Livres
626 174
Membres
733 578

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Je n’avais pas de voiture depuis que je vivais à Londres. C’était inutile. Le parking coûtait plus cher qu’une voiture n’en valait la peine.

Afficher en entier

— Tu es dangereux.

— Plus que tu ne le sais.

— Si tu es le diable, alors tu es méchant et cruel.

Quelque chose de sombre passa dans ses yeux, et il se raidit.

— Je ne suis pas cruel. Colérique, oui. Féroce, oui. Mortel, oui. Mais je ne suis pas cruel. Et j’en paye le prix.

Afficher en entier

Je veux dire, j’aimais assez le sexe, mais je ne pouvais imaginer avoir le cran de niquer avec mon petit copain dans un immeuble de bureaux, avec la porte déverrouillée.

Afficher en entier

Before I could answer, Nox spoke. “There will be no need for that. Miss Abbott will be staying with me until we know she will be safe.”

“Miss Abbott will be doing no such damn thing,” I said, turning to him and dropping my hands to my hips.

Afficher en entier

“See you in five minutes. And I hope you’re wearing yellow again.” He hung up, as an ice-cold tingle worked its way down my spine.

I didn’t own any yellow clothes. The only time he could have seen me in yellow was… The lemon ball-gown in my dream.

No. That wasn’t possible. It couldn’t be.

Afficher en entier

Pour la première fois depuis des siècles, mon corps répondait à celui d’une femme. Et il ne se contentait pas de répondre. Je bandais tellement fort que ça me faisait mal.

Elle était… Elle me faisait l’effet d’une drogue, et je n’en avais jamais assez. Une intelligence féroce brillait dans ses yeux. Elle était vive et drôle, et bien belle à regarder.

Mais l’innocence de son âme… Elle était bonne. Moralement bonne. Et c’était une attraction à laquelle je ne pouvais simplement pas résister.

Je devais la corrompre. Je devais lui ouvrir les yeux sur mon monde dont elle ne soupçonnait pas l’existence. Je devais dissoudre son corps dans un plaisir qu’elle n’était pas prête à connaitre, puis passer le reste de ma vie à la reconstruire à partir de petits fragments d’extase.

Afficher en entier

— Euh, bonjour, dis-je, frappée de maladresse.

— Allons-y.

Elle tournoya sur ses talons, et je trottinai pour la rattraper.

— Vous êtes Rory ?

— Ouaip. Le diminutif de Furor. Alors m’emmerde pas.

Elle avait un accent britannique, net et cassant, et elle semblait déjà agacée.

— Furor ?

— Le mot latin pour la colère. T’es pas allée à l’école ?

Elle ne se retourna pas pour me regarder quand je la rattrapai enfin.

— On, euh, n’a pas appris le latin dans mon école.

— Non, j’imagine. Eh bien, la plupart des surnaturels ont des noms latins, alors tu ferais mieux de t’y mettre. Maintenant que tu as été invitée.

Elle ne semblait pas contente que je l’aie été.

— Où est-ce qu’on va ?

— Aux ascenseurs, et puis là où tu habites.

Afficher en entier

— Tu commences à douter.

— Hein ?

— Tu commences à douter du monde autour de toi, et tu vois derrière le Voile.

— Euh, ouais. Je crois que oui.

Un lent sourire s’étira sur sa figure, et mon cœur bafouilla. Bon sang, ce n’était pas facile de discuter avec cet homme.

— C’est une bonne chose.

— C’est inquiétant, voilà ce que c’est. Tu es sûre que je n’ai pas une crise de nerfs ?

— Si c’est ça, alors nous l’avons ensemble.

Afficher en entier

Ma mère aurait eu honte des jurons qui se déversèrent de ma bouche quand je me retrouvai seule et prête à exploser dans mon lit.

— S’il dit la vérité, et qu’il m’a vraiment chauffée avant de s’en aller, je jure devant Dieu qu’il va y avoir un autre meurtre, sifflai-je en m’arrachant des draps et en jetant mes jambes au bas du lit. Un que j’aurai vraiment commis !

Afficher en entier

— Beth, que je suis contente de te voir ! Heather est nulle au Monopoly, et je m’ennuie à mourir.

— Salut, Francis.

— Franchement, elle ne comprend pas comment on joue.

Francis était allongée sur son fauteuil relax, dans la salle de repos de Lavender Oaks, en train de secouer la tête, sa figure ridée exprimant l’agacement.

— Elle ne t’a pas laissée gérer la banque, c’est ça ?

Francis s’interrompit avant de répondre :

— Non.

— Donc tu n’as pas pu tricher.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode