Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Otakette : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Dangerous Heartbeat Dangerous Heartbeat
Amélie C. Astier   
Pourquoi bronze alors que l'histoire mérite l'or?? À cause de ses nombreuses coquilles... '~' Par pitié faites vous relire car c'est un supplice à certains moments!!!! Certaines phrases j'ai du les relire 3 fois pour en comprendre le sens.

Lecteurs si vous avez trouvé Bennett ( beautiful bastard ), Drew ( tangled ) ou encore Christian (50 nuances) arrogant, connard de 1er alors vous allez adorer / détester Wolf ♡ car il est pire que ces 3 monsieurs réunis et oui c'est possible ^_^
Quand à Duck elle ne se laisse pas faire, elle a du répondant et beaucoup de caractère, heureusement pour elle sinon elle serait fichue lol ;-)
Je recommande malgré tout cette histoire car j'ai bien rigolé pendant ma lecture.
2.5/5 est ma note c'est salé mais quand on se lance dans ce métier autant le faire correctement et une relecture ne serait pas du luxe.

par mamour04
Fucking Love, Tome 4 : For Pleasure Fucking Love, Tome 4 : For Pleasure
Amélie C. Astier   
Ce tome est une vraie pépite! On pense à chaque tome lire le meilleur mais on se rend compte au suivant qu'il est encore meilleur que le précédent et pourtant la barre était déjà haute avec Demon! L'auteure est douée pour jouer avec les mots et les émotions mais également pour se renouveler à chaque tome et c'est vraiment génial ce qu'elle a fait de ce qui s'avérait au début n'être qu'un simple studio de porno spécialisé dans l'arty. Elle a une imagination débordante et ne se prive pas de la mettre en application tout en restant crédible tout du long. L'histoire de Brooks et Lake est magnifique, comme pour ses prédécesseurs et aborde de nouvelles thématiques très douloureuses. Le tome est divisé en deux parties, la première assez insouciante et tout simplement magique alors que la seconde est plus sérieuse et poignante. L'amour qui unit Brooks et Lake est vraiment un amour avec un grand A. J'ai adoré les découvrir ensemble et j'ai été frappée par la puissance de leurs sentiments l'un pour l'autre tellement c'était bien écrit. J'ai un peu détesté l'auteur à la fin de la partie 1 de leur faire subir ça mais au final ils en sortiront grandis et plus forts que jamais et c'est vraiment magnifique. J'ai bien aimé les nouveaux personnages introduits dans ce tome. J'espère qu'on reverra Crow et Reid car ils m'ont intrigués tous les deux. [spoiler]J'aimerais d'ailleurs savoir pourquoi Crow boudait Reid pendant les tournages. J'espère vraiment qu'ils pourront avoir un tome et finir ensemble. Ezio a l'air pas mal mais je préférerais que Crow finisse avec Reid, j'ignore pourquoi mais je les sens bien...[/spoiler] Pour conclure, encore un tome génial qui nous envoie une claque magistrale et qui nous promet un tome 5 des plus émouvants! J'ai tout de même un petit regret... [spoiler]c'est de ne pas savoir ce que Damien avait écrit sur son message. Etait-il au courant ? Etait-ce juste des remerciements ? Des excuses ? J'aurais bien aimé le savoir...[/spoiler]

par Katsura
Fucking Love, Tome 5 : For Us Fucking Love, Tome 5 : For Us
Amélie C. Astier   
Bienvenue dans l’univers du porno gay.
Chez FUCKING BOYS, le monde du X est revisité.
Après dix ans de conflits à s’aimer autant qu’à se déchirer, Zane et Mason ont décidé de faire la paix. À présent officiellement en couple, ils s’assument et vivent leur relation au grand jour. Gérants du célèbre Gentlemen’s Club, les deux hommes sont partenaires et amants au sein du label pornographique. Ils ont de nombreux projets et comptent tous les réaliser. Mais parfois, s’aimer n’est pas suffisant, et les deux acteurs vont apprendre que la vie s’avère être injustement cruelle avec ceux à qui elle donne une seconde chance. Entre passé et présent, Zane et Mason vont devoir survivre à une terrible épreuve qui risque de les séparer à jamais.

par Katsura
Fucking Girls, Tome 1 : Outdoor Fucking Girls, Tome 1 : Outdoor
Amélie C. Astier   
http://www.lmedml.fr/2019/05/12/fucking-girls-1-outdoor-amheliie/

COUP DE CŒUR POUR LE DÉBUT DE CETTE NOUVELLE SAGA !
J’étais toute excitée à l’idée de découvrir la saga [Fucking Girls], qui est le spin-off de la saga [Fucking Love]. On plonge de nouveau dans l’univers du porno Arty avec des couples hétéros et bisexuels. Et ce premier opus est un véritable délice. Les émotions m’ont dévastée à tous les niveaux. Je partais confiante parce qu’Amheliie a réussi le challenge de me faire aimer l’univers du porno tel qu’elle le met en scène.

J’en profite pour vous mettre en garde sur le caractère érotique de cette saga, forcément en explorant le monde du porno nos héros ne se regardent pas dans le blanc des yeux… Ce tome se concentre sur le partenariat de Maddox et Reyes, deux amis qui s’engagent dans une aventure à sensation forte qui pourrait faire évoluer leur relation du statut d’amis à amants en dehors des caméras.

UN COUPLE SOUDE AVEC UNE ALCHIMIE INCROYABLE…
J’ai eu un coup de foudre pour Maddox et Reyes. Vous voyez souvent on craque pour le héros, on salive devant son physique et on se laisse séduire par sa personnalité, et ce fut le cas avec Maddox, parce que franchement le mec est tout simplement génial. Il est drôle, déjanté et attentionné… C’est un partenaire généreux qui sait donner du plaisir à ceux qui partagent l’écran avec lui… Bref, Maddox a du potentiel et il ne s’est pas gêné pour nous le montrer… Mais ici j’ai craqué pour Reyes… Cette nana m’a émue, son histoire est tellement tellement touchante, mais j’ai été séduite par la femme. Reyes assume ses désirs, sa féminité et sa condition d’actrice porno. Elle tourne avec Maddox la plupart du temps mais participe aussi à des tournages lesbiens. Reyes est une jeune femme torride et qui a su prendre confiance en elle quand elle a découvert le monde de l’érotisme. Et je l’ai trouvée très sexy !

C’est pour moi un véritable tour de force de la part de l’autrice de réussir à me faire aimer les personnages de cette manière. Le fait qu’elle nous expose une sexualité sans tabou, sans genre et sans limite me plaît parce que c’est comme cela que l’on devrait la concevoir.

On navigue dans un univers sulfureux qui souffre encore de nombreux préjugés, mais Amheliie déjoue les pièges de ce milieu et nous offre de l’érotisme de qualité, entre hommes et femmes, entre deux hommes, deux femmes et plus si affinités.

Etant donné que j’ai lu tous les tomes de la saga [Fucking Love] j’ai été ravie de retrouver tous les personnages que je connais déjà et j’ai adoré en découvrir plus sur les petits nouveaux qui attisent déjà ma curiosité.

UNE INTRIGUE SOLIDE QUI SE MARIE A MERVEILLE A UN CONTENU ÉROTIQUE INTENSE…
Qu’on se le dise, si vous n’aimez pas l’érotisme, passez votre chemin. La saga ne se limite pas qu’à une succession de scène de sexe… L’univers du porno fait partie intégrante du décor mais l’autrice a su tisser une intrigue solide qui nous permet de vivre avec nos personnages dans leur vie pro et leur vie privée.

Maddox et Reyes sont amis… Dès leur rencontre, un lien s’est tissé entre eux. A l’écran ils sont volcaniques, leur alchimie est hallucinante et je me suis consumée à cause d’eux. En dehors, ils ont une relation très complice, ils sont soudés et ils s’entraident quoi qu’il arrive. Amheliie met en place un scénario assez simple qui nous réserve néanmoins beaucoup de surprise. L’intrigue repose sur des thématiques percutantes qui se mêlent au milieu du porno. J’ai été très émue tout au long de l’histoire, l’intensité des émotions est omniprésente. On est toujours à flux tendu et j’ai adoré ça !

« Est-ce de l’amour, Mad ?
Etre capable de partager des moments uniques, de s’aimer avec nos corps sans se le dire, d’être là pour l’autre quand on rencontre ce besoin et de constater un beau jour que tout ce qu’on croyait être n’était qu’un joli mensonge cachant une vérité plus belle.
Est-ce qu’on s’aime Mad, derrière les caméras ?«
DU SEXE… OUI OUI OUI !
Ne jouons pas les langues de bois… On lit ce genre de roman parce que l’on aime l’érotisme, on aime ce que la lecture nous procure comme sensation. Je n’aime pas particulièrement le porno, je dirais même que je ne suis pas fan des images, et en plus ce que l’on trouve sur le net est du très mauvais porno mais j’adore lire les sagas d’Amheliie car elle repousse sans cesse mes limites. Elle me permet de comprendre les notions de confiance, de dissocier le sexe des sentiments en gardant la nécessité d’un respect mutuel.

Dans ce roman, le sexe a une place importante de par l’univers mis en place, on est au sein de label porno de qualité avec des acteurs engagés et professionnels. On suit donc leurs carrières, leurs tournages, leurs coups de folie et leurs fous rires. Il y a un réel équilibre entre l’intrigue propre à Maddox et Reyes et leur complicité à l’écran.

Il n’y a pas de tabou dans ce roman. Le sexe est mis sur un piédestal, il est vraiment représenté d’une façon à nous faire comprendre qu’il n’y a rien de sale, que cela fait partie intégrante de la vie et que bordel il n’y a pas de mal à se faire plaisir, non ! Nos héros sont spécialisés dans l’Outdoor… Ils flirtent sans cesse avec le danger de tourner dans des lieux publics… J’ai trouvé la notion d’interdit hyper bien exploitée, leur duo fonctionne à merveille et l’excitation est à son maximum !

Les scènes érotiques sont dispatchées dans le récit, elles sont détaillées et vous donnerons de sacrés coups de chaud ! Une fois de plus, j’ai été bluffée par la capacité de l’autrice à nous décrire du sexe sensationnel, elle fait vraiment dans les émotions vraies, impossible de rester de marbre en lisant de telles scènes. Et on en redemande parce que c’est bien écrit.

La psychologie est intense dans cet univers. Nos héros sont partenaires à l’écran mais ils partagent une intimité qui les pousse à flirter avec des émotions plus grandes encore. Comment faire la part des choses entre fiction et réalité ? A quel moment on chavire ?

« Elle n’est plus seulement mon amie, elle est beaucoup plus que ça. Je ne sais pas vraiment quelle étiquette attribuer à cette femme formidable qui me fait faire des choses insensées. »
EN BREF :
Ce premier opus de [Fucking Girls] nous offre une histoire d’amour électrique, intense, sexy, drôle et touchante. J’ai retrouvé l’univers du porno Arty avec un plaisir non dissimulé, j’ai vraiment trouvé l’intrigue excellente, mon coeur et mon corps s’en souviennent encore. Amheliie ne cesse de relever des défis, de prendre des risques en explorant des milieux atypiques et c’est jouissif. J’ai eu un coup de foudre pour Maddox et Reyes, je suis tombée sous leur charme et ils m’ont tous les deux fait fantasmer. J’ai dévoré ce roman en manquant de faire une crise cardiaque, et je l’ai terminé avec les yeux écarquillés en me disant : »C’est quoi cet épilogue ? » Je suis tellement fan de l’univers que je vais compter les jours avant de pouvoir découvrir l’histoire de Scott, Alek et Livvy, Un MMF ! Mon dieu, j’en rêve ! Bon, vous l’aurez compris c’est un coup de cœur !

A lire si vous aimez…

Découvrir des univers particuliers, ici celui du porno Arty.
L’érotisme décomplexée et les scènes de sexe explicite.
Les histoire d’amour qui naissent d’une belle amitié.
Les intrigues pleines d’émotions qui nous offrent des sensations fortes.
After our ashes After our ashes
Amélie C. Astier   
Pour moi, lire un livre de cette autrice est associé avec un futur coup de coeur. Et cette fois-ci également !

Amélie C. Astier a su me régaler avec cette romance dont la sortie le jour d'Halloween n'a rien d'anodin. Attention cette histoire n'est pas à mettre entre toutes les mains et l'auteure le précise bien, il s'agit d'une dark romance.

J'aime ce style quand il est manié avec justesse et pudeur. Et c'est que nous livre Amélie avec cette histoire à la hauteur de certains romans de Tillie Cole sans en être la copie pour autant, bravo !

J'ai été touchée par le point de vue hors norme de l'héroïne... Et que dire du héros sexy en diable et touchant dans son habit de sauveur. Les mots sont durs, les émotions sont brutes et l'intrigue est si bien écrite que j'ai enchaîné tous les chapitres sans reprendre mon souffle. Il semble que ce soit un one shot, je ne serai pas contre une nouvelle dans le même univers.

Je recommande cette lecture.
Blood Of Silence, Tome 9 : Lochan Blood Of Silence, Tome 9 : Lochan
Amélie C. Astier    Mary Matthews   
Je viens de finir ce livre avec un petit sentiment de vide, parce que je suis une grande curieuse et que j'aurai adoré connaître le combat de Mini H pour la tolérance mais soit.
Dans sa globalité, j'ai bien aimé la série. Ce n'est pas le genre de livre que je lis d'habitude mais je me suis laissée tenté et même si je ne dirais pas que c'est mon coup de cœur littéraire, ce sont de très bon bouquin, tous autant qu'ils sont (j'ai adoré les tomes sur Klax et Sav et les nouvelles générations). J'aurais préféré une fin qui aurait pu conclure sur tout le monde, pas seulement sur les Nouveaux ou alors juste l'avenir du club, mais je m'en contente très bien. C'était une bonne aventure, c'était marrant, parfois émouvant, c'est ce qu'on cherche souvent dans un roman.
Concernant ce tome là, j'ai eu plus de mal vis à vis de la relation cousin/cousine qu'il montre. Je sais que c'est légal pour beaucoup, j'en suis tout à fait consciente et je suis assez ouverte d'esprit pour ne pas avoir été trop choqué ni rien mais j'ai trouvé ça malsain dans un sens, même si leur histoire était vraiment belle, ils font des étincelles ensemble malgré tout. Donc que dire de plus à part un simple "merci" ? (Bon d'accord je continue de réclamer l'histoire de Mini H mais c'est mon âme lgbtq+ qui parle surtout, les auteurs ont fait du bon boulots sur cette série et c'est tout ce qu'il fallait !)
Whispered Reviews, Tome 2 : Abraham & Lincoln Whispered Reviews, Tome 2 : Abraham & Lincoln
Mary Matthews    Amélie C. Astier   
Premier livre de ces deux auteures et quelle surprise ! Je ne m'attendais pas à ce genre d'histoire. J'avais peur de retrouver des clichés mais pas du tout. Ici on nous plonge dans le monde du journalisme du net et de celui des SEAL en guerre contre le terrorisme. Deux mondes qui s'opposent et qui vont faire face au danger, aux préjugés, au terrorisme et à la trahison.
Ce qui est bien dans cette histoire, c'est que la relation entre Lincoln et Abraham ne se fait pas tout de suite et n'est pas abrupt. Il y a d'abord la colère, le rejet et le dédain. Puis, à force de se provoquer, de se parler, se titiller, se connaitre, ils vont finir par se rapprocher lentement et subtilement. Mais cela ne deviendra jamais la partie centrale de l'histoire. Les auteures ont su garder un parfais équilibre entre la relation des deux hommes, l'enquête journalistique et militaire. Cela donne un bon rythme au récit et nous plonge dans une histoire captivante jusqu'au dernier chapitre. Un livre où les personnages et le scénario sont bien travaillés, abordant des sujets lourds et d'autres plus légers qui sont d'actualités (l'homosexualité dans l'armée, le danger des hommes au combat, les enjeux militaire et politique, ...).
Une très belle découverte qui sait nous charmer par la plume des deux auteures.

par Whale
Le Fou et l'Assassin, Tome 5 : Sur les rives de l'Art Le Fou et l'Assassin, Tome 5 : Sur les rives de l'Art
Robin Hobb   
Fitz et le Fou, accompagnés de FitzVigilant, Persévérance et Braise, sont en route pour faire un carnage à Clerres. Le chemin est terriblement long, j'espère que la vengeance n'en sera que plus savoureuse. Parallèlement, Abeille se rend à la même destination mais pas de son plein gré !

Pour apprécier cette série à sa juste valeur, je vous conseille vivement d'avoir lu précédemment "Les aventuriers de la mer" et les "Cités des Anciens". "Le fou et l'assassin" est en effet au carrefour entre ces cycles et celui de "L'assassin royal". C'est avec un grand plaisir que j'ai retrouvé les nombreux personnages et assisté à leurs échanges [spoiler](la rencontre entre la vivenef Parangon et Fitz était assez... marrante)[/spoiler]. Ma préférence va toujours aux dragons, je suis totalement sous leur charme, en adoration quand ils parlent aux misérables humains. J'ai également de l'admiration pour Abeille, on sait d'où lui vient sa ténacité ! Par contre, Fitz et le Fou me semblent un peu plus portés sur les larmes qu'auparavant, j'espère qu'ils vont se ressaisir.

Ce cinquième tome devrait plaire à ceux qui s'intéressent aux mystères de l'Art. On se rend compte que cette magie était fortement présente dans les trois séries de Robin Hobb, les morceaux du puzzle commencent à s'assembler. Mais lecteurs pressés s'abstenir, l'intrigue évolue toujours aussi lentement !

J'attends avec impatience de lire le dénouement. Comme d'habitude avec Robin Hobb je ne sais absolument pas à quoi m'attendre, tout est possible...

par RazKiss
Le Poids du secret Le Poids du secret
Félicia Watson   
Voilà une histoire complexe avec deux personnages qui ne sont pas des hommes simples ni lisses, avec chacun un passé qui pèse lourdement sur leur première rencontre et pourtant ils vont au bout d'un long chemin se trouver. Logan Crane est marié depuis douze ans lorsqu'un soir après une journée difficile et un peu trop d'alcool il commet l'irréparable qui va enclencher la machine judiciaire. Afin de gérer sa colère et sa violence, il doit suivre une thérapie qui va le conduire à se retrouver bénévole dans le centre de crise où exerce comme conseiller Nick Zales. C'est un jeune homme qui malgré son métier est pétri de préjugés envers les hommes violents, car sa mère dont il s'occupe est atteinte de démence à cause de violences conjugales. Nick encore adolescent lors des faits en a été marqué et a une idée bien arrêtée sur les agresseurs de femmes, pourtant ces croyances rigides sont mises à l'épreuve quand il rencontre Logan et petit à petit celui-ci va briser ses idées préconçues.

Nous comprenons en même temps que Logan pourquoi il en est arrivé à frapper sa femme et ce qui déclenche ces accès de colère. Marié très jeune après l'avoir mise enceinte sans savoir s'il l'aimait vraiment, continuellement poussé à bout par une femme aigrie par le manque d'argent, frustré d'avoir dû abandonner sa passion de la mécanique et par dessus tout des désirs refoulés depuis très longtemps et non avoués. Il s'est senti pris au piège de toute part et seul l'amour qu'il porte à ses enfants le maintenait. S’il n’a que peu de difficulté à accepter son homosexualité et son désir de Nick, la rendre publique avec les conséquences qui peuvent surgir le paralyse, il est même prêt à retourner avec son épouse.

Il n'est pas évident de rendre crédible le basculement de Logan sans tomber dans les clichés, cependant l'auteure avec beaucoup de finesse réussit à nous y faire croire en nous détaillant avec précision ce qui va l'y conduire. Chacun des deux héros doit faire face à ces propres démons pour ensuite réussir à construire leur relation, il est frappant de voir que ce sont surtout les personnages qui gravitent autour d'eux qui causent le plus de tension et de problèmes. D'ailleurs il est à noter que Felicia Watson bien qu'elle soit une femme n'est pas tendre avec ses personnages féminins, sans les affubler de tous les défauts elle n'en épargne aucun, le pire étant la femme de Logan. Au sujet des femmes d'ailleurs, une autre chose est frappante, en dehors des femmes victimes réelles dont les souffrances endurées sonnent justes, tous les autres personnages féminins ont une certitude absolue quant à la culpabilité de Logan, à un aucun moment elles n'émettent un soupçon sur le fait que la femme de celui-ci est aussi une part de responsabilité. C'est dérangeant car même si en aucun cas on ne peut excuser le geste de Logan, le rendre responsable de tout est un choix étrange.


par samba
Le Fou et l'Assassin, Tome 6 : Le Destin de l'assassin Le Fou et l'Assassin, Tome 6 : Le Destin de l'assassin
Robin Hobb   
C'est une vraie déchirure de quitter pour de bon Fitz. Le personnage m'accompagne depuis tellement d'années que j'ai eu du mal à croire que c'était réellement terminé.

Dans ce tome on retrouve Fitz, le Fou et leurs compagnons en pleine mission pour récupérer Abeille. Cette dernière s'est enfin révélée. Son personnage prend de l'ampleur, du caractère et elle est au centre d'actions majeures et épiques. J'ai eu l'impression que Fitz faisait la paix avec lui-même sur de nombreux sujets, mais certains me laissent un goût d'inachevé.

Pas mal d'évolutions dans l'univers de la saga, qui ne concernent pas que les Six (Sept) Duchés. C'est là qu'on comprend à quel point le Prophète Blancs et son Catalyseur, par de petites actions, ont complètement chamboulé leur monde.

Je ne veux pas spoiler la fin, qui m'a bouleversée. Elle n'est pas celle que j'attendais, mais elle est juste, logique et à y réfléchir, je n'arrive pas à en imaginer une autre.

J'espère que Robin Hobb nous réserve d'autres surprises dans cet univers.

par Pau-line