Livres
388 253
Comms
1 361 185
Membres
276 723

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Outlander, Tome 3 : Le voyage ajouté par PocketBook 2010-09-13T23:43:40+02:00

Je me hissai sur la pointe des pieds pour lisser ses cheveux en arrière et il en profita pour m'embrasser.

- J'avais oublier, dit-il quelques instants plus tard.

- Oublié quoi? demandai-je en me blottissant contre son torse chaud.

- Tout. La joie, la peur. Surtout la peur. Cela faisait longtemps que je n'avais plus peur de rien. Elle m'est revenue à présent, car j'ai de nouveau quelque chose à perdre.

Afficher en entier
Extrait de Outlander, Tome 3 : Le voyage ajouté par Lily-Berthe 2017-01-10T00:02:13+01:00

— Décrit-là moi, murmura-t-il. De qui tient-elle le plus, de toi ou de moi ? Est-ce qu'elle a tes mains, ou les miennes ?

— Les miennes, répondis-je dans un souffle. Elle a de longues mains étroites comme les miennes, mais ses doigts sont plus longs, avec la paume charnue et un poignet costaud, comme le tien. Son pouls passe juste ici, comme chez toi.

J'effleurais du bout du doigt la veine qui croisait la courbe de son radius, à l'endroit où le poignet rejoignait la main.

— Elle a des ongles carrés comme les tiens et non ovales, comme moi. Mais son auriculaire est légèrement tordu, comme le mien. Ma mère l'avait aussi, c'est oncle Lamb qui me l'a dit.

(...)

Je tendis ma main pour la contempler, puis la posais sur son visage.

— Sa pommette décrit la même courbe que chez toi, poursuivis-je. Elle a tes yeux, exactement les mêmes, et les mêmes cils et sourcils. Elle a le nez des Fraser. Sa bouche ressemble plus à la mienne, avec une lèvre inférieure plus pleine, mais elle est large comme la tienne. Elle à un menton pointu, comme moi, mais plus fort. Elle est très grande, elle fait près d'un mètre quatre-vingts. Elle a de longues jambes. Comme les tiennes, mais très féminines.

— Est-ce qu'elle a cette petite veine bleue, juste ici ...

Son doigt caressait le creux de ma tempe.

— ... et de toutes petites oreilles, comme des ailes ?

— Elle se plaint toujours de ses oreilles. Elle prétend qu'elles sont trop grandes.

Je refoulai mes larmes tandis que ma fille prenait vie sous mes yeux, ma fille que je ne reverrais jamais.

Afficher en entier

- Dans ce cas, madame, annonça-t-il, j me présente : James Fraser.

Il tourna vers moi ses yeux bleus, aussi lumineux que le ciel radieux derrière lui, avant d’ajouter :

- Et voici Claire, ma femme.

Afficher en entier

- Il n’y a que toi, dit-il d’une voix si faible que je l’entendis à peine. Rien que toi, à qui j’ai donné mon nom, mon cœur et mon âme.

- Jamie, dis-je doucement, tu n’es plus tout seul.

Il m’enlaça et me serra contre lui, murmurant dans mes cheveux :

- Tu es le sang de mon sang, la chair de ma chair…

- Et je te donne mon âme jusqu’à la fin des jours, achevai-je.

Afficher en entier

- Mais ici, reprit-il d’une voix à peine audible, couché dans le noir avec toi… je n’ai pas de nom. Enfin.

Je levai mon visage vers le sien et inhalai sa chaleur entre mes lèvres entrouvertes.

- Je t’aime, murmurai-je.

Je savais que je n’avais pas besoin de lui dire que je le pensais de tout mon cœur.

Afficher en entier

- Je me sentais si seule sans toi, Jamie ! Tellement seule !

- Moi aussi.

Afficher en entier

- Tu m’as donné un enfant, mo nighean don, dit-il quand je fus calmée. Nous serons toujours à travers elle, toi et moi.

Il m’embrassa doucement puis s’enfonça dans son oreiller.

- Brrriââânnâ, murmura-t-il encore.

Afficher en entier

- Il n’y a plus à avoir peur, chuchota-t-il encore, nous sommes enfin réunis.

Afficher en entier

Claire hocha la tête, songeuse.

- Jamie était comme elle, dit-elle doucement. Il pouvait s’endormir n’importe où.

Afficher en entier

Claire ! Ce prénom lui transperça le cœur, lui infligeant une souffrance plus cuisante que tout ce qu’il avait supporté jusqu’alors.

Afficher en entier