Livres
458 876
Membres
412 740

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Panic, le jeu de la peur



Description ajoutée par francebelle 2013-07-18T10:36:36+02:00

Résumé

Panic a commencé comme tant d'autres choses à Carp, une ville sans issue de 12.000 habitants au milieu de nulle part : parce que c'était l'été, et qu'il n'y avait rien d'autre à faire.

Heather n'a jamais pensé qu'elle ferait partie de Panic, un jeu légendaire auxquels participent des diplômés, où les enjeux sont élevés et dont les récompenses le sont encore plus. Elle ne s'est jamais considérée comme courageuse ou comme le genre de personnes prêtes à lutter pour se démarquer. Mais lorsqu'elle trouve quelque chose - et quelqu'un - pour qui se battre, elle découvre qu'elle peut être plus forte qu'elle ne l'a jamais pensé.

Dodge n'a jamais été effrayé par Panic. Son secret va lui permettre de survivre et de le faire tenir jusqu'à la fin du jeu, il en est certain. Mais ce qu'il ne sait pas, c'est qu'il n'est pas le seul à posséder un secret. Tout le monde joue dans un but.

Pour Heather et Dodge, le jeu va apporter de nouvelles alliances, des révélations inattendues, ainsi que la possibilité du premier amour pour chacun d'entre eux - et la connaissance que, parfois, les choses que nous craignons sont celles dont avons le plus besoin.

Source: http://wandering-world.skyrock.com/3174746175-Presentation-PANIC-de-Lauren-Oliver.html

Afficher en entier

Classement en biblio - 352 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par lara4 2014-09-08T15:20:31+02:00

Elle avait appris à aimer les tigres aussi - de loin, en tout cas. Elle était hypnotisée par leur façon de se mouvoir, par leurs muscles ondulant telle la surface de l'eau, et par leurs yeux, si empreints de sagesse - et de désolation, comme s'ils avaient vu le centre de l'univers et avaient été déçu.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Pas apprécié

J'ai adoré la saga Delirium du même auteur, j'ai détesté Le dernier jour de ma vie toujours du même auteur. Du coup, pour rester objective, je voulais lire Panic pour ne pas rester sur une mauvaise impression ... peine perdue. On ne peut pas dire que je n'ai pas aimé, mais je pensais lire tout à fait autre chose. J'étais partie dans l'idée de vivre le jeu Panic, mais en fait, je n'ai pas eu cette impression.

On partage les sentiments amoureux de Heather et ceux de Dodge. J'ai eu la désagréable impression que c'était tous ces sentiments inavoués qui prenaient le dessus sur l'histoire. Hors moi, je voulais vivre pleinement le jeu Panic, je n'ai pas eu assez de sensations et d'émotions par rapport à ce jeu. A chaque épreuve on commence à ressentir les choses et puis pouf, les plaintes de Dodge ou de Heather remontent à la surface.

Hors ce jeu, s'il avait été mis plus en avant et plus en valeur aurait tout déchiré! Car ce jeu est cruel, fait en sorte que les jeunes n'ont plus de limites et sont prêts à tout, même à tuer.

Quelques incohérences aussi concernant Heather, sa petite soeur et sa mère m'ont fortement perturbée. Donc je vous invite à lire d'autres chroniques que la mienne pour avoir un avis plus objectif que le mien.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par AmElie-114 2019-01-09T11:38:14+01:00
Pas apprécié

Très mal écrit. J'ai abandonné ma lecture sans aucun regret, après m'être forcée à lire au moins 50 pages.... un supplice! Delirium est beaucoup mieux!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MissAnnabeth 2018-10-20T20:42:25+02:00
Argent

Un très bon thriller pour ado, j'ai passé un très moment pendant ma lecture, sans avoir de coup de cœur. Tout esr réuni pour faire un bon roman : univers et scénario qui tiennent la route, personnages attachants, amour, humour. Mais il manque une petite étincelle pour que ça devienne un super roman.

Panic est un jeu organisé par les élèves du lycée, il consiste à plusieurs épreuves assez dangereuse, et le gagnant récupère une cagnotte qui lui permettra normalement de changer sa vie. Le roman rentre directement dans l'action, et suit tout le déroulement de Panic. C'est assez addictif, et les épreuves sont assez impressionnantes à suivre.Les derniers chapitres sont les plus prenants, même si ça ne dure pas longtemps et qu'on retrouve les personnages immédiatement quelques mois plus tard. Ça ne donne pas l'impression que c'est bâclé, parce que tous les problèmes ouverts par le livre sont résolus, mais c'est vraiment fait en 2 phrases, c'est un peu expéditif.

Les personnages m'ont beaucoup plus, tout autant qu'ils sont. Chacun a une histoire propre qui le rend attachants, et j'ai préféré suivre leurs histoires et leurs relations au jeu en général. Il y a pas mal d'histoire d'amour dans le roman évidemment, mais j'ai trouvé ça assez sympa, l'auteur ne passe pas trop de temps dessus, les sentiments sont dis de façon simples et efficaces. Spoiler(cliquez pour révéler)Et c'est sympa que ce soit Dodge qui soit fou de Nat et tente de la séduire, et pas l'inverse, ça change un peu c'est cool.

Voilà, Lauren Oliver est vraiment une valeur sûre, Delirium, Absences et maintenant Panic,j'ai toujours passé un bon moment !

Afficher en entier
Argent

Une bonne lecture qui nous fait parfois trembler pour les personnages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Myline 2017-11-22T10:37:32+01:00
Or

Cela faisait bien longtemps que je n'avais rien lu de cet auteur et je suis toujours enchantée par son écriture !

L'histoire est originale, le contexte est un crève coeur et les personnages adorables.

J'ai passé un bon moment.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CecHepburn 2017-04-21T15:32:46+02:00
Lu aussi

Même si nous pénétrons directement dans une scène d’action lorsque nous ouvrons le livre, il a été très difficile pour ma part de rentrer dedans. Le début va beaucoup trop vite, tout est bâclé, il y a beaucoup trop de personnages… Bref, un gros fouillis et j’étais totalement perdue et perplexe concernant la suite de ma lecture. L’idée de base est plutôt bonne et accrocheuse. Bien que le résumé puisse nous faire penser à Hunger Games, sachez que vous faites fausse route. Panic ne ressemble pas du tout à Hunger Games. Heather est une jeune fille de 18 ans qui vient de finir le lycée et qui s’apprête à jouer à Panic, un jeu illégal, se basant sur les peurs des participants et où le gagnant peut empocher un sacré pactole. Personne ne sait qui sont les organisateurs, ni les juges, mais les plus téméraires se laissent tenter, alléchés par la somme d’argent qui les attend à l’arrivée. Heather décide d’y participer avec sa meilleure amie Nat. Quant à son meilleur ami, Bishop (dont elle est secrètement amoureuse), il préfère les surveiller et les dissuader d’y participer mais Heather n’en a que faire, elle souhaite gagner pour partir définitivement de la ville de Carp et changer de vie avec sa sœur Lily. Fuir leur mobil-home, fuir leur mère toxicomane. L’histoire est racontée selon deux points de vue : celui d’Heather et celui de Dodge. Dodge est un garçon solitaire et courageux, amoureux depuis longtemps de Nat, mais qui, elle, ne le remarque pas. Il n’a qu’une seule envie : gagner Panic pour se venger. Se venger de celui qui a brisé les jambes de sa sœur lors d’une précédente édition du jeu. Bien que ces deux personnages participent pour des ambitions différentes, ils se ressemblent d’un certain côté. Courageux, coincés dans une vie difficile et misérable, possédants un goût du risque certain, prêts à tout pour parvenir à leurs fins et proches de leurs sœurs. Les quatre personnages principaux sont assez intéressants bien que j’aie eu du mal avec la personnalité de Nat. On s’attache vite à eux, et surtout à la vie assez difficile que mène Heather. Par contre certaines de ses réactions envers Bishop m’ont particulièrement agacées. Durant une cinquantaine de pages, il lui demande à plusieurs reprises s’il peut lui parler mais mademoiselle va refuser au moins cinq fois ! Une fois, ça passe mais au bout d’un moment, ça devient pénible, comme si l’auteur voulait faire trainer le livre pour pas grand chose au final ! L’idée de créer un jeu de défis basé sur des peurs était plutôt bien trouvé mais pas assez exploité à mon goût. Les épreuves sont plutôt classiques et bâclées. Très peu décrites. C’est vrai, l’ultime épreuve dure trois pages à tout casser… Autant vous dire que je suis un peu restée sur ma faim alors que le résumé était alléchant. Il faut bien compter une centaine de pages avant de rentrer dans le livre mais même si on le lit facilement, nous allons de déceptions en déceptions. Je ne peux pas dire que j’ai détesté car j’ai pris un minimum de plaisir à le lire mais je ne dirais pas non plus que j’aie aimé. Ca se lit, mais ne vous attendez pas à être transportés. Il y a dans le même genre littéraire bien mieux et je vais m’empresser de lire autre chose de plus captivant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nolany 2016-10-23T14:25:00+02:00
Pas apprécié

D'après je résumé je me doutais bien que ce livre avait deux points de vu, mais en lisant je me suis rendu compte qu'il y en avait même un troisième ... et bien vite j'ai compris que ces points de vu étaient à la 3ème personne du singulier... C'est vrai que c'est logique pour des points de vu.

C'est ce qui a fait qu'au début, j'ai vraiment eu du mal à accrocher à l'histoire et l'écriture de l'auteur ne m'a pas vraiment facilité la tâche. Sa plume, je ne l'ai pas trouvé fluide du tout et elle était vraiment difficile à comprendre, c'était dur de suivre l'auteur dans ses résonnements, les mots utilisés étaient pourtant simples mais il fallait s'accrocher pour comprendre ce que l'auteur voulait nous dire. Pour vous donner une idée, en gros quand je lisais un nouveau chapitre, c'est à peine si je me souvenais du chapitre précédent....

Quand je lisais ce livre j'avais l'impression d'être dans un brouillard épais, tout ce que je lisais était flou et ennuyeux et les "actions" étaient très lentes, mais je suis sûre que ça venais du style d'écriture de l'auteur.

En parlant d'action, je m'attendais à ce qu'il y en ait davantage, j'attendais aussi quelques retournements de situations, histoire de pimenter un peu le truc ....mais à part un ou deux éléments vers la fin, l'histoire est relativement quelconque et assez brouillonne.

Quand je me suis procuré ce livre je pensais que Panic allait un peu me faire retrouver retrouver les frissons que j'avais eu lors de ma lecture que Hunger Games et que les épreuves seraient un peu du genre ou au moins quelles seraient un tout petit peu spectaculaires. Sauf que le grand problème, c'est que la partie "Panic" (le truc qui est quand même sensé faire monter en flèche notre taux d'adrénaline) est sans surprises et il n'y a pas vraiment d'événements marquants dont j'arrive vraiment à me souvenir (pourtant j'ai terminé mon livre ce matin).

Et la fin… alors là, j'attendais LA grosse épreuve qui ferait que ce livre remonterait un peu dans mon estime (ce n'était pourtant pas trop demander, je crois), mais non.

L'épreuve finale est aussi fade et insipide que la première épreuve de la falaise…

En ce qui concerne tout ce qui tourne autour du jeu « Panic » j'ai trouvé cette partie sans intérêt, parfois même scènes étaient d'une stupidité sans nom. En fait ce sont les histoires d'ados qui sont bloqués au fin fond de leur cambrousse et qui participent à Panic pour remporter du fric ou pour être admirés selon le cas. Ils participant à des épreuves toutes aussi stupides qu'eux (comme sauter du haut d'une falaise ou marquer sur une poutre à une hauteur vertigineuse et la chute entraîne une morte certaine) alors qu'en fait rien ne les y obligent, ce n'est pas l’apocalypse, ils ne sont pas mort de faims n'y tyrannisés ….

D'ailleurs je n'ai accroché à aucun des personnages, ils étaient tous plus insipides les uns que les autres.

Je ne me souviens pas d'une seule dose d'humour, pas une seule action ou phrase marrante, j'ai failli déprimé pendant ma lecture, (à la limite je souri plus en regardant The Walking Dead, c'est pour dire)

Pour conclure, je dirais que c'était une lecture insipide, sans surprise avec une fin extrêmement prévisible et décevante. Je me suis tournée vers ce livre parce que je pensais y trouver des épreuves, de l'action et des retournements de situation mais qu'est-ce que j'ai été déçu.

Ma note : 6/20

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lilileuba 2016-06-26T16:49:43+02:00
Diamant

Une lecture que j'ai trouvé stressante pour ma part. En gros, des jeunes qui acceptent de participer à un jeu qui se déroule durant tout l'été. Des missions leur sont donnés, des missions qui les poussent à affronter leur peur. Parfois angoissantes, parfois même dangereuses. A la clef, un seul gagnant qui remporte un bon pactole. Je me suis totalement laissée emporter par ces jeunes, j'ai même eut moi même certains moments d'angoisse. Je le conseil fortement !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Naaimou 2016-02-24T20:51:18+01:00
Bronze

Je suis vraiment mitigée concernant ce livre. J'ai bien aimé certains passages, par contre Spoiler(cliquez pour révéler)j'avais deviné direct pour Bishop, dès qu'il dit à Heather de lui laisser le pistolet, qu'il s'en occuperait. Et je n'ai pas trop aimé la fin, comme si Heather ne s'était finalement pas vraiment sortie de sa vie misérable. Et je n'aime pas les fins pas vraiment abouties.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lily-Ann 2016-02-15T00:28:40+01:00
Argent

Je trouve ce livre totalement différent d'Hunger Games. Un bémol sur ce livre : l'auteur a, je trouve bâclé le final.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sweetmel 2016-01-17T14:38:19+01:00
Bronze

Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre en commençant ce roman et j'avais même un peu peur, vu les avis très partagés, mais j'ai bien aimé. Le concept de Panic rajoute un gros plus à l'intrigue, mettant une petite touche de suspens et de peur, mais au final, cette histoire est pour moi d'avantage le récit de quatre adolescents qui doivent entrer dans le monde adulte. Bref, des histoires comme il n'y en a tant... mais Lauren Olivier réussit à se démarquer des autres grâce au jeu de la peur qui fait sortir le pire, mais surtout le meilleur chez les personnages. Nous suivons donc Heather et Dodge, mais aussi leurs amis Bishop et Nathalie, qui vivent leur dernier été avant que tout change. Et trois d'entre eux participent pour la première et la dernière fois à Panic. Ils ont tous de gros problèmes à affronter, et je ne parle pas du jeu mais de leur vie personnelle. Heather a une mère droguée qui ne s'occupe pas d'elle, Dodge est animé par le désir de vengeance depuis que sa soeur a été blessé dans un accident, Nathalie est prête à tout pour devenir actrice... même aux choses les plus dégradantes ! Et s'ils sont là les uns pour les autres, leur relation n'est pas des plus évidentes, malmenée par le jeu... parce qu'il ne peut y avoir qu'un seul gagnant. Il y a beaucoup d'émotion dans le roman, même si j'aurais voulu que l'auteur creuse encore plus de ce côté-là, de l'action et du suspens juste ce qu'il faut et même, une touche de romance. Malheureusement, j'ai trouvé qu'à la fin, les choses allaient trop vite et Lauren Olivier a mis en place des conflits qu'elle n'a pas réglé (ou trop facilement), faisant juste un saut dans le temps, à un moment où tout est devenu tout beau, tout mignon. C'est dommage parce que j'ai terminé ce roman sur une note de déception, mais je reste tout de même avec un avis assez positif.

Afficher en entier

Dates de sortie

Panic, le jeu de la peur

  • France : 2014-06-14 (Français)
  • USA : 2014-03-04 (English)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 352
Commentaires 62
Extraits 20
Evaluations 84
Note globale 6.46 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Panic - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode