Livres
454 580
Membres
402 906

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Freyja13 2018-10-24T20:13:52+02:00

« —On t’écoute, Willy. Pourquoi Lloyd n’aurait pas de squaw ?

— Ou de femme blanche, rajoute Paterson.

— J’ai entendu ça l’autre jour, chez le barbier. Paraît qu’il a affronté un ours brun dans les Rocky Mountains et que la bête lui a carrément arraché ses outils d’un coup de griffes !

— T’as une preuve, peut-être ?

— Demande au doc ! Il aurait tout vu.

— Et depuis quand le docteur Bennett crapahute avec Lloyd ?

— Nan, Bennett l’aurait soigné l’hiver dernier, explique Lowe avec patience. Les gars, ce type est vraiment une légende. Il l’a tué à mains nues, l’ours ! »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Freyja13 2018-10-24T20:12:40+02:00

« — Attendez… Vous êtes vraiment en cavale ?! Comment ça se fait ? Vous êtes James Lloyd, le trappeur du Colorado ! »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Freyja13 2018-10-24T19:08:42+02:00

« Au même moment, un type entre dans le saloon. Nate l’observe avec attention.

Il est plutôt grand, bien bâti. On devine aisément ses muscles sous ses vêtements près du corps. L’homme réajuste son Stetson sur sa tête. C’est à cet instant que Nate croise son regard et il est frappé par son intensité. Mille histoires se lisent à travers ses iris noisette.

Il n’a pas le temps de se perdre plus longtemps dans les yeux de l’inconnu. Reed siffle et lui fait signe d’approcher, certain de son identité. Il n’y a pas beaucoup d’hommes qui se promènent avec des vêtements aussi impeccables dans le coin.

— Messieurs.

— James Lloyd ?

James acquiesce en s’asseyant face à eux. Morrison n’a toujours rien dit. La beauté sauvage du trappeur lui fait perdre le fil de ses pensées. Il pensait avoir affaire à un homme des bois clairement moins distingué que ce type. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Freyja13 2018-10-24T19:05:14+02:00

"Morrison n’a jamais cessé de le soutenir même lorsqu’il a découvert sa trahison. Morrison, qui, pour une obscure raison, a répondu à son baiser à leur arrivée à Aspen et qui en a réclamé d’autres. Le souvenir de ses lèvres contre les siennes le hante et lui fait mal."

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode