Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de oursala : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les neuf portes de l'âme : ennéagramme et péchés capitaux, un chemin psychospirituel Les neuf portes de l'âme : ennéagramme et péchés capitaux, un chemin psychospirituel
Pascal Ide   
Toute personne présente neuf portes qui l'ouvrent à la réalité. Malheureusement, les blessures de la vie privilégient une, parfois deux ou trois de ces portes dont nous devenons dépendants. L'ennéagramme décrit ces portes présentes en chaque homme, et indique un chemin pour les ouvrir. Cette méthode de connaissance et de transformation de soi, d'origine ancienne, a été récemment redécouverte et actualisée : très connue aux États-Unis, elle commence à se répandre en France, notamment dans les milieux d'entreprise. Cette méthode est originale pour trois raisons : 1) elle est dynamique : loin de figer l'homme dans les mécanismes de défenses qu'elle décrit avec minutie, elle propose un chemin de reconstruction ; 2) elle est globale : loin de séparer les mécanismes psychologiques, la mise en jeu de la liberté et l'ouverture à la dimension spirituelle, l'ennéagramme permet de les relier ; 3) enfin, elle est positive : loin de réduire les blessures au manque et à la souffrance dont elles sont la source, elle montre que nos traumatismes nous ont aussi invités à développer des talents et des ressources. Se refusant aux interprétations psychologisantes et ésotérisantes de l'ennéagramme, cet ouvrage en propose une relecture humaine et chrétienne, faisant appel à ce que nous apprennent la psychologie actuelle et la théologie des péchés capitaux. Très pratique, l'ennéagramme est accessible à tous. Il ne présuppose aucune compétence en psychologie. Son impact est concret : il permet d'introduire plus de respect d'autrui, plus d'amour dans le couple, plus de compréhension pour l'enfant difficile ou le collègue acariâtre, mais aussi plus de vraie liberté dans la relation à soi-même, à l'autre, à Dieu. L'ennéagramme ou l'âme mise à neuf.


par Amelie116
La Couleur de l'âme des anges, Tome 1 La Couleur de l'âme des anges, Tome 1
Sophie Audouin-Mamikonian   
J'ai eu la chance de le lire avant sa sortie, et je dois dire que j'ai aimé. Dès le début du livre, nous rentrons dans le vif du sujet avec la mort de Jeremy. Nous découvrons le monde des anges en même temps que lui, nous recherchons son assassin avec lui, nous pleurons et rions avec lui, et nous tombons amoureux avec lui.
Ici pas de bad boys, pas de néphilims, juste des anges bleus et rouges, des archanges, et de l'amour. Sophie nous emmène dans cet univers avec une telle facilité, que par certains moments nous nous posons la question de savoir si tout ceci peut -être réel ??

par coco69
Le palais des mirages Le palais des mirages
Hervé Jubert   
Il y a un bon fond, les descriptions de l'Exposition Universelle sont particulièrement intéressante, mais la fin est très ... originale[spoiler]Clara libère Loki pour résusiter Jean-Sébastien, Lukas meurt en aimant Angèle et non Clara ...[/spoiler] Oui vraiment, c'est un récit qui a le mérite d'avoir une fin auquelle on se n'attend pas.
Quand Dieu était un lapin Quand Dieu était un lapin
Sarah Winman   
Livre emprunté sur un coup de tête pour sa très jolie couverture... et je ne le regrette pas.

Par rapport à mes précédentes lectures en Anglais (YA notamment), j'ai remarqué la différence de langage assez rapidement : bien que le vocabulaire employé ne soit pas d'une complexité folle, il y avait une nette augmentation du niveau d'expression, qui était plus exigeant pour la compréhension, mais également plus satisfaisant à lire. Enfin, satisfaisant... j'avais quand même l'impression de traverser les pièces d'une grande et belle maison munie d'une toute petite lampe torche, en appréciant l'histoire par fragments et non dans son ensemble.
Un peu de frustration, donc, mais c'est le prix de la lecture en VO.

Quant à l'histoire, je l'ai trouvée très belle et touchante, mélancolique et drôle à la fois. J'ai adoré le moment où Elly dit à Arthur "I'm unpopular and that hurts" et où il lui répond "Popularity, my dear, is as overrated as a large member". Sur quoi Elly demande "What member?". Je trouve que ce passage résume assez bien l'esprit du roman : touchant par les souffrances des personnages et la façon dont ils se réconfortent entre eux, avec parfois des décalages et des incompréhensions, des heurts.

Un joli roman.
La Trilogie de Bartiméus, Tome 2 : L'Œil du Golem La Trilogie de Bartiméus, Tome 2 : L'Œil du Golem
Jonathan Stroud   
Contrairement à tout le monde ici j'ai adoré Nathaniel! C'est un antihéros digne de ce nom... et Bartiméus est bien sur la cerise sur le gâteau!
Bon l'histoire est pas géniale mais enfin des héros qui ne veulent pas faire le bien, des héros qui agissent pour eux-même et qui sont égoïstes, lâches... Kitty est bien gentille mais elle n'a pas autant de caractère...
Cela dit, le premier est quand même le meilleur.

par Nanis
La Trilogie de Bartiméus, Tome 3 : La Porte de Ptolémée La Trilogie de Bartiméus, Tome 3 : La Porte de Ptolémée
Jonathan Stroud   
j'ai adoré le dernier tome mais ..... la fin fut cruelle franchement sa ma brisé le coeur je ne m'attendai pas a cette fin ...nathaniel au début je t'aimais pas mais la je t'ai adorer !!! ce tome je l'ai aimé plus que les deux premier
Insaisissable, Tome 1 : Ne me touche pas Insaisissable, Tome 1 : Ne me touche pas
Tahereh Mafi   
Bon, je me prépare au déluge de votes négatifs qui vont accompagner ma review car beaucoup de personnes n'apprécient pas de voir certains d'entre nous avoir un avis différent (personnellement je crois encore à liberté d'expression, désolée), or ce qui est sur c'est que contrairement à l'ensemble des bloggeurs qui semblent avoir été en admiration à la lecture de ce bouquin ça n'a pas du tout été mon cas. Je ne dis pas que je n'ai pas aimé, cependant il y a beaucoup de choses qui m'ont déplu/interpellée.

Le concept de l'histoire est intéressant. Juliette, 17 ans, possède un don particulier. Lorsqu'elle touche une personne elle se nourrie de son énergie jusqu'à la tuer, et elle ne contrôle pas du tout cette particularité. Enfermée dans une asile depuis plusieurs années, elle est en isolation jusqu'au jour où on lui donne un compagnon de cellule : Adam. Cependant ce que Juliette ignore c'est que ce don, qu'elle considère comme une malédiction, est convoité; principalement par Warner, un chef de ceux qui se nomment The Reestablishment et qui ont peu à peu prit contrôle du monde dans lequel le roman se situe.

Cependant le monde dystopique passe au second plan et elle complètement obscurci par l'enchaînement de métaphores que l'auteur nous balance au fil du récit. Parce que ce qu'il faut comprendre lorsque tous les reviewers disent que Tahereh Mafi a un style d'écriture très différent de ce qu'on a l'habitude de croiser, c'est qu'ils ne mentent pas. Et sincèrement je pense que c'est le genre d'écriture que vous adorez ou détestez, y'a pas vraiment de juste milieu. Pour ma part j'ai trouvé que c'était un gros point faible au bouquin car ce style m'a vraiment tapé sur les nerfs, surtout toute la première partie de ma lecture. La ponctuation est très particulière (voir carrément absente à certains moments), les pensées que Juliette n'ose pas avoir sont balancées au milieu de la narration et raturées, et comme je l'ai dit on va de métaphore en gros imbroglio de mots qui se suivent (avec parfois des suites de cinq ou six fois le même mot ce qui arrange encore moins les choses) et qui finissent par ne plus avoir de sens. En gros, le style d'écriture est très frustrant et j'ai trouvé qu'il gênait énormément le récit à certains moments. Alors oui, je veux bien que ça s'arrange au fil des pages et du rétablissement mental et social de Juliette (faute d'autre terme), mais c'est vraiment dur de passer toute la première moitié du bouquin à cause de ça. Il y a vraiment des moments où ça me démangeait de choper un stylo et de mettre des virgules, des points, et du correcteur sur les répétitions (je vous rassure je ne l'ai pas fait, c'est pas demain que je me mettrais à profaner un de mes livres même si la tentation était grande avec celui-ci).

Toutefois la seconde partie du roman est beaucoup intéressante et beaucoup plus vivante. [spoiler]En fait les choses ont commencés à vraiment capturer mon intérêt lorsque Adam et Juliette s'échappent.[/spoiler] La fin offre de bonnes possibilités pour la suite, maintenant à savoir si l'auteur saura les exploiter. Je réserve mon jugement sur le second tome, je ne sais pas encore si je le lirais. Je crois que j'attendrais d'avoir un résumé et des extraits (histoire de voir si le style se stabilise un peu plus ou si on repart dans un méli-mélo sans sens). C'est vraiment dommage car le thème de l’histoire en lui-même est intéressant et les bases qu'offre cette fin promettent beaucoup.

Pour ceux qui seraient intéressés par la traduction Française, le livre sortira chez Michel Lafon mais il n'y a pas encore de date précise à ce que j'ai pu voir (à l'origine le livre était annoncé pour courant 2012). Sincèrement, sans vouloir être défaitiste, j'ai peur de ce que la traduction va donner... ça risque de rendre la lecture encore plus pénible. J’attendais beaucoup de ce roman, surtout avec l’avalanche de reviews élogieuses, mais je crois pouvoir dire que ça a été finalement une déception pour moi.

par Althea
L'année ou j'ai vécu selon la bible L'année ou j'ai vécu selon la bible
A.J Jacobs   
Une superbe expérience décrite avec finesse, intelligence, humour et talent. A chaque page est cité un passage de la Bible, puis à la suite on lit la tranche de vie d'Arnold correspondant à la règle biblique mise en pratique. Tout au long de ce livre je me suis étonnée, j'ai ri, j'ai changé mon regard sur l'Ancien Testament et appris de nombreuses informations très intéressantes à propos de la religion et des différents courants chrétiens. Arnold ne se contente pas de vivre la Bible, il va aussi à la rencontre de tous ceux qui essaient de s'y conformer dans leur vie quotidienne. Une expérience osée et très enrichissante, je pense que tout le monde devrait lire cette pépite... Merci booknode pour cette découverte !
ABC de l'ennéagramme ABC de l'ennéagramme
Eric Salmon   
Le mot Ennéagramme vient du grec ennea gramma : figure à neuf côtés. Aujourd'hui, ce mot fait référence à un système d'étude de la personnalité. Il permet d'améliorer ou d'approfondir les relations humaines.

Ses origines sont anciennes. Il repose sur neuf tendances principales de la nature humaine que l'on trouve dans de nombreuses traditions et cultures: la colère, l'orgueil, le mensonge, l'envie, l'avarice, la peur, la gourmandise, la luxure et la paresse. L'ennéagramme est intéressant parce qu'il prend en compte la dynamique de l'homme, son évolution et les différentes facettes de sa personnalité. Il est pratique parce qu'il s'applique aux habitudes de tous les jours.

Education des enfants, vie de couple, vie professionnelle: nous avons tous, un jour ou l'autre, levé les yeux au ciel: «Je ne le comprendrais jamais !" En fait, nous manquons de repères. Les relations humaines deviennent beaucoup plus simples avec des bases claires. L'ennéagramme nous donne des points de repère pour mieux nous connaître et comprendre nos proches. Il offre deux avantages: il est immédiatement utile et il s'applique aux situations du quotidien.

par Cloh
Les secrets de la cuisine de Sainte Hildegarde - Conseils et révélations de Sainte Hildegarde de Bingen sur les vertus curatives des aliments Les secrets de la cuisine de Sainte Hildegarde - Conseils et révélations de Sainte Hildegarde de Bingen sur les vertus curatives des aliments
Wighard Strehlow   
En l'an de grâce 1098 naissait au foyer d'un chevalier de Bermersheim, près d'Alzey, une enfant qui ne devait pas seulement devenir une sainte, mais aussi la première spécialiste de médecine au monde, bien qu'elle n'eût jamais étudié cette science. Ses connaissances en ce domaine sont aujourd'hui, à plus de 800 ans de distance, reconnues exactes par la médecine moderne.

Ce livre est pour l'essentiel le résultat d'expériences médicales et pratiques. Il ne s'agit nullement d'une nouvelle cuisine , mais d'un enrichissement de nos usages culinaires du point de vue encore méconnu de la médecine hildegardienne dont l'objet n'est pas tant la valeur nutritive des aliments que leur valeur curative spécifique pour l'être humain.

L'intention des auteurs du présent ouvrage est de communiquer ce savoir prodigieux consigné dans les oeuvres de l'abbesse à propos de l'alimentation des bien-portants et des malades, dans un langage qui soit accessible à tous, en montrant au lecteur que l'hygiène alimentaire se passe parfaitement de tableaux de calories, de vitamines ou d'oligo-éléments, et qu'il est possible d'intégrer ces nouvelles données dans notre cuisine quotidienne ; c'est aussi de montrer que ces révélations d'origine surnaturelle peuvent avoir une signification supérieure aux thèses de la chimie et de la biologie en matière de diététique.

Ce qui est à la fois essentiel et nouveau pour nous, c'est cet enseignement des subtilités, comme l'appellent les auteurs, que nous découvre Hildegarde. Il s'agit de la nature subtile des choses caractérisant les plantes, les fruits et les bêtes, telle que le Créateur le leur a conférée, et par là même du rapport de compatibilité entre l'homme et ce qui peut ou doit lui servir de nourriture.