Livres
558 202
Membres
606 448

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de pascaale26 : Ma PAL(pile à lire)

Blackwell-Lyon Sécurité, Tome 1 : Nos adorables mensonges Blackwell-Lyon Sécurité, Tome 1 : Nos adorables mensonges
Julie Kenner   
Pas mal ce 1er tome
C'est le gars qui raconte, c'est super ça change.
J'accroche au style d'écriture et aux dialogues.
Dès le début du livre l'auteur fait un lien avec sa série STARK.
Mais aussi un lien avec la série L'HOMME DU MOIS. Ils vont au FIX !
C'est cool!
Comme dans les autres livres de l'auteur la relation se met vite en place.
Sinon le contexte et l'histoire entre les persos est pas mal du tout!
Legacy, Tome 1 : Fear Legacy, Tome 1 : Fear
Elma Hilde   
Vraiment superbe, pleins d'émotions...A quand la suite?

par vivie2508
Meaning life - Black Betty Meaning life - Black Betty
Nathalie P.   
Je remercie tout d'abord Nathalie car à la base c'était un service presse numérique qui m'avait été confié puis j'ai eu entre temps la chance de gagner le broché sur la page de SEE que je remercie encore, je l'ai donc lu en papier. Tout d'abord je tiens à souligner la qualité de ce broché que j'ai eu qui est juste génial, la matière est dingue et va totalement avec cet effet bois de la couverture et l'univers cow-boy. J'adore.
Encore un merveilleux roman signé Nathalie P. et je peux vous dire que celui ci a été un gros gros coup de cœur, vraiment. Ça faisait longtemps que je n'avais pas ressentis tant d'émotions si intenses et fortes, oui j'ai versé ma petite larme vers la fin notamment consernant Black Betty, j'ai eu tellement mal pour Erika, ce personnage a été magnifiquement bien mis en valeur, nos émotions sont décuplés puissance mille dans ce récit, quelque chose de dingue vraiment, il prend une grande place dans mon cœur et mon top lecture c'est certain. Ce roman nous fait passer par tout un panel d'émotions qui nous prend littéralement aux tripes, on a le cœur qui palpite, qui tambourine surtout vers la fin avec laquelle Nathalie a vraiment bien joué avec nos nerfs et nous a mis à rude épreuve consernant la tournure qu'elle a prise. J'en suis ressortie complètement chamboulé, subjugué tant j'ai adhéré à l'histoire de ces deux personnages et leur entourage. Leur vécu a été vraiment bien pensé et décrit par l'auteure pour nous faire vivre à 200% les sentiments qu'ils dégagent eux même tout au fil des pages. Plus on avance dans le roman plus on est accro, je l'ai lu quasiment d'une traite je ne voulais vraiment pas le lâcher, je voulais avoir le fin mot concernant nos protagonistes auxquels on s'attache énormément. Nous découvrons au début du récit Erika qui erre seule sur son cheval avec tout son barda, on se demande d'où elle vient, se qu'elle cherche, où elle va... C'est assez flou donc on se pose pas mal de questions puis celle ci va faire la rencontre d'Andrew d'abord d'une première façon puis elle va ensuite intriguer notre beau cow-boy, lui qui de prime abord ne voyais pas d'un bon œil l'arrivée de cette femme dans sa propriété. Cet homme détient un ranch tout prêt de chez ses parents et vit avec son petit garçon de huit ans, Aaron qui a une particularité que je ne dévoilerai pas... mais qu'Erika ne va pas différencier comme tout le monde, elle est à l'aise avec cela et elle va succiter l'intérêt du garçon, chose assez surprenante pour son père qui ne sait plus vraiment comment s'y prendre avec lui sans le blesser ou le rabaisser...
J'ai beaucoup aimé cette belle dose de tolérance qu'à apporté Nathalie dans cette histoire, tous les personnages ont un lourd passé et des démons à combattre. On ressent toutes les tentions, interrogations parfois des malaises puis une attirance évidente entre nos deux protagonistes. Les rebondissements côté environment m'ont énormément plu, je n'avais jamais lu quelque chose de similaire. Erika a autant besoin d'Andrew que lui a besoin d'une femme comme elle dans sa vie et celle de son fils. Erika est lumineuse, marrante, parfois entêté mais derrière cette armure se cache de vraies blessures qu'elle parvient à apaiser au contact de Black Betty sa jument si spéciale à ses yeux. Black Betty bien que cela ne soit qu'une jument m'a vraiment charmé, elle a un lien si fort avec sa maîtresse, complice comme jamais elle écoute au doigt et à l'oeil et elle est assez surprenante, c'est un "personnage" important du roman. Andrew est perdu avec son fils, ils ont toujours vécus tous les deux, arriveront-ils à faire une place à Erika pendang son séjour? Combien de temps restera t-elle au ranch? Son road trip est-il arrivé à sa fin?
Nathalie a une fois de plus su intégrer à cette histoire un sujet fort, sensible et que l'on aborde si peu, le handicap qui avec ce petit garçon va littéralement nous faire fondre devant lui, devant sa force et sa détermination à son âge. Aaron ira loin dans la vie.
J'ai tout aimé dans ce roman, les personnages hyper attachants avec une vraie histoire, des liens très fort, des émotions au-delà de ce que j'imaginais, une fin juste waouh... Notre cœur fait des loopings, on passe par des hauts et des bas avec Erika et Andrew. L'écriture est toujours aussi belle, fluide, agréable, surprenante et de plus en plus affirmé dans les émotions. Un pur régal à chaque nouveau roman. En conclusion j'ai eu un gros gros coup de cœur pour ce roman qui se place en première position dans les romans de l'auteure, bien que je les aime tous. Je ne peut désormais que vous recommander de foncer lire cette superbe pépite où les émotions seront le point fort du récit.

● NOTE: 5/5 ⭐⭐⭐⭐⭐
❤ MÉGA COUP DE COEUR ❤
365 Jours, Tome 2 : Ce jour 365 Jours, Tome 2 : Ce jour
Blanka Lipinska   
J'ai lu ce tome peu après avoir lu le premier, j'avoue l'avoir lu par curiosité suite à toute la polémique autour de ses romans, bien que je n'ai pas trouvé le premier tome folichon, j'ai voulu lire la suite et je n'ai vraiment pas apprécié, les 3/4 du livre ne sont que des scènes de sexes, il n'y a aucune histoire, ils se disputent, se réconcilient et "baisent" à tout va, bref niveau histoire, c'est zéro. La dernière partie avec Nacho est un peu plus sympa, mais je trouve que l'héroïne est vraiment agaçante, elle ne pense qu'à faire du shopping et à sauter tout ce qui bouge, bref, ce n'est pas mon style et je me demande comment ils vont adapter ce tome pour Netflix...

par Lcfannyy
Out of Control Out of Control
Victoria Arabadzic   
Après avoir terminé le premier tome « Break the Rules », il me tardait de découvrir la suite de leurs aventures et je n'ai pas été déçue. Il est à la hauteur du premier tome !
Ici, nous retrouvons donc : Hayden, Adria, Jake et bien d'autres personnages.
J'étais très contente au début de ma lecture quand j'ai vu que nous avions le point de vue d'Hayden. Dans le premier, ça m'avait manqué.
Hayden est bien plus que le détenu, l'homme qu'Adria a rencontré au sein de la prison. Hayden est aussi un criminel, un « chef de cartel ».
Pour Hayden, cette nouvelle vie avec à ses côtés, la belle Adria, c'est un vrai changement dans son existence. Du coup, on le sent bien déboussolé par toutes les émotions qu'il éprouve pour elle. En plus, le danger est toujours présent et à la porte du domaine.
Hayden est toujours aussi mystérieux, secret, dangereux, intimidant, impulsif, violent et arrogant, mais il est aussi loyal et protecteur.
J'ai pris plaisir à le découvrir au fil des chapitres, même s'il fait souvent des faux-pas et des mauvais choix. Être avec Adria, ressentir ce qu'il ressent, ça fait ressortir autant ses bons que ses mauvais côtés. Pour elle, il est prêt à tout. Seul compte sa protection. Même si pour la protéger, il dépasse largement les bornes. Arf !
Une chose est sûre, Hayden est un homme passionné, déterminé et volontaire. Il mène ses hommes d'une main de maître. C'est « un homme d'action » !
Par contre, j'aurais bien aimé qu'il se livre un peu plus sur son passé. Hayden a vraiment du mal à se confier, même à Adria.
Adria a elle aussi bien changé depuis les derniers événements qui se sont déroulés dans sa vie. Désormais, elle vit « au jour le jour », mais cette nouvelle existence pèse un peu sur ses épaules. Toutefois, avec Hayden, elle a trouvé « une stabilité ». Par contre, avec lui, la vie n'est pas de tout repos, bien au contraire.
Ici, nous retrouvons une Adria encore plus forte, solide et courageuse. Elle a beaucoup de caractère et ne se laisse pas intimider par notre beau et charismatique Hayden. Elle se fait respecter et ne reste pas en retrait.
Par contre, j'ai trouvé qu'Adria se laisse facilement influencée par certaines paroles, mais aussi certaines personnes et qu'elle réagit un peu trop vite. Elle est impulsive et ne prend pas la peine de voir au-delà des apparences. J'ai eu un peu de mal avec quelques unes de ses réactions bien trop hâtives et dures.
Sinon, Adria supporte beaucoup de choses et se montrent à la hauteur des événements. Elle ne flanche pas, ni se décourage.
Avec cette histoire, j'ai passé un bon moment de lecture. La relation entre Hayden et Adria est très loin d'un long fleuve tranquille. D'ailleurs, mon cœur a été énormément malmené. J'ai cru que ça n'allait jamais s'arrêter tellement les épreuves étaient nombreuses. Malgré la pression constante, les tensions et les dangers qui planaient comme une « épée de Damoclès » au-dessus de leur tête, il y avait également des moments qui étaient plus calmes et sauvages. Ces moments-là, je les ai fortement appréciés. Entre Hayden et Adria, c'était vraiment passionné et explosif !
Ce deuxième tome était vraiment prenant, intense, plein d'actions, de révélations, de dangers et de passion. J'ai souffert !
Je vous recommande ce roman ainsi que le premier tome !
Just Sex & Tattoos Just Sex & Tattoos
Mina Zadig   
J'ai mis quatre jours à le finir, vous allez dire à ce n'est pas beaucoup. Et ben si!!! En effet, je lis un livre tous les deux jours et si celui ci est palpitant alors je ne m'arrête pas. En plus j'ai le temps confinement oblige. Mais ce livre pour ma part ne vaut pas grand chose. Il a pourtant un énorme potentiel. Mais le coté sexe est abordé certes, limite il n'y a que ça et pas de découverte des personnages. L'aspect tattoo, laissez moi rire!!! Oui il est tatoueur mais à part ça on n'apprend rien de ce métier de ce qu'il apporte. Mais surtout c'est superficielle au niveau de l'écrire on n'apprend pas à connaitre les personnages. [spoiler]Je n'aimerais jamais, oui on sait qu'ils vont tombés amoureux, mais d'un coup elle accepte, lui également même si on connait rien de lui et ce qu'il veut réellement. [/spoiler] En gros c'est du grand n'importe quoi, ce livre ne m'a pas plus du tout !!! Dommage
Deep & Dark Deep & Dark
Sophie Santoromito Pierucci   
Tout d’abord, je remercie les éditions Addictives pour l’envoi numérique de ce romantic-suspense des plus captivants. Deep and Dark s’est révélé bien plus complexe qu’on ne pourrait penser au début de la lecture. Plus on avance, plus on découvre des zones d’ombre qui échappent à l’entendement. En effet, Sophie S. Pierucci distille les indices à toutes petites doses pour laisser le bon sens des lecteurs prendre la mainmise sur son imagination pour trouver les réponses à leurs questionnements. De quoi se perdre dans de moult labyrinthes dont ils ne s’en sortiront pas indemnes. Ou si peu. Le suivi psychologique de l’histoire ainsi que celui des personnages était juste parfait accompagné d’une intrigue élaborée avec brio. On sent la maîtrise de l’auteure des outils essentiels au suspense. Elle est si à l’aise dans le genre comme un poisson dans l’eau que j’ai eu l’impression avoir affaire à une auteure rodée à l’exercice alors, que c’est son premier roman à suspense. Bon, je n’ai pas eu de surprises ayant déjà eu l’honneur de le lire en avant-première mais, le plaisir de la découverte est resté intacte.

En somme, Deep and Dark est un plongeon total et addictif dans ce bad road trip rempli de danger, de rebondissements et de suspense. Mais, aussi de pleines de choses qui nous accrochent à un excellent roman. Et je ne vous parle pas du dénouement bluffant qui ne manquera pas de vous faire de l’effet. Les personnages évoluent constamment au fil des chapitres et selon les situations auxquelles ils sont confrontés. Une bonne dynamique qui ne laisse point place à l’ennui. Je vous certifie que ce nouvel univers est une réussite totale et que je ne serais pas surprise si elle en fait son domaine de prédilection pour ses prochains romans.

Leia Taylor a tout perdu. Hier, elle était la princesse de sa tour d’ivoire. Et aujourd’hui, il ne lui reste qu’une vie en sursis et une identité qui ne lui appartient même pas. Lana Smith a effacé Leia Taylor de son présent. Et a passé ces dernières années à fuir son propre ombre. À marcher en surveillant ses arrières. À Courir à perdre haleine, à se terrer et à se rendre presque invisible pour mettre le plus de distance entre son passé et elle. Mais, dans sa course contre la mort, elle a développé l’instinct de survie d’un animal sauvage. La raison pour laquelle elle est encore en vie jusqu’à ce jour. Chaque ville, chaque état qu’elle met entre elle et la mort est une petite victoire. Déjouer les pièges de son pire cauchemar lui fait gagner un jour de plus à respirer.

Jusqu’au jour où elle va enfin se retrouver assez en confiance pour lâcher prise. Une petite ville retirée du monde, de nouveaux complices et Leia peut enfin respirer un bon coup. D’arrêter de fuir. De se reconstruire une vie partie en fumée en un laps de temps. Mais, l’arrivée d’un étranger sur la ville fait retentir la sonnette d’alarme dans sa tête. De nouveau aux aguets, elle s’apprête à prendre la poudre d’escampette. Sauf que Jack Anderson ne l’entendra pas de cette oreille. Il est mandaté d’une sale tâche dans ce bled paumé et rien ni personne ne l’en détournera. Sa mission arrive à son terme enfin après des jours de traque. Et Lena lui a facilité carrément la tâche en arrêtant de fuir. Terrible erreur et tant mieux pour lui. Tout se déroule comme il a voulu comme c’est souvent le cas. Ce que veut Jack, l’implacable, il le prend sans état d’âme.

Excepté, quand la mal-chance intervienne et pervertisse un plan en béton-armé. Un effet papillon qui changera le cours de la vie des deux personnages qui n’ont rien en commun qu’un commanditaire aux abois. Un huis-clos à cause d’une avalanche qui ouvrira la porte de l’espoir à d’autres sentiments que la peur, la résignation et l’adrénaline. Et qui sait, la tempête qui s’abat sur la ville, ne sera pas juste de neige. Mais aussi d’émotions intenses que personne n’attendra de cet impitoyable tueur à gages !

Si on arrive à lire facilement Leia, une fille sans filtre ni ne porte de masque malgré son passif et sa méfiance, c’est loin d’être le cas en ce qui concerne Jack. Il n’est pas très causant et avare de ses pensées. Un personnage à double-entité. L’une s’oppose à l’autre. Mais, l’une se nourrit de l’autre. Lequel de ces deux caractères séduit le plus ? La personnalité glaciale qui donne froid au dos ? Ou celle aux émotions exacerbées qui se cache en marge du tueur à gages mais, qui se révèle à nous quand Leia s’approche un peu trop de lui ? En fait, Leia en femme avisée ou aveuglée, je n’ai pas encore décidé, ne se voit aucunement avec l’un sans l’autre. Les deux personnalités lui font de l’effet. Et si parfois, elle a du mal à les décortiquer, cela ne l’empêche pas de succomber à leur charme, différents, certes, mais complémentaires. Et nous nous ne sommes pas en reste. La psychologie de cet anti-héros a été si bien cernée, si bien analysée par l’auteure qu’elle nous le rend fascinant et surtout très attachant. Sophie nous livre de petites indications sur sa personnalité complexe au fil des pages. Ses gestes, ses faits et son comportement sont autant de pièces qui viennent compléter le puzzle qu’est Jack Anderson. Et l’ensemble s’avère juste parfait.

J’en ai tellement à dire sur ce roman que je dois me freiner pour ne pas spoiler, alors par ce fait, je vous laisse ce grand plaisir de vous y aventurer par vous-même, l’effet ne sera que meilleur !

Deep and Dark est une romance à suspense haletante et magistralement échafaudée que je ne peux que vous la recommander ! De l’action, du suspense, un dénouement épatant et des personnages très attachants et qui en imposent avec des personnalités explosives. Bref, un sacré turn-page qui ne laisse pas indifférent !
Mya
Campus initiation Campus initiation
Louise Valmont   
J’avais hâte de découvrir ce livre... finalement j’ai eu beaucoup de mal à entrer dans le livre, à m’attacher aux personnages... j’avais seulement hâte de le finir ce qui est plutôt rare... la trame de fond est excellente mais le développement de l’histoire est peu crédible sur certains points, entre autres choses
Il avait pourtant un grand potentiel ce qui est dommage. Bien sûr il n’y a pas que du négatif, le positif est l’écriture est fluide, bien menée. C’est plus la façon dont l’histoire a été mené, parfois un peu trop rapide, ou trop dramatique,... qui m’a un peu plus déçu
Breaking The Ice Breaking The Ice
Nina Loren   
J’ai beaucoup aimé cette histoire sportive, à laquelle j’ai attribué cinq étoiles, qui m’a fait transpirer sans avoir à bouger de mon canapé tant par les divers matches joués mais surtout par le désir, le sexy et la passion entre Paige et Soren.

http://thereadinglistofninie.com/breaking-the-ice-nina-loren
Try Baby Try Baby
Lou Marceau   
https://www.my-bo0ks.com/2021/06/try-baby-lou-marceau.html

J'étais vraiment hyper emballée par le pitch de départ de Try Baby de Lou Marceau. Ne connaissant pas encore la plume de l'autrice, je me suis dit que c'était l'occasion de découvrir cela. D'autant que les avis sur ses autres romans étaient bons.

Try Baby, c'est l'histoire de Tadzio, membre d'un groupe reconnu de rock dont le grand-père doit subir une opération du cœur. Il obtient toujours ce qu'il veut et n'a pas froid aux yeux. Alors quand la charmante Svetlana Lukic, chirurgienne en charge de son grand-père l'envoie baladé, il se lance dans le défi de la faire craquer. Et cela tombe plutôt bien puisqu'elle a besoin de lui et son groupe pour le gala de la clinique...

Lorsque j'ai commencé ma lecture, je dois avouer que je n'ai absolument pas accroché aux personnages. D'abord, Tadzio. Nous sommes sur le cliché du mec célèbre, qui obtient toutes les femmes qu'il veut et n'accepte aucun refus. Si bien que lorsque nos deux personnages se rencontrent dans le cadre professionnel lors de la consultation du grand-père, Tadzio se montre comme on s'y attend, en véritable connard, jugeant la jeune femme inapte à cela pour ensuite la draguer de façon si déplacé que cela perd tout son charme. Alors bien sur, avoir son point de vue, alternativement avec l'héroine peut avoir un aspect positif, quand on apprécie celui-ci, mais pour le coup, ça a été tout l'inverse avec moi. Plus je suivais ses pensées et plus j'étais blasée de ce genre de personnage. Il ne pense qu'à se faire Svetlana, et comme je vous le disais plus haut, le refus, il ne connait pas. Le mot "non" non plus d'ailleurs. Nous sommes donc dans le cliché du mauvais garçon, qui pousse l'héroïne dans ses retranchements pour lui prouver physiquement parlant, qu'elle est toute aussi attirée par lui. Double challenge pour lui, il espère bien la faire virer de bord.

Face à lui, nous avons donc Svetlana. Au début du roman, j'ai cru que j'arriverais à l'apprécier, vraiment. Mais non. La partie professionnelle n'est à mon sens pas assez exploitée, ce qui est dommage car il y avait matière à. Ensuite, j'ai été assez surprise. L'héroïne nous explique au travers de ses relations (brèves), qu'elle est lesbienne et certaine de son orientation. Elle dit elle-même s'intéresser davantage aux femmes que Tadzio pourrait mettre dans son lit qu'à lui tout court. Bon, pour le coup, je ne m'attendais pas à du FF. Ce n'est pas ce que je recherche dans une lecture donc, premier point négatif. Mais bon, ce n'est pas le plus important. Non, en fait, j'ai été dérangée par les pensées et le comportement de Svetlana. A l'image de Tadzio qui saute sur tout ce qui bouge, Svetlana, c'est la même mais au féminin. Pour le coup, je n'aime ni l'un, ni l'autre. D'autant que celle-ci nous rappelle très régulièrement, sur un court laps de temps qu'elle n'aime que les femmes et rien d'autre. Au vu du résumé, et de la romance évidente qui arrive entre Tadzio et elle, j'aurais trouvé plus logique qu'elle soit bi, et le dise clairement, plutôt que nous rabâcher qu'elle ne s'intéresse absolument pas aux hommes. En fait, elle cherche désespéramment à se convaincre elle-même dès leur rencontre et ça, je trouve ça dommage.

Vient alors le moment où l'héroïne commence à céder au personnage masculin. Alors certes, ils ne se jettent pas dessus au début du roman, mais elle craque rapidement pour celui qu'elle dit détester. Du coup, l'intérêt d'une romance comme celle-ci perd - à mon sens - beaucoup en intérêt. Plus j'avançais dans ma lecture et malheureusement à la vitesse d'un escargot, moins j'appréciais ce que je lisais.

Pour tout vous dire, je n'ai pas non plus spécialement accroché au style de l'autrice. Certaines phrases étaient parfois très longues et j'avais la sensation de ne pas arriver au bout et de devoir relire pour ne pas perdre le fil. Et d'autres fois, ce sont plutôt les expressions qui m'ont quelque peu laissé perplexe : "Des chevilles nerveuses", "des voix sinistres et lugubres". Un mélange d'un peu tout à fait que je n'arrivais pas à me mettre dans l'histoire et adhérer à celle-ci. A tel point que je me retrouvais à flâner sur mon téléphone au milieu d'un chapitre alors que je coupe généralement les notifications pendant que je lis.

Au bout d'une quinzaine de chapitres, force est de constater que je n'y arrivais pas. Je suis donc allée volontairement lire les derniers chapitres pour voir si cela me donnait envie de poursuivre ma lecture. Ainsi, j'ai lu une centaine de pages de plus mais en vain. Non, même la fin ne m'a pas plu du tout ni donné envie de pousser jusqu'au bout ma lecture. Pire encore, certains rebondissements m'ont fait l'effet d'une claque et m'ont laissé sur le cul. Quant à la fin en elle-même, bof bof...

Concrètement, je pense que si j'avais eu un soupçon d'intérêt pour les personnages, j'aurais sans doute réussi à apprécier un peu plus cette lecture. Malheureusement, j'ai trouvé que c'était trop cliché pour moi et les personnages ne m'ont pas convaincu. La romance, quant à elle, n'a pas fait mieux à mes yeux et je n'ai pas réussi à y croire.

C'est dommage car, sur le papier, Try Baby avait tout pour me plaire mais ça ne l'aura pas fait. J'en ressors assez perplexe. Finalement, je ne retiendrais que le grand-père de Tadzio, une pointe d'humour et un homme assez attachant... mais dans une romance comme celle-ci, ce n'est pas suffisant pour moi.

par Carole94P

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode