Livres
506 877
Membres
515 309

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Pardon



Description ajoutée par HELENE45 2017-09-11T17:55:55+02:00

Résumé

Sept prostituées…Tuées d’une balle dans la tête et éventrées…

Au début des années soixante, le « Dépeceur du Bois » s’en prenait aux professionnelles du Bois de Boulogne. Puis la série meurtrière s’était brusquement interrompue, sans que la police ne mette la main sur le serial killer.

1986. Une professeure est assassinée d’une balle dans la tête après avoir été droguée jusqu’à l’overdose. La main de la morte renferme un mot griffonné : « PARDON ».

Fin 2016. Le commissaire Dell’Orso rentre précipitamment de vacances. Une jeune femme vient d’être assassinée d’une balle dans la tête. Droguée, porteuse du même mot de regret.

Quel est le lien ? Le « Dépeceur » aurait-il récidivé en 1986, puis de nos jours ? Sur le papier, c’est inconcevable mais possible. Mais invraisemblable…Sauf que toutes les victimes ont été tuées avec la même arme : un vieux Colt M 1911…

Afficher en entier

Classement en biblio - 6 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par TommyRollrbox 2020-03-24T10:22:16+01:00

Un soir d’été 1964

Bois de Boulogne – Paris

L’Homme, enfermé dans sa voiture, grillait cigarette sur cigarette. Depuis plus de deux heures. Il n’était pas pressé. Il pouvait rester ainsi des nuits entières, à l’affût.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par zmeia 2018-09-03T13:06:32+02:00
Or

Un cru de second millésime qui se déguste avec délectation et qui nous plonge au cœur d'une sordide histoire ! J'ai découvert très vite qui était le tueur mais je ne me suis pas douté du lien entre le présent et le passé (je vais rester flou pour pas spoiler, les gens qui l'auront lu comprendront).

J'ai vraiment été agréablement surprise par ce second volet qui démarre plus vite dans le vif du sujet et qui est pour moi bien mieux abouti que "les 7 stigmates" ! Un auteur à suivre notamment dans son troisième livre "Clivage" qui sort le 19 septembre !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par petitemimi 2018-05-12T15:39:59+02:00
Argent

Ce deuxième opus est meilleur que le premier. L’histoire se situe directement après « les 7 stigmates ». On avance directement dans le vif du sujet et il n’y a pas ces longueurs que j’ai trouvé dans le premier roman.

Gio a pris des vacances après la fin de son enquête précédente. Cependant toutes bonnes choses ont une fin : un nouveau meurtre. Un nouveau tueur en série ? L’inspecteur les collectionne-t-il ?

Des femmes se font tués d’une balle dans la tête et à chaque fois un mot est retrouvé : Pardon.

Tout ces indices semblent ressembler étrangement à une enquête non élucidée dans les années 60. Les journalistes l’ont surnommé : Le Dépeceur du Bois.

Est-ce la même personne ? Un serial papi -tueur est-il parmi nous ? Il faut être en forme pour séquestrer et abattre ses victimes. Comment-est-ce possible ? Pas de retraite pour « le Dépeceur du Bois….

J’ai apprécié le rythme de la lecture, on n’est pas toujours dans l’enquête, on est aussi avec le tueur et on voit ce qu’il fait à ses victimes et on cherche des indices pour comprendre ses motivations et connaitre son identité.

J’ai bien aimé l’idée de fouiller dans le passé pour comprendre ce qu’il se passe fin 2016. Un lourd secret est gardé. En lisant au fur à mesure, j’avais une intuition concernant le tueur. J’étais sur la bonne voie mais l’auteur a été plus loin que dans mon raisonnement.

Un bon moment de lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jarnetmelanie 2017-12-14T02:50:46+01:00
Or

Un polar mené de main de maître.

Au début des années 60, un tueur en série sévit en plein Paris.

Il commet plusieurs meurtres et n'est jamais arrêté.

2016. De nouveaux meurtres se produisent .

Bien que se produisant à 50 années d'intervalle, ces meurtres semblent avoir un lien.

Est-ce le cas ou tout n'est qu'une simple coïncidence ?

Lorsque l'on m'a envoyé ce livre , je ne connaissais ni l'auteur ni le sujet du livre mais lorsque j'ai pris connaissance du résumé j'ai tout de suite eu envie de me plonger au coeur de ce livre.

Ceux qui me connaissent bien savent à quel point j'aime les polars.

J'aime être surprise par la teneur d'un livre, me laisser berner par l'auteur et tenter de faire travailler mon cerveau pour démêler le vrai du faux.

Et ici ,j'ai eu matière à réflexion.

Dès le départ de ce livre l'on est plongés au coeur de l'histoire.

Nous sommes au cœur du Bois de Boulogne en 1964 et devant nos yeux un meurtre va avoir lieu.

Puis nous faisons un bond dans les années 80. L'histoire semble ici ne rien avoir en commun avec les meurtres ayant eu lieu 20 ans plus tôt.

On découvre un jeune homme aux prises avec son mal-être.

Et enfin ,nous sommes en 2016.

L'on retrouve le commissaire Gio Dell'Orso. Commissaire à la Crim', il doit enquêter sur le meurtre d'une femme rencontrée lors de sa précédente enquête.

Mais ce n'est que le début d'une succession de meurtres.

Dès le départ je me suis faite happée par cette histoire . En lisant le début je me suis demandé quel pouvait être le lien entre ces trois histoires. Et tout le jeu du livre c'est justement de comprendre quel est ce lien, si lien il y a .

J'ai adoré suivre Gio et son équipe, Julie Rieux, Maurice Pochet et Jean Vidal.

Ils forment une équipe du tonnerre .

On s'attache à eux et à leurs personnalités hautes en couleurs ( j'avoue d'ailleurs avoir une tendresse particulière pour Julie, seule femme de cette bande , qui de manque ni d'audace ni de répartie ) .

On apprend à les découvrir à travers leurs façons de travailler et les petites infos sur eux qui nous sont distillées ici ou là.

En suivant cette équipe on plonge au cœur d'une affaire sombre et violente. De celles qui laissent leur empreinte sur les enquêteurs.

Ils vont se démener pour trouver la vérité et tout au long de ce livre l'on se demande s'ils y arriveront à temps.

Ils ont face à eux un être prêt à tout pour aller au bout de la mission qu'il s'est fixé.

À travers les passages qui nous sont racontés de son point de vue, on découvre à quel point il s'est perdu. Il ne craint plus rien si ce n'est d'échouer si près de son but.

Je ne dévoilerai pas les raisons de sa folie meurtrière mais je dirais juste que si vous savez porter attention au moindre petit détail, il y a certains indices qui ne pourront vous échapper.

L'auteur de ce roman, Jean Dardi, a su créer une histoire haletante et passionnante.

Bien que ce livre soit assez copieux ( près de 400 pages ) je l'ai dévoré d'une traite.

J'étais prise dans les rouages d'une machine implacable qui ne m'a relâchée qu'une fois la dernière page tournée.

Même si l'identité du coupable m'étais connue depuis fort longtemps ( à cause d'un simple petit détail ou d'une intuition je ne saurais le dire précisément) , je suis restée intriguée par cette histoire jusqu'au bout.

J'avais envie de comprendre comment tout était relié , même si pour ce qui concerne la période des années 80 et le présent il était assez facile de relier les indices et les faits entre eux , j'avais plus de doutes sur la période des années 60, je n'arrivais pas à comprendre comment deux affaires si éloignées l'une de l'autre pouvaient être à ce point reliées. Et j'avoue que la révélation finale sur ce point m'a pour le moins surprise. Je ne m'attendais pas vraiment à cela.

Grâce à ce roman j'ai découvert un auteur dont je vais très certainement suivre les prochaines parutions. Il a su captiver min attention dès les premières lignes et titiller ma curiosité jusqu'à la fin.

J'ai particulièrement aimé la façon dont l'histoire prend place petit à petit, les pièces du puzzle venant d'abord se mélanger avant de chacune trouver leur place .

Je rajouterai que les personnages sont charismatiques et attachants . Comme je le disais plus haut ils forment une super équipe et l'on a l'impression que rien ne peut leur résister, ce qui nous laisse présager que l'on aura peut être l'occasion de les retrouver dans un autre titre.

Ce livre avait tout pour me plaire , de supers personnages , une intrigue plus que passionnante, un suspense bien dosé, une bonne part de psychologie , un soupçon d'humour , et il a parfaitement réussi à me séduire.

Un très bon polar.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par HELENE45 2017-10-22T17:34:04+02:00
Or

"Pardon" tout aussi bien que "Les Sept Stigmates", peut être même mieux :)

Une écriture fluide, facile à lire !!

Hâte de retrouver le commissaire Dell’Orso dans une nouvelle enquête tordue ;)

Afficher en entier

Date de sortie

Pardon

  • France : 2017-09-27 - Poche (Français)

Activité récente

Fredrea l'ajoute dans sa biblio or
2020-05-28T10:55:05+02:00
zmeia le place en liste or
2018-09-03T13:01:07+02:00

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 6
Commentaires 4
Extraits 1
Evaluations 2
Note globale 7.5 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode