Livres
443 621
Membres
379 432

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Son souffle brulant caresse ma joue. Ses lèvres courent sur ma pommette, le long de ma mâchoire. Orion soupire, Orion est possédé quand il est inspiré. Moi, je suis éblouie, ensorcelée.

Afficher en entier

Je ne sais pas qui elle interprètera, de quelle manière je vais la déconstruire pour qu'elle incarne et vive au lieu de subir. Je connais seulement le nom de l'épreuve dans laquelle je vais nous plonger : ivresse. Celles des profondeurs. Avant le coma, inévitable.

-Voilà les périls, je chuchote aux ténèbres.

Afficher en entier

Amour éternel. Chagrin démesuré. Manque douloureux. Chute vertigineuse.

Ainsi soit les étoiles.

Afficher en entier

Atlay n'a pas bougé depuis que je me suis fais remarquer. On ne sait pas ce qu'il observe depuis quelques minutes. On ne voit pas ses yeux cachés derrière ses lunettes de soleil, mais bien trop ses pommettes hautes, ses joues émaciées et mal rasées. Ses lèvres charnues qui ne sourient pas.

- Elle! tonne-t-il enfin.

Il remonte ses lunettes dans la masse de cheveux dorés rassemblés sur son crâne. Deux orbes de la même couleur que l'ambre, ou que le whisky, éclairent soudain son visage d'ange déchu.

Sa main se lève, son doigt se tend vers nous.

- Toi? chuchote Tybalt qui m'a rejointe.

- C'est elle que je veux, confirme Atlay en me dévisageant.

Il n'y a ni douleur ni tension. Il y a la stupeur et l'incompréhension.

Il n'y a Orion Atlay, le transfuge, l'écorché, qui veut Leo Kats, la première de la classe.

Invincible, invisible.

Pas moi, impossible.

Afficher en entier

Je vais brûler sans me plaindre.

Afficher en entier

Je vais lutter pour que la suite n’appartienne qu’à moi.

Afficher en entier

C’est en éprouvant de la souffrance que je suis parvenue à toucher les étoiles.

Afficher en entier

" Perséphone, fille de Zeus, vivait dans la lumière auprès de sa mère, Déméter, déesse de la Terre et des moissons. Un jour, dans les bois, elle fut enlevée par Hadès, dieu des Enfers, qui avait décidé d'en faire la souveraine de son royaume souterrain. Hadès déchaina la colère de Déméter en refusant de lui rendre sa fille. Perséphone, elle ne protesta pas. Zeus trouva un compromis pour satisfaire tous les partis : Hadès et ses ténèbres se nourriraient de la lumière de Perséphone durant six mois, tandis que l'automne et l'hiver régneraient sur terre. L'autre moitié de l'année, Perséphone quitterait son époux pour rejoindre sa mère, ramenant sur terre le printemps et l'été. "

Afficher en entier

Une morsure dans l'âme qui ne cicatrise jamais.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode