Livres
443 086
Membres
378 149

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par bellajessica 2017-08-01T06:56:30+02:00

— On prend la rouge ? demanda Grace.

— La rouge ? Vous connaissez mon garage ?

— Vous êtes le genre de type à avoir une voiture rouge, imposante et bruyante. A votre image donc.

— Je vais être honnête, j’ai arrêté le décompte quand vous meniez dix à zéro. Comme vous avez accepté que je vous dépose, j’ai estimé que, malgré vos dix points d’avance, j’avais finalement vaincu par K-O. Il faut croire que je me suis trompé. De fait, je propose que nous fassions la trêve.

Elle arqua un sourcil, mais je vis clairement une pointe d’amusement éclairer son regard azur.

— Vous savez, j’avais un vrai doute. Mais, maintenant, je suis certaine que vous avez bien une voiture rouge. Cabriolet ?

— Coupé cabriolet, admis-je, penaud.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Elouu 2019-01-01T21:49:18+01:00

- Tu viens ? demanda-t-elle d’une petite voix.

- Où tu veux.

- Dans la salle de bains. Pour commencer.

Un sourire illumina son visage, et elle tendit la main vers moi. Sa serviette glissa au sol, et je la ramassai avant elle, la jetant le plus loin possible.

- Devant moi, ce n’est pas utile.

Afficher en entier
Extrait ajouté par LillyOrenda 2017-11-08T22:43:55+01:00

Les fesses dans le réfrigérateur, je commençais à avoir froid. Cette fille n’était pas une fan, semblait connaître Callie et avait l’air assez normal. Et, après tout, j’étais chez moi. Je refermai donc la porte du réfrigérateur, révélant ma parfaite nudité.

— Oh merde, fit-elle en braquant ses yeux sur mon anatomie transie de froid.

Afficher en entier
Extrait ajouté par LillyOrenda 2017-11-08T22:42:51+01:00

Celle qui se tenait devant moi était le parfait contre-exemple de mon type de femme : des rondeurs localisées sur les hanches, une poitrine généreuse que j’estimai aussitôt naturelle, une peau délestée de tout camouflage cosmétique. Elle respirait l’Amérique profonde, saine et élevée au grand air, de celles que vous croisiez avec crainte au fin fond de l’Arkansas.

Définitivement pas mon genre.

Définitivement une intruse dans mon monde.

Afficher en entier
Extrait ajouté par LillyOrenda 2017-11-08T22:42:06+01:00

J’ouvris la porte de l’immense réfrigérateur et me ruai sur une bouteille d’eau fraîche. Je refermai la porte et me retrouvai nez à nez avec… une femme.

Pendant une longue minute de stupéfaction, nous nous dévisageâmes.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode