Livres
387 703
Comms
1 359 542
Membres
275 926

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Outlander, Tome 5 : La Croix de Feu ajouté par estrellita 2015-08-11T17:39:19+02:00

Jamie : "Quand le jour viendra où nous devrons nous séparer, si mes dernières paroles ne sont pas 'je t'aime'... ce sera parce que je n'aurai pas eu le temps de les prononcer."

Afficher en entier
Extrait de Outlander, Tome 5 : La Croix de Feu ajouté par PocketBook 2012-01-06T19:26:13+01:00

- Pourquoi? demandai-je enfin. Pourquoi as-tu... choisi de rester?

- Parce que tu as besoin de moi, dit-il dans un souffle.

- Pas parce que tu m'aimes?

L'ombre d'un sourire se dessina sur ses lèvres.

- Sassenach, je t'aime maintenant et je t'aimerai toujours, que je sois mort ou que tu le sois, que nous soyons ensemble ou séparés. Tu le sais.

Afficher en entier
Extrait de Outlander, Tome 5 : La Croix de Feu ajouté par Cazolie 2014-02-28T23:05:20+01:00

Roger était allongé sur le dos en pleine rue, couvert de bleus, crasseux et mort de faim, serrant une femme qui sanglotait dans ses bras. Il n'avait jamais été aussi heureux.

Afficher en entier
Extrait de Outlander, Tome 5 : La Croix de Feu ajouté par MelieGrey 2017-10-11T11:40:21+02:00

Puis, il se tourna vers moi et me dit doucement :

- Quand le jour viendra où nous devrons nous séparer, si mes dernières paroles ne sont pas "je t'aime"... ce sera parce que je n'aurai pas eu le temps de les prononcer.

Afficher en entier

Puis, il se tourna vers moi et me dit doucement :

- Quand le jour viendra où nous devrons nous séparer, si mes dernières paroles ne sont pas « je t’aime »… ce sera parce que je n’aurai pas eu le temps de les prononcer.

Afficher en entier
Extrait de Outlander, Tome 5 : La Croix de Feu ajouté par ilovelire 2016-08-16T21:45:51+02:00

Cela me rassura quelque peu, car je comprenais mieux l’état de ma chemise de nuit et les rêves qui m’avaient assaillie. En même temps, un courant d’air étendit ses doigts glacés sous les couvertures et me fit frissonner. Frank et Jamie étaient très différents, et il n’y avait aucun doute dans mon esprit quant à celui des deux qui m’avait embrassée juste avant mon réveil.

Afficher en entier
Extrait de Outlander, Tome 5 : La Croix de Feu ajouté par ilovelire 2016-08-16T21:45:08+02:00

Au moins, Brianna aurait une nouvelle robe. Encore un cadeau de Jocasta. Elle était en laine bleu nuit. La soie était trop chère et peu adaptée à la vie dans ces contrées reculées et sauvages. Ce n’était pas tout à fait la robe de mariée en satin et en organdi blanc dans laquelle je l’avais imaginée autrefois, mais, d’un autre côté, ce mariage était bien différent d’une célébration typique des années 1960.

Afficher en entier
Extrait de Outlander, Tome 5 : La Croix de Feu ajouté par ilovelire 2016-08-16T21:44:43+02:00

Je me retournai pour me serrer contre Jamie. Il était chaud et dégageait une agréable odeur de feu de bois et de whisky, mêlée à un léger effluve de virilité. Le parfum de sa peau me faisait frémir. Je m’étirai, très lentement, cambrant les reins pour frotter mon bassin discrètement contre ses hanches. S’il était profondément endormi ou s’il était peu enclin à la chose, il ne s’en apercevrait même pas, mais dans le cas contraire…

Afficher en entier
Extrait de Outlander, Tome 5 : La Croix de Feu ajouté par nolwerine 2016-02-15T20:37:52+01:00

- C'est bon, lui dit enfin Jamie. Tu viendras avec nous, mais uniquement jusqu'au sommet de la falaise, tu m'entends ? Tu veilleras sur ta tante Claire.

-Oui mon oncle, répondit le petit Ian avec un air faussement humble.

Je croisai le regard de Jamie et compris que si Petit Ian devait veiller sur tante Claire, tante Claire, elle, était chargée de surveiller Petit Ian. Je réprimai un sourire et hochai docilement la tête.

Afficher en entier
Extrait de Outlander, Tome 5 : La Croix de Feu ajouté par MelieGrey 2017-10-11T11:39:18+02:00

- Pardon. Je n'aurais pas dû t'insulter. Sincèrement. Une fois que je l'aurais tué, désires-tu que je me trucide ?

Je me détendis un peu. Mon bassin était toujours fermement pressé contre lui et, à travers les couches de tissu, l'effet produit était rassurant.

- Ca peut sans doute attendre un peu, déclarai-je.

Afficher en entier