Livres
550 621
Membres
591 416

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par enami_books 2020-09-02T22:10:03+02:00

"Crétin! Hurla la licorne excédée, ce qui fait sursauter tout le monde. Je ne suis pas à toi! Ah ça, pour me donner des ordres et agresser les bougres d'ici, il y a du monde, mais pour s'en défendre correctement, c'est autre chose! Heureusement qu' Iluth est là!

Afficher en entier
Extrait ajouté par Elfy_rose 2020-08-26T18:41:46+02:00

Quoi que tu fasses, quoi que tu m’infliges, je te suivrai aussi loin qu’il le faudra ! Tu auras beau décapiter mes frères et mes sœurs, tuer autant de dragons que tu voudras, me traîner dans la boue et me blesser sans le penser, te moquer de moi et ignorer mes douleurs, jamais tu ne me laisseras derrière toi. Je serais toujours là, comme ton ombre, dans tes rêves et derrière le moindre de tes pas. Je serais là et jamais tu ne me blesseras assez pour me faire fuir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par R-Oncedor 2020-03-07T19:21:13+01:00

Alban engagea le combat d'un bond.

Il dégaina et trancha une tête dans un éclair d'acier, esquiva une attaque et se mit à tournoyer entre les hommes vêtus de cuir noir. Il attirait toute leur attention pendant qu'Iluth, ingénue, les contournait doucement. Les poignards se mirent à pleuvoir, les couteaux volèrent ; les insultes fusaient et tout ce chaos affûté rebondissait sur la garde d'Alban sans franchir sa défense impeccable, avant de venir se planter dans les poutres à leurs pieds. Un champ de lames naquit sur le vieux pont et s'étendit bien vite le long de son dos de bois, au gré de leurs pas dansants.

Fascinée, Iluth observait leur ballet meurtrier.

Afficher en entier
Extrait ajouté par 142536978a1 2020-03-07T19:05:32+01:00

Sous la voûte céleste alourdie de nuages, une ferme se blottissait dans un pré. Un petit berger faisait paître ses chèvres aux alentours ; plus loin, suant dans un champ, des hommes et des bœufs sarclaient la terre dure, plongés dans les odeurs de l'été. Les herbes bruissaient sous le vent léger, caressant la peau hâlée des humains au travail.

Et soudain retentirent des cris, brisant les murmures de la campagne. Ils s'échappèrent de la ferme, fusèrent le long des champs, bondirent au-dessus des haies et des murets jusqu'à venir frapper les oreilles des travailleurs. Puis celles du berger.

Suivant les pleurs et les lamentations, courant dans les herbes qui lui giflaient les jambes, la peur au ventre comme une grosse boule qui lui écrasait le souffle, le jeune pâtre galopa vers sa maison.

Alban connaissait ces cris. Dans tous les villages, quand frappait le Diable, les gens hurlaient ainsi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par 142536978a1 2020-03-07T19:04:40+01:00

– Regarde.

– Quoi donc ? Je n’y vois rien, ce satané nuage me cache la vue.

– Là, le gosse, juste là. Regarde ce magnifique défi qui t'est offert sur un plateau.

– Oh, non. Je croyais que c'était au tour d'Abrahel ? Ça, c'est de sa trempe. Mais pour une pauvre petite démone mineure telle que moi…

– Arrête de minauder, Iluth ! À chaque fois, tu hâbles, tu hâbles, tu nous casses les oreilles avec tes vantardises. C’est à ton tour. Regarde cet enfant, aux prises avec sa colère et son fer rouge. Il essaie de nous échapper. Regarde-le ! Il est à croquer. Prendre des hommes qui aiment les femmes, c'est facile. C'est donné. Asmodée a eu son père sans grande difficulté. Mais si tu réussis à avoir celui-là, ton nom sera aussi célèbre que le nôtre. Voilà enfin un mâle à ta hauteur.

– Oui, enfin, façon de parler. Ce gamin doit avoir quinze ans tout au plus.

– C'est le jeu, justement. Plus tard, petite sœur. Plus tard. Il faut que sa haine mûrisse, que sa peur s'incruste en lui, profondément, comme une tare dévorante.

– S'il te plaît, j'ai autre chose à faire que de séduire des misogynes encore en culottes courtes.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode