Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Pandergast : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Frankenstein Frankenstein
Mary Shelley   
Un excellent livre avec son lot de monstruosité et parfois surpris par ce récit vraiment bien écrit et pas toujours facile, car le monstre n'est pas toujours celui qui a l'apparence du monstre excellent !
qui ne connaît pas Frankestien un livre choc j'ai adoré!
Une aventure de Lucifer Box, Tome 2 : L'Ambre du diable Une aventure de Lucifer Box, Tome 2 : L'Ambre du diable
Mark Gatiss   
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2018/02/lucifer-box-tome-2-lambre-du-diable-de.html

J'ai passé un bon moment dans cette lecture, mais l'intrigue est moins extravagante que dans le précédent et sur un thème vraiment hyper classique. On retrouve tout de même avec plaisir Lucifer qui est toujours aussi excellent comme personnage.

L'histoire se passe une 20ène d'années après le tome précédent. Lucifer Box est toujours un espion au service de sa majesté, mais il est vieillissant et commence à le sentir. Il réussi ses missions in-extremis ou il se fait sauver par ses concurrents, bref, ce n'est pas vraiment la joie pour lui.
Depuis le tome précédent la première guerre mondiale à eu lieu et on est donc entre les deux guerres. La monté de l’extrémisme blanc se fait sentir de partout et Lucifer est en mission à New York, chargé de surveiller un groupe fasciste qui monte en puissance et qui se reconnaissent car ils s'habillent avec des chemises de couleur ambre ...

Je n'en dit pas plus pour ménager le suspense et vous laisser découvrir vous même l'intrigue.

Ces livres sont un parfait divertissement. Ils sont drôle, fun, et font passer un excellent moment. Après il ne faut pas non plus en attendre beaucoup plus. C'est du pulp dans toute sa splendeur, plein d'action avec une intrigue qui va a 100 à l'heure. Si c'est ce que vous recherchez ce tome ne pourra que vous plaire, mais si vous attendez un sens plus profond ou une intrigue complexe et intelligente avec de multiples retournements de situations vous serez un peu déçus. (Non pas qu'il n'y en ai pas du tout mais ce n'est pas non plus vraiment le but ici.)

L'atout ici est vraiment le personnage de Lucifer. Je remet la description du personnage que j'avais mis dans ma chronique du premier tome parce qu'elle est toujours d'actualité : Libertin, dandy, peintre frustré, frivole par excellence. Lucifer Box est l’archétype même du playboy espion, flambant audacieusement, séduisant tout le monde, assassinant des traitres et faisant excessivement attention à avoir une garde robe parfaite pour chaque et en toute occasion.

J'ai trouvé que le fait d'avoir fait vieillir le personnage était une bonne idée. En fait, mélanger son égocentrisme avec l’échec du fait qu'il a du mal à suivre le rythme donne un mélange qui lui réussi vraiment. Cela rend le personnage bien plus agréable à suivre et lui donne, en plus de l'extravagance, un coté comique.

Pour ce qui est du cadre on change aussi pas mal du premier tome, ici on est dans un New York art déco, on s'éloigne donc pas mal du coté steampunk. En fait je dirais même que ce tome ci est bien plus fantastique. En fait l'intrigue tourne autour de thèmes ésotériques.

Bon c'est vrai que nazis + ésotérisme est vraiment vu et revu et si j'ai trouvé un point négatif à ce tome c'était bien celui ci. C'est tellement classique que ça en devient affreusement cliché. Le livre en joue aussi, c'est évident, j'en suis consciente, mais il n’empêche que j'ai eu du mal a me rentrer dedans ici, avec un petit coté lassitude qui est très vite arrivé.

Au final j'ai bien apprécié retrouver ce Lucifer vieillissant, c'était vraiment fun, mais je regrette que l'intrigue soit aussi classique et n'ai pas su m’apporter ce coté différent que j'avais eu en lisant le premier tome. Ça j'en reste pas moins un livre très divertissant que je ne regrette pas d'avoir lu.

15/20

par lianne80
Les Royaumes crépusculaires – L’Intégrale Les Royaumes crépusculaires – L’Intégrale
Mathieu Gaborit   
Enfin un ouvrage d'une grande fraicheur dans ce monde bien rempli qu'est l’héroïque fantasy. Bien enlevé, on est immédiatement immergé dans ce monde des royaumes crépusculaires.
A quand une suite?
Abyme Abyme
Mathieu Gaborit   
Maspalio le farfadet, ancien prince des voleurs a été entraîné dans une intrigue liant les conjurateurs de démons, un double de sa personne homicide, un démon amoureux ainsi qu’un certain nombre d’autres personnages. Evoluant dans la cité fantastique d’Abyme, véritable roman en soi, il tente de sauver sa peau ainsi que la survie de sa cité bien aimée.
Se passant dans le même monde que les chroniques crépusculaires, Abyme est un vrai plaisir à lire. On y retrouve une bonne partie de ce que j’ai aimé dans ce premier livre de Gaborit. Un très bon moment. Le personnage de Maspalio est très attachant et l’écriture à la première personne du singulier permet encore plus de s’incarner dans le personnage.

par Erorl
Journal d'un marchand de rêves Journal d'un marchand de rêves
Anthelme Hauchecorne   
http://revesurpapier.blog4ever.com/journal-d-un-marchand-de-reves-de-anthelme-hauchecorne

Walter Krowley a fait des erreurs et a touché le fond. Il est perdu et ne sait pas quoi faire de sa vie. Dans ce journal, Walter nous partage ces idées noires, mais aussi et surtout sa drôle d'expérience. Tout a commencé avec des rêves étranges d'une réalité saisissante et inattendue ...

J'ai particulièrement aimé retrouver la plume de l'auteur que j'avais découvert dans le Carnaval aux Corbeaux, un roman ensorcelant que ma sœur m'avait conseillé pour l'Halloween. Anthelme Hauchecorne a réussi à me surprendre une nouvelle fois ici, avec une plume à la fois tourmentée et mélancolique. Cette plume qui devient au fil des pages fascinée et plus aventureuse. En fait, c'est une plume qui s'adapte au narrateur Walter Krowley, ce narrateur imparfait qui évolue tout au long du roman. J'ai vraiment pris le temps d'apprécier Walter, ce personnage vulnérable et peu audacieux, jusqu'à me laisser convaincre définitivement.

Dans l'Ever, dans ses songes, Walter n'a pas beaucoup de chance et n'est franchement pas en sécurité. Lorsqu'on pense que son adaptation ne se passe pas si mal, des événements qu'il ne peut contrôler, ou des rencontres, viennent le mettre en danger, ralentir puis enrichir son voyage. J'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir comment ce monde fonctionnait, à travers l'étonnant territoire sous contrôle qu'est Doowylloh, ou encore la découverte de Brumaire. Puis voir l'influence qu'ont ces rêves sur sa vie réelle, qui jusque là était sans saveur.

Les rencontres remplissent elles aussi leur part du marché. On ne sait absolument pas si il est bon pour Walter de se lier à Spleen, Banshee ou encore Poppy ou les Outlaws. Ces personnages imprévisibles qui lui permettent tout de même de vivre une grande aventure. Mais il y a quelque chose qui m'a séduit encore plus. Le "ça" des Rêveurs qui s'ajoute aux bizarreries de l'univers des rêves.

J'ai vraiment aimé mettre un pied dans l'univers des songes de cette manière et découvrir peu à peu le potentiel de rêveur de Walter. Que ce soit dans l'Ever ou dans l'Eveil, ces étonnants rêves laissent des traces et on ne sait pas bien où tout cela va nous mener. Je vais d'ailleurs vous faire part de mes soupçons. Il se pourrait que notre cher Anthelme Hauchecorne ... mette du sable dans son café!


En bref : Une exploration onirique remarquable !
Le Secret de l'inventeur, Tome 1 : Rébellion Le Secret de l'inventeur, Tome 1 : Rébellion
Andrea Cremer   
Avec ce roman les éditions Lumen nous prouvent une nouvelle fois qu’elles ont le nez pour les pépites et nous donnent encore plus envie de découvrir leurs prochaines sorties. Car jusqu’à présent je n’ai encore jamais été déçue par leur choix de titres ou de design.

Un beau livre-Objet

Pour commencer et pour tout vous dire j’avoue avoir été attirée dans un premier temps par la couverture, ce cœur mécanique laisse fonctionner l’imagination et m’a interpellée de façon à vouloir lire ce livre à tout prix.
De plus, j’ai aussi trouvé très bien fait les premières pages de chapitres avec ce fond Steampunk grisé. Cela met une touche supplémentaire de modernisme dans cette édition et m’a fait particulièrement apprécié de le tenir dans les mains. C’est un livre qui de par sa couverture, sa tranche et son intérieur, aura une belle place dans votre bibliothèque.

Des personnages bien menés et intéressants

Charlotte a 16 ans, elle vit dans un monde souterrain, les Catacombes pour fuir les Britanniques de l’Empire. Ils sont nombreux ainsi à vivre cachés et à sortir de temps en temps pour se tenir informés. C’est au cours d’une de ces sorties que Charlotte ramène un jeune homme avec elle. Celui-ci était poursuivi par les cueilleurs, des machines articulées pilotées appartenant à l’Empire.
Les Catacombes, lieu de vie des enfants de résistants avant leur 18 ans, âge auquel ils peuvent prétendre rejoindre leurs parents dans la lutte contre l’Empire. De nombreuses grottes sous la terre, aménagées de façon à ne pas se faire remarquer et à vivre en sécurité loin des Britanniques.

Ashley, le chef des Catacombes, est le frère de Charlotte. Il est proche de ses 18 ans et donc de son départ à l’extérieur pour continuer la lutte de façon active. C’est un jeune homme sérieux et plein de charisme qui tient les enfants des Catacombes en sécurité par son côté froid et sévère de prime abord. Il est cependant attentionné pour sa sœur et les autres et surtout empreint d’inquiétude à leur sujet.
Charlotte est tout son contraire. Elle est impétueuse, pleine de verve et d’ironie, surtout envers Jack, téméraire et casse-cou. Elle se veut adulte mais reste aussi impulsive et parfois irréfléchie comme la fois où elle ramène Grave avec elle.

Jack, dès le départ m’a plu. Il est arrogant, plein de morgue, il adore taquiner Charlotte au maximum, mais en même temps il est sérieux et très utile dans leur sortie pour récupérer du matériel. Et puis la suite va le rendre encore plus utile et attirant. Il a un petit côté espion qui me fait frétiller les neurones, même si les secrets qu’il cache vont le faire un peu baisser dans mon estime, il reste cependant un personnage que j’aime beaucoup. Meg, la bonne amie de Charlotte, leur guérisseuse et confidente est douce et compatissante pourtant la suite va nous la montrer aussi pleine de secrets. Et enfin Grave, notre malheureuse victime poursuivie par les Cueilleurs. Amnésique, pâle, empreint d’une inquiétude grandissante sans savoir d’où lui vient cette impression… Tout ce qui se rapporte à lui est mystérieux. La suite de nos découvertes ne va pas nous faire changer d’avis non plus sur lui et l’énigme qu’il représente. Lorsque la réponse nous apparaîtra enfin, ce ne sera que le début de nouvelles questions plus importantes les unes que les autres.

Un récit aussi palpitant que captivant !

Néanmoins, c’est lorsque les événements commenceront à se bousculer et à amener nos jeunes amis dans un monde inconnu d’eux et plein de danger que l’aventure, déjà bien omniprésente, deviendra alors un véritable périple.

Que de chamboulements cela va-t-il amener dans leur vie ?!

Toujours est-il que nous allons alors être plongés avec eux dans la politique, la bataille des adultes et les dangers inhérents à cette situation nouvelle et complexe. Pourront-ils et sauront-ils faire face à tout cela ?

Voilà les questions qui vont nous tenir en haleine, car même si le rythme n’est pas particulièrement soutenu, l’auteur nous campe le décor de façon plus qu’intéressante et captivante. L’ambiance, les détails décoratifs ou costumiers, les nouveaux personnages mais aussi les changements qui s’opèrent chez nos héros, tout cela nous imprègne un peu plus dans ce style Steampunk qui me plait énormément, il faut avouer.

Les personnages se dévoilent au fur et à mesure et ça complexifie le récit.

Tous ne sont pas ce qu’ils semblent être et nous allons de découvertes en découvertes, de surprises en secrets dévoilés. Ils sont savamment distillés dans le récit et nous tiennent captifs.

Mais ce n’est pas tout. Les petites merveilles technologiques que nous découvrons tout au long de l’histoire m’ont émerveillée par leurs descriptions et leur utilité. L’imagination de l’auteur sur ce point est magique. Qu’ils s’agissent des petites souris mécaniques, du canon à double polarité ou de la libellule, les imaginer m’a fait rêver et voyager dans le Steampunk de façon irremplaçable. Ce sont pour ces inventions surprenantes, ces anachronismes voulus entre le XIXe et ce modernisme que j’ai commencé à apprécier ce style de roman. Andrea Crémer sait nous plonger dedans avec style et une facilité déconcertante.
Sa plume nous entraîne avec elle au point de dévorer son roman et d’en redemander encore. Les derniers chapitres vont nous laisser dans l’expectative sur de nombreux points et en même temps nous attacher encore plus aux personnages qui vont développer devant nous une grande maturité et une conscience de leur mission digne du meilleur des adultes.

C’est donc un coup de cœur pour moi que ce roman du genre Steampunk, que ce soit l’objet en lui-même que le récit, j’ai tout aimé.

J’ai hâte de suivre à nouveau les aventures de nos jeunes héros et particulièrement de Charlotte qui a su mûrir contre vents et marées et nous donne un aperçu magnifique de la jeune femme qu’elle va devenir. Alors, maintenant à quand la suite ?



par Aelynah
Le Secret de l'inventeur, Tome 2 : L'Énigme du magicien Le Secret de l'inventeur, Tome 2 : L'Énigme du magicien
Andrea Cremer   
le premier tome avait été un coup de cœur, tant par son coté steampunk, ses aventures, ses personnages ou encore son histoire d'amour ! Malheureusement, je n'ai qu'à moitié retrouvé ce qui faisait son charme dans ce second tome.

La fin du premier tome avait été explosive et m'avait laissé avec une grande frustration puisque je voulais avoir la suite immédiatement sous la main. J'étais donc super contente de me replonger dedans, sauf que ce début-là n'était pas du tout plein d'action, au contraire, et a coupé dans l'élan qu'avait insufflé cette fin. En fait, j'ai eu l'impression que pendant toute la première partie du livre, il ne se passait quasiment rien. Je n'en revenais pas que les personnages fassent aussi peu de choses en 150-200 pages, qu'il y ait aussi peu d'évolution dans leurs caractères, de découvertes ou de rebondissements !

Heureusement, la deuxième partie est là pour rattraper un peu les choses puisque les aventures commencent enfin à arriver et mon intérêt à se réveiller. Et puis l'arrivée de Jack et de son frère Coe n'y était peut-être pas pour rien... Dans tous les cas, cette deuxième partie fait un peu revivre ce que le premier tome m'avait apporté, c'est-à-dire du suspens, de l'amusement ou encore de l'attendrissement. Certains personnages sont très sympas à suivre et apporte pas mal de révélations, particulièrement Grave (évidemment), Jack et Linnet. J'attendais avec impatience la confrontation entre Charlotte et sa mère puisqu'elle était mentionnée dans le résumé mais au final elle est assez peu approfondie.

C'est un mystère : pourquoi ce tome-ci me paraît aussi peu réussit en comparaison du premier tome ? J'ai l'impression que l'auteure n'a pas réussit à explorer tout ce que ces intrigues-ci lui permettaient et exploité tout le potentiel de ce merveilleux univers ; cette suite m'a donné un goût d'inachevé, comme s'il ne s'y était quasiment rien passé. Mais ne vous méprenez pas ! Ce n'est pas pour autant que je n'ai pas passé un bon moment, même si c'est clairement passé loin du coup de cœur. L'histoire se lit vite et il y a toujours la curiosité de savoir quels mystères tous ces personnages nous cachent. Vu l'insuccès qu'a eu ce deuxième tome auprès de moi-même, je me demande avec un peu d’inquiétude si le troisième et dernier tome saura répondre à mes attentes et à toutes les questions qu'on se pose ! Je l'attends avec impatience et j'espère bien que celui-là me fera passer un excellent moment.

Ma chronique et la note que je donne à ce livre sont probablement disproportionnés, car j'attendais beaucoup de cette suite et je n'ai pas été satisfaite car il ne s'y passe pas grand chose. Même si j'ai eu plaisir à retrouver les personnages, je m'attendais à mieux et j'espère sincèrement que le dernier tome de cette trilogie qui avait si bien commencé sera meilleur.
Toutefois, peut-être ma déception est-elle excessive ? (ça peut m'arriver) donc si vous avez cette série dans votre pal ou votre viseur, tentez le coup et peut-être que ça passera bien mieux qu'avec moi !

par nilale
Le Secret de l'inventeur, Tome 3 : Le Pari du traître Le Secret de l'inventeur, Tome 3 : Le Pari du traître
Andrea Cremer   
Ca fait plusieurs moi qu'on l'attend, et pourtant toujours aucune date de sortie annoncée.. je suis tellement impatiente, ce livre en vaut vraiment la peine ! ;)