Livres
524 088
Membres
542 158

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Paraffine : Liste de bronze

Défense et trahison Défense et trahison
Anne Perry   
Volume haletant tant le mystère est épais autour des motivations de Mme Carlyon. Pourquoi tuer son mari alors que tout laissait imaginer une famille heureuse et sans histoire ?
Avec Anne Perry, on apprend vite ce que ce sont ces familles là, les pires.

par Shavri
Du sang sur la Tamise Du sang sur la Tamise
Anne Perry   
Après le départ d'Oliver, nous retrouvons "une enquête normale" , cette fois Monk doit faire face à un attentat... Enfin, faire face, c'est beaucoup dire attendu que l'enquête est confiée à la police métropolitaine (alors que l'explosion a eu lieu sur la Tamise) en raison des implications politique étrangère possibles ( mais que fait la Special Branch ? Ce n'aurait pas du être Pitt en charge de l'enquête ??? Bref, je m'égare mdrrr) donc la met prend l'enquête et bien entendu, le "coupable" semble un peu trop idéal à Monk qui décide de reprendre l'enquête (bonne idée !). Là, l'histoire se recentre vraiment sur la cellule familiale Monk, Hester, Scuff.... Sachant que les états d'âme de Scuff prennent de plus en plus en place et que ce personnage me gonfle.... Sinon, un nouvel avocat, découvert dans le tome précédent (Brancaster) commence à intervenir... Va-t-il devenir récurrent ?
Contrairement à mes prédictions, Oliver revient en cours de tome afin d'aider Monk (qui ne peut décidément rien faire tout seul...) Sur l'enquête en elle-même, elle est un peu fouilli... Monk agit d'un côté, Oliver de l'autre et finalement c'est Hester qui sauve la situation... (mouais...) . En revanche j'ai beaucoup aimé l'explication finale /la résolution de l'affaire et la manière dont l'auteure utilise le contexte historique du Canal de Suez. Les trois dernières pages du roman sont stupéfiantes et donnent envie de lire le prochain tome très très vite.

Ce que j'aime : revoir la facette impitoyable de Monk ! (il s'adoucit trop pour moi), le personnage de Brancaster.

Ce que j'aime moins : l'utilisation rituelle des relations de guerre d'Hester pour sauver la situation ( ça commence à me lasser grave), l'embryon de romance entre Oliver et Beata ( que j'avais sentie venir dans le précédent tome) qui risque de me gonfler profond dans la suite... Les interventions de plus en plus présentes de Scuff. Trop de blabla au tribunal, pas assez d'enquête de terrain.

En bref : Un tome dont le principal mérite est de mettre en scène un Monk impitoyable ! Pour le reste, l'enquête quoiqu' intéressante, est trop au second plan pour moi. J'espère que les procès n'occuperont pas la majeure partie des prochains tomes comme ce fut le cas pour celui ci et le précédent. Néanmoins, une intéressante leçon d'histoire sur le canal de Suez

Ma note

7/10

par JessSwann
Esclaves du passé Esclaves du passé
Anne Perry   
Très bon roman avec une belle enquête.
Funérailles en bleu Funérailles en bleu
Anne Perry   
Il n’est peut être pas judicieux de commencer les aventures de William Monk par le douzième volet de cette série mais c’est le premier livre d’Anne Perry que j’avais acheté il y a déjà plusieurs années.

Je découvre donc l’univers de Monk dans un Londres humide au brouillard intense. Dans cet « épisode » une femme est retrouvée assassinée, Elissa Beck l’épouse du Docteur Kristian Beck, dans l’atelier d’un peintre ce qui est déjà assez surprenant sauf qu’à cela s’ajoute le corps d’une autre femme.
Le Docteur Beck est soupçonné d’avoir tué sa femme, l’enquête révèle en effet qu’Elissa avait accumulé des dettes au point de ruiner son mari. Monk et le commissaire Runcorn vont devoir faire équipe afin d’élucider le mystère entourant les Beck et de leur participation au soulèvement qui eu lieu à Vienne en 1848 contre les Habsbourg.

L’histoire entourant les évènements de Vienne est très intéressante, l’antisémitisme déjà bien marqué à cette époque et le sort de famille juive, les manifestations autrichiennes qui ont déclenchées des mouvements jusqu’en Italie, sont une toile de fond bien choisi pour une enquête troublante et riche en révélation sur le passé commun de Monk et Runcorn.
Il ne m’est dorénavant plus possible de passer outre cet enquêteur hors norme.

par Stemilou
La fin justifie les moyens La fin justifie les moyens
Anne Perry   
Un bon polar, Angleterre en temps anciens, bien qu'il soit difficile à situer, aristocratie versus pauvres gens. Tout ce que j'aime bien dans un roman.
La Marque de Caïn La Marque de Caïn
Anne Perry   
6ème tome d'une série que je connaissais pas, j'ai eu beaucoup de mal à me mettre dedans. J'ai trouvé beaucoup trop de répétitions sur la mise en place de l'intrigue et sur les souvenirs de Monk. Les chapitres sont trop longs, sans que le contenu ne le justifie vraiment.
Je n'ai commencé à apprécier l'histoire que lorsque le procès a démarré. J'avais soupçonné dès le début la solution mais il aura fallu attendre plus de 400 pages pour la voir confirmer.
Quant à l'intrigue avec Drucilla, elle n'apporte rien au livre et elle est bâclée, on a l'impression que l'auteur a noirci du papier pour sortir un roman conséquent en nombres de pages.
Je compte lire le reste de la série mais dans l'ordre cette fois, avant de voir si les autres épisodes sont de meilleure qualité.
Le Couloir des ténèbres Le Couloir des ténèbres
Anne Perry   
Un tome entièrement centré sur Hester (que je déteste pourtant) au détriment de Monk et du côté enquête policière (soyons clairs ce n'est pas un policier au sens où on l'entend habituellement, le meurtre arrive bien plus tard dans le roman) qui m'a énormément plu. En effet, le débat moral mis en scène par l'auteure est très très intéressant et vraiment bien amené. La question est : peut-on tout se permettre au nom de l'avancée scientifique ? Est-il moral de mettre en danger des êtres humains pour en sauver d'autres ? Quel prix est-on prêts à payer pour voir la science avancer ? Des questions que l'auteure aborde avec beaucoup de sensibilité et d'intelligence. Le débat m'a passionnée et j'ai trouvé les personnages de Rand & de Radnor absolument parfaits. Du coup, les interventions répétées de Scuff et les démêlées morales de Rathbone m'ont moins lassée que d'habitude. En revanche, je reste sur ma faim concernant "l'incident" que vit Monk au début du roman (et sur sa relation avec le chef des douanes). Mais dans l'ensemble j'ai vraiment adoré ce tome même si je l'ai parfois trouvé "facile" (les gentils enfants pauvres vs le méchant riche malade)


Ce que j'aime : le débat moral introduit par le roman, pour la première fois en 21 tomes, je me suis vraiment sentie proche d'Hester


Ce que j'aime moins : Scuff me saoule quand même et j'ai peur de voir Worm devenir un récurrent. Des personnages secondaires parfois un peu trop manichéens


En bref : Un excellent tome qui donne à réfléchir. Cependant, le débat moral prend vraiment le pas sur le côté investigation ce qui risque de décevoir les puristes du roman policier, mais, pour ma part , j'ai adoré


Ma note


8,5/10

par JessSwann
Meurtres sur les docks Meurtres sur les docks
Anne Perry   
Très bon roman avec une belle enquête.
Mort d'un étranger Mort d'un étranger
Anne Perry   
Anne Perry entraîne à nouveau Monk et Hester dans une histoire passionnante, avec plein de rebondissements, finissant par un procès dont le dénouement nous annonce avec éclat le nom du meurtrier, qui est toujours une surprise!

par Mikada
Vocation fatale Vocation fatale
Anne Perry   
Une excellente enquête avec , comme souvent chez Anne Perry, un sujet délicat au centre de l'histoire.

Contrairement à la série Charlotte et Thomas Pitt, celle-ci consacre une grande partie au séances de tribunal et, même si certains passages sont un peu longs, je me laisse vite prendre par les techniques et les plaidoiries des avocats.

par casey74

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode