Livres
625 404
Membres
732 124

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Coetseslivres 2022-11-24T13:27:10+01:00
Argent

L’auteure nous raconte des pans de sa vie, comme des bulles de souvenirs qui viennent crever la surface. Des moments parfois pleins de tendresse ou de nostalgie, d’autres plus durs.

On ressent bien cet amour, cette complicité qui la lie à son frère Henri, sévèrement handicapé, 3 ans plus âgé. Un bonheur familial avec les parents et la grand-mère, compliqué, semé d’écueils certes mais présent. Et puis un jour….

A travers ce récit, j’ai ressenti comme un besoin de l’auteure de se (dé)livrer, une écriture difficile certainement mais quelque part libératrice, presque comme un exutoire. On ressent cet amour bien sûr, mais aussi la joie, la tristesse, la nostalgie, l’amertume. Nous, les lecteurs spectateurs au départ, nous devenons de plus en plus concernés.

L’auteure a su trouver les mots justes, qui frappent et qui parfois nous hantent. Sans rien cacher, sans voyeurisme et avec une certaine pudeur, V. Margy est arrivée à nous transmettre ses propres ressentis, tantôt touchants, tantôt plus « dérangeants ».

Je ne lirai pas ce genre de témoignage tous les jours j’avoue. C’est pour cela que j’ai attendu le moment où « le titre m’a appelée ». Parce que c’est loin d’être une lecture détente. C’est poignant et prenant. Un livre dont on ne ressort pas indemne.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CRP1 2022-11-16T10:44:51+01:00
Lu aussi

Un ouvrage poignant :

V Margy, c'est une rencontre inattendue avec une personne attachante, drôle, pétillante et bienveillante.

Impossible d'imaginer une seule seconde ce qu'elle a pu traverser.

Des épreuves, elle en a connu et elle les raconte de manière transparente avec émotion mais en conservant une forme de pudeur.

Derrière les parties sombres, on découvre une battante incomprise dans une époque où la dépression n'était pas reconnue et traitée comme maintenant.

Un livre qui oblige à remettre en perspective les petits bobos de la vie pour se concentrer sur ce qui est vraiment important.

Un livre que j'ai parfois dévoré et parfois eu besoin de digérer tant certains passages font écho avec ma propre histoire.

Une belle tranche de vie que je recommande... reste à patienter pour lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CRP1 2022-11-16T10:44:37+01:00
Lu aussi

Un ouvrage poignant :

V Margy, c'est une rencontre inattendue avec une personne attachante, drôle, pétillante et bienveillante.

Impossible d'imaginer une seule seconde ce qu'elle a pu traverser.

Des épreuves, elle en a connu et elle les raconte de manière transparente avec émotion mais en conservant une forme de pudeur.

Derrière les parties sombres, on découvre une battante incomprise dans une époque où la dépression n'était pas reconnue et traitée comme maintenant.

Un livre qui oblige à remettre en perspective les petits bobos de la vie pour se concentrer sur ce qui est vraiment important.

Un livre que j'ai parfois dévoré et parfois eu besoin de digérer tant certains passages font écho avec ma propre histoire.

Une belle tranche de vie que je recommande... reste à patienter pour lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Claire-337 2022-06-18T09:25:34+02:00
Or

Rencontrer d'autres auteurs c'est découvrir des ouvrages.

Parmi mes découvertes il y a celui-ci : Par Effraction de V . MARGY

Un ouvrage poignant :

V Margy, c'est une rencontre inattendue avec une personne attachante, drôle, pétillante et bienveillante.

Impossible d'imaginer une seule seconde ce qu'elle a pu traverser.

Des épreuves, elle en a connu et elle les raconte de manière transparente avec émotion mais en conservant une forme de pudeur.

Derrière les parties sombres, on découvre une battante incomprise dans une époque où la dépression n'était pas reconnue et traitée comme maintenant.

Un livre qui oblige à remettre en perspective les petits bobos de la vie pour se concentrer sur ce qui est vraiment important.

Un livre que j'ai parfois dévoré et parfois eu besoin de digérer tant certains passages font écho avec ma propre histoire.

Une belle tranche de vie que je recommande... reste à patienter pour lire la suite.

Résumé :

« Ne restez pas sur un échec, faites un deuxième enfant ! »

La narratrice voit le jour dans une famille où le lourd handicap de son aîné de trois ans a sectionné d’un coup net la légèreté heureuse de la normalité. Tout a divergé, brutalement, fatalement, rien ne sera plus jamais simple.

Elle doit rattraper, faire le contre-poids, ne pas rendre plus compliqué ce qui l’est trop déjà, toujours passer après, comprendre seule, s’adapter…

De cet amour fraternel singulier, inouï, où désespoir, injustice et colère s’immiscent, jaillira l’écriture comme un chemin éclairé, un médicament, une source de vie.

Par effraction, l’auteure nous embarque dans son sillage, se raconte effrontément, crûment, sincèrement, dans ses perditions, ses errances, ses questionnements, ses révoltes et son amour de la vie.

Une immersion totale, une « exploration incursive ».

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mwa-Audrey 2022-05-23T12:23:23+02:00
Argent

Pour commencer, nous entrons directement dans ce roman autobiographique. L'auteure nous plonge dès les premières pages dans son récit en nous donnant les détails nécessaires à notre bonne compréhension. Ainsi, nous débutons facilement notre lecture.

Le personnage principal n'est autre que V. Margy, l'auteure, puisqu'il s'agit d'une autobiographie. Tout le long de ce roman, elle nous livre ses émotions, ses craintes, ses doutes, ses ressentis, ses projets, etc. Elle nous ouvre une porte sur son vécu. Elle nous parle de sa famille, en particulier de son frère, de ses amis, de ses projets professionnels, de ses amourettes... C'est une véritable immersion dans sa vie, dans son passé.

Et que dire ! Celui-ci n'est pas reposant. Il se passe tellement de choses dans la vie de l'auteure, il y a tellement de rebondissements, de retournements de situation, qu'il est impossible de s'ennuyer. Nous sommes pris dans l'histoire du début à la fin.

Les dernières lignes sont un appel à la suite. Quand nous refermons ce premier tome, nous avons envie de découvrir le deuxième, pour savoir ce que l'auteure nous réserve. Parce que, c'est certain, elle n'a pas fini de tout nous raconter !

L'écriture nous emporte dans ce récit avec facilité. Entre les touches d'humour de l'auteure, les descriptions réalistes et les passages poignants, nous sommes pris dans l'histoire du début à la fin.

Pour conclure, ce roman délivre un magnifique message d'amour et d'espoir. Un message pour toutes les personnes qui vivent des moments difficiles et qui souffrent en silence comme V. Margy. C'est un témoignage de vie émouvant et courageux. Je n'ai lu que très peu d'autobiographies, mais je dois dire que celle-ci est unique. Pour le comprendre, il faut le découvrir, ce que je vous invite à faire. V Margy a énormément de choses à vous raconter.

Pour plus de chroniques :

https://www.facebook.com/search/top?q=ma%20passion%20livresque

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JeanPierreMabille 2022-02-24T14:09:10+01:00
Or

C’est derrière la lettre V que se cache l’auteure de cette très belle autobiographie.

Comme Violence ? V comme Vérité ? Comme Vincent ? Ce n’est pas humain de nous cacher votre réelle identité quand nous voudrions tant vous connaître. À défaut de savoir votre prénom, me permettrez-vous de vous appeler Margy ?

Tout est beau dans ce livre. L’amour complice et unique qui la lie à son frère (elle est la seule à pouvoir communiquer vraiment avec lui). L’amour qu’elle porte à son père, malgré le gouffre qu’il a laissé dans son cœur. L’amour blessé qui l’attache à sa mère quand cette dernière ne parvient pas à s’extraire de son présent maudit. L’amour inconditionnel qu’elle éprouve, petite souris, pour sa mamie toujours présente. L’amour-passion qu’elle partage avec Angélique et qui lui redonne enfin goût à la vie.

Belle aussi est la souffrance, si honnêtement exprimée, même si la mettre en mot a dû être douloureux, insupportable parfois. C’est avec des phrases sobres, justes, percutantes que Margy nous dépeint son quotidien déchiré, comme par petites touches de couleurs, dignes de Van Gogh et pleines de compassion pour son oreille sacrifiée, anagramme de scarifiée...

Pourquoi vous dirais-je que j’ai aimé ce livre ? Il m’a bouleversé tant il est vrai. Comme un poème de Verlaine ou l’Arrache-cœur de Boris Vian.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode