Livres
384 553
Comms
1 348 732
Membres
271 290

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Pas de berceuse pour Fanny



Description ajoutée par spunkjoker 2009-12-04T14:05:39+01:00

Résumé

Alice Fancourt est mariée au riche et séduisant David dont la première épouse est morte après avoir été sauvagement agressée. Il a un fils de 6 ans, Felix. Ils habitent tous dans la grande demeure de la mère de David, Vivienne, une femme riche et autoritaire qui décide de tout, et mène son petit monde à la baguette. Alice accouche de son premier bébé, une petite fille, Fanny. Quinze jours après sa naissance, elle se rend au centre de fitness où l’a inscrite sa belle-mère. Elle se force à laisser son bébé sous la garde de son mari. À son retour quelques heures plus tard, Alice découvre, effondrée, un autre nouveau-né à la place de sa fille. Elle appelle la police. Tout le monde la prend pour une hystérique. Serait-ce une grave crise de dépression post-natale ? Un jeune détective de police est le seul qui semble croire Alice. Il reprend l’enquête sur la mort de la première épouse de David. Certes, on a trouvé un coupable qui a avoué et qui a été condamné, mais tout cela semble bizarre. David se transforme sous les yeux d’Alice. Il la harcèle psychologiquement, l’humilie, l’oblige à se baigner nue, à se couper les cheveux, à manger par terre comme un chien… Elle ne veut toujours pas croire que le bébé est le sien, alors que lui prétend que le bébé qu’il surnomme « Frimousse » est bien sa fille. Puis Alice disparaît avec le bébé. Simon, le détective, est désormais persuadé que David a tué sa première épouse qui voulait l’empêcher de voir leur fils. Aurait-il aussi tué Alice ? Ou bien Alice a-t-elle tout inventé ? Dans quel but ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 40 lecteurs

Or
8 lecteurs
PAL
34 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Adel89 2017-09-05T08:15:53+02:00

Ma mère estimait que j'avais le don rare d'imaginer et de partager les souffrances des autres. Elle considérait que cela expliquait pourquoi, adolescente, je ramenais tant de petits amis inadaptés, "de drôles de zigotos", comme elle disait.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Adel89 2017-09-07T12:11:31+02:00
Argent

Alice Fancourt et son époux, David, sont les heureux parents de la petite Fanny, âgée de 15 jours, quand Alice s'octroie sa première sortie de la maison familiale où ils vivent avec la mère de David, Vivienne et le fils de David, Félix, né d'un précédent mariage qui s'est terminé tragiquement puisque la femme, Laura a été assassinée.

Alice rentre chez elle après 2 heures d'absence et quelle n'est pas son effroyable découverte lorsqu'elle se rend compte que le bébé dans le lit n'est pas le sien. Fanny a disparue alors qu'elle était sous la surveillance de David...

Un thriller rempli de questions, d'incertitudes et de doutes!

Impossible de deviner le dénouement, trop d'ambiguïtés sur certains points...

Des passages un peu pompeux où on a l'impression de relire la même chose mais dite autrement.

Mais quel hâte de connaitre le fin mot de l'histoire tellement on se torture le cerveau!!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Manon-Marie 2017-06-11T12:52:03+02:00
Lu aussi

A l'instar de La Galerie du Rossignol, j'ai reçu ce livre au hasard par le biais d'une offre « 2 achetés, 1 offert », cette fois menée par Le Livre de Poche. Une nouvelle occasion de découvrir un auteur qui m'était complètement inconnu ! Pas de Berceuse pour Fanny est un thriller psychologique. Je me dois de vous prévenir, je ne suis pas un grand fan de thrillers. J'en lis quelques-un à l'occasion mais ce genre reste en marge dans ma bibliothèque. Aussi vais-je m'efforcer d'être le plus objectif possible dans cette chronique !

L'intrigue part d'un drame survenu au sein de la famille Fancourt : leur nouveau né, Fanny, a été enlevée et remplacée par un autre bébé. C'est du moins ce qu'affirme la mère, Alice. En effet son mari, David, jure ses grands dieux qu'il n'y a jamais eu d'échange et que le bébé qui se trouve à la maison n'est autre que Fanny. Aucun autre témoin ne peut trancher en faveur de l'un ou de l'autre, aucune preuve n'existe pour ce faire. L'heure est à l'enquête : que s'est-il passé ? Qui a raison ? Et surtout où est Fanny ?

A la lecture des premières pages, je me suis posé une question simple : « Comment l'auteur a-t-elle pu écrire 400 pages avec un tel postulat ? Un test ADN et c'est réglé ! » Mais plus je progressais dans le roman, plus j'en saisissais la subtilité. Des personnages sont introduits, la narration se diversifie, l'affaire originale s'étend et se relie à d'autres éléments... tous les ingrédients se mettent peu à peu en place pour qu'une intrigue consistante se développe.

Le traitement des personnages est particulièrement intéressant. Tout comme l'oeuvre elle-même est un jeu de secrets où chacun a intérêt à en dire le moins possible, les acteurs de l'histoire ne se révèlent que très lentement. Les informations nous parviennent au compte-goutte pour finalement se compléter et former des portraits profonds et marquants. Cinq ou six personnages sont clairement identifiables et sont au cœur de l'intrigue. La narration est par ailleurs croisée, alternant au gré des chapitres entre deux groupes de personnages. J'avais déjà eu l'occasion de dire tout le bien que je pensais de cette façon de faire dans une autre chronique que je vous invite à lire.

L'intrigue en elle-même... est étonnamment efficace ! On plonge très vite dans les méandres d'une enquête dont les embranchements se suivent de façon bien pensée, ainsi que dans les tréfonds de l'âme humaine et... sa cruauté. Par souci de ne pas spoiler, je n'en dirai pas plus ! La conclusion est également convaincante et c'est très positif. La raison pour laquelle j'ai du mal à accrocher au genre policier est que je trouve souvent la révélation finale décevante par rapport à ce qui est annoncé tout au long de l'enquête. Ici ce n'est pas le cas, et la fin, à l'image de l'ensemble du roman, nous laisse sur une pente glissante, entre malaise et incompréhension.

Au final Pas de Berceuse pour Fanny est une bonne surprise. Il s'agit d'un thriller psychologique sombre et parfois assez dur, mais qui se raccroche à une intrigue bien menée et des personnages solides pour accrocher le lecteur et le tenir en haleine jusqu'au bout. Les thèmes de la folie, de la manipulation ou de l'emprise donnent du cachet à l’œuvre qui laisse un souvenir marquant. Les amateurs du genre vont certainement adorer. Ceux a priori moins intéressés peuvent toutefois se laisser tenter sans problème !

http://drunkennessbooks.blogspot.fr/2015/12/pas-de-berceuse-pour-fanny.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par livressedespages 2015-11-27T10:35:40+01:00
Diamant

Livre lu en VO

Elle s’est absentée pendant deux heures seulement… David, son mari, était censé surveiller leur petite fille âgée de deux semaines. Mais quand Alice Fancourt entre dans la chambre du bébé, le cauchemar commence. Car, Alice en est certaine, le nourrisson qui dort dans ce berceau n’est pas sa petite fille. C’est un bébé inconnu… Son mari refuse de la croire et devient de plus en plus agressif. Il jure qu’elle est folle ou qu’elle ment. Alice doit à tout prix convaincre la police qu’elle dit vrai. Sinon, il sera trop tard.

L’HISTOIRE : Que dire à part Waouh! Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas lu un aussi bon thriller. Un qui sorte autant de l’ordinaire. Alice est persuadée que l’enfant qui se trouve chez eux n’est pas sa fille, et c’est un long jeux de sadisme mental qui va peu à peu se mettre en place. Elle va passer pour une folle, jusqu’aux derniers chapitre. Entre son mari qui devient un vrai pervers sadique, sa belle mère qui ne voit rien de ce jeu, la police qui ne la croit pas. Et l’histoire de l’ex femme assassinée quelques années auparavant qui refait surface, le coupable derrière les barreaux… Une intrigue comme je n’en avais jamais vues. Et la fin… si vous vous attendez au classique « elle a retrouvé sa fille saine et sauve après qu’on ait finalement bien voulu la croire… » détrompez vous. La fin est inattendue. Honnêtement, j’ai réalisé que je lisais la bouche grande ouverte et les yeux écarquillés sur la fin :0

L’ECRITURE : Le roman est très bien construit. D’une part les chapitres que l’ont vit à travers les yeux d’Alice, cette mère désespérée que personne ne semble vouloir croire, et qui est persuadée que sa fille a été échangée contre le nourrisson qui vit à présent chez elle, et qui doit subir des humiliations que je n’aurais jamais imaginées possible de la part de son mari. D’autre part, les chapitres d’un narrateur extérieur qui décrit ce qui se passe du côté de la police. J’ai trouvé cette technique vraiment très bien trouvée pour cette histoire. Nous sommes entraînés profondément dans le désarroi et l’impuissance d’Alice, et observons incrédules les policiers vraiment pas enclins à l’aider.

LES PERSONNAGES : Il y en a tellement et tous sont plus marquants les uns que les autres. Alice est vraiment au centre du récit et vraiment très attachante. On ne voudrait qu’une chose, l’aider. Elle est piégée dans le jeu sordide, pervers, sadique de son mari sans pouvoir rien y faire, et en même temps, elle serait prête à tout pour sa fille. David, le mari aimant qui a un fils d’une précédente union et dont l’ex femme a été assassinée devant chez sa mère, semble être un mouton qui suit les faits et gestes de sa mère castratrice, mais se révèle peu à peu être la pire sorte de monstre. Simon, le policier qu’Alice a pris en grippe pour qu’il l’aide, mais qui doit faire face à une hiérarchie peu coopérative. Et il y en a beaucoup d’autres, des plus ou moins importants, logique, me direz-vous, dans une enquête policière. Mais vraiment rien n’est laissé au hasard, à aucun niveau, tout est calculé pour vous tenir en haleine du début à la fin.

MON ETAT D’ESPRIT : Tendue, impuissante, démoralisée, au fond du gouffre, pleine d’espoir, effrayée, abattue, angoissée, soulagée… et ce n’est qu’un échantillon des émotions que j’ai ressentie à travers les pages de ce livre. Et j’ai appris une chose : il ne faut jamais se fier aux apparences!

Jetez-vous dessus sans plus attendre!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par surpass 2014-10-28T17:24:50+01:00
Bronze

Le résumé de ce livre est attirant, une maman laissant son bébé sous la garde du papa durant quelques heures à peine et qui découvre en rentrant que le bébé dans le berceau n’est pas le sien. Alors commence pour Alice une bataille dans laquelle elle doit faire admettre à son époux, sa belle-mère et la police qu’elle n’est pas folle.

Donc oui, le résumé est prometteur et on peut s’attendre à un bon thriller psychologique et pourtant ça reste plat, certains dialogues sont vraiment pas recherchés ainsi que certaines situations carrément invraisemblables, pour y croire il faut tout de même un minimum de crédibilité , ce qui manque malheureusement à certains moment du livre.

Mon avis est mitigé car malgré tout j’avais envie d’en savoir plus, est-ce que vraiment le bébé n’est pas celui d’Alice et si oui pourquoi a t’on échangé les bébés ?

Qui a bien pu le faire ?

Est-ce le père de l’enfant dont l’ex femme a été assassinée ?

Est-ce la belle-mère d’Alice, femme autoritaire et qui mène tout son petit monde à la baguette ?

Mais alors dans quel but et pourquoi ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par aline_1981 2012-08-30T20:30:27+02:00
Bronze

Il m'a fallu le tps pour m'y retrouver ds le style d''écriture de l'écrivain, j'étais assez déroutée au début. Après quelques chapitres, on s'y fait. Le livre devient facile à lire, l'histoire prenante mais mieux écrite, elle pourrait l'être bien plus. Il ne s'agit pas ici d'un grand chef d'oeuvre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par spunkjoker 2009-12-04T14:06:04+01:00
Pas apprécié

vraiment plate comme livre je ne le conseil a personne!!

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 40
Commentaires 6
Extraits 1
Evaluations 11
Note globale 6.73 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Little face - Anglais