Livres
461 417
Membres
417 741

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

- Je vais toujours bien. Je n’ai pas besoin que tu viennes jouer les foutus héros.

- Tant mieux, parce que je ne suis pas un Prince charmant à la con. Je suis juste un mec qui s’en fait pour toi et qui continuera que tu le veuilles ou non

Afficher en entier

[...] je me retrouve dans un cocon entre les bras de Leti et de Rowan. Ils font ça par jeu, nous rigolons tous, mais aucun d’eux ne retire ses bras et nous nous endormons ainsi enlacés. Dans moins de trente-six heures, je retournerai chez mon père. Leti aura son diplôme à la fin du prochain semestre. Ce cocon est précieux, c’est un futur souvenir. Nous savourons cette nuit le plus longtemps possible.

Au matin, je m’extirpe du cocon étroit comme une chenille qui ne se serait pas métamorphosée en papillon.  

Afficher en entier

— Ça dépend, dis-je. Est-ce que tu sais jouer de la guitare ?

— Je crois. Enfin, ce n’est pas évident quand on a un vagin, mais j’ai appris à le gérer comme n’importe quel handicap. Sauf que je n’ai malheureusement pas le droit de me garer sur les places pour handicapés. 

Afficher en entier

— Le groupe marche de mieux en mieux, Joel. Des filles se jettent à ton cou à tous les concerts.

— Ces filles ne sont pas toi.

— Que se passera-t-il quand tu seras lassé de moi ?

— Ça n’arrivera pas.

— Mais qu’est-ce que tu en sais ?

Il dispose doucement une mèche de mes cheveux derrière mon oreille en observant ses doigts. Je le regarde faire en scrutant son visage.

— Tu es la seule fille que j’aie jamais eu envie de dessiner. Tu es la seule fille avec qui j’aie jamais eu envie de sortir. D’habiter. Tu es la seule dont j’aie eu envie de connaître le père. Tu es la seule à côté de qui j’aie envie de m’endormir et de me réveiller. Il y a eu beaucoup de filles avant toi, Dee… beaucoup de filles… mais tu es la seule. Si je sais qu’il n’y aura jamais que toi, c’est parce qu’il n’y a jamais eu que toi.

Je ferme les yeux pour retenir mes larmes et Joel pose un tendre baiser sur mon front.

— J’étais sincère quand je t’ai dit je t’aime.

— Je sais.

— Mes sentiments ne changeront pas.

J’ouvre les yeux, il passe son pouce sur ma pommette mouillée.

— Tu me le promets ?

— Je te le promets à chaque fois que je prononce ces trois mots.

Après un silence, il les dit.

— Je t’aime, Dee.

Le sourire aux lèvres, toujours plongée dans ses yeux d’un bleu profond qui détiennent les secrets de mon cœur, je lui fais la même promesse.

— Je t’aime.

Afficher en entier

— Donc, tu reconnais m’avoir demandé d’être ta petite amie.

Joel éclate de rire.

— Bon. Oui. Deandra Dawson, veux-tu, pour l’amour de Dieu, devenir ma petite amie, bordel de merde ?

Je passe les mains derrière son cou et lui souris comme lui seul sait me faire sourire.

— J’ai cru que tu ne me le demanderais jamais.

Afficher en entier

Passe après les cours.

Pourquoi ?

Il te faut une raison ?

En fait, je ne viens pas si tu ne m’en fournis pas 10.

Je souris en voyant arriver un à un les messages suivants.

1 Ton corps excitant me manque.

2 Ton visage excitant me manque.

3 Je veux voir ce que tu portes aujourd’hui.

4 Je m’ennuie et j’ai faim. On pourrait aller manger quelque chose.

5 Adam est occupé à écrire et refuse que je l’aide.

6 Shawn ne veut pas me prêter sa voiture pq il est nul.

7 Je t’ai déjà dit que je te trouve excitante ?

8 Là, je sais que tu souris.

9 Je m’en fais pour toi.

10 J’ai une surprise pour toi.

Afficher en entier

La fille que je suis devenue est plus avisée. Même si je pense encore parfois à ce soir-là, lorsque je revois le visage de Cody, je suis chaque fois plus persuadée que je n’ai pas mérité ce qui est arrivé. Un baiser, même lorsqu’on y prend plaisir, n’est pas un consentement. Je ne suis pas responsable de ce qu’il a essayé de me faire.

Ce n’était pas ma faute.

Il m’a fallu du temps pour le croire, j’ai encore du mal certains jours, mais Rowan avait raison quand elle m’a dit que j’ai prononcé le seul mot qui aurait dû lui suffire pour s’arrêter : ARRÊTE.

Afficher en entier

Mais je ne suis pas une autre fille. Je suis cette groupie complètement allumée qui a attiré un guitariste dans un bus et l’a séduit dans un endroit où elle savait que l’autre guitariste du groupe les trouverait ensemble. Je suis cette fille jalouse, égoïste, stupide. Celle qui n’a pas su aller jusqu’au bout du combat. Qui a joué et perdu. 

Afficher en entier

Mais je grimpe dans le lit et remonte la couette jusqu’à mon menton en faisant comme si cette journée n’avait été qu’un mauvais rêve et comme si je n’avais pas incité Cody à poser les mains partout sur moi.

Comme si je n’avais pas mérité ce qui m’est arrivé. 

Afficher en entier

En voulant prendre appui sur son torse pour faire des va-et-vient de haut en bas, je constate que, comparé au corps mince et ferme de Joel, Aiden est tout mou. Je me rabats sur ses épaules mais il transpire et j’ai l’impression de caresser un marsouin huilé. J’essuie mes mains sur l’oreiller et me rassieds sur lui. Ne sachant où poser les mains, je les plonge dans mes cheveux. J’ai à peine fait un va-et-vient et demi qu’Aiden gémit et éjacule en moi. Je comprends alors mon erreur et baisse les bras, ne sachant si je dois me sentir flattée que ma seule vue ait suffi à lui procurer un orgasme, ou vexée au point de l’étrangler avant de rassembler mes affaires et de prendre la fuite. 

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode