Livres
461 205
Membres
417 259

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Osez 20 histoires de sexe aux sports d'hiver



Description ajoutée par Marshoo 2015-02-18T17:35:33+01:00

Résumé

On associe toujours le sexe torride à l'été, mais l'hiver, il s'en passe de belles aussi... Des pistes enneigées aux chalets confortables en passant par la cabine des remontées mécaniques, le local du secouriste, la boîte de nuit locale ou le resto d'altitude, ça batifole dans tous les coins ! Dans ce nouveau recueil, vous découvrirez votre station de ski préférée telle que vous ne l'aviez encore jamais vue, à travers 20 histoires bien résolues à vous prouver que les sports d'hiver ne se résument pas au ski et à la fondue savoyarde. Prêt pour une petite virée sur les sommets du plaisir ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 10 lecteurs

Extrait

La crème de massage d’un blanc dilué que Théo versa sur le dos de Maude, sans la réchauffer, pour le plaisir de voir sa peau réagir, se contracter, devenir granuleuse, était obscène. Il se dépêcha de l’étaler. Il parcourut tout le dos, comme pour lisser la chair de poule, et s’étonna d’obtenir l’effet inverse. Plus il lissait, plus la peau devenait irrégulière, jusqu’au frisson. Gêné par le lit, trop large pour qu’il en fasse le tour au gré de l’errance de ses mains, il se mit à califourchon sur Maude. La nuque, les épaules, les omoplates, les dorsaux… Les muscles se déliaient sous ses doigts, il les sentait rouler, résister un peu, puis se détendre, plus souples à chaque passage. Sur certains nœuds, il insistait, Maude gémissait, soufflait, puis se calmait à mesure que la contracture cédait. Arrivé à la lisière de la serviette, il glissa un pouce, puis le second, dans les petits creux qui, de chaque côté de la colonne vertébrale, annoncent la proximité des fesses. Il arrima ses autres doigts aux hanches, et entama des mouvements circulaires pour défaire les tensions. Il voulait voir ses mains sur Maude. Il baissa la serviette, de quelques centimètres seulement. Ses mains sur Maude, attachées aux hanches, et la pente douce des fesses, plus larges, le début de la raie si près de ses pouces… En levrette, il l’aurait tenue comme ça, exactement comme ça, la petite Maude.

— Tu veux que je te masse les jambes ?

Elle acquiesça. À genoux au pied du lit, il tritura ses pieds, plus doux avec la cheville endolorie. Puis, ses mollets. Pour masser ses cuisses, il devait tendre les bras, c’était inconfortable. Il remonta sur le lit, écarta les jambes de Maude pour se placer entre elles et continuer à son aise. L’arrière des genoux, l’extérieur des cuisses jusqu’aux côtés des fesses, puis l’intérieur, et sous la serviette une humidité chaude, ses doigts aimantés par ce qu’il avait aperçu quelques instants plus tôt, alors qu’il s’occupait de ses pieds. Il n’osa pas. Il remonta le long du corps de Maude, se pencha sur elle :

— Tu te sens mieux ?

Entre leurs peaux, Mickey et Minnie s’embrassant timidement, et le caleçon distendu. Rien d’assez épais pour dissimuler à Maude l’érection de Théo, contre sa cuisse. Et Théo le savait. Mais n’osait pas.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Un recueil de nouvelles courtes assez sympas ..

Rien de bien surprenant ni méchant ..

Si vous n'aimez pas le langage cru et les scènes répétées, passez votre chemin ;)

Afficher en entier
Bronze

Sur les 20 nouvelles, quatre sortent vraiment du lot. Quelques autres m'ont fait passer un agréable moment, aussi ne vais-je détailler que ces deux premières catégories.

Le reste (11 textes, quand même) est souvent intéressant mais j'ai été moins réceptive au style des auteurs, je ne m'attarde donc pas. Je ne vois pas l'intérêt de flinguer pour le plaisir, lorsque ce sont des récits qui me sont "imposés" parmi des auteurs que j'aime, recueil de sensibilités diverses oblige. Ce qui me touche peut laisser froide une autre personne et inversement.

J'ai encore une fois noté un besoin d'évoquer La Musardine au sein même de certaines nouvelles, ce qui me laisse plutôt perplexe. Est-ce qu'en citant l'éditeur, on cherche à le flatter, est-ce une manière de nous dire "tu as vu ? Je suis un auteur estampillé La Musardine, moi", ou une mise en abîme un peu maladroite de l'auteur débutant ?

Perso, ce que je préfère. Ça fait servile et peu professionnel.

Autre sujet de perplexité, l'alignement de mots crus, confondant érotisme et catalogue du petit pornocrate.

La suite de mon avis ici :

https://sijelisprendsgardeatoi.blogspot.fr/2017/10/osez-20-histoires-de-sexe-aux-sports.html

Afficher en entier

Date de sortie

Osez 20 histoires de sexe aux sports d'hiver

  • France : 2014-11-20 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 10
Commentaires 2
Extraits 4
Evaluations 3
Note globale 5.33 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode