Livres
461 303
Membres
417 528

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent



Résumé

4ième de couverture:

Pourquoi se quereller avec les enfants quand il est possible de faire autrement ?

Ce best-seller propose des habiletés efficaces pour mieux communiquer avec les enfants tout en soutenant les adultes dans cette démarche. L’approche réaliste et respectueuse d’Adele Faber et d’Elaine Mazlish est accueillie avec enthousiasme par les parents et les professionnels à travers le monde. Grâce à cette méthode, les adultes vivent moins de stress et leurs relations avec des en-fants de tout âge sont plus valorisantes. Dans cette plus récente édition, les auteures, plusieurs fois primées, partagent leurs prises de conscience et offrent des suggestions basées sur les réac-tions qu’elles ont reçues au fil des années.

Leurs méthodes de communication, illustrées par de sympathiques bandes dessinées, offrent des façons innovantes de régler les problèmes courants.

En découvrant ce livre, vous apprendrez à :

• Accueillir les sentiments négatifs (frustration, déception, colère, etc.) de l’enfant;

• Exprimer votre colère sans blesser;

• Susciter le désir de coopérer chez l’enfant;

• Mettre des limites fermes tout en maintenant un climat d’ouverture;

• Utiliser des alternatives à la punition;

• Résoudre les conflits familiaux dans une atmosphère de calme.

Faber et Mazlish présentent ici, de façon vivante et convaincante, le résultat de leur propre expérience ainsi que celle de nombreux autres parents. Leurs différents ouvrages sont accueillis avec enthousiasme partout dans le monde.

Afficher en entier

Classement en biblio - 14 lecteurs

Extrait

Chapitre 2 : susciter la coopération.

Un des problèmes de la vie familiale, c'est que les parents ont besoin que les enfants fassent certaines choses (se laver, ranger leur chambre, dire merci etc) alors que les enfants, eux, s'en passeraient bien.

Du coup, le parent devient "l'ennemi" qui force toujours l'enfant à faire ce qu'il ne veut pas faire : lave-toi les mains, parle moins fort, va mettre ton pyjama, est-tu certain de t'être bien brossé les dents etc

Ou qui empêche de faire ce qu'ils veulent : ne mange pas avec tes doigts, reste assis à table, ne saute pas sur le canapé etc...

Toutes ces "confrontations" exigent de l'énergie.

Les méthodes utilisées couramment sont : (pour chaque exemple, se mettre à la place de l'enfant et décrire comment l'on se sentirait)

-- blâmer et accuser : tu as encore laisser des traces de doigts sur la porte! Pourquoi fais-tu toujours ça? tu n'écoutes jamais, tu ne peux pas faire les choses correctement pour une fois!

-- lancer des injures : laisse-moi réparer le vélo à ta place, tu es nul en mécanique / regarde ta façon de manger, tu es dégoûtant!

-- menacer : touche cette lampe encore une fois et tu vas recevoir une tape / si tu n'as pas fini de t'habiller avant que je ne compte jusqu'à 3, je pars sans toi

-- donner des ordres : aide-moi à ranger les paquets, dépêche-toi! Range ta chambre immédiatement!

-- sermonner, faire la morale : tu n'aimerais pas que l'on t'arrache les choses des mains? alors il ne faut pas le faire aux autres

-- donner des avertissements : fais attention, tu vas te brûler! Ne monte pas là, tu tiens à tomber?

-- jouer les martyrs : arrêtez de crier, vous voulez quoi, me rendre malade?

-- faire des comparaisons : pourquoi ne faid-tu pas comme ... qui a de si bonnes manières à table?

-- faire des remarques sarcastiques : tu as oublié ton livre à l'école alors que tu as un devoir à faire? c'est très intelligent!

-- faire des prédictions : tu as menti! Tu sais ce que tu vas devenir? qq'1 en qui personne n'a confiance!

Ensuite, l'auteur donne différents sentiments que l'on a pu éprouver pour chaque situation.

Comment susciter la coopération?

-- décrivez ce que vous voyez ou décrivez le problème

Jean, la baignoire est presque pleine / je vois que le chien attend devant la porte (plutot que "va sortir le chien" )

-- donnez des renseignements

Le lait s'habime s'il reste hors du frigo, plutot que "rangez le lait"

-- dites-le en un mot

"la lumière" plutot que "tu as encore oublié d'éteindre"

-- parlez de vos sentiments (utilisation du "je" )

Je n'aime pas que tu me tires par la manche plutot que "tu es fatigant, arrete de tirer ma manche!

-- écrivez une note (un post it sur le miroir pour ranger la salle de bain etc, de préférence humoristique

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

A toutes les mamans, à tous les papas mais à tous ceux qui côtoient des enfants, sur la photo je vous présente deux pépites✨✨✨

~~~

Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais combien de fois me suis-je sentie démunie face au comportement de l’un de mes chérubins? Combien de fois ai-je crié voire hurlé tout en sachant pertinemment que c’était inutile? Et ne parlons pas des jours où j’étais fatiguée. .

Etre maman est le rôle plus beau et le compliqué qu’il m’est été donné. Je suis allée à l’école des maitresses mais pas celle des mamans, elle n’existe pas. Alors, oui j’ai des réflexes de professionnels, j’ai tellement travaillé sur la communication non violente avec les élèves mais c’est bien différent avec mes propres enfants, je n’ai pas forcément les mêmes réflexes?.

Je vous rassure malgré la lecture de ces deux livres, je culpabilise encore parfois, il m’arrive encore de hausser un peu trop de ton, de ne pas accueillir correctement les sentiments de mes ados ...mais après tout la perfection n’existe pas. Alors oui comme chaque parent je suis imparfaite et il m’a fallu du temps pour mettre en place tous les conseils des auteurs. Peut être qu’au début, leurs propositions ne vous paraitront pas naturelles. Toutefois, je vous les conseille vivement. .

Parmi tous les guides lus, les publications que je préfère proviennent du Canada.

Ce que j’adore dans ces deux livres ce sont les planches de BD qui donnent des exemples concrets et parlants.

Chaque chapitre se découpe de la même manière. Vous retrouverez:

-exercice pratique

-jeu de rôles

-questionnements de parents

-témoignages

De plus, point négligeable, la lecture est simple et claire.

Vous n’êtes pas obligés de faire une lecture linéaire mais de piocher dans les chapitres qui correspondent aux besoins de vos enfants.

Bref, parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent devraient être offerts à tous les futurs parents. Idem pour le second tome qui en plus devrait être fourni à tous les étudiants envisageant l’enseignement.

A lire et relire sans modération?

Afficher en entier
Diamant

Un livre vraiment super, je le conseille à tous les parents.

Afficher en entier
Lu aussi

beaucoup d'exemples de situations et les attitudes à adopter face à nos enfants.

Des clés précieuses pour nous aider à mieux communiquer

Afficher en entier
Or

Extra !

Il s'agit avant tout d'apprendre à écouter l'autre pour mieux comprendre ses besoins et donc mieux y répondre.

(quoi de plus énervant que de ne pas être compris, écouté, ... )

Ce livre, écrit pour faciliter la communications entre parents et enfants, peut tout à fait s'appliquer à toute relation entre deux personnes.

Plein d'exemples et de mises en situation donnent des idées de résolution de conflit, de communication.

Plein d'outils pour améliorer la communication au quotidien.

J'ai été très étonnée de voir que je pouvais mettre en application beaucoup des exemples pour faciliter la communication avec mon fils alors qu'il ne parlait pas encore.

A lire dans toutes les familles !

Afficher en entier

Date de sortie

Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent

  • France : 2012-10-12 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 14
Commentaires 4
Extraits 1
Evaluations 5
Note globale 9.2 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode