Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ostirnae : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Que passe l'hiver Que passe l'hiver
David Bry   
Coup de cœur des Imaginales 2019, et à raison... L'ambiance est froide, voire glauque, ça se passe au solstice d'hiver, en pleine forêt. Ca m'a un peu rappelé, pour l'ambiance isolée et "forestière", et le côté sombre voire glauque, Druide d'Olivier Péru (ce qui est un compliment en ce qui me concerne).
On suit le personnage de Stig, immédiatement sympathique, qui semble le seul à garder les yeux ouverts pour comprendre ce qui se trame lors du solstice. Malmené par son père, il compense son handicap, qui lui vaut le mépris de son père, en force, car il va vers les autres, ouvre son cœur et son esprit, et ce qu'il "perd" en force brute (son père se transforme en ours), il le gagne en apprentissage des lieux, des gens, en ouverture d'esprit en curiosité intellectuelle, et en capacité à voir la beauté (lui-même se transforme en corbeau).
Plus on avance dans la lecture, plus c'est douloureux, car les morts sont de plus en plus nombreux et touchent de plus en plus Stig qui tente de comprendre, d'autant que lui-même semble pris pour cible. On assiste avec lui, impuissant, aux morts dont on sait qu'elles ne sont pas naturelles, et on espère qu'il soit finalement écouté. Tout a un sens, et c'est finalement assez réaliste, même si ce n'est pas très optimiste. [spoiler]C'est même assez désespérant, quand on arrive à la fin, de voir que tout aura été vain, et que les comploteurs s'en tirent bien, sont arrivés à leurs fin sans dommage, quand les personnages droits sont tous morts, à part Stig. J'essaie de me dire que Stig, ayant tout perdu, réussira une renaissance, dernier témoin de la magie de la Clairière, devenu poète.[/spoiler]

L'écriture est belle, fluide, poétique, et l'histoire se poursuit en évitant de tomber dans les clichés et les facilités, ce qui est encore plus agréable. Une très belle découverte.

par LilyMoon
Sorceleur, Tome 2 : L'Épée de la providence Sorceleur, Tome 2 : L'Épée de la providence
Andrzej Sapkowski   
Pour l'instant j'accroche toujours autant à l'univers proposé par l'auteur.
On continue à en apprendre plus sur Geralt et sur son entourage grâce au format particulier du livre. Cela permet également à l'histoire de garder un rythme assez soutenu car on reste essentiellement dans l'action. Les personnages sont complexes mais ils ne nous délivrent pas encore tous leurs secrets. Je ne sais pas si toute la série est écrite sous forme de nouvelles mais j'apprécierais d'avoir un récit plus romancé justement pour approfondir les personnages.
Je pense que je vais vite me lancer dans le tome 3 histoire d'avoir terminé les livres avant que la série Netflix ne sorte.

par Fo0stine
Le Trône de fer, Tome 6 : Intrigues à Port-Réal Le Trône de fer, Tome 6 : Intrigues à Port-Réal
George R. R. Martin   
Le tome Anarchique faisant tomber les serments.

Le Roi des Sept Royaumes, Geoffrey, n’est qu’une paille et cela se ressent sur tout le royaume. Les gens changent et même les plus loyaux personnages se retrouvent à faire des choses inhabituelles, voire contre nature. Ainsi, les Stark en font les frais, pour sauver leur honneur et leur sang. Les périodes sombres s’étendent, nous remplissant d’un sentiment de peur. Avec ce tome, on apprend à ne plus faire confiance.

Et pourtant les choses avancent.

Ce tome nous perd dans les jeux d’alliance et de trahison. Noyés dans ce panier de crabes, le sentiment que les choses évoluent (en bon comme en mauvais) persiste. Et l’on se demande ainsi, de minute en minute, quelle force pousse ces gens à continuer, à l’image de Sam… Qu’est-ce qui pousse les gens d’honneur à rompre leur serment pour de bonnes raisons (ou pas), les pleutres à garder le courage de continuer, aux membres de familles cruelles à devenir noble de cœur ?


par Kore
Batman - Metal, tome 1 : La forge Batman - Metal, tome 1 : La forge
Scott Snyder    James Tynion IV    Greg Capullo    Andy Kubert    Jim Lee   
Pas mal de liens avec des tomes précédents mais le scénario n'est pas très original dans le sens où il s'agit encore "d'un énième complot caché depuis la nuit des temps". Il semblerait que Gotham soit construite sur une multitudes de complots plus compliqués les un que les autres !

Les graphismes sont super !
Ça, Tome 1 Ça, Tome 1
Stephen King   
Si Stephen King meurt, la Terre perd un génie.
Ça est probablement son meilleur roman, travaillé dans les moindres détails, d'un réalisme palpable. King a réussi à reproduire le contexte de l'enfance, que j'avais oublié, et à me faire peur au point de vouloir fermer le livre, et me coucher en priant pour ne pas faire de cauchemars. Mais ce n'est pas mon genre et j'ai dévoré les 800 pages avec la délectation toute particulière que je ressens quand je lis cet auteur. J'ai beaucoup aimé le traitement "tour à tour" des personnages, assez pratique. A ma grande surprise, j'ai ressenti de nombreuses émotions, dont la peur, et je me suis surprise à cauchemarder une ou deux nuits.
J'ai hâte de lire la suite, même si Derry me met de plus en plus mal à l'aise...

par Natiguane