Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de pascaale26 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Dans mes veines Dans mes veines
Samantha Beltrami   
Bof. Rien d'interessant dans ce livre. Tout se passe vite sans vraiment de lien. On comprend pas trop l’histoire.

par lou02
Beautiful Liar Beautiful Liar
Arleen C   
Un nouveau nom de plume, une nouvelle histoire, un nouveau héros qui va nous donner envie de nous arracher les cheveux plus d'une fois... Coralie Chamand revient sous le pseudonyme Arleen et une chose est sûre c'est qu'elle n'a rien perdu de sa faculté à me rendre accro à ses textes.

Cette nouvelle histoire est hautement addictive, Arleen a réussi à me surprendre avec son texte qui réunit plusieurs des codes de la romance, rajoutant bien évidemment sa "patte", son style, en amenant des événements capables de faire palpiter plus fort le coeur de ses lectrices. Ça a marché sur moi, au cours de ma lecture mon coeur s'est emballé, s'est brisé, s'est gonflé d'amour, l'appréhension est monté de plusieurs crans, j'ai ri devant certains comportements, alors que d'autres m'ont paru insupportables, les émotions étaient bien là me donnant envie de prendre les héros dans mes bras afin de les réconforter ou me donnant envie de les secouer dans le but de les faire réagir.
Les personnages qui m'ont fait vivre ces émotions : Shawn et Shelby, mais pas que ; leurs familles et amis, acteurs secondaires, piliers pour certains, malsains pour d'autres, ont eu leur rôle à jouer.

Shawn et Shelby viennent de deux mondes complètement différents.
Shelby est une privilégiée. Tout chez elle doit être parfait, surveillée à l'extrême surtout par sa mère, le moindre faux pas est interdit, la moindre imperfection n'est pas permise. Cette princesse des beaux quartiers vit dans une prison dorée dans laquelle elle étouffe ; vivre, être elle-même, voilà ce qu'elle souhaite, cependant être naturel n'est pas autorisé. Son quotidien ressemble plus à une pièce de théâtre où sa "cour" la suit à la trace dans les couloirs de l'université et où son petit ami la promène à son bras comme un trophée. Son mal-être est plus profond que ce que l'on pourrait croire et à la découverte d'un détail douloureux, c'est à ce moment que pour la première fois j'ai eu envie de la prendre dans mes bras.

Shelby a un petit secret. Régulièrement elle se rend dans un café (alors qu'elle déteste le goût de ce nectar), afin de mater (oui, oui, carrement!) le serveur sexy aux yeux gris. La jeune femme parcourt des kilomètres rien que pour ça et dans cet endroit elle peut se permettre, pendant quelques minutes, d'être elle-même sans le comportement parfait qu'elle se doit d'avoir. Donc, quand nous entrons dans l'histoire, les héros se connaissent déjà, une certaine familiarité c'est déjà installée, seulement on ne peut pas vraiment dire qu'ils s'apprécient vraiment, et ça ne va pas aller en s'arrangeant....
Pour Shawn, Shelby est trop rigide, trop "princesse", trop maniérée. Il ne peut ignorer sa beauté, seulement son trop plein de maquillage camouffle ses traits et son style verstimentaire... trop miss parfaite.

Shawn... ah Shawn, énervant comme c'est pas possible, exaspérant, arrogant..... cherchez la définition de connard et c'est celle de Shawn que vous trouverez.
L'auteure a mis une bonne dose du gène "mauvais garçon" pour rendre son héros incontrôlable ,cependant elle a ajouté un ingrédient qui m'a fait irrémédiablement succomber : un coeur tendre où l'amour prend déjà une belle place.
Un amour qui n'a rien à voir avec Shelby et qui montre que cette histoire a des secrets cachés.

Je n'ai pas fini de vous décrire Shawn ; attendez, il est exceptionnel, il mérite quelques lignes de plus!
Shawn est vulgaire, obsédé, provocateur, violent, un égo qui parfois atteint des sommets, il n'a aucun mais aucun filtre, à des moments je ne savais même plus si je devais rire où me cacher en lisant ces mots qui sortaient de sa bouche - bon d'accord j'ai ri. Pauvre Shelby, vous imaginez la jeune fille innocente devant un individu tel que lui!!

Leur relation va souvent être conflictuelle, Shawn va souvent pousser à bout Shelby pour tenter de faire ressortir qui elle est vraiment.
Ne pas trop s'approcher afin de ne pas se brûler, sauf que le désir et l'attraction vont devenir trop forts, amenant une ambiance torride au milieu de cette romance où les héros vont souvent faire un pas en avant et deux en arrière.
Chacun sera le secret de l'autre, seulement attention aux conséquences lorsqu'il sera découvert.....

J'ai aimé voir l'évolution de cette héroïne, son comportement se modifier, son esprit rebelle prendre forme, seulement il aurait mieux valu ne pas sous-estimer les personnes détenant les clés de sa cage dorée.....
Shawn lui aussi va évoluer, seulement sa courbe d'évolution va faire des pics - un homme sanguin et impulsif tel que lui peut-il vraiment s'assagir?

Les deux personnages sont totalement différents sous plusieurs points de vue seulement ils ont un point en commun : leur besoin de liberté. Deux mondes différents mais un environnement familial qui les fragilise.

Jalousie, Rivalité, Possessivité Extrême, Passion Incontrôlable, Humiliation, Tension Permanente ; je n'est pas mis de majuscule à mes mots par hasard, car avec un personnage tel que Shawn vous verrez que tout prend plus d'ampleur...

Au départ, l'histoire m'a séduite car elle respectait certains codes qui rendent vite accro, surtout lorsqu'une auteure telle que Arleen sait en jouer. Puis progressivement le contenu s'est développé, devenant plus intéressant, amenant la surprise, l'appréhension et l'addictivité (et un côté fantasme pour Shawn!!- Oui je l'ai adoré ?)
L'auteure s'est livrée à un exercice qui n'est pas donné à tout le monde : donner un double point de vue à son roman en y mettant bien le ton et en respectant le caractère de ses héros afin de les différencier.
Shelby, son point de vue est plus doux, un esprit rebelle dans un corps de princesse ; pour Shawn c'est impulsif, plus fort, plus dans l'esprit d'un vrai mec au caractère enflammé mais avec sa part de douceur caché sous sa carapace.

Ce lancer dans cette lecture c'est en ressortir en mode accro, Shawn et Shelby sont un couple improbable, leur auteure va les diriger avec coeur afin qu'ils vivent ce qu'ils n'auraient jamais cru vivre.

La vie est un jeu, cependant les règles vont changer.....
Un coeur en exil Un coeur en exil
Blandine Bertaux   
Un roman fort en émotions !!!!
Merci à l’auteur d’avoir si bien retranscrit les étapes fondamentales du deuil et la reconstruction de soi qui vient après. Une plume juste dans les sentiments.
Le livre est écrit à la troisième personne. C’est un fait qui se perd mais dans ce contexte cela à tout son charme.
Ce livre m’a bouleversé et m’a emmené à mes poser des questions. Et moi je ferai quoi si je perdais « mes amours »? L’héroïne est forte même lorsqu’elle perd le contrôle.
Des personnages secondaires bien travaillé qui gravitent autour d’elle tout en ayant leurs importances.
Une magnifique histoire qui m’a donc émue et que je vous conseille.

par thiloumax
Love Box Love Box
Juliette Mey   
Une lecture coup de cœur, sensible, belle et émouvante.
Juliette Mey m'a une nouvelle fois emportée dans son univers sans préavis. Love Box... Une lecture où les émotions dépassent tout entendement et m'ont prises aux tripes pour ne me relâcher qu'au milieu de la nuit. En effet, il ne m'a été possible de poser ce roman le terminant d'une traite...

Sara est une jeune Sage-Femme de 25 ans qui ne vit que pour son métier. Il y a 7 ans, elle a perdu une partie d'elle même dans une douloureuse épreuve et depuis sa vie n'en est plus vraiment une... Ses ambitions, ses objectifs, sa vie affective ? C'est le néant... Même ses meilleures amies ne la voient plus. Triste, blessée, elle n'est plus que l'ombre d'elle-même, et se plonge corps et âme dans son travail qui est à ce jour la seule chose qui lui apporte un peu d'humanité...

Malgré le temps qui passe, ses amies Louise et Camélia, n'ont pas dit leur dernier mot. Elles sont bien décidées à lui mettre un petit coup de pied aux fesses et forcer le destin pour qu'elle reprenne sa vie en main. Une promesse faite il y a 7 ans... Une boîte à ouvrir... Le contenu lui apportera t-il la force nécessaire pour avancer à nouveau ? Quel est le secret de Sara ?

Si son cœur décide de se réveiller tout à coup, le destin va lui jouer une fois de plus un drôle de tour. Sa rencontre avec Maël et Sam ne va pas être de tout repos. Un coup de foudre ? Une connexion inexplicable qui va la replonger une fois de plus dans les abîmes du désespoir.  Reste à savoir si elle décidera de se battre...  Dans tous les cas, elle pourra compter sur ses amies. Bien qu'elles aient des caractères totalement opposés les unes et les autres, elles sont restées en symbiose par l'Amour qui les unit. Inséparables malgré ce qui a tout changé il y a 7 ans...

L'auteure a su, une fois de plus, trouver les mots qui ont fait que chaque phrase lue venaient s'immiscer dans chaque pore de ma peau. Des émotions qui ont pris le chemin que parcourt mes veines pour venir atteindre mon cœur de plein fouet... Au plus près...  pour le toucher, le serrer et le faire exploser de ce feu d'artifice de sensations allant jusqu'à me déconnecter de la réalité d'un bout à l'autre.

Une lecture addictive tenue par les doutes, les questions, l'espoir,  qui grâce à la plume magique de Juliette, ne nous permet pas de voir venir les choses. On s'imagine des scénarios plausibles, on est frustrées de ne pas comprendre le pourquoi de cet amour interdit. Sam et Maël soufflent le chaud et le froid en permanence et nous déboussolent complètement. Alors on lit, on attend, on déguste ce récit qui au-delà des sujets qu'il traite, est avant tout, une belle leçon de vie.

Une seconde partie tout en intensité qui nous emporte par sa poigne et son dénouement et nous secoue dans un ascenseur émotionnel intense.

Rien ne pouvait m'empêcher de continuer ma lecture, pas même les larmes nombreuses et intarissables qui m'ont accompagnées une bonne partie du récit quelles soient de joie, de tristesse ou d'espoir.

Merci Juliette Mey pour ce merveilleux moment de lecture. Je le dis à chaque fois, je sais que je me répète mais je suis vraiment fan de ta plume qui est à chaque fois encore plus émouvante. Cette façon de narrer le récit est percutante et ne peut que nous toucher au plus haut point.

Un petit clin d’œil aux pensées de nos protagonistes en début de chapitre qui apportent une touche originale mais aussi ce petit pincement qui nous fait affronter ce qui va suivre.

Une cover en parfaite adéquation avec le roman qui ne demande qu'à rejoindre ma bibliothèque !

Merci à Butterfly Editions pour ce Service Presse coup de cœur !
LUST, Tome 1 LUST, Tome 1
Emily Jurius   
Heu..... je sais pas quoi dire de se roman. J'en ai entendu parler partout sur Facebook et puis au salon du livre comme l'auteur le dédicaçait je me suis dit pourquoi pas... Très très mauvaise idée surtout que j'ai pris le tome 1 et 2 super.....
Par où commencer dans cette critique.
J'aimerais dire d'abords que les cliché dans les roman ne sont pas un problème pour moi. Je trouve toujours que c'est cul cul la praline mais j'aime à une certain dose tout de même.
Bon comme cela me dérange pas j'ai accepter le faite que Juliet soit immédiatement attiré par Gabe. D'accords le faite de juste lui serré la mains et de ressentir quelque chose et vraiment un GROS GROS cliché mais soit. Même si c'est tirer par les cheveux d'accords pourquoi pas. J'espérais que les clichés aussi énorme s'arrêterait parce que bon à un moment donner stop. Le patron qui prend direct s'est aise avec juste elle mouais ok... C'est un peux beaucoup là. Et c'est devenue pire. Je veux bien admettre que prise de cour elle se laisse embrasser. Elle peut même pourquoi pas y répondre, mais pas de là à carrément se faire sauter (presque baiser) sur le bureau de son patron.... non, non et non. C'est du grand n'importe quoi. Comme si c'était possible. Comme si il y avait quelque chose de logique la dedans. Que se soit pour juliet ou Gabe s'est vraiment trop.
En trois jours donc l'héroïnes devient accros à son patron qui lui fait tout de même peur. Donc elle veux baiser et être avec un gars qui lui fait peur. En l'écrivant je trouve que c'est encore plus débile. Juliet accepter de diner avec son patron qui la sauter dans son bureau sans vraiment lui demander la permission. Moi j'ai trouver que s'était presque un viole. La façon dont sa s'est passer, alors oui Juliet n'était pas totalement contre mais pas totalement pour non plus. Elle dine tout de même avec lui après le travail un jours plus tard. Comme ci c'était vraiment possible. Ta raison. Premier rendez-vous est voila qu'elle tombe presque amoureuse de lui alors qu'il n'a rien de gentils, qu'il n'a fait aucun geste vers elle. En gros sur trois jours juliet est tombé amoureuse de Gabriel même si il lui fait un peux peur. Trois jours ... Dans certain livre (les meilleurs ) les deux personnages se cherche longtemps avant d'enfin se trouver (parce que dans la vrai vie c'est plus comme cela que ça se passe) Dans ce livre en 70 pages ils s'étaient déjà envoyer en l'air et presque en couple. Autant dire que moi lectrice je n'ai eu aucune émotion, je n'ai rien ressentis. C'et trop rapide, trop froid.
Même le personnages "dominant" est à mourir de rire. J'ai eu l'impression que l'auteur à essayé de faire un personnages Bad boy mais qu'elle s'est raté. Et bien correctement. Parce qu'a par être ridicule Gabriel n'est rien d'autre. Et pas dominateur du tout. J'ai tout de même bien rire en me moquant de ce livre surtout en arrivant à la partie de la maison close. Non mais sérieusement..... que Gabe l'emmené là bas pourquoi pas après tout il est un "connard". Mais que Juliet s'enfuis comme si il allait la tuer, sérieux elle exagère beaucoup là. Lui parler été une réaction logique. Non non, elle s'enfuit et demande l'asile au consulat français. Asile sérieux. Je ne sais pas si c'est possible mais c'est vraiment idiot. Si encore il avait tenter quelque chose mais rien. Gabriel n'a rien fait. Elle est bien percher l'héroïne.
Donc en une semaine et quatre rendez-vous elle a coucher avec lui, et tomber amoureuse de lui puis il lui a brisé le cœur.... Exactement dans cette ordre. Ouais bas comment dire que tout cela est vraiment trop impossible, que les personnages sont vraiment sans saveur et que le livre est vraiment mal écrit et trop rapide. Peut être que si tout avait été plus long, les personnages mieux réalisé, plus développer, détailler j'aurais mieux accrocher mais la j'ai eu l'impression de lire une ébauche de roman. Un livre pas encore fini. En fait j'ai une l'impression de lire mes tout premier écrit où les personnages ne sont pas bien détailler, ou les lieux son survolé. Parce que la aussi il y a un hic. L'héroïne n'a pas eu de visage jusqu'au milieux du roman. Elle n'est pas décrite de façon précise. Alors comme j'ai rencontrer l'auteur Juliet avait la même tête mais en réalité rien à voir. Il y a un peux la description de Gabe mais vraiment rien de très précise et pour ce qui est des autres, rien. Mais rien. Les amis, le père, jeannes aucun d'eux n'a de visage. Pour les lieux s'est pareil.
Vraiment en lisant ce roman je me suis dit que tout le monde pouvait devenir auteur, moi y comprit. Alors essayer.
Dark Kiss Dark Kiss
Juliette Mey   
Lecture agréable et sans prise de tête. Histoire intéressante et personnages sympas. Il y a pas mal de faute de frappe qui ont quelques peu gâché la lecture.
The Bourbon Street Boys, Tome 4 : À contresens The Bourbon Street Boys, Tome 4 : À contresens
Elle Casey   
Je trouve dommage qu'il n'y ait que le point de vue de Mika.

De plus, cette non-confiance et ces non-dits prennent une part énorme du livre et j'ai du mal à le comprendre.

Il faut attendre le 25 derniers % du livre pour que cela devienne intéressant.

La fin est trop "chick-lit" pour moi.

Je ne regrette pas d'avoir lu cette série, mais le 2 derniers Tomes ne valaient pas les 1ers je trouve.
The Bourbon Street Boys, tome 2 : Faux départ The Bourbon Street Boys, tome 2 : Faux départ
Elle Casey   
J'avais trouvé le 1er tome plutôt sympathique et comme j'avais également envie de retrouver les Bourbon Street Boys... C'est ainsi que j'ai commencé ma lecture !

Jenny est mère divorcée de trois enfants et ce n'est pas de tout repos. Alors lorsque le père de ces derniers se décide enfin à les garder, elle s'imagine déjà un week-end cocooning... C'était sans compter May, sa petite sœur, et dernière recrue des Bourbon Street Boys, agence de sécurité.
Eh oui ! Celle-ci souhaite ses services de génie en information pour l'agence. Jenny s'y rend à contrecœur, pensant que plus vite elle aura rendu ce service, plus vite elle pourra profiter de son week-end...
Ce programme va être à nouveau chamboulé par sa rencontre avec Dev, un des Bourbon Street Boys...

Jenny est vraiment hilarante... enfin surtout quand elle est stressée et paniquée ! Elle est très attachante et c'est un vrai plaisir de suivre son histoire.
Dev est un géant, il mesure plus de 2 mètres ! Et ce que j'ai apprécié c'est que même s'il pourrait paraître "monstrueux", c'est un gros nounours (un très grand même). Il n'a pas une once de méchanceté en lui. On sent que sa différence le gêne par moments dans sa vie... Et le voir vouloir se rapprocher timidement de Jenny puis prendre autant soin de cette dernier est tellement touchant !

Dans le 1er tome, j'avais trouvé la lecture moins fluide (je pense qu'il y avait un petit problème de traduction --"), mais celui-ci a été un réel plaisir à lire ! J'ai dévoré ce tome !
Dès les 1ers chapitres j'ai su que j'allais adorer ! J'ai été tout de suite transportée dans l'histoire.
Ce n'est certes pas une histoire très originale mais elle est très bien écrite (et traduite) alors ça a fonctionné sur moi. Il y a une romance toute mignonne, juste ce qu'il faut d'action, des moments amusants... sans oublier les Bourbon Street Boys !
Il y a tout ce qu'il faut pour passer un très bon moment avec cette lecture !

Bref ! Une histoire qui se lit vite et avec laquelle on se détend. On ne peut que passer un bon moment avec les "Bourbon Street Boys" !

par Ridley
The Bourbon Street Boys, Tome 3 : Question à choix multiples The Bourbon Street Boys, Tome 3 : Question à choix multiples
Elle Casey   
De retour avec les Bourbon Street Boys, l’agence de sécurité de la Nouvelle-Orléans avec Ozzie, May, Dev, Lucky, Jenny, Thibault et Toni.

La date d’anniversaire de son plus gros péché approche, plus Toni se sent mal. Quant à Lucky, son poisson Sunny ne se sent vraiment pas bien. Il a décidé de mettre de côté ses pensées pour passer directement à l’action. Les conséquences sont mises de côté pour une fois. Quelques minutes après, rien n’est plus comme avant, Lucky disparaît et Toni se sent différente.
Le capitaine Tremaine demande l’aide des Bourbon Street Boys pour arrêter Marc Doucet, un chef de gang.

Antoinette «Toni» Delacoure est une femme frêle, mais battante, limite impulsive, impétueuse et très directe. Elle a fait de la prison pour homicide involontaire contre son ex petit-ami Charlie, qui était violent. Elle est attirée par le côté sombre des gens et des choses.
Lucky «La Chance» Larieux, est le geek informatique de l’équipe. Il a perdu sa sœur Mirabelle deux ans plus tôt, depuis il s’est reposé sur son poisson rouge Sunny. C’est une homme tendre, attentionné et protecteur.

La narration est à la première personne du point de vue de Toni. Cela est bien dommage, car nous voyons très peu Lucky, et surtout ses sentiments.
L’intrigue est accaparante, mais loin d’être explosive. Toni a toujours aimé Lucky depuis leur enfance, et lui aussi. Ils ont été l’un pour l’autre leur amour secret. Une nuit ensemble, et leur vie va être chamboulée. Toni et Lucky vont devoir apprendre à vivre avec leurs erreurs, pour avancer dans leur vie.
La plume est fluide et facile à lire. L’humour est très agréable, les répliques plus que marrantes et certains situations un délire. Le rythme est agréable, restant néanmoins très lent.
Les émotions sont pertinentes. Nos deux protagonistes n’ont pas fait leur deuil, n’ont pas tourner la page sur leur passé. La culpabilité leur pèse, ils doivent reléguer leurs regrets au passé et arrêter de se torturer. C’est simpliste et sage.
Les personnages secondaires, nous retrouvons nos deux premiers couples avec les sœurs Jenny et May qui apportent l’enthousiasme et la fraîcheur.

Le fond de l’histoire est prenant, par contre il ne se passe pas énormément de chose, c’est très plat au niveau action. Par contre au niveau émotionnellement et l’évolution des personnages, le roman est beaucoup plus travaillé.

Une histoire d’amour belle, une leçon de vie sur le deuil et l’avenir. Belle plume.

https://meslivres-monplaisir.blogspot.com/2018/11/the-bourbon-street-boys-tome-3-question.html

par Matoline
Digit@l Love Digit@l Love
Juliette Mey   
Le résumé m'a plus. Je l'ai lu... et en fait je me suis rendue compte que c'était le dernier tome d'une série...et que j'avais lu le 1er tome mais je l'ai détesté au vu de mon classement sur booknode. Et ce tome là ne fait pas défaut...des flashbacks en veut tu en voilà...1 page au présent et paf 3/4 pages de flashback ça casse le rythme c'est saoulant. En plus le mec qui n'a pas vu ses parents à paris depuis longtemps parce qu'il vit au canada...Et tu te rends compte avec les flashbacks il est revenu limite tous les mois en france... il manque de transitions j'ai l'impression que des fois l'auteure a fait l'histoire dans sa tête...il me manque des passages...bref à fuir

par Hystoria