivre. La romance n'est vraiment pas au coeur de l'histoire, mais elle est tout même présente en petite quantité. Même si elle n'est pas transcendante, elle reste tendre et mignonne, et permet à Callie de ressentir d'autres sentiments que ceux de la colère et de la répulsion contre sa société.
La seconde partie du roman s'écoule donc très ( trop ) rapidement entre nos mains, et je dois bien avouer que j'aurais préféré être autant ébahi et surpris par l'histoire dès le départ. La conclusion du livre est aussi angoissante que passionnante, et promet un tome 2 haut en couleurs ! Je ne pouvais plus lâcher le roman une fois que j'avais atteint les dernières pages. Elles regorgent d'adrénaline et de révélations inquiétantes qui provoquent des palpitations à notre pauvre petit corps toujours bousculé après la lecture de ce récit gênant et subjuguant.
En définitif, Starters est une excellente dystopie. Malgré une première moitié trop lente à mon goût, la suite fait tout le contraire en nous permettant de vivre les montagnes russes. On panique, on se ronge les ongles, on suspecte tout le monde. Bref, c'est du plaisir à l'état pur. Callie et un personnage mémorable, et j'ai vraiment hâte de la retrouver dans la suite de ses aventures. Une histoire époustouflante qui pousse à la réflexion et qui mérite bien le succès qu'on lui attribue !

par Jordan
Dualed, Tome 1 : Dualed Dualed, Tome 1 : Dualed
Elsie Chapman   
Dualed est un premier tome très prometteur. La couverture et le synopsis sont très intriguant et attirant. Et par chance, une amie le possédait. Alors que dire de ce tome 1 ? L'histoire est originale et rempli d'actions, mais malheureusement cela n'a pas été un coup de coeur.
Dés les premières je me sentais plongée dans ce livre. L'écriture de l'auteur est fluide et donc très facile à lire. Nous en apprenons sur cette société, sur les districts ainsi que le "pourquoi" de la création des doubles, qui pour moi, n'est pas très crédible... Je trouve aussi qu'il manque terriblement de description au niveau de lieux. Ce qui est très dommage vu que les genres dystopies/sociétés future ont pour but de nous offrir un décor propre du monde de l'auteur.
Comme tous dystopies, l'auteur à bien sûr placé une histoire d'amour ! Ce qui est généralement très bien. Le couple West et Chord est vraiment très mignon. Mais un peu confus. Je pense qu'Elsie Chapman n'a pas bien su exploiter cette romance... Néanmoins, les sentiments se font ressentir et on s'attache vite aux personnages. West est une fille très courageuse et qui n'en fait qu'a sa tête dans les moments les plus critiques. Mais bon. J'aime ce genre de caractère un peu maladroit. Chord, au contraire, réfléchit, est très tactique et est vraiment très très très protecteur envers West.

Malgré les défauts, je pense que Dualed est un livre à lire surtout si vous aimez les dystopies. Ce n'est pas un coup de coeur mais une lecture très agréable pour ma part.
Incarceron Incarceron
Catherine Fisher   
Incarceron a vraiment été très, très, difficile à lire. Pourtant le style de l'auteur et fluide et simple mais c'est l'univers et les personnages qui, je pense, m'ont posé problème. J'ai hésité à mettre en pause cette lecture ou à l'abandonner plusieurs fois, mais j'ai tenu bon.
Le fait de le lire en lecture à fait beaucoup je crois, parce que si Line ne m'avait pas encouragé je pense que je ne l'aurais pas terminé.

Ce qui m'a aussi motivé ont été les bons avis que j'ai lu sur ce livre et surtout sur la fin, j'ai pensé qu'elle me réconcilierait avec l'histoire, les personnages et l'univers mais …. ma naïveté me perdra parce qu'il se trouve que je me suis jamais autant trompée (sauf peut-être quand j'ai lu Fire Sermon de Francesca Haig, là je savais que je n'aimerai pas la fin ...enfin, bref….)

J'avoue que Incarceron a été pour moi une lecture éprouvante, relativement ennuyeuse et très longue (non, le temps que j'ai mis pour lire ce bouquin ne compte pas XD).

Je me suis sentie perdue plusieurs fois, dès le début j'ai eu l'impression d'être tombée dans un monde que je ne comprenais pas mais je me disais qu'au fur et à mesure j'y arriverai, je m'adapterai à cette histoire, mais non je n'ai malheureusement pas réussi. Et ça m'énerve par ce que je sais que je n'arrive toujours pas à savoir si le problème viens de moi (je n'étais peut-être en condition pour apprécié cette lecture) ou du livre.

Ensuite, pour parler du « suspens » … j'ai du complètement passé à côté et me perdre à un moment donné parce qu'il y avait des fois où je ne savais même pas où j'étais tombée, quel était le décor (j'ai une imagination débordante, mais j'ai galéré pour comprendre), quelle était l'histoire des personnages et leurs liens entre eux (laborieux).
Mon ressenti arrivé à la moitié du bouquin était que tout ça sonnait creux. Sans parler du fait qu'il a fallu attendre une bonne soixantaine de pages pour commencer à comprendre quel est le but de Finn et Claudia les personnages principaux -₋'

En parlant des personnages Finn est un jeune homme qui vit dans la prison Incarceron, avec un groupe de Racailles . Il est ici depuis trois ans, il n'a aucun souvenir de son passé, de ce qu'il est. On le surnomme le prophète (si mes souvenirs sont bons) parce qu'il a des visions. La seule chose qu'il sait, c'est qu'il n'appartient pas à cet endroit et qu'il vient de l'Extérieur, c'est pour ça qu'il veut s'échapper.

Claudia, quant à elle, vit à l'Extérieur, et c'est la fille du directeur d'Incarceron. Elle a été élevé dans l'optique d'épouser l'héritier du trône. Mais contrairement a ce qu'on pourrait croire ce n'est pas une parfaite petite princesse. En plus de ça il est prévu qu'elle se marie dans quelque jours et il s'avère que ce sont en fait ses deuxièmes fiançailles, et elle ne peut oublier les premières avec le Prince Giles. Elle est sûre et certaine que la mort de Giles n'avait rien d'accidentelle et elle souhaite savoir la vérité. Mais elle entre dans le bureau de son père par effraction pour obtenir plus de renseignement, elle découvre la clé de la prison et décide de s'en emparer. Il s'avère que cette clé lui permet de communiquer avec la Prison et avec Finn.

Je reconnais bien sûr que l'idée de base est originale: deux mondes différents dans un seul et même univers, une Prison qui vit et pense par elle-même. Un pitch original.

Mais là où ça ça pêche, ça a été dans le déroulement de l'histoire, en somme un résumé m'aurait suffit. Le récit est lourd et vouloir faire trop de mystères n'est jamais vraiment bon surtout quand ça fait perdre le fil de l’histoire. Et le rythme de l'histoire est vraiment lent. Tellement lent qu'il donne l'impression que rien ne se passe.
Après avoir refermé ce bouquin j'ai eu l'impression de n'avoir assisté à rien. Et sans parler des moments et situations parfois incohérents, où j'ai totalement perdu le fil et qui m'a donné envie de lâcher le livre parce que je sentais que l'histoire partait dans tous les sens.
J'ai trouvé la fin …. comment dire, pour moi l'auteure a voulu en faire trop pour nous impressionner.
Les personnages ne m'ont rien fait ressentir, ils étaient creux, fades et pour moi qu'importe ce qui leur arrive je m'en fiche Finn aurait pu être sympa, j'en suis certaine surtout qu'au début j'ai cru avoir un chouia de compassion pour lui mais il m'a rapidement agacée. Il est d'une naïveté épouvantable et il ne prend aucune décision (il est pire que moi, c'est pour dire). Il m'a fait pensé à un mollusque et enplus de ça monsieur ne sait absolument pas s'entourer bien que ça vie en dépende, j'ai envie de dire « pitoyable ». Claudia, elle, m'avait au début plu par son côté rebelle... Seulement voilà, Claudia se montre rapidement très égoïste et égocentrique !. Elle ne pense qu'à elle, elle ne fait les choses que pour elle et surtout elle ne tient pas compte des gens qui l'entoure. Je pensais, par exemple, qu'elle appréciait Jared(moi aussi je l'aimais bien), elle m'a surtout donné l'impression de l'utiliser pour faire le sale boulot à sa place.

Et les personnages secondaires, on en parle ? la reine Sia, son fils Caspar (pour ne citer qu'eux) si il faut avoir peur de ces deux-là, qui en plus n'ont aucune « profondeur » je veux bien me faire bonne sœur sur le champ !

Si il faut vraiment que je choisisse des personnages qui m'ont plu, enfin pas vraiment plu mais qui m'ont assez intrigué (du moins, suffisamment pour que j'en parle), je dirai qu'il y a le père de Claudia. C'est un homme craint, froid et son opposé, Jared, le tuteur de Claudia, qui a beaucoup de connaissances et semble sincèrement sympathique. Ce sont les deux seuls personnnages qui m'ont donné envie d'en savoir plus sur eux.

Malheureusement, ça ne suffit pas pour un livre. Tout le reste m'a « saoulé ». J'en ressors avec un sentiment vraiment négatif, et même si c'est une série de deux tomes (il me semble), je ne lirai pas le deux pour avoir le fin mot de l'histoire. Je ne suis vraiment pas intéressée.

Ma note : 7/20



par Nolany
UniCorp, Tome 1 : Belle de Glace UniCorp, Tome 1 : Belle de Glace
Anna Sheehan   
http://wandering-world.skyrock.com/3069471383-Belle-De-Glace.html

Belle De Glace est un très bel ouvrage, qui m'a complètement subjugué. A mi-chemin entre la dystopie et la science-fiction, le roman nous entraîne dans un voyage fascinant au premier abord, et qui devient aussi terrifiant que magnifique au final. L'histoire de Rose et de sa vie m'a totalement conquis, et je peux d'ores et déjà affirmer que si Anna Sheehan écrit d'autres romans, je sauterai dessus les yeux fermés.
Dès les premières pages du roman, l'intrigue nous surprend et nous donne envie d'en savoir plus. En effet, nous faisons la rencontre de Rosalinda Fitzroy, une jeune femme de seize ans, mise en stase depuis... Plus de soixante ans. Plutôt saisissant, non ? Le cadre est posé dès le début, un bel atout pour cette intrigue inédite. Rose va très rapidement faire la rencontre de Bren, le garçon qui l'a réveillée, ainsi que quelques-uns de ses amis, dont Otto, un humain à l'ADN modifié qui a la peau bleue, qui ne sait pas parler, et qui ressemble à un extraterrestre.
Comme vous pouvez le constater, l'univers du livre est vraiment très poussé, et rondement bien mené. J'ai eu des étoiles dans les yeux à maintes reprises en découvrant à quel monde Rose allait devoir s'accoutumer. Tout y est très sophistiqué, très futuriste. J'ai adoré imaginer cette planète qui pourrait être la nôtre dans des dizaines d'années. Pour moi qui suis un énorme amateur de dystopies, j'ai été conquis, bien qu'on nage plutôt dans la science-fiction. Mais avec Belle De Glace, la limite entre ces deux genres est encore plus fine que d'habitude.
Rose est un personnage auquel on s'attache très vite. Après son réveil, elle va devoir se faire à l'idée que toutes les personnes qu'elle connaissait sont mortes. Que le monde a changé. Que la Terre a continué de tourner. Et que rien ne sera jamais comme avant. Elle ressort de ses soixante années de stase très, très, affaiblie. Aussi bien physiquement que psychologiquement. On voit en elle un protagoniste déchiré et détruit, qui ne cesse d'être empreint à une mélancolie dévastatrice. Rose est vraiment une héroïne émouvante et captivante, qui, même si elle a été anéantie par la vie, va vouloir se battre et se reconstruire un semblant d'existence.
Le seul bémol que je peux trouver à Rose est le fait qu'elle ne se pose tout de même pas assez de questions. Elle se torture l'esprit avec énormément de choses, mais j'ai eu l'impression qu'on survolait certaines idées à des moments. Elle arrive après soixante ans et, même si l'horreur de ce qu'elle vit est palpable, j'ai eu l'impression qu'elle se faisait vite à cette idée. Mes sentiments sont assez paradoxaux dans le fond : je suis tombé sous le charme de Rose et de son histoire, mais j'ai eu l'impression de frôler quelques sujets. Enfin, c'est lorsqu'on cogite de cette manière après un roman qu'on se rend compte qu'il nous a marqué, non ?
A côté de cela, notre lecture est juste hyper, hyper, fluide. Le style d'Anna Sheehan est... Exceptionnel ! Les pages se tournent d'elles-même ! Sa plume est merveilleuse, et elle parvient à nous transporter corps et âme dans son ouvrage. Dès que je commençais à lire, je m'évadais à cent pour cent. Plus un bruit autour de moi, plus un souci, plus aucune pensée. Comment vous dire... Je suis tombé amoureux de cette sensation. L'auteure parvient à totalement nous enivrer grâce à son histoire. Un vrai bonheur !
La romance dans Belle De Glace tient une place assez particulière, ce qui change nos habitudes. L'histoire d'amour que vit Rose est surtout présente dans son esprit et dans ses souvenirs, bien que les personnages masculins de son "nouveau présent" ne la laisse pas insensible. Les passages romantiques de l'intrigue sont à couper le souffle. Là, j'étais littéralement emporté dans l'univers envoûtant du livre. Anna Sheehan sait trouver les mots pour nous transmettre à la fois la douleur et le bonheur de notre petite Rosalinda quand elle ressasse les images de son ancienne vie. De plus, nous ( aussi bien Rose que nous, lecteurs ) devons affronter au cours de l'histoire des tas de rebondissements qui nous bouleversent. Je n'ai vu pratiquement aucun de ces derniers venir, et je peux vous assurer que j'ai failli m'étouffer à plusieurs reprises ! Les surprises que nous offre l'auteure sont vraiment inattendues ! Du plaisir à l'état pur, voilà de quoi regorge Belle De Glace.
Derrière tout cet aspect assez "normal" du roman se cache également une facette bien plus profonde. Ce roman est une extraordinaire et rare leçon de vie. La société de Rose pourrait être la nôtre. Les horreurs que les humains ont vécu pourraient nous arriver un jour. Mais c'est surtout ce qui est arrivé à Rosalinda qui nous trouble. En effet, cette histoire de "stase" est tout autant charmante qu'effrayante. Belle De Glace nous transmet un message, un message assez terrifiant en fin de compte. Quand on se creuse la tête, on comprend que Rose est complètement à la merci de ceux qui lui ont fait miroiter une existence parfaite ( je vous rassure, je ne vous spoile pas ). Ainsi, on peut se remettre en question : ce que je vois est-il vraiment la réalité ? Ou bien vois-je juste ce qu'on m'a dit de voir ? Et si tout ce en quoi je croyais n'était qu'un horrible mensonge ? Une réflexion philosophique vraiment passionnante à découvrir.
En bref, Belle De Glace est un ouvrage poignant et puissant, qui nous embarque complètement dans un univers angoissant qui pourrait parfaitement être le nôtre dans l'avenir. Rose est une héroïne déstabilisante, pleine de tristesse et d'espoir pour le futur. Anna Sheehan a réussi dans son premier roman à écrire une histoire profonde avec un vrai message à la clé. Une lecture alarmante et brillante, qui mérite sans aucun doute que vous la découvriez.

par Jordan