Livres
451 112
Membres
396 280

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Orion, Tome 1 : Ainsi soient les étoiles



Description ajoutée par Aur31 2018-10-08T18:17:02+02:00

Résumé

Après des années de travail intenses et douloureuses, Leo Kats sera Nikiya dans la Bayadère qui se jouera à l’Opéra de Sydney. C’est la consécration pour cette jeune danseuse.

Quelques jours avant la représentation, Orion Atlay, illustre chorégraphe français, s’invite dans l’école de la compagnie pour y créer un ballet irrévérencieux. Et il veut Leo, lumineuse et docile. Seulement elle.

Obsédé par la première danseuse, Orion tente tout pour la convaincre. Secouée par les méthodes peu académiques du maître de ballet, troublée par le désir qu’elle ressent pour lui, Leo craint le pire pour sa carrière.

Des studios à la scène, en passant par les coulisses de l’Opéra, les deux Étoiles dansent avec leurs ombres. Elles devront se battre pour trouver l’amour.

Afficher en entier

Classement en biblio - 147 lecteurs

Extrait

Son souffle brulant caresse ma joue. Ses lèvres courent sur ma pommette, le long de ma mâchoire. Orion soupire, Orion est possédé quand il est inspiré. Moi, je suis éblouie, ensorcelée.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Pas apprécié

http://www.my-bo0ks.com/2019/01/orion-tome-1-ainsi-soient-les-etoiles-battista-tarantini.html

L'habit ne fait pas le moine, je le sais. Pourtant, lorsque j'ai découvert la couverture de ce premier tome d'Orion, j'ai su que je voulais découvrir son contenu. Une fois de plus, je vais aller à l'encontre des nombreux avis que j'ai vu passer dernièrement et vous dire pourquoi je n'ai pas aimé Orion, ainsi soient les étoiles car cela a été ma seconde grosse déception de l'année.

Avant ça, un bref résumé de l'histoire pour vous mettre dans l'ambiance du roman. Leonie alias Leo est danseuse depuis de nombreuses année touche enfin au but. Elle devient première ballerine à l'Opéra pour une représentation qu'elle a énormément travaillé. Toute sa vie se résume à la danse pourtant, lorsque le célèbre Orion débarque pour choisir sa nouvelle muse, et danseuse, tout se bouscule et entre eux une relation intense et étrange s'installe.

Avant d'entrer dans le vif du sujet, j'avoue ne pas avoir été tant que ça emballée par le style de l'auteure, qui m'a paru assez brouillon et manquait de piquant pour rendre l'histoire captivante dès les premières lignes. Malheureusement, j'ai senti dès le début que cette lecture serait compliquée pour moi et que ma note allait en pâtir. Je ne m'étais pas trompée car plus j'avançais dans l'histoire et moins j'appréciais.

Tout d'abord, j'ai détesté Leo. A dire vrai je l'ai trouvé très immature, cruche à l'extrême et vraiment agaçante. Elle m'a d'ailleurs rappelé une certaine Ana (cf : Cinquantes nuances de Grey) alors étant donné que je n'ai pas aimé ce dernier, la cohabitation entre elle et moi s'est assez mal passée. Elle est molle et se laisse totalement manipuler et façonner par Orion. Vous l'aurez compris, sa personnalité s'efface totalement, telle une page blanche à réécrire.

De son côté Orion, bien que mystérieux et passionné par son travail, je lui accorde ce point m'a déplu de A à Z. Non vraiment il est quasiment tout ce que je n'aime pas dans les personnages masculins. Il est possessif à l'extrême, un brin manipulateur, parce que quand il veut, il obtient, quitte à faire des choses pas très correctes pour y arriver. Et puis bien sur, il ne pense qu'au cul, et ça, c'est le cerise sur le gâteau. Une vierge à déflorer, SUPER, réglons ça rapidement histoire de passer à autre chose. Et alors pour couronner le tout, il est comme le cliché du français que l'on aperçoit souvent dans les romans américains (je pense notamment au second tome de Calendar Girl avec Alec) et j'avoue ne pas avoir compris, puisqu'il s'agit d'un roman français... Alors certes, cela se passe en Australie mais quand même. J'aurais aimé éviter ces clichés du type qui ne pense qu'au sexe et dont les tiques verbales sont répétitives pour bien montrer qu'il est français. On s'abstiendra de sa relation spéciale qu'il a avec Claudia, parce que là aussi j'ai été "dégoûtée" de ce que je lisais...

L'histoire en elle-même avait tout pour me plaire, car déjà très jeune, les seuls romans que je lisais étaient sur la Danse, et j'avais vraiment hâte de me plonger dans Orion pour ces mêmes raisons. Un roman qui n'épargne pas le lecteur, qui montre l'envers du décor d'une ballerine, des dérives mais aussi la beauté des représentations. Je lui accorde donc ce point, un univers qui peut captiver le lecteur.

En revanche, pour ma part, ça ne l'a pas fait. Principalement à cause des personnages que j'ai tout simplement détesté. Mais aussi par le rythme du roman, assez lent et pourtant trop rapide concernant la relation Leo/Orion. Dans ces circonstances, il est difficile d'apprécier sa lecture. Je m'arrêterai donc là et laisse la suite à ceux qui ont apprécié ce premier tome.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

C'est une histoire qui ne m'a particulièrement touchée car j'ai eu l'impression qu'il fallait vraiment faire partie du monde de la danse pour vraiment la comprendre. Je pense qu'avec certaines connaissances approfondies, j'aurais pu entrer plus facilement dans le décor et comprendre les difficultés des personnages.

Je suis passée à côté et j'ai vraiment eu du mal à entrer dans l'histoire. Ajouté à cela des personnages assez complexes, je suis passée tout à fait à côté.. Le personnage de Léo m'a paru totalement éteinte, influençable et sans caractère.. Bref, je n'ai pas été séduite et je n'ai pas vraiment eu envie de sauter sur le tome suivant.

Afficher en entier
Or

https://leslecturesdecoco.wordpress.com/2019/03/20/orion-tome-1/

S’agissant d’une histoire se déroulant dans le milieu de la danse, des ballets et Opéras, je m’attendais bêtement à une romance niaise sur fond de paillettes et de beauté bien gracieuse. Et j'ai fait erreur, car si grâce, il y a : elle est sombre et ténébreuse. Ce fut une agréable surprise.

Battista Tarantini a une plume fabuleuse. Les mots s’enchaînent de manière à créer une chorégraphie, un rythme. Fragile et dramatique quand il s’agit de Léonie et plus brutal quand il s’agit d’Orion.

Un très bon premier tome et c’est sans surprise que je compte me procurer le deuxième !!

Afficher en entier

https://ivredemots.weebly.com/chroniques/orion-tome-1-ainsi-soient-les-etoiles-battista-tarantini

Un grand merci aux éditions hugo roman pour l'envoi de ce service presse !

Léo n'est pas une héroïne comme les autres. Elle est loin d'être banale, bien au contraire. C'est une jeune femme talentueuse, première en tout, on pourrait croire qu'elle est heureuse dans sa vie. Ce n'est pas le cas. Être en tête a un prix élevé, il faut qu'elle soit parfaite, tout le temps. Beaucoup sont derrière elle, la jalouse, l'observe aux aguets d'une erreur de sa part pour prendre sa place. Il lui a fallu beaucoup de travail pour en arriver jusque là, de longues heures de souffrances qui ont mis son corps en faiblesse, et lui on créée des démons. Ses mêmes démons qui vont attirer Orion vers la jeune femme pour l'aider à s'en séparer. Ce dernier est un célèbre chorégraphe, un fou, un virtuose. Quand ses yeux rencontrent ceux de Léo, il sait ce qu'il veut, en l’occurrence, elle. Mais la jeune femme ne va pas accepter cette proposition aussi facilement. Elle se méfie de lui, car les échos qu'elle a ne sont pas en sa faveur. Seulement l'homme va la convaincre, mettre en évidence l'ombre et la lumière en Léo, la tuer pour la faire revivre.

Fiou. Et bien ! J'ai vraiment adoré ce premier tome qui, pour le coup, nous met vraiment dans l'ambiance de la danse et l'univers compétitif. Les personnages m'ont paru vraiment très réalistes. C'est à travers la danse qu'ils vivent, sans ça, ils ne sont rien, c'est du moins l'impression qu'ils donnent. C'est brut, c'est dur, il n'y a pas d'édulcoration et c'est ce qui fait la richesse de ce récit. Les deux personnages sont perdus, cela se sent, cela se voit et ils le savent. La jeune femme est enfermée dans le monde de la danse, et sur scène vit dans la lumière. Elle fait ce qu'on lui demande, elle incarne et joue les rôles qu'on lui cantonne et tout ça, dans la perfection. Mais Orion n'est pas dupe, il reconnaît une certaine fragilité en elle, cette innocence qu'elle tente de cacher sans grand succès et les ombres qui tournent autour d'elle. Ce dernier c'est tout son contraire, il veut, ordonne et exige. Il est sûr de lui et de son attrait envers la gente féminine. Mais l'homme cache un secret qui le fait vivre dans l'ombre.

L'intrigue tourne autour de l'histoire d'Hadès et Perséphone (c'est un des points qui a fait que je l'ai adoré!). J'ai vraiment trouvé intense le thème de la danse, le fait que les personnages et leur vie soient proches du mythe du dieu de l'enfer et de son épouse. C'est beau, c'est puissant, c'est tragique. Beaucoup de livres ont comme sujet la danse, mais peu sont aussi bien décrit qu'Orion. J'avais cette impression de vraiment être à l'intérieur du récit. Il est réaliste, les personnages sont torturés, ils vivent pour danser, pour briller. Le côté compétitif est bien mis en évidence avec la jalousie des uns et les critiques des autres. Orion et Léo vont éprouver une certaine attirance l'un pour l'autre, dès les premières pages. Cette alchimie fait partie intégrante du récit sans prendre une place trop importante. Les moments de sensualités entre eux sont bien décrits, beaux même. C'est avec la danse qu'ils vont communiquer ensemble, qu'ils vont vivre ou survivre.

En ce qui concerne la plume de l'auteure, je l'ai adoré et savouré. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire l'histoire d'Orion et de Léo. D'Hadès et de Perséphone. La plume est réaliste. On est dans l'histoire. On vit à l'intérieur du récit, au côté des personnages. J'ai eu aucun mal à imaginer le décor et l'envers du décor tellement c'était bien décrit. Je me suis sentie imprégné par les différentes émotions des protagonistes, je ressentais leur doute, leur peur, leur souffrance. Mais aussi leur désir et leur joie. Après, le côté très « imagé » pour ce qui est de la danse pourrait rebuter certains lecteurs. Il est vrai que je me sentais frustré de ne pas réussir à imaginer les pas qu'ils faisaient. On sent que l'auteure est vraiment passionnée par la danse, tellement elle arrive à mettre en place des chorégraphie digne d'étoile.

En conclusion, ce premier tome est à l'image de la couverture du roman ; magnifique. J'ai aimé les personnages qui sont torturés, ni tout noirs ni tout blancs. On vit avec eux, on ressent leurs émotions, on comprend leur sentiments,... Ce livre est puissant, l'univers de la danse est bien décrit et j'ai aimé les chorégraphie mis en place par les protagonistes au cours de l'histoire. Ce qui m'a le plus plu, c'est l'histoire autour de mon mythe préféré, celui d'Hadès et de Perséphone. Le ténèbres et la lumière.

Afficher en entier
Diamant

Dites-moi comment continuer de vivre après avoir lu Orion ? Comment survivre à cet ouragan ? Je n'imaginais pas rencontrer deux âmes aussi belles que celles de Leo et Orion. Je ne m'attendais pas à un tel... à un tel bouleversement. Ainsi soient les étoiles... Les étoiles brillent toutes les nuits depuis des millénaires ; certaines meurent pour laisser place à des lumières encore plus brillantes. Orion et Leo ne s'éteindront jamais. Ils continueront de danser sans jamais cesser.

Afficher en entier
Diamant

https://sweetyhoneyaddictions.blogspot.com/2019/02/orion-tome-1-ainsi-soient-les-etoiles.html

Orion, où comment entrer dans un autre monde si intense qu’il nous empêche de respirer au point de suffoquer. Je sais pourtant que Battista Tarantini a une plume saisissante mais je ne m’attendais pas à devoir prendre des pauses tant l’intensité de ses mots finissaient par m’étouffer.

Honnêtement, je ne sais pas si je peux parler de ce roman, si j’en suis réellement capable. J’ai eu l’impression d’être dans une autre dimension. De vivre une expérience divine. Et je dois probablement passer pour folle en écrivant ça ou même d’exagérer.

Tout ce que je sais, c’est que j’ai adoré cette lecture. Battista nous emporte dans l’univers de l’opéra, des balais, des danseurs, des chorégraphes. On lit la danse, on respire la danse, on vit la danse.

Leo est déjà au sommet de son art mais elle s’est perdue en chemin. Je crois qu’elle ne sait même plus pourquoi elle danse, c’est devenu mécanique et extrêmement douloureux. Elle sombre mais Orion, ce danseur et chorégraphe aussi fou que ravagé, va l’aider à se transformer. Elle va redevenir elle-même, mais à quel prix. Elle est la lumière, il est l’obscurité.

On se retrouve vraiment dans une histoire à part, avec de nombreuses références, des descriptions si détaillées et si réalistes qu’on se sent spectateur. Ses personnages sont vraiment bien travaillés, de même que son intrigue. Son récit est percutant et fascinant.

Je ne vous cache pas que je suis enchantée d’avoir la suite pour suivre leur aventure et voir jusqu’où va aller Orion dans sa folie. S'il vous plait, dites-moi que vous l'avez aimé comme moi !

Afficher en entier
Or

Un roman que je voulais découvrir, car j'avais fait de la danse plus jeune et je voulais retrouver cet univers strict et stérile. Et franchement, j'ai vraiment apprécié cette lecture...

L'histoire est celle d'une danseuse, Leo Kate qui interprète Nikita dans la Bayadère à l'Opéra de Sydney. Mais quelques jours avant la première représentation, un chorégraphe français, Orion Atlay, croise la route de Leo et la veut pour créer une nouvelle œuvre. Cette dernière ne sait pas sur quel pied danser avec cet homme très peu académique...

Dès les premières pages, j'ai été plongée dans un univers que j'ai connu plus jeune. Et je dois dire que cela me donne envie de reprendre les pointes. L'auteure a réussi à recréer un univers tellement réaliste. J'ai trouvé cela génial, car on arrive à se plonger facilement au milieu de ces danseurs. De plus, je trouve la relation entre Leo et Orion très bien développé. On comprend facilement leur attirance, mais aussi leur rejet. En faite, on comprend leur relation par rapport au milieu compliqué des Opéras. Et j'ai trouvé que l'auteure a trouvé un bon équilibre entre la relation humaine et l'univers de la danse.

La fin est étonnante et me donne envie de découvrir la suite au plus vite. D'ailleurs, je vais enchaîner le premier et le second tome pour découvrir la suite de l'histoire de Leo et d'Orion.

Leonie Kats dit Leo est une danseuse qui fait que cela de sa vie. Actuellement, elle interprète Nikita dans la Bayadère à l'Opéra de Sydney. Mais elle va alors faire la rencontre du célèbre chorégraphe Orion Atlay, qui la veut pour créer sa prochaine oeuvre. Leo hésite pour savoir si elle accepte ou pas ce nouveau challenge. De son côté, Orion va un peu lieu forcer la main en ventant ces avantages, mais aussi en appuyant où cela fait mal pour une danseuse. J'ai beaucoup aimé ce personnage, qui est totalement soumis à sa passion pour la danse. J'ai vraiment apprécié cela, car cela rentre parfaitement dans l'univers. De plus, au fil des pages et au contact d'Orion, elle va développer quand même un certain caractère que j'espère retrouver dans le second tome.

Orion Atlay est un chorégraphe de renom qui crée des œuvres assez particulières et quand il a une idée en tête, on a du mal à lui défaire. Je trouve que dans les grandes lignes, il ressemble au professeur de danse que l'on peut rencontrer. Mais il a aussi une partie très sombre qui fait vraiment son originalité. Il n'est pas très académique et en demande beaucoup à ses danseurs. Au fil des pages, on commence à comprendre ce qui le pousse à faire cela. Je ne peux pas dire que je me suis attachée à ce personnage, car il reste des parties d'ombre en lui. Donc j'ai hâte d'en découvrir plus sur lui dans le prochain tome.

Le style d'écriture est très poétique et travaillé. J'ai apprécié la plume de l'auteure. J'en suis ravie, car j'ai aussi un one-shot dans ma PAL de cette auteure. J'ai donc hâte de le découvrir.

En général, une histoire avec un parfait équilibre entre le milieu de la danse et la relation de Leo et d'Orion.

>>http://www.fifty-shades-darker.fr/2019/03/orion-tome-1-ainsi-soient-les-etoiles.html

Afficher en entier
Diamant

Le seul mot qui me vient à l'esprit pour décrire ce livre est : INTENSE. En fait je pourrais en rajouter d'autres comme bouleversant, renversant... mais ça serait trop long.

Ce livre m'a complètement retourné, emmené. Je me suis perdu avec Leo et Orion. J'ai eu la tête qui tournait quand ils dansaient. Je les ai littéralement suivi à chaque pas.

Ce n'est drôle nul part mais c'est poignant. Je ne sais pas si on peut faire des personnages plus torturés qu'eux, je ne sais pas si c'est possible. Mais justement, c'est ce qui rend ce livre aussi magique. Ils se libèrent de leurs tourments grâce à la danse et c'est sublime, magnifique.

La danse est vraiment omniprésente dans ce roman et c'est ce qui en fait son originalité. J'aime la danse et la danse classique a fait partie de ma vie particulièrement longtemps mais en lisant ce livre j'ai eu l'impression de remettre mes chaussons et de danser avec eux.

La plume de l'auteure est enivrante et captivante, et comme pour Heroes, j'ai été transportée avec eux, en Australie.

Afficher en entier
Diamant

Énorme coup de coeur pour ce roman !

Intense, majestueux, renversant.

Pendant toute ma lecture, je dansais avec Leo, je tournais encore et encore. Sans savoir si la chute serait brutal.

J'ai énormément apprécié les deux personnages principaux.

Leo est forte, courageuse, persévérante. Elle évolue énormément dans ce premier tome. Orion est intimidant, magnifique, puissant, talentueux. C'est un ange déchu, privé de lumière.

Mais il voit la lumière en Leo. Elle est son phare dans l'obscurité. Leo est sa muse, il veut la brisée pour mieux la reconstruire.

Leo est Perséphone, Orion est Hadès.

J'ai été subjuguer par la plume de Battista Tarantini.

Et j'ai hâte de continuer ma danse...

Afficher en entier
Argent

Occulter la souffrance pour ne voir que la beauté de la danse serait trop facile, oublier les heures d’entraînement, d’étirements, d’equilibres et autres pirouettes serait reducteur pour les athlètes que sont les danseurs.

L’histoire est bonne mais il m’a manqué un lien, une etincelle entre Leo et Orion pour être totalement emportée.

Je continue néanmoins sur le 2

Afficher en entier
Bronze

Une histoire au coeur de la danse, avec passion et douleur ... encore une fois l'auteure manie aussi bien les mots que les maux ...

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Orion, Tome 1 : Ainsi soient les étoiles" est sorti 2019-01-03T00:00:00+01:00
background Layer 1 03 Janvier

Date de sortie

Orion, Tome 1 : Ainsi soient les étoiles

  • France : 2019-01-03 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 147
Commentaires 35
Extraits 18
Evaluations 72
Note globale 8.1 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode