Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Oxanes : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Blackcreek, Tome 3 : Faux-semblants Blackcreek, Tome 3 : Faux-semblants
Riley Hart   
Un troisième tome qui m'a fait passé un agréable moment, même si ce n'est pas le coup de cœur que j'ai pu avoir pour les premiers.

Ce n'est pas à cause du couple, que j'ai trouvé particulièrement attachant. Il est toujours difficile de se faire son propre chemin sans décevoir des parents qui comptent sur nous, que ces parents le méritent ou non. D'une manière tout à fait différente, Mason et Gavin doivent affronter ça, et heureusement ils vont pouvoir compter l'un sur l'autre pour ce faire. C'est ce que j'ai apprécié dans ce livre, cette complicité qui les lie rapidement et qui est assortie à la confiance et à l'honnêteté. Que c'est agréable pour une fois de ne pas avoir des hommes à qui il faut arracher chaque aveu ou doute de la bouche ! Et comme toujours avec Riley Hart nous avons des scènes chauds bouillantes. Par contre certains personnages sont vraiment excessifs, surtout la mère de Gavin et l'ex de Mason, de vrais têtes à claques.

Dommage que la fin de l'histoire soit traité un peu trop succinctement voire trop rapidement, nous laissant avec une conclusion un peu frustrante. J'aurais aimé les voir un peu plus ensemble. Mais dans l'ensemble, il s'agit d'un tome satisfaisant dans une excellente trilogie. Je lirai avec plaisir les nouvelles de Noël leur étant consacrés.

par Oxanes
Mindjack, Tome 2 : Coeurs Éteints Mindjack, Tome 2 : Coeurs Éteints
Susan Kaye Quinn   
J’ai passé un très bon moment avec Kira et les nouveaux personnages, même si j’ai trouvé le début un peu long.

L’histoire reprend peu de temps après la fin du tome 1, Raf sait enfin la vérité au sujet de Kira et tous deux tentent de rester ensemble malgré toutes les difficultés. Mais les problèmes de Kira vont la rattraper et elle aura des difficiles décisions à prendre.

J’ai donc trouvé le début un peu long à se mettre en place, mais la seconde partie rattrape largement ce début et nous tient en haleine. On fait la connaissance avec d’autres personnages, certains sympathiques, d’autres un peu moins, nous montrant que tout n’est pas tout noir et blanc. Certains sont bien développés, mais d’autres plus en arrière-plan, m’ont donné envie d’en apprendre plus sur eux (Sasha par ex.).

Kira est toujours fidèle à elle-même, courageuse mais en restant une ado de 17 ans. Elle est partagée entre son envie d’aider les autres jackeurs, et son envie de rester en vie et en sécurité (et sa famille également). Cela change des ados sans peurs qui foncent tête baissée au mépris de leur vie (ce que je trouve toujours peu crédible).

La fin est assez bouleversante, et laisse envisager plusieurs hypothèses différentes pour le tome 3 qui sortira bientôt, j’espère.

par Oxanes
Fenêtre sur crime Fenêtre sur crime
Linwood Barclay   
Un bon Barclay avec un style différent de ses œuvres habituelles, avec une intrigue à tiroirs mêlant des temps différents au lieu d’une enquête linéaire menée par un seul individu.

Le début était un chouia long, et j’étais impatiente que Ray comprenne enfin que quelque chose n’allait pas, mais quand il le réalise, j’ai vraiment passé à super moment avec cette enquête bourrée de péripéties avec des personnages secondaires très attachants ou très détestables, et on le réalise vite, tout le monde n’est pas blanc ou noir dans cette histoire.

J’ai vraiment apprécié Thomas et sa façon de voir les choses différemment, et l’acceptation et la compréhension facile de Julie. Ils vont tous deux jouer un rôle important dans l’histoire. Nous avons une fin typique Barclay surprenante, mais qui est néanmoins crédible et cohérente avec l’esprit de l’histoire.

Un bon thriller.

par Oxanes
Les Frères Delacroix, Tome 1 : Une famille pour Chloé Les Frères Delacroix, Tome 1 : Une famille pour Chloé
Léane Morton   
Ce roman que j’ai découvert suite à une promo récente, est une très bonne surprise pour moi. J’ai passé un excellent moment avec Chloé et avec la famille Delacroix.

Ce sont des personnages comme je les aime, suffisamment ancré dans la réalité pour les rendre attachants, avec ce petit plus qui rend une histoire passionnante à suivre. Chloé est une jeune femme moderne, qui suit ses envies et ses passions sans trop se poser de questions, sachant bien combien la vie est fragile. Sa rencontre avec Aiden va lui ouvrir un nouveau monde et un nouvel avenir mais avant ça elle va devoir affronter son passé. J’ai beaucoup aimé cette héroïne, ses questionnements et ses réactions, sauf à un moment où sa passivité face aux évènements m’a surprise. Heureusement qu’elle va se rattraper. J’ai par contre été surprise que certaines choses de son passé soient éludées, que personne ne cherche à en savoir plus (enfin peut-être que ce sera le cas dans le second).

L’histoire est narrée uniquement du point de vue de Chloé, ce qui rend parfois Aiden un peu en retrait, surtout qu’il doit également partager la scène avec son frère Nicolas qui fera l’objet du tome 2. Mais leur couple est quand même attachant, et j’ai apprécié la retenue des scènes intimes et la plume fluide et entraînante de Léane. Je lirai probablement le tome 2 rapidement.

par Oxanes
La Cage dorée La Cage dorée
Damon Suede   
Une lecture très sympathique d’un auteur que je ne connaissais pas.
Ruben est un homme mûr à un carrefour de sa vie. Alcoolique, il doit se reprendre en main s’il veut s’en sortir et l’offre d’emploi de son frère tombe bien, même s’il ne s’attendait pas à tomber sur quelqu’un comme Andy pour sa première mission. Entre danger et attirance, les choses vont rapidement se compliquer.

Nos deux héros sont tous les deux complexes et d’une certain façon assez attachants (même Andy l’arrogant). Ils sont tous deux loin d’être parfaits, leur moralité n’est pas irréprochable, et cela change un peu des romances que j’ai pu lire dernièrement. Et pourtant, ils restent tous deux assez ouverts pour essayer de comprendre l’autre. J’ai surtout apprécié Ruben (sûrement car on n’a que son point de vue) et j’ai apprécié qu’il défende ses convictions et qu’il ne laisse pas bouffer par Andy et son style de vie.

L’histoire en elle-même est assez prenante, je n’avais pas imaginé une conclusion comme ça, même si je dois dire qu’à un moment, j’aurais préféré que ça avance un peu plus vite. En milieu de livre, nous avons beaucoup de réflexions existentielles de Ruben qui ne sont pas inintéressantes mais répétitives. J’aurais préféré que la fin soit un peu plus développée à la place, car elle est très happy-end au vu de la complexité des personnages.

La plume est masculine et cela se sent. Les dialogues sonnent très vrais, le comportement des héros aussi, les scènes intimes sont sensuelles, directes mais jamais vulgaires, le style est assez percutant. De ce côté, c’est une excellente surprise pour moi et j’espère lire plus d’œuvres de l’auteur.

par Oxanes
Australian Mafia Love, Tome 2 : Ethan & Co Australian Mafia Love, Tome 2 : Ethan & Co
Jeremy Henry   
Dans ce young adulte, nous suivons à la fois l'histoire d'Ethan le neveu de Cooper, et toute sa bande d’amis (ou non) de Blue Hills, un établissement où frayent la plupart des enfants des mafias australiennes. La plume est toujours aussi agréable dans ce tome que dans le premier

Dans l’ensemble, j’ai apprécié l’ensemble des personnages, des jeunes adolescents partagés entre leurs devoirs envers leur clan et leurs désirs, et qui essaient de mener la vie la plus normale possible. Ethan m’a beaucoup touchée. Il a un passé difficile, mais prend les mesures nécessaires pour s’en sortir et pour devenir celui qu’il doit être pour sa famille et ses amis. C’est toute cette partie que j’ai préféré dans le roman. Par la suite, en ce qui concerne ces autres amis, j’ai quand même été un peu surprise qu’ils acceptent tous aussi facilement l’idée d’être avec un homme, surtout pour le dernier couple formé.

J’ai cependant été un peu frustrée avec la fin, qui est assez brutale. L’ensemble du livre se déroule sur plusieurs mois, et pourtant j’ai eu l’impression que tout n’était pas réglé, surtout entre Cooper et Ethan. Et l’avenir de plusieurs couples semble toujours compromis. Mais une suite semble s’annoncer et elle sera pour moins très utile.

par Oxanes
Collision Collision
John Inman   
Je ne m'attendais pas à une romance si douce au vu du résumé. Certes, la première partie du livre est assez bouleversante, Gordon est vraiment au fond du gouffre, ne songe qu'au jour où il aura le courage de mettre fin à sa vie. Ses journées défilent rythmées uniquement par ses visites à son contrôleur judiciaire et son service dans un centre pour sans-abri. Jusqu'au jour où il rencontre Minus, un jeune homme à la fois timide et solaire, qui ne possède pas grand chose mais savoure ce qu'il a. Minus va ensoleiller la vie de Gordon, lui donner l'espoir d'un avenir où le pardon est possible. Gordon se sauve en aidant Minus, et leur romance est très tendre et très douce. Mais le destin va se rappeler à eux...

J'ai trouvé la gestion de la suite plutôt plutôt bien menée. J'ai beaucoup aimé les propos de Sam. Un Sam, dont les réactions m'ont beaucoup touchée. Il se sent tiraillé et c'est tout à fait normal. Quand à Minus, j'ai eu beaucoup de peine pour lui. Sa manière de gérer le choc est pour moi bien crédible par contre l'absolution finale m'a parue un peu facile. C'est le seul bémol que je trouve au livre, même si pendant cette épreuve, on peut voir combien Gordon a évolué et a arrêté de se centrer sur lui. Par contre l'épilogue m'a bien convaincue, surtout certaines réflexions de Minus. Je suis de son avis pour bien des choses.

La plume de l'auteur est fluide (bien traduite aussi), simple mais sait faire ressentir les émotions. Nous sommes dans la tête de Gordon, donc nous avons le droit à beaucoup d'introspection et il faut le dire pas énormément de dialogues en début de livre, mais je n'ai pas trouvé du tout de longueur. Un bon moment de lecture qui redonne un sens au mot pardon.

par Oxanes
La panne et autres désagréments... La panne et autres désagréments...
Angie Le Gac   
Une nouvelle d'une taille déjà conséquente qui m'a fait passé un très bon moment, surtout grâce à Lionel qui m'a bien touché. La plume de l’auteur est très fluide et très captivante et je n’ai pas vu le temps passer.

Dès le début, il annonce la couleur, il est autiste léger et ne laisse personne franchir sa bulle. Jusqu'à ce qu'une panne le mette en présence de Sasha, un Sasha qui a la main sur le cœur et qui ne se laisse pas exclure si facilement. Un Sasha qui en plus de se faire une place dans la vie de Lionel, doit également aider son ex Alexis, victime d'un mari violent.

Sasha est le pivot de l'histoire, lui qui navigue entre Lionel et Alexis. Il est adorable, gai et lumineux mais du coup m'a paru un peu lisse comparé à Lionel, surtout que son passé n'est pas vraiment exploité. Lionel est un personnage bien plus intéressant, qui lutte avec son handicap depuis toujours mais qui va accepter de faire une petite place à Sasha (même si une fois décidé, j'ai trouvé l'acceptation un peu trop facile). Ils forment en tout cas un joli couple, et j'ai apprécié leurs discussions et la compréhension et soutien de Lionel en retour.

Je suis partagée pour Alexis. Je crois qu'au final, je regrette un peu d'avoir été dans ses pensées car du coup, j'ai ressenti une incompréhension à la fin du livre. Un manque de logique.

Bref, il manque peut-être certaines choses pour me convaincre complètement, mais je ne regrette pas ma lecture, et ça change de ce que j'ai pu lire dernièrement.

par Oxanes
Love, Tome 3 : L'amour en prime Love, Tome 3 : L'amour en prime
Scotty Cade   
Comme l’indique l’auteur dès le commencement du livre, même si ce tome est noté comme un tome 3, il se passe douze ans avant les deux premiers tome de sa série et peut donc être considéré comme un Préquel.

J’ai apprécié ma lecture, même si je ne suis pas sûre de pouvoir dire que j’ai passé un ‘bon’ moment, vu que j’ai quand même pleuré à plusieurs occasions, surtout au début. J’ai été touchée par la tragédie que vit Zander, qui a tout perdu en une seule nuit et qui ne sait pas à quoi ou à qui se raccrocher. Et ce ‘qui’ va être Jack dont le monde et les croyances vont être bouleversées par ce drame et qui va rapidement s’attacher à Zander. J’ai beaucoup aimé la façon dont leur couple est amené en douceur et la gestion de la culpabilité de Zander même si une fois passé le choc initial, j’ai trouvé que Zander relativisait un peu vite.

Quand à l’enquête, même si les coupables sont visibles de loin, son évolution est quand même prenante, notamment la manière dont Zander et Jack contournent les difficultés (pour une fois que les journalistes sont pas les méchants). Et un mobile qui pourrait malheureusement toujours avoir cours aujourd’hui.

Un petit bémol : ce livre est censé se passer à la fin des années 90 et je n’ai pas vraiment ressenti l’époque dans l’histoire (téléphones portables prépayés trouvables au coin de la rue, recherches sur internet concluantes). Alors peut-être que les États-Unis étaient ultra plus avancés que la France à cette époque même si je n’y crois pas trop car il y a des choses où l’erreur est vérifiable (Par ex, le premier Iphone n’est lancé en 2007).

Je lirai avec plaisir le tome 1 qui concernera Mac que l’on croise à la fin de ce livre.

par Oxanes
Le Droit d'Oren Le Droit d'Oren
Blaine D. Arden   
C’est une nouvelle courte, dans un univers forestier assez féérique que j’ai trouvé assez enchanteur. Elle aborde des thèmes beaucoup plus profonds qu’il n’y paraît au premier abord, une réflexion sur la tolérance d’un amour différent, sur le deuil, sur la nécessité de savoir faire évoluer les traditions. Les personnages sont tous très sympathiques, ont chacun leur petite particularité, mais au vu de ce format, je n’ai pas pu tous bien les cerner, surtout qu’ils sont assez nombreux. Seul Oren ressort du lot, il est au centre de l’attention et des préoccupations de ses amis, et malgré son handicap, il ne se laisse pas faire et sait ce dont il a besoin et comment l’obtenir.

La plume et l’univers de Blaine Arden ont su attiré mon attention, et si la trilogie initial de la forêt est traduite, je la lirai mais cette nouvelle aurait peut-être gagné que les livres premiers soient traduits avant.

par Oxanes