Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de PANDORE88 : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Désir fatal, Tome 1 : De tout mon être Désir fatal, Tome 1 : De tout mon être
Abbi Glines   
Abandon à 40% par KO.

Je crois que je peux m'inscrire dans le Guiness Book des Records, dans la catégorie "roulage de noeil". Je n'ai jamais autant levé les yeux, ni aussi haut, ils ont faillis faire le tour complet et désaxer la Terre… Mais heureusement, il fait toujours aussi beau et chaud en ce bon mois de mai. Ahem. Tout va bien dans le meilleur des mondes.

La première question qui m'est venue, c'est bon sang mais quel âge a Abbi Glines ? 15 ans ? 16, 17 ? Ah nan, 38 ans d'après Wikipedia, ça aurait pu expliquer tous ces enfantillages et l'intrigue toute moisie qui te donne juste envie d'entrer dans ce bouquin, de tous les flinguer et d'étrangler l'auteur. Oui mais non.

Généralement une plume simple pour moi rime souvent avec efficace, ici la simplicité est juste digne d'un pré-ado ou cela vient de la traduction. Alors J'ai Lu, on ne s'est pas beaucoup foulé, google trad ou bien ? C'est très médiocre mais si les échanges entre les deux persos principaux avaient été un peu plus digne de leurs âges et non pas des dialogues issus de téléréalité, j'aurai passé l'éponge.

Mais non, on se coltine une histoire à deux balles avec un personnage masculin qui se la joue trou du cul qui saute tout ce qui bouge et qui dés le départ est attirée par la douce et pure jeune fille… Au secours, c'est kitsh ! Et vla qu'il balance des petites phrases du genre : ne t'approche pas de moi, je ne suis pas assez bien. Et bla, et bla. Mec, elle veut juste un toit, tu n'es pas si sexy que tu ne le crois.

L'intrigue est inexistante, elle est bidon parce que sa mise en scène est pathétique. Abbi Glines croit que la technique de "je ne termine pas mes phrases comme ça on a du suspens" est une façon de faire. Je ne connais rien de plus agaçant. Tout le monde sait, l'héroïne entend bien des phrases où il manque des bouts et elle ne cherche pas plus que ça à savoir. Je ne compte pas les "mais qu'est ce qu'il entend par là ?". Bah demande, spèce de dinde !

Voilà, je vous donne mon avis à chaud sachant que je n'ai pas terminé, parce que si je le fais, je vais sauter plusieurs chapitres. Je ne sais pas à qui s'adresse ce genre de textes, parce que vu le cul qui est clairement annoncé, je n'ai pas envie de le proposer au moins de 15 ans même avec cette plume et l'intrigue basique. On a déjà lu des jeunesses bien plus développés que ça et ce serait complètement crétin de prendre les ados comme tels.

par LLyza
H.O.T., Tome 3 : Délicieuse Ivresse H.O.T., Tome 3 : Délicieuse Ivresse
Lacey Alexander   
Aaaaaah Rogan...

Evidemment j'attendais comme tout le monde l'histoire de Rogan Wolfe (pfiiou, rien que son nom donne chaud ^^), le flic muy calienté, un tantinet dominant et insaisissable, et je n'ai pas été déçue. Lors d'une filature Rogan fait la connaissance d'April, une avocate courageuse. Elle est rigide et coincée au possible dans ses tailleurs de luxe. Il est diaboliquement animal, sensuel et sexuel. C'est la rencontre du feu et de la glace... Contrairement à ce qu'on pourrait croire, ce tome est le moins hard des trois (attention tout de même aux âmes sensibles). Certaines répliques sont franchement drôles, et Rogan tel un chien fou dans un jeu de quilles va rapidement dégeler la glace. Mon tome préféré.

Argent : 7,5/10
Marked Men, tome 1 : Rule Marked Men, tome 1 : Rule
Jay Crownover   
C'est bête de se dire que j'ai acheté ce livre en étant certaine qu'il me plairait. Pourtant j'aime l'idée de ne pas m'être trompée.

Autant vous dire que je ne suis pas allée acheter ce roman avec ma mère... Mais j'aurais pu ! J'aurais dû. On aurait bien ri quand je lui aurais dit que c'est un roman plutôt porté sur l'érotisme. Eh ouais, maman. ^^

Bref ! Ce premier tome de la saga Marked Men m'a charmé, rien de plus simple et de plus fort. J'en ressors toute joyeuse et je n'ai qu'une envie c'est de courir à la Fnac acheter le second tome. Dommage qu'il soit deux heures du matin...

Ce qui m'a attirée en premier dans ce roman, ce n'est surtout pas ses passages chauds. Mais la simple et merveilleuse idée "d'entrer" dans un monde de tatoueurs et de personnes qui osent écouter du métal. Les tatouages et ma famille, c'est une histoire d'amour qu'on partage donc j'ai tout de suite été emballée par l'idée d'un bad boy tatoué des pieds à la tête -et percé en plus, nom de dieu, je vais faire une crise cardiaque ! En ce qui concerne le genre métal, ce n'est pas mon genre favoris question musique mais je vis avec un grand frère qui m'en fait manger tous les jours alors, honnêtement, Marked Men avait de bons arguments pour s'infiltrer dans mon cœur littéraire comme si on entrait dans un resto.

La plume de Jay Crownover est entraînante et très agréable à lire. Je crois que j'ai rarement été aussi emballée par la façon d'écrire d'un auteur. C'était simple mais j'ai trouvé super que grâce à sa simplicité elle fasse passer des émotions, etc...

L'histoire est très bien menée et Ô combien addictive.

Mais ce qui m'a vraiment plu, ce qui m'a conquise ce sont les personnages. Il ne m'a pas fallu dix pages pour m'attacher à tout ce petit monde en me disant que je me faufilerais bien dans l'histoire pour me faire une place parmi eux... Il pourrait pas y avoir un tome avec moi dedans, Jay, please ? Faudrait que je fasse gaffe à ce que j'écris, ça pourrait être mal interpréter...

J'adore les personnages, tous qui qu'ils soient. Bon, sauf Gabe (l'ex que j'aurais bien envoyé chier un milliard de fois) et les parents de Shaw (sur qui j'aurais bien craché si j'avais autant de talent que mon grand frère pour ce genre de trucs...). Mais sinon, qu'est-ce que je les ai aimé les personnages de ce merveilleux premier tome !

Rule Archer - le gars tatoueur dont tu tombes amoureuse dans ce premier tome.
Shaw Landon - la fille qui fait des études de médecine que tu voudrais désespérément être dans ce premier tome.
Rome Archer - le grand frère militaire que tu ne peux qu'aimer parce qu'il est merveilleux.
Remy Archer - frère jumeau de Rule (bon, il est mort trois ans plus tôt mais il vit à travers les personnages donc, tu t'y attaches quoi qu'il advienne).

Au fait, suis-je la seule à avoir trouvé ça génial que les frères Archer aient tous les trois un prénom qui commence par un R ? Pourquoi mes parents n'ont-ils pas eu la même idée ? Sérieux, des fois je me pose des questions sur eux ! ^^

Nash - le meilleur ami de Rule et tatoueur qui me donne envie de lui faire des câlins et ne me demandez surtout pas pourquoi, je ne sais pas.
Rowdy - ami de Rule et tatoueur aussi, que je ne demande qu'à connaître d'avantage !
Ayden - meilleure amie de Shaw et que j'adore tout simplement.
Jet - ami de Rule et chanteur d'un groupe de métal, je vais devenir sa plus grande groupie d'ici peu.
Cora - gérante du salon de tatouage, perceuse, et fille géniale que tu veux à tout prix avoir comme amie.

OK, aux premiers abords, ce roman à l'air d'être un cliché. Mais je le répète, parce que je l'ai déjà dit pour d'autres romans, je me fais un plaisir de lire les clichés. Ils me rappellent que ça peut vraiment arriver, plusieurs fois, à tout le monde. Et puis, je rêve de clichés. Mais finalement, lorsqu'on lit l'histoire, on passe au-dessus de l'idée du cliché - on lit et on est tellement dedans que rien ne pourrait nous perturber et on prend notre pied (sans mauvaise idée derrière la tête).

Les évènements de ce roman m'ont plu et satisfaite, je n'en attendais ni plus ni moins et donc, j'ai adoré ! De plus, j'ai beaucoup aimé les relations entre les personnages, quelles qu'elles puissent êtres. [spoiler]Je me suis doutée dès le départ que Remy était gay, j'ai du flaire. ^^ Et la réaction de Rome suite à cela m'a un peu déçue de sa part mais je suis sûre qu'il saura se rattraper le moment venu *regard qui veut tout dire et sourire faussement innocent*.

La déclaration d'amour de Rule à Shaw m'a fait fondre. Je crois qu'elle fait partie des plus belles que j'ai lu jusque-là. Je dis bravo à cette œuvre d'art vivante (bien que j'ai conscience qu'il est fictif) qu'est ce gars ![/spoiler]

En conclusion, il est clair que j'ai aimé ce livre et que je le recommande à tout le monde ! Parce que personne ne peut résister à ça. Non, je vous assure. C'est une saga vraiment prometteuse.

En tout cas, vous pouvez être sûrs et certains que je me jetterais sur le second tome (et les tomes suivants) comme si c'était le dernier livre de la planète.


par Sheo
Washington Scandals, Tome 2 : Le prestige Washington Scandals, Tome 2 : Le prestige
Shayla Black    Lexi Blake   
http://www.voluptueusementvotre.fr/2017/04/07/washington-scandals-tome-2-prestige-shayla-black-lexi-blake/

Des complots, du sexe, de la politique, ce second tome de Washington Scandals est tout simplement époustouflant. Les auteures ont gardé la mort de Maddox Crawford en fil conducteur ce qui rend cette histoire idéalement complémentaire de la précédente.

Un des atouts majeurs de ce roman est la personnalité affûtée de Connor Sparks face à la subtile naïveté de Lara Armstrong. Dès les premières lignes, j’ai eu l’image du grand méchant loup sur le point de dévorer le petit chaperon rouge. Non pas que Lara soit idiote, c’est même tout le contraire, mais elle a une vision du monde et des personnes qui le composent bien différente de la noirceur dans laquelle évolue Connor. Les voir ensemble c’est un peu comme assembler l’eau et l’huile : on a l’impression qu’il ne s’accorderont jamais. Cependant c’était sans compter sur cette alchimie incroyable qui les attire l’un vers l’autre.

C’est cette attraction indéniable qui va compliquer la situation. En effet, Connor sait immédiatement ce qu’il veut de Lara et croyez-moi, ce n’est pas jouer au scrabble. Il va prendre un malin plaisir à la pousser dans ses retranchements, mais il ne s’attendait pas à être pris à son propre piège. Il va développer bien malgré lui une dépendance à cette princesse fée à la fois douce et dure. Je vous laisse imaginer la suite, mais laissez-moi vous dire que l’érotisme est de mise.

Bien que j’ai été fascinée par leur histoire, ce qui m’a vraiment rendu addict à ce tome c’est toute la tension qui émane de ce livre. Les attentats, le danger, les indices, la mafia russe, il y a tant de données importantes à enregistrer qu’on ne peut jamais baisser la garde durant cette lecture. On a beau assembler les pièces, se poser mille et une questions, on en vient à se méfier de tout le monde. J’ai vraiment adoré cette sensation de complot, de vie à 100 à l’heure, de rebondissement en tout genre. C’est exactement le genre d’histoire qui me plaît !

Le déroulement de ce second tome est vraiment des plus agréables. De situations cocasses en révélations, de risques en sensations, c’est un véritable looping émotionnel dans lequel on se retrouve aspiré. Shayla Black et Lexi Blake n’ont pas lésiné sur l’action et la sensualité. Le résultat est tout simplement génialissime.

Vous l’aurez compris, je n’ai pas simplement aimé ce roman, je l’ai adoré. L’enquête, le suspens mêlé à cette relation ambiguë m’ont apporté bien plus que ce à quoi je m’attendais. Sans compter sur les parfaits gentlemen réunis au grand complet (enfin presque) pour résoudre cette affaire tout en se protégeant les uns les autres. Cela donne un sentiment d’unité. Malgré les doutes, malgré les preuves et les accusations c’est ensemble qu’ils avancent. Ils forment un roc dont on apprécie chaque personnalité.

Après avoir savourée l’histoire de Lara et Connor, je suis plus qu’intriguée de voir où va nous mener celle de Holland et Dax. Le dernier chapitre est un véritable appel à la lecture….Autant vous dire qu’il me tarde d’y plonger. Rendez-vous le 07/06/2017.
Les amants de Londres, tome 1 : L'affront Les amants de Londres, tome 1 : L'affront
Lorraine Heath   
Bof : Il y a trois ans, Claire, 17 ans, a épousé Morgan, le comte de Westcliffe mais suite à une situation compromettante lors de la nuit de noce, elle a été rejetée et depuis, demeure seule à Lyons Place alors que Morgan profite de tous les plaisirs de la vie londonienne. La soeur de Claire devant participer à sa première saison, Claire décide de s’installer dans leur maison à Londres avec son mari. Les retrouvailles sont glaciales mais Morgan accepte leurs présences le temps de la saison et souhaite le divorce à l’issue de cette période. Sachant qu’elle ne pourra survivre à son statut de divorcée dans cette société, Claire va essayer de séduire son mari... Rien de transcendant, une romance banale commençant sur un malentendu dû à un comportement naïf et ridicule puis au bout de trois le couple va enfin commencer à se parler et se connaitre.

par Folize
Jeux de Seduction Jeux de Seduction
Beth Kery   
Mon premier livre de cette auteure et je ne suis pas conquise.Trop de scènes de sexe tue l'érotisme de l'histoire qui au final n'est qu'un fond d'écran. Car l'histoire méritait d'être traitée autrement je pense.J'ai été très déçue par la fin,bâclée je trouve.Si vous aimez les livres emoustillants mais sans contenu alors celui-là est pour vous.

par micaroval
Unbreak Me, Tome 1 : Unbreak Me Unbreak Me, Tome 1 : Unbreak Me
Lexi Ryan   
Un bon livre.
les personnages sont intéressants et l'histoire est très bien construite. L'auteur a su distiller les révélations au bon moment, ce qui a rendu la lecture presque addictive.
Je n'en dirais pas plus pour ne pas spoiler.


par Adèle
Endless Love, Tome 3 : Satisfaction Endless Love, Tome 3 : Satisfaction
Cécilia Tan   
Je trouve dommage qu'une série qui avait si bien commencé ait décliné comme ça. C'est pas mauvais, mais j'avais beaucoup apprécié le premier tome et j'ai été déçue par la suite. C'est pas prévisible ni plat, mais il a manqué un truc.

par sxtn
Jusqu'à toi, Tome 2 : Délivrée Jusqu'à toi, Tome 2 : Délivrée
J.L. Mac   
Un avis plus détaillé sur : http://wp.me/p6618l-214

{Marina} :
« Altérée », le premier tome de cette série m’avait donnée un avis mitigé… L’intrigue était sympa mais on devinait le dénouement dès les premières pages. Le héros passe du mâle alpha à une carpette en un clin d’œil et l’héroïne d’une femme indépendante à soumise le temps de dire « ouf »… Sans parler du côté « Cosette » un peu trop prononcée à mon goût. En bref, je n’avais pas détesté mais ça ne m’avait pas emballée… Ce qui explique pourquoi j’ai laissé cette suite aussi longtemps dans ma PAL.
Comme pour le premier tome, j’enrage un peu de voir un tel potentiel gâché… Là encore, l’histoire et les personnages évoluent trop vite pour qu’on s’attache aux héros et qu’on ressente quelque chose. Damon passe du mode « zombie » à « homme d’affaires glacial », le temps d’une sieste… Et Jo, détermine sa vie en fonction des apparitions de son ancien patron dans ses rêves… C’est franchement dommage, parce que l’auteur a une bonne plume pour les passages érotiques. Il est évident que le désir de construire une bonne histoire autour des scènes de sexe est présent, mais les événements sont toujours trop soudain pour paraître autrement que bâclés… Toutefois, je lirai le 3ème tome…en espérant que ce dernier soit mieux construit et plus crédible.
La Société, Tome 8 : Le Premier Pas La Société, Tome 8 : Le Premier Pas
Angela Behelle   
Un livre à ne surtout pas lire... En public !

Essayant de ne pas me spoiler ou de lire des scènes que je prendrais plus de plaisir à découvrir lors de ma lecture, je reste loin du site officiel de l'auteure où elle nous donne quelques petits cadeaux pour patienter entre la sortie de ses tomes, par conséquent, je n'avais pas compris que le roman était illustré ! Gourde que je suis, je ne l'avais pas non plus remarqué, écrit sur la couverture... Quelle ne fût donc pas ma surprise en voyant les premières esquisses de Stéphane ! Heureusement que pour les suivantes, j'étais à l'abri de tous regards... J'ai beau assumé mes lectures, certains dessins ne sont pas bon à être vu en public !

Concernant l'histoire, j'ai eu le même doute que Fredérique, tout au long de ma lecture. Même si je me suis dit que ça irait vraiment loin si c'était le cas [spoiler]le fait que Stéphane n'était plus cloué dans sa chaise au moment où elle est arrivé[/spoiler] J'ai retrouvé un peu la situation du tome 2, où la charmante Mina se fait manipuler par le grand-père et le petit fils Peyriac. Mélangé à la romance que j'ai apprécié dans le troisième tome entre Pascaline et Daniel, qu'on nomme dans les dernières pages... Ce beau duo m'a donc beaucoup plu ! Malgré le fait qu'elle l'excuse un tantinet trop rapidement. Je sais que l'amour pardonne tout mais là... Un peu trop !

Angela Behelle a une plume qui me fait m'évader. Certes, je ne pourrais pas avoir la même vie que Mickaëlla, Pascaline, Lou et toutes les autres jeunes femmes de la Société, mais d'un côté sombre, elles font rêvés. Certains aspects mis à part, me concernant, je les jalouse. Les hommes, Alexis, Daniel et Stéphane (entre autres) sont à leur petits soins, désirant de les rendre folles d'amour et de plaisir. Ça peut aller loin, c'est souvent violent et intense, mais la façon dont l'auteure décrit ce genre de scènes fait qu'on (je) ne trouve pas ça vulgaire. C'est sensuel, bouillant, tentant, tabous des fois mais jamais abject ou dégradant.

En conclusion, j'ai beaucoup aimé. Le scénario est bien mené, l'apparition de ce Diable d'Alexis m'ont beaucoup plu et les scènes sensuelles donnent des coups de chaud (parfait pour ce mois de Décembre froid !). J'ai hâte de voir ce que nous réserve Angela Behelle pour la suite des aventures de la Société, qui me comptent assurément parmi ses clientes les plus fidèles !

7.5/10

par SmallBab