Livres
467 401
Membres
432 532

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Par le fer ou le poison



Description ajoutée par Elyas 2019-03-13T13:01:41+01:00

Résumé

Agrippine, Isabelle d'Angoulême, Marguerite d'Anjou, Marie Tudor, la duchesse de Longueville, Mme de Montespan...par amour, par ambition ou par vengeance, par peur, cruauté, politique, égoïsme ou coquetterie, des femmes ont tué ou fait tuer des hommes, des femmes et même des enfants. Juliette Benzoni dresse les portraits de 16 d'entre-elles au destin tragique.

Par amour, par ambition ou par vengeance, par peur ou par cruauté, par fanatisme ou par crédulité, par politique, par égoïsme ou par coquetterie, des femmes ont tué ou fait tuer des hommes, d'autres femmes et même des enfants. Le sang versé est le lien sinistre qui unit l'une à l'autre des créatures aussi dissemblables que Agrippine et Théophano, la cabaretière des faubourgs de Byzance devenue impératrice, qu'Isabelle d'Angoulême ou Marguerite d'Anjou, toutes deux reines d'Angleterre, ou que l'avide Henriette d'Entragues, qui ne put être reine de France et s'en vengea ignoblement, qu'Ana de Mendoza, princesse d'Eboli tuant pour protéger son amour, que l'effroyable Erzsébeth Báthory, ce Gilles de Rais au féminin.

Dans chacun de ces récits, le fer brille, la hache s'abat ou bien le poison s'insinue, dans le cadre à la fois tragique et fastueux des grandes cours à travers les siècles. Et il est impossible de dire lesquels étaient les pires, des poisons de Locuste ou ceux de la Voisin, des massacres de Marie Tudor ou de la hideuse trahison de la femme au châle rouge.

Préface d'Alain Decaux : " Chère Juliette Benzoni, vous suivez la même voie qu'Alexandre Dumas : vous aidez à faire aimer l'histoire aux Français. "

Afficher en entier

Classement en biblio - 14 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Manon-1-2-3-4 2018-10-30T17:01:30+01:00

Dans la chambre somptueuse où elle se reposait d’avoir donné le jour, Agrippine regardait la mer bleue lécher le sable d’Antium et pensait à peu près la même chose que son tendre époux. Cette naissance les délivrait d’une vie commune devenue proprement infernale. Il y avait neuf ans, en ce mois de décembre 37, qu’elle avait épousé ahenobarbus pour le meilleur et pour le pire, mais surtout pour le pire! Elle avait alors treize ans et il en avait trente de plus, mais il était tombé amoureux d’elle alors qu’elle avait surtout été sensible au bonheur d’épouser, elle, arrière-petite-fille de l’empereur Auguste, mais pauvre, l’un des plus fastueux citoyens romains, l’un des hommes les plus connus. A première vue, Ahenobarbus semblait taillé dans la même matière que sa barbe, celle dont on fait les empereurs et, justement, la vocation d’Agrippine, c’était d’être impératrice! Elle se sentait faite pour le trône.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Elyas 2019-07-28T17:57:23+02:00
Or

Un livre vraiment passionnant et qui par moment prend aux tripes et nous bouleverses face à ces femmes courageuse mais aussi meurtrière ou simplement éprise de liberté, voir même de pouvoir. Mais toujours avec en trame de fond l'amour......

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alahelo 2019-06-22T15:46:55+02:00
Bronze

C'était véritablement une lecture intéressante et instructive. J'ai adoré suivre ces destins de femmes orgueilleuses, avides de vengeance, insoumises, passionnées, amoureuses, mais toujours profondément déterminées et révoltées.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cathy2909 2019-05-09T10:59:37+02:00
Lu aussi

A l'intelligence incisive, ces femmes prêtes à tout régner ou assouvir leurs désirs, n'hésitent pas à employer des moyens peu orthodoxes. Donner la mort ne les effraie point. Elles usent des mêmes artifices et stratagèmes que les hommes, de véritables guerrières, amantes passionnées et sulfureuses. Rien à voir avec petits meurtres et vieilles dentelles ! Aucune envie de faire partie de leur cercle amical et encore moins de s'en faire des ennemies ! A fuir pour notre propre sécurité, à croiser de loin ; elles sont plutôt du genre toxique !!!

Juliette Benzoni sait nous raconter leurs histoires,avec un style recherché, d belles tournures de phrases au vocabulaire approprié aux époques. Nous prenons fait et cause pour les victimes et réclamons, nous aussi vengeance. Grâce au talent de la romancière, nous vivons l'histoire. Tour à tour indignée, en colère et parfois même amusée, mais jamais indifférente ! Les faits historiques, les événements s’enchaînent avec vigueur, ils paraissent extraordinaires ! L'histoire est respectée et l'auteure nous emmène avec fougue à leurs côtés dans des existences pour le moins exceptionnelles. Tous les passionnés connaissent certains protagonistes de ce recueil tels que Marie Tudor, tristement célèbre "reine sanglante", responsable de nombreuses tueries au nom de la religion et de son interprétation ; mais aussi femme au cœur et à l'âme frustrée. Mais encore et surtout des femmes oubliées par les manuels d'histoire, aux destinées non négligeables. Qui se rappelle d'Isabelle d’Angoulême, seconde épouse de Jean "sans terre", roi d'Angleterre ; jeune femme trop fière et orgueilleuse ou bien de Marguerite d'Anjou et de son rôle dans la célèbre guerre des deux roses, grande amoureuse, tête couronnée au port trop altier ? Beaucoup de batailles et de morts à leurs actifs pour le pourvoir, des titres et des richesses ! Et que dire de Madame Ersébeth Bàtholy, monstre égocentrique, digne héritière du Comte Dracula ! Pour la plupart, elles sont mortes comme elles ont vécu; Inutile d'imaginer, certaines en charmantes vieilles personnes au coin du feu avec un petit chat ronronnant sur leurs genoux. Geôles, couvents, morts violentes et exils forcés en réponse à leurs complots, crimes, folie ou orgueil démesuré ; qui sème le vent récolte la tempête, une maigre consolation pour leurs quelques innocentes victimes.

C'est un ouvrage sur les femmes au travers de l'histoire, au diable les travaux de couture et les salons, fi de l'obéissance et de la soumission. Une immersion pleine de fureur, de batailles rangées où la cruauté, les vengeances, les guerres nous pantois et les oreilles bourdonnantes du fracas des armes avec un arrière goût amer saupoudré de poison.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Par le fer ou le poison" est sorti 2019-06-27T00:00:00+02:00 en version poche
background Layer 1 27 Juin

Dates de sortie

Par le fer ou le poison

  • France : 2018-06-07 (Français)
  • France : 2019-06-27 - Poche (Français)

Activité récente

Elyas le place en liste or
2019-07-28T17:53:53+02:00
shali l'ajoute dans sa biblio or
2016-04-22T10:47:20+02:00

Les chiffres

Lecteurs 14
Commentaires 3
Extraits 1
Evaluations 3
Note globale 8.33 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode