Livres
506 887
Membres
515 329

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par LadyC 2020-04-27T15:55:43+02:00

Avec ses Doc Martens, son maquillage couleur prune, et ses fringues sexy et stylées, elle était à tomber. Putain, cette nana, c’était plus qu’une bombe : carrément un missile. Sa voix moqueuse me sortit de ma transe.

— Incroyable, hein, Logan ? Tu as trouvé plus bavard que toi.

Je lui lançai un regard faussement menaçant.

— Toi, ma belle, il va t’arriver des bricoles !

Elle se mit à glousser en posant le plateau sur la table basse du salon. Je remarquai que Logan me fixait subitement comme si j’étais devenu un spécimen parachuté tout droit d’une autre planète. Il se pencha pour me chuchoter :

— Tu arrives à faire glousser notre Kendra ?

Pas assez bas pour que cette dernière ne l’entende pas, toutefois. Je la vis lever les yeux au ciel.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Marji 2020-05-09T20:12:07+02:00

Ryder à Kendre

- Alors, Dillon doit rentrer bientôt? me demanda-t-il soudain, sans que je ne m’y attende.

- Je ne sais pas !

Ma voix rauque m’horripila. Mais il m’avait prise au dépourvu.

- Il me semble qu’il est à LA? Non? insista-t-il. Et qu’il doit revenir à New York pour enregistrer une maquette dans le studio de Knox?

Oh bordel!

- Peut-être! rétorquai-je un peu sèchement du bout des lèvres.

Il m’adresse un regard appuyé dans un petit silence, vite suivi d’une remarque piquante.

- T’es pas très bavarde, toi.

- Certains le sont pour deux!

Ma riposte vibrait de sarcasme. Une légère tension électrique tomba dans l’habitacle.

- J’ai l’impression que c’est un sujet sensible! balança-t-il d’un ton presque vengeur.

Il n’abandonnait pas!

Ah, bon sang! Et il fallait aussi qu’il soit perspicace? Pour avoir la paix et qu’on évite définitivement ce sujet, je lâchai finalement la bombe:

- Dillon et moi, c’est fini!

- Hein?

Une sacré exclamation résonna entre nous. Il me dévisagea avec stupeur, puis reporta son attention sur la route avant de nous envoyer dans le fossé.

- Oui! lui et moi, c’est fini!

Afficher en entier
Extrait ajouté par Marji 2020-05-02T21:05:03+02:00

Zack à Ryder

- Ok répondit-il. On est bien d’accord que c’était la dernière?

- Oui...

- T’as intérêt! Sinon, je te jure que je te coupe la tête et je fous ta bagnole au shoot.

- Hein? m’écria-je horrifié, pas ma challenger!

- Ryder, je viens de te menacer de te couper la tête et c’est à ta caisse que tu penses? ironisa-t-il.

- C’est mon bébé, ce serait un infanticide cruel!

Ses yeux se levèrent au ciel en un geste dramatique, avant qu’un index menaçant ne pointe dans ma direction.

- C’est ça ou je te flanque dans les pattes de Knox et Cruz.

- Putain, non! criai-je doublement horrifié cette fois.

- Ou peut-être même leurs nanas!

- Pitié!

Afficher en entier
Extrait ajouté par Marji 2020-05-02T20:56:23+02:00

- Ryder, je t’interdis de ... reg...

J’étais déjà dans la pièce annexe. Mais, rapide comme tout, la petite nana de Knox se trouvait sur mes talons. J’eus toutefois le temps d’ouvrir la porte du frigo et brandis mon poing en l’air lorsque je vis le plat protégé par un film plastique: un succulent tiramisu.

- Yeah!

- Ryder! me reprocha Jailyn.

Son ton m’indiquait qu’elle avait un mal fou à garder son sérieux. Je me retournai, L’attirai contre moi et frottai mon nez dans ses cheveux. Elle se mit à glousser en se débattant légèrement.

- Merci, ma belle.

- Hé, trouve-toi une nana! s’exclama pot de colle numéro 1.

D’un air faussement agacé, je levai les yeux au ciel avant de refermer mes bras sur Jailyn, qui était morte de rire.

- Nan, je la garde pour moi, fis-je en singeant un gamin.

Régression maximum. Hé ouais, ça m’arrivait!

- Dans tes rêves, vieux! rétorqua Knox d’un ton féroce, avec un sourire cependant dans la voix.

Une sonnerie interrompit notre petit interlude. Je lâchai direct Jailyn pour foncer droit vers le salon.

- Pizzas, enfin! m’exclamai-je en jaillissant de la cuisine. Putain, j’ai la dalle!

- Déjà? Tu m’abandonnes pour une simple pizza? s’écria Jailyn derrière moi.

- Oui, Jailyn, désolé, mais mon corps a ses priorités. Soyez heureux, vous deux...

- Mais qu’il est con...

Knox se marrait comme un malade, et j’étais certain que Jailyn était déjà collée contre lui à l’image du couple sur lequel je tombai alors que je bifurquais vers le hall.

Afficher en entier
Extrait ajouté par LadyC 2020-04-27T15:38:15+02:00

— Hé, Ryder, tu sais où est ma clé à molette ?

Le nez plongé sous le capot d’une Mustang, je criai pour me faire entendre :

— Où tu l’as rangée !

— Mais encore ?

— Elle n’a pas changé de place.

— Tu me les casses, mec !

— Toi aussi ! Apprends à ranger ton matos.

— T’as tes règles ou quoi ?

— T’es débile ou quoi ?

— Hé, vous avez fini tous les deux, on dirait un vieux couple qui se crêpe le chignon ! s’écria Bob, le chef d’atelier.

Clay – clé à molette – ricana dans mon dos.

— Hé, Bob, tu trouves pas que le fils du patron a un beau petit cul dans sa combinaison toute neuve ?

[...]

Sur ma droite, Luis lâcha soudain d’un air hilare :

— Alors, Clay, tu l’as trouvée ta clé à molette ?

Il y eut comme un tourbillon derrière moi lorsque Clay se précipita vers lui en explosant :

— Bon sang, c’est toi qui l’as, enfoiré !

— Rectification, c’est toi qui l’as oubliée ici, ricana son collègue.

Je leur jetai un coup d’œil, toujours penché sur la courroie de distribution. Bien sûr, ils commencèrent à se chamailler. Le truc habituel. En effet, si Luis trouvait un prétexte pour titiller Clay, il ne s’en privait jamais à la grande joie de tous les mécaniciens présents.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode